Netflix a perdu des abonnés aux USA, la faute aux programmes et aux prix

Aymeric Geoffre-Rouland |

Malgré un chiffre d’affaires d’environ 5 milliards de dollars et des bénéfices nets s’élevant à 271 millions de dollars au deuxième trimestre 2019, Netflix est en perte de vitesse. C’est la première fois en douze ans que l’entreprise perd des abonnés aux États-Unis, une déconvenue immédiatement sanctionnée à la bourse avec une chute de 11 % du cours de l’action.

Netflix avait prévu une augmentation de 5 millions d’abonnés au niveau mondial entre mars et juin. Ces prévisions se sont révélées trop optimistes, puisqu’en réalité, le nombre d’abonnés n’a augmenté que de 2,7 millions, a indiqué le service dans ses résultats trimestriels. Aux États-Unis, le groupe espérait gagner 300 000 abonnés, il en a finalement perdu environ 126 000.

Le service de vidéo, qui reste le leader mondial incontesté avec 152 millions d’abonnés, estime que la concurrence n’est pas responsable de cette baisse de régime, car elle n’a « pas beaucoup changé » dernièrement. Il est vrai que les poids lourds Disney et Apple lanceront leur service respectif seulement à la fin de l’année.

Quand bien même, Reed Hastings, le patron de Netflix, fait preuve d’un optimisme remarquable. Selon lui, les nouveaux concurrents ne nuiront pas aux chiffres de l’entreprise, car « plus on parle de guerre du streaming, plus ça attire l’attention. Cela fait que les consommateurs se tournent plus vite de la télé classique à la télé en streaming. » Selon lui, « les spectateurs s’abonnent à différents services »

Alors à quoi est dû ce ralentissement ? Netflix l’impute aux nouveaux contenus qui n’ont pas été assez attractifs ces derniers mois. Le service se réjouit quand même des audiences du film Murder Mystery, vu par 73 millions de foyers en quatre semaines, et d’autres programmes qui ont fait de bons scores.

Les résultats financiers.

Netflix admet aussi l’impact négatif de la récente hausse des prix des abonnements. Souvenez-vous : après plusieurs phases d’expérimentation, Netflix a augmenté l’abonnement Standard d’un euro et l’abonnement Premium de deux euros fin juin en France. Une hausse également appliquée aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Le troisième trimestre devrait être plus favorable. Grâce aux nouvelles saisons de Stranger Things, La Casa de Papel, The Crown et Orange is the New Black, Netflix anticipe 7 millions de nouveaux abonnés à l’international dont 800 000 rien qu’aux États-Unis. D’autres nouveautés sont également prévues, comme les films The Irishman (Martin Scorsese) et 6 Underground (Michael Bay) ainsi que des projets de partenariats pour des jeux vidéo basés sur Stranger Things et Dark Crystal.

Le service va par ailleurs lancer une offre spéciale en Inde sous les 5 $ qui sera accessible uniquement sur mobile.


avatar Rifilou | 

@adixya

Pas de pub, et une interface accessible, plus simple d’accès que le piratage

avatar debione | 

@adyxa
Elles disent, on a réussi à mettre un gros coup de frein au piratage... Le tout sans que les artistes touchent plus... Le fameux win loose... 😋

avatar Laurent S from Nancy | 

@Hugualiaz

Netflix ne se repose pas sur ses lauriers, au contraire ils anticipent à fond en développant le contenu original, et bossant un max à l'international. Sur le principe je trouve assez jouissif de voir arriver sur la plate-forme des séries jordaniennes ou indiennes, même si la production reste très "américanisée" sur le fond.

avatar byte_order | 

Toutafé, c'est un peu ce que je crains des offres concurrentes de Disney+ et autre HBO ouo Apple+ : trop focalisé sur le marché américain ou la culture américaine.

avatar Hugualliaz | 

@Laurent S from Nancy

Oui d’accord avec vous ce n’est pas ce que je dis ! Je pense juste qu’il manque deux ou trois séries avec un GROS budget qui feraient Game Changer !

Pourquoi ne pas imaginer une série dans l’Univers Pokémon adulte par exemple ?

avatar gwen | 

@Hugualliaz

House of cards qu’ils ont massacrés sur la fin. C’est bien dommage.

Il y a un truc que je trouve pénible sur Netflix, c’est le changement de visuel de présentation des séries. A chaque fois que j’allume mon Apple TV, le visuel d’une série que j’ai dans ma liste de favorites n’est jamais le même. Du coup, j’ai du mal à la localiser et je galère de plus en plus pour trouver quelque chose à regarder. Netflix, c’était bien, mais je suis de plus en plus frustré par le fonctionnement de la plateforme. Et quand on est frustré, on n’as pas envie de rester.

avatar jackhal | 

"Il y a un truc que je trouve pénible sur Netflix, c’est le changement de visuel (...). Du coup, j’ai du mal à la localiser et je galère de plus en plus pour trouver quelque chose à regarder."

Alors imagine ça, mais pour ton OS mobile. Imagine que les icônes d'applications changent, par exemple que Shazam t'affiche la pochette du dernier morceau identifié, pochette qui ne te dit rien puisque tu ne connaissais pas l'album.
Cet OS fantastique a existé, il s'appelait Windows Phone. Non seulement les "tiles" changeaient, mais en plus la présentation était sous la forme d'une seule longue liste ce qui ne facilitait pas le repérage. Fin du fin, le nom des applis n'était même pas toujours affiché, et ne l'était même jamais quand les tiles étaient "trop petites".

Exemple : http://winsource.com/wp-content/uploads/2012/11/windows-phone-7.8-new-features-0.jpg

Allez, on joue : à quelle appli correspond "Doug". Une messagerie ? Un réseau social ? Les contacts ?
Deuxième round : citez le nom des quatre applis sous la tile "Doug".

avatar gwen | 

@jackhal

Wahoo. Je ne savais pas. Comment des ingénieurs ont pu imaginer que cela serait utile  ?

avatar toto_tutute | 

Trop de quantité, pas assez de qualité.

Ce sont quoi les œuvres marquantes depuis le début de l'année ?

Niveau films Netflix aussi, trop de série B, de "direct-to-video" sans intérêt.

avatar macinoe | 

Que des suites.

Et les nouveautés sont de plus en plus calibrées pour le public qu'ils s'imaginent avoir.
Toujours les mêmes ingrédients, voire les mêmes recettes.

Ça commence à manquer sérieusement de créativité.

avatar Laurent S from Nancy | 

@toto_tutute

Ca c'est pas faux. Il produisent "trop", et tendent désormais à privilégier la quantité à la qualité. En séries, ça va encore mais en films, c'est très nanardesque et très peu original. Deux très bonnes surprises seulement depuis le début de l'année : le film de science-fiction "I Am Mother" et la production fantastique espagnole "Mirage".

avatar Bigdidou | 

@toto_tutute

« Ce sont quoi les œuvres marquantes depuis le début de l'année ? »

Énormément de trucs orientés ados, type Stranger things, justement.
Pas vraiment mon truc, et je commence à m’interroger à propos de mon abonnement...

avatar Laurent S from Nancy | 

@Bigdidou

Je lis souvent ça à propos de Netflix "c'est pour les ados". Outre le fait que Netflix France (je précise) oriente clairement sa communication sur cette cible (tutoiement dans les vidéos promotionnelles type "eh que vas tu regarder pendant les vacances ?") j'aimerais tout de même connaitre la définition d'un contenu "adulte" (non sans troller svp :D ).

Quand j'étais ado, je regardais des séries comme X-Files et le Caméléon, est-ce que l'on pouvait considérer ça comme des programmes "matures", plus qu'un Stranger Things ?

avatar Bigdidou | 

@Laurent S from Nancy

« j'aimerais tout de même connaitre la définition d'un contenu "adulte" (non sans troller svp :D ). »

Un contenu qui ne met pas essentiellement en scène des ados avec des histoires d’ados, des amourettes d’ados, tout ça, quoi.
Typiquement comme dans Stranger things...

avatar Merou13 | 

@Bigdidou

C’est vrai qu’il y a un déséquilibre entre les programmes pour ados et adultes en faveur du premier.
Faut pas oublier que ce sont les parents qui paient, alors ça serait bien d’équilibrer.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Typiquement comme dans Stranger things... »

Mmhhh, je n'ai pas encore vu la troisième saison, qui à ce que j'ai lu est un peu différente, mais les deux premières visaient davantage un public de quarantenaires – en jouant sur la nostalgie des années 80 – que d'adolescents...

avatar Laurent S from Nancy | 

@webHAL1

Un truc que j'ai aussi beaucoup remarqué sur Netflix, ce sont les gens qui regardent un épisode, parfois même pas en entier, et qui après se permettent de critiquer l'intégralité d'une saison en se prenant pour de grands journalistes ciné/tv, tu vois beaucoup ça sur Allociné ;)

"Stranger Things" je n'ai pas vu la troisième saison, mais je trouve la seconde beaucoup plus "mature" que la première, plus violente, plus dérangeante, plus gore. La première saison me faisait trop penser à "Chair de Poule" ou aux "Goonies".

avatar webHAL1 | 

@Laurent S from Nancy
« Un truc que j'ai aussi beaucoup remarqué sur Netflix, ce sont les gens qui regardent un épisode, parfois même pas en entier, et qui après se permettent de critiquer l'intégralité d'une saison en se prenant pour de grands journalistes ciné/tv, tu vois beaucoup ça sur Allociné ;) »

Si seulement c'était spécifique à Netflix. :-(

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Mmhhh, je n'ai pas encore vu la troisième saison »

Quand tu la verras, tu comprendras ce que je dis ;)
Il n’y a quasiment plus de point de vue adulte, ou alors hypercaricatural d’adultes qui se comportent comme des ados...

Ça finit,pas sombrer dans la farce grossière avec les méchants russes dont on se demande ce qu’ils viennent foutre là.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Quand tu la verras, tu comprendras ce que je dis ;) »

Mais nooooon, tu m'as gâché tout mon été maintenant, je ne m'en remettrai jamais ! 😭

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Mais nooooon, tu m'as gâché tout mon été maintenant, je ne m'en remettrai jamais ! 😭 »

J’admets qu’après un coup pareil, tu peux me traiter de hyène puante.
Mais pas plus de deux fois, quand même.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou

C'est plutôt l'équipe de production de Stranger Things que j'ai envie de traiter de hyènes puantes ! ;-)

avatar macinoe | 

C'est vrai que le coup des soviétiques qui se font tranquilou une base secrète avec des centaines de soldats en plein milieu des usa en pleine guerre froide, c'est totalement plausible.

C'est une des caractéristique des série pour ado, une certaine naïveté pour ne pas dire niaiserie que tu ne peux supporter qu'à cet âge là.

avatar Bigdidou | 

@macinoe

« niaiserie »

Voilà. C’est exactement ce qui qualifie cette saison 3.
Avec un âge recommandé 16+, on se demande vraiment quel public elle vise...
Mais beaucoup de saisons 3 me déçoivent, sur Netflix.
C’est peut être aussi bien qu’il n’y ait pas de saison 3 à Marco Polo qui est vraiment ma série Netflix préférée.

avatar Laurent S from Nancy | 

Par contre ne me spoilez pas la saison 3 les gens !

avatar Laurent S from Nancy | 

@macinroe

Ca se passe dans les années 80, les gens n'avaient pas les mêmes possibilités de s'informer à l'époque. Je trouve cette "naïveté" assez crédible pour ma part, les gens avalaient bêtement ce que les autorités et les journaux leur racontaient, c'est d'ailleurs bien résumé par le détective de la saison 2 "si un type haut placé dit que c'est du flanc, tout le monde pensera que c'est du flanc". On a eu bien pire en France comme cette fameuse rumeur d'Orléans avec ses sous-marins qui passaient sous la Loire pour enlever des jeunes filles afin de les prostituer. Bon de nos jours, ce n'est pas vraiment mieux avec les fake-news et autres théoriciens de la terre plate...

D'ailleurs il est cocasse de constater que bon nombres de situations mises en scènes dans ce feuilleton se seraient déroulées très différemment, voir auraient été impossibles si les protagonistes avaient été équipés de téléphones portables, GPS, ou même d'une simple connexion internet à domicile ;)

avatar debione | 

Les gens plus naïfs dans les années 80? J’aurais tendance à ppenser le contraire... on ne croyait pas plus les gouvernements ( tient. Zone 51) à l’epoque Que maintenant... Avant on avait tendance à croire Ce que l’on voyait à la télé, actuellement une dinde dit sur Twitter qu’il y a de l’eaau Radioactive ou un sombre youtoubeur déclare que les pingouins sont des agents du FBI et tout le monde les croit...

avatar Carre | 

@webHAL1

Cette série ne cible pas ´que’ les quarantenaires ! Elle vise surtout les ados, qui sont fasciné par cette période ... effet de mode global (vestimentaire, techno - retour à la cassette, consoles ...)

avatar webHAL1 | 

@Carre
« Elle vise surtout les ados, qui sont fasciné par cette période ... »

Euhhh... y a-t-il réellement beaucoup d'adolescents "fascinés" par cette période ?!

avatar Carre | 

@webHAL1

Allez donc à la sortie des universités / lycée ...
Regardez donc les marques (FILA, casio,) ...
Écoutez donc les musiques des publicités visant cette population ...
Regardez les publicités visant cette population (MacDo, Nutella...)...
Regardez les produits revenus sur le marché (cassette, lecteur cassette Bluetooth, anciennes consoles) visant encore une fois cette population ...

Sans aucun doute pour moi ; si le marketing global mise sur ces années ; les années 80 fascinent captivent charment ; comme vous voulez cette tranche de population.

Cette série comme d’autres ‘Riverdale’ ‘13 Reasons why’ flirtent avec ce côté rétro / neo rétro de ces années. (Ces 2 séries sont pour ado). L’épisode spécial de Black Mirror à choix multiple était également sur ces années. Je peux continuer dans d’autres domaines comme les Marvel avec les Guardiens de la Galaxy. Ou même la série à succès Chernobyl ...

Moi même pauvre ignorant je suis époustouflé par les bons technologiques de ces années créant cette fracture mystique (comment aurions nous pu vivre sans ces bons techno ?). Si je ne me trompe pas ce sont les années où débutent le Mac ou même Windows ... ?

avatar webHAL1 | 

@Carre
« Sans aucun doute pour moi ; si le marketing global mise sur ces années ; les années 80 fascinent captivent charment ; comme vous voulez cette tranche de population. »

Je ne connais pas suffisamment l'univers adolescent d'aujourd'hui, mais je rejoins Laurent S from Nancy : pour moi un produit comme les anciennes consoles ressorties en version "mini" visent beaucoup plus les quarantenaires nostalgiques que les adolescents. Je serais même très étonné de voir de nombreux jeunes de 15 ans s'intéresser à cela. :-)

avatar Laurent S from Nancy | 

@Carre

Macdo et Nutella sont loin d'être des symboles des années 80 ! Ca a toujours existé !

Le retour de la cassette audio, c'est rigolo, mais je doute que ça aille bien loin. Si le vinyle a une dimension matérielle incontournable en tant qu'objet de collection, je ne suis pas certain que beaucoup de gens seront prêt à s'encombrer de nouveau de cassettes fragiles où l'on ne peut mettre que 60 minutes de musique maximum, encore moins les jeunes qui sont né avec Internet et le mp3. Si il y a un truc que je ne regrette pas du tout de la fin du vingtième siècle, c'est bien la cassette audio (et même la VHS)

Les consoles type "megadrive mini" visent surtout un public familial et de geeks, en tout cas autour de moi ce sont plutôt des quadras qui en ont ou en veulent.

Les ados que je connais sont plutôt en plein revival 90's, le look, la coupe de cheveux...Les séries du type "Riverdale" ou "13 Reason Why", c'est une ambiance années 90. Hartley Coeur à Vifs fascine aussi beaucoup les jeunes (et on ne peut pas faire plus 90's que Hartley), tu parles des Gardiens, mais Captain Marvel se passe dans les années 90, etc...

avatar Carre | 

@Laurent S from Nancy

Merci pour ces informations je ne le savais pas 😅 - heureusement que j’ai écrit ‘pauvre ignorant’ ça me rattrape.

Pour McDo / Nutella - je parlais des images publicitaires actuelles

Ce que je voulais dire globalement c’est que ces années 80 ou 90 sont un effet de mode actuelle visant les jeunes - et Stranger Things surf sur celui ci ...

avatar gwen | 

@Carre

La mode est un éternel recommencement. On a eu le revival 50 puis 60 puis 70 etc

C’est juste un plan marketing visant les adultes au fort pouvoir d’achat aujourd’hui. On leur vends le rêve de ce qu’ils ne pouvaient acheter en étant gosse. C’était pareil il y a 40 ans et ça se propage de décennies en décennies.

avatar gwen | 

@Bigdidou

Stranger thing est typiquement la série pour les 30/40 ans et non pour les ados, même si ces derniers regardent pour voir comment leurs parents vivaient.

Il y a pleins de contenus pour tous les âges sur Netflix. Mais il faudrait un classement en effet pour s’y retrouver.

avatar Bigdidou | 

@gwen

« Stranger thing est typiquement la série pour les 30/40 ans et non pour les ados »

OK pour les deux premières saisons, mais ça n’est plus du tout le cas de la saison 3.
Totalement ado. Quoique peut-être même pas macinoe a bien défini ce qui caractérise cette saison : une niaiserie dont il est difficile de faire abstraction.

avatar Laurent S from Nancy | 

Oui, je confirme : la saison 3 a pris un virage totalement ado et familial.

avatar Keysertom | 

A constamment augmenter les tarifs ça ne m’étonne qu’à moitié !

avatar MerkoRiko | 

Du coup, les strings ont craqué chez FTV qui s'imaginaient avoir trouvé du pétrole, sans rien faire, avec Salto, alors que ce n'était que de l'huile e vidange fatiguée...

avatar informatix33 | 

Il fallait s’y attendre. A un moment, le grand public ne veut pas payer des fortunes pour des films très moyens et des series assez inégales dans l’ensemble

avatar Laurent S from Nancy | 

@informatix33

Je suis de la "vieille école", celle où il arrive encore d'acheter un blue-ray d'une vingtaine d'euros que je ne regarderais qu'une seule fois, et donc 12 euros mensuels pour un accès illimité à plusieurs milliers de programmes ne me paraît pas une "fortune" ;)

avatar Eltigrou | 

«  le nombre d’abonnés n’a augmenté que de 2,7 millions, »

Purée, j’ai la larme à l’œil ...

avatar pga78 | 

« 
C'est ça qui est un peu pénible, ils vont décliner une formule qui marche jusqu'à la nausée »

A l’américaine quoi !! Quand on voit l’exploitation de Marvell et maintenant Star Wars par Disney c’est exactement ça jusqu’à la nausée .....

avatar Akwarel | 

Murder Mystery, le film de merde par excellence. J’ai jamais vu autant de cliché dans un seul film, donnant une image fantasmer de l’Europe. Mention à Dany Boon en flic français ( intervenant à Monaco ? What ?) complètement pourris, stéréotypes et donnant des envies de meurtre.

avatar harzack86 | 

Je songe aussi à quitter Netflix. Pas tant pour le prix que pour le contenu. Ils poussent tout ce qui a un logo "Netflix" en avant, et retirent de bons documentaires et films qui étaient disponibles avant. Le choix au final n'est pas si grand (entre 5 et 6000), et on essaye de me dire ce que je dois regarder... Je n'ai pas non plus envie de multiplier mes abonnements (contrairement à ce que pense Reed Hastings), donc si un autre service apparait avec un meilleur choix que Netflix (Apple?), alors je passerais à autre chose sans hésiter...

avatar Chris K | 

Un truc énervant sur Netflix : leur manie de changer la jaquette des films et séries. C'est d'un lourd !!

Là j'ai fait le tour, y a plus rien qui m'intéresse dans leur catalogue.

avatar ednet92 | 

Je test Netflix depuis 4 mois ces toujours le bordel leur interface. Trop agressif c’est un trucde lecture automatique de bande-annonce et l’enchaînement des films automatiques. Sinon la politique augmentation discrète de prix est inacceptable
je suis bien content que le marché réagisse.

C’est comme YouTube avec leur labonnement scandaleux

avatar Laurent S from Nancy | 

@ednet92

Tu peux supprimer les paramètres de lecture automatique dans l'interface de ton compte.

Et l'augmentation des prix n'est pas "discrète", tu seras prévenu quand ça te tombera dessus un mois avant le renouvellement de ton abo mensuel.

avatar alan1bangkok | 

m’en tape , c’est l’été je ne regarde pas la TV

avatar Dark Phantom | 

Moi j’aimerais supprimer ma redevance pour des chaînes que je ne regarde pas surtout

Pages

CONNEXION UTILISATEUR