Une vingtaine de néobanques en France, mais une poignée seulement se taille la part du lion

Stéphane Moussie |

Vous connaissez sûrement Orange Bank, N26 et Revolut, mais connaissez vous également Bunq, Monese, C-Zam, Max et Anytime ? Le secteur des néobanques est en pleine explosion, avec de nouveaux acteurs qui se lancent tous les mois, ou presque. En juin, c’était Moneway qui ouvrait, le 22 juillet c’est Ma French Bank (une offre de La Banque Postale) qui fera de même et dans les semaines qui viennent c’est Kard qui s’ajoutera à la liste.

Image KPMG

Le cabinet KPMG a recensé 18 néobanques en activité en France pour un total de 2,6 millions de clients — un chiffre qui n’inclut pas les clients des banques en ligne « historiques », comme Boursorama, qui compte à elle seule près de 2 millions de clients.

En deux ans, le nombre de clients des néobanques a été multiplié par 3,5. Nickel (ex-Compte Nickel), qui a la particularité d’être distribué chez plus de 5 000 buralistes, est le plus populaire avec 1,2 million de clients. Viennent ensuite N26 (900 000 utilisateurs) et Revolut (550 000 utilisateurs). Ces trois acteurs captent à eux seuls 80 % du marché. Au vu de la multiplicité des acteurs et de leur ressemblance pour certains, une consolidation apparaît inévitable dans les années à venir.

Les néobanques cartonnent en raison de la simplicité avec laquelle on peut s’inscrire, de leurs services innovants, et de leurs frais largement inférieurs à ceux des banques traditionnelles. Pour les possesseurs d’iPhone, la compatibilité avec Apple Pay a également été un attrait avant que les grandes banques n’emboîtent le pas.

« Ces néobanques n’ont pas pour objectif principal d’être rentables à court terme. Leur objectif est d’atteindre une taille critique pour ensuite proposer des services complémentaires générateurs de valeur », analyse Stéphane Dehaies de KPMG France, auprès de La Tribune. Une stratégie récemment confirmée par le patron de Max, qui a annoncé l’arrivée de services payants complémentaires. Autre objectif de taille pour ces nouveaux acteurs : s’imposer comme compte principal et non plus comme simple compte secondaire.

avatar vince55 | 

Et Boon ?

avatar Wolf | 

@vince55 Boon n’est as une neobanque

avatar ohmydog | 

Je ne vois pas trop l’intérêt de ces neobanques par rapport aux banques en ligne.
Par ailleurs, c’est assez souvent un compte a l’etranger, qui doit être déclaré aux impôts.

avatar ifranz67 | 

@ohmydog

Sauf pour Max par exemple ! Qui reste pour moi la meilleure alternative car elle est adossée à une vrai banque : Crédit mutuel Arkea

avatar ericF | 

@ifranz67

avatar olivevm | 

@ohmydog

J’utilise MAX pour la possibilité d’utiliser Apple Pay pour mes deux banques qui ne le sont pas nativement (!!) sans utiliser sa fonction bancaire.

avatar joelcro | 

@ohmydog

En ce qui me concerne c’est très simple. Chez N26 depuis quelques mois :
- frais : 0€
- simplicité : plus simple je vois pas
- comptes/rapprochement : inutile c’est décompté immédiatement (gris gain de temps et visibilité instantanée du solde)
- gestion des plafonds en ligne et immédiat.

Seul point négatif, devoir râler auprès d’entreprises françaises pour qu’elles respectent la loi et qu’elles acceptent un rib allemand. Mais avec un peu d’argumentation ça marche.

J’envisage de rapidement supprimer mon compte courant. Je ne conserverais que les placements.

Un autre point positif. Le découplage des différents services bancaires (dépôt, placement, crédit). Plus simple de faire jouer la concurrence.

avatar ohmydog | 

@joelcro

Tout ça est déjà proposé par banques en ligne. Le decompte en temps reel c’est la reglementation europeenne qui l’imposera à tous d’ici 2020.
Je ne vois vraiment pas la nouveauté.
Quant à placer mon argent dans un établissement allemand, non merci.

avatar joelcro | 

@ohmydog

Malheureusement toujours pas appliqué chez banque populaire. Donc, comme d’habitude, ils attendent d’être dans l’obligation pour le faire. Ce n’est pas ce que j’appelle un service client. Il faut que ce soit imposé sinon ils ne bougent pas. N26 répond à mes besoins. Les banques classiques veulent me vendre un soit disant service à des prix injustifiés, à mon sens.

avatar pat3 | 

@joelcro

Bien que globalement d'accord avec toi, je ferais quand même attention à un problème juste insoluble avec N26 : quand tu reçois un chèque…

avatar Wolf | 

@pat3 je ne reçois jamais de chèque car je refuse les chèques

avatar flux_capacitor | 

@Wolf

Moi je…
Ton cas n'est pas une généralité.
On parle s'un sujet où ces néobanques ont une stratégie globale pour conquérir un marché (celui de devenir banque principale et pas secondaire). Un marché. Pas "Wolf".

avatar flux_capacitor | 

@joelcro

L'iBAN en DE (et non pas FR) de N26 est une véritable plaie. Leur gros point faible.

Leur second point faible est l'incapacité d'encaisser des chèques.

Et ils espèrent malgré tout devenir "banque principale" ? Qu'ils redescendent un peu et règlent ces deux problèmes pour commencer.

avatar John McClane | 

@ohmydog

Me concernant, Revolut me permet de ne pas payer de frais bancaires à l’étranger.

avatar warmac33 | 

@John McClane

idem pour moi avec max

avatar Octopus34 | 

@John McClane

Pareil, Revolut dès que je suis hors zone euro. Gratuit, pas de frais et sécurisé !

avatar Pyjamane | 

Question bête : quelles sont les différences entre une des 18 "néobanques" citées ci-dessus et les banques en ligne comme Boursorama, Fortuneo, ING et consort, qui existent depuis plus longtemps, qui ont bien plus de clients et qui proposent pour le même prix (gratuitement, donc) souvent plus de services ?

avatar romainB84 | 

@Pyjamane

Je me posais la même question!

avatar mmenfin | 

@Pyjamane

Pour Revolut/Max/N26 (je connais pas les autres), essentiellement les frais concernant les autres devises : aucun à part le taux de change. Pas de commission supplémentaire comme chez ING.

avatar Kydix | 

Je pense qu’il doit s’agir de licence ou d’agrément bancaire car elles peuvent proposer bien plus qu’un simple compte. On y retrouve livrer, crédit, assurances etc ...

avatar joregarvit | 

@Pyjamane

Elles sont 100% digitales
Et proposent moins de produits classiques que les banques Boursorama Fortuneo et autres

avatar daxr1der | 

@joregarvit

il va falloir vider les comptes rapidement et acheter de l’or, la Deutsch Bank est en faillite et est en train de licencier 18000 personnes, du coup pour pas revivre 2008 certaines banques hésitent pas à sortir la planche à billets.

avatar joregarvit | 

@daxr1der

Ce n’est pas nouveau ! Et c’est bien connu !

avatar joregarvit | 

@daxr1der

La planche à billets c’est la banque centrale on a le pouvoir.

avatar Tiburs21 | 

@joregarvit

Les banques centrales sont privés elles n’appartiennent pas aux états !

avatar Oracle | 

@Tiburs21

L’état français est l’unique propriétaire de la banque de France.

« Sept banques centrales de pays de l'OCDE (Belgique, Suisse, Etats-Unis, Italie, Grèce, Japon, Turquie) ont aujourd'hui des actionnaires privés (banques, petits porteurs...) et sont parfois cotées en Bourse (Belgique, Grèce, Japon, Suisse).

Aux Etats-Unis et en Italie, ce sont les banques qui sont actionnaires de leur banque centrale, alors que les particuliers peuvent acheter des actions de leur institut d'émission dans des pays comme le Japon, la Suisse et la Belgique. »

Source : https://www.lesechos.fr/2017/12/comment-les-banques-centrales-repartisse...

avatar Tomtomrider | 

@Pyjamane

Les néobanques issu de la fintech sont un peu des gadgets mais ont le mérite de faire bouger les lignes des banques dites traditionnelles. Elles ont pour elles, comme le dit l’article, la simplicité. Inscription à partir d’une application, 100% en ligne et en quelques minutes. Pas de frais d’aucune sorte dans leur version d’appel. Une gestion enfantine de son compte par l’application, possibilité de créer des « coffres » pour, par exemple, mettre de l’argent de côté pour un projet etc.

Après vous avez ce que je considère comme l’intermédiaire avec plusieurs niveaux. Des banques comme Boursorama sont vraiment à la frontière entre la banque traditionnelle (inscription avec une tonne de papier par exemple) et la fintech (leur application est très complète, support de Apple Pay et consorts...). Mais contrairement aux neobanques vous pouvez y souscrire votre crédit maison, y domicilier votre livret A etc. C’est donc, au même titre que Fortuneo ou bforbank, une vrai banque complète qui n’oblige pas, pour un simple livret A, à avoir une autre banque. Mais toutes ne sont pas à la pointe et certaines comme ING ne prennent toujours pas en charge Apple Pay. D’où mon appellation de plusieurs niveaux.

Pour info j’ai très longtemps été ING (10 ans) et depuis quelque année mon compte principal est Boursorama, compte commun chez Fortuneo, un compte Revolut et un N26. Le crédit maison est toujours domicilié à la banque Populaire... j’ai fais un essais orange bank aussi.

avatar scanmb | 

@Tomtomrider

Merci pour les infos
Ma femme a essayé de passer chez ING et leur système de « transfert de factures vers chez eux », n’a pas du tout fonctionné; donc, au bout de quelques temps elle a fermé le compte car ING n’a pas été capable de le faire, malgré leur « réclame »
Un collègue avait eu le même pb il y a qqs années, je pensais que c’était réglé
Dommage pour une banque en ligne
Donc Néobanque veut dire « banque en ligne » ...

avatar Tomtomrider | 

@scanmb

Effectivement, j’avais déjà eu le problème avec leur « switching service » qui n’avait rien switché du tout!
En revanche Boursorama ça c’est beaucoup mieux passé, je n’ai eu que quelque organisme avec qui ça n’a pas fonctionné. Mais bon, entre temps la loi sur la mobilité bancaire était rentré en vigueur.

avatar scanmb | 

@Tomtomrider

Idem pour moi; Boursorama est , selon mon expérience fiable.
Leur appli demande a évoluer un peu, mais elle fait le « taf »
Leur nouvelle carte (ultim, je crois) semble « pas trop mal » car pas de frais à l ‘étranger; mais je n’ai pas sauter le pas.
J’ai regardé un comparatif entre celle-ci et leur « 1er » et je reste sur la « 1er »
Cordialement

avatar joregarvit | 

Pourquoi ne pas proposer leur "1er " avec des options de retrait et paiements gratuits à l'étranger !!!
L'Ultim hèlas reste une carte à autorisation systématique comme les autres !!Mais tolère le hors ligne heureusement!!!

avatar scanmb | 

@joregarvit

C’est ce que j’ai vu dans le comparatif
Je ne comprends pas non plus; sauf peut-être les 15€ si on ne l’utilise pas durant 1 mois
Mais c’est illogique par rapport à la « 1er »
Il doit y avoir une nuance que je ne cerne pas; n’étant pas banquier, ...
mais en tant qu’utilisateur je reste sur la « 1er » à cause de ce point

avatar joregarvit | 

@scanmb

C’est déjà le cas chez Orange bank .
Au début ils prélevaient 5 euros en cas de non utilisation de la carte actuellement c’est passé à 2 euros

avatar joregarvit | 

@scanmb

Il faudra juste associer votre visa premier à la carte Max pour les paiements et retraits à l’étranger

avatar Brice21 | 

@Pyjamane

ING ne propose pas Apple Pay. C’est un facteur bloquant pour moi.

avatar joregarvit | 

@Brice21

Ça passe tout seul avec la carte Max!!

avatar Brice21 | 

@Pyjamane

Bunq permet les comptes joint, les compte famille (4 personne pour un abonnement), les commande vocales avec Siri (“partage ma dernière dépense avec Pierre”), Apple Pay, permet des cartes virtuelles utilisables online pour les abonnements, trois cartes Mastercard Débit, Crédit ou Maestro, 25 comptes avec leur IBAN propre (pratique pour une collecte de fond), les versements instantanés, les versements hors zone SEPA avec intégration de Transferwise, offre une API complète avec OAUTH (pour connection à des applications natives), une interface mobile, iPad et Web, les codes CVC dynamique, les conversions sans frais aux taux Mastercard, le retrait cash gratuit (Max 500 euros par carte par jour), deux code PIN par carte pour les lier à deux compte distincts (perso et ménage), le partage d’addition, les comptes partagés pour voyage de groupe avec balance automatique, le dépôt de cash dans 10.000 point en Europe, et versé 9 x plus d’intérêts sur l’ensemble de vos comptes, vous pouvez aussi décider où ils placent votre argent (seulement à la banque centrale européenne, seulement dans des entreprises éthiques, dans tout,...), il est possible d’uploader un fichier de paiement (pratique pour une PME), d’attacher une note de frais à chaque paiement et d’envoyer le tout mensuellement par e-mail à votre comptable, on peut aussi permettre le paiement par un collègue avec approbation à chaque paiement, et des dizaines d’autres fonctions... ils sont de loin les plus avancés. L’abonnement premium est à 7,99€ par mois mais il y a un compte gratuit avec une Mastercard Crédit (“Travel Card”).

avatar joregarvit | 

@Brice21

Bonjour Brice
Le cas de bunq me laisse à penser que les néobanques ont plus d'innovations à apporter que les banques traditionnelles.
Vous oubliiez la gestion via un navigateur Web apparue depuis la version 11
Le tarif peut paraître rebutant mais on y trouve son compte et un réel plaisir à gérer son pognon .
On peut aussi noter que la carte virtuelle en tout cas celle que j'ai activée me permet de faire des achats Apple Pay en magasin !!Et comment je ne saurais l'expliquer .
Néobanque payante! Oui si elle en vaut le coup!
Abonné N26 de la première heure et client Metal, je peux aujourd'hui comparer !

avatar pat3 | 

@Brice21

Ça a l'air trop bien, tu y bosses ?
On peut y déposer des chèques ?

avatar Brice21 | 

@pat3

Pas de chèques qui sont un archaïsme Franco français mais bunq est une vrai banque qui offre une garantie jusqu’à 100.000 euros. Je n’y travaille pas, je suis un simple client et fan, comme beaucoup. J’ai aussi Revolut Métal, N26, Wirex, boon et Holvi. Bunq est la meilleure.

avatar joregarvit | 

@Brice21

Boon!!
J’ai dû résilier après la période d’essai ! Est-ce que ça en vaut toujours le coup ?
À vrai dire j’apprécie Binck ; j’aurais aimé avoir la formule premium gratuitement😀

avatar occam | 

« Ces trois acteurs captent à eux seuls 80 % du marché. »

Pareto.

Il aurait suffi à KPMG de deux simples courbes pour expliquer l’état, l’évolution, l’historique et l’extrapolation probable.

Au lieu de quoi, nous avons droit à des pages de pseudo-infographie quadrichrome écoeure-Tufte, encadrées par quatre mecs standardisés en costard-cravate, plus quatre mecs en « Friday casual » pour faire moins pince-fesses, et une nana pour la parité. (Le monde étant ce qu’il est, c’est probablement elle qui a dû se farcir tout le boulot. À moins que ce ne soit sa stagiaire.)

avatar adixya | 

Y en a un qui s'est levé du mauvais pied !

avatar occam | 

@adixya

Oh que non !
Simplement, je ne suis pas seulement levé, mais éveillé.

Et en prenant un peu de distance, vous m’en sauriez gré d’avoir relevé l’implausibilité centrale de ce chiffon : l’obfuscation par un flot de pseudo-informations.
Or, quel est le genre de service que propose KPMG, tout comme d’autres du même acabit ? Hein ?
Exactement. Or, par cette démarche, ils se décrédibilisent sur précisément leur fonds de commerce.

avatar Rifilou | 

Hors sujet dsl:
Dans Raccourcis, l’app me propose des actions de Fantastical 2 alors que je ne l’ai jamais installé. Est-ce de la pub ? Comment l’enlever ?

avatar AlexG | 

@Rifilou

Tu devrais aller ici : https://forums.macg.co/
Ce ne sera plus hors sujet 😉

avatar A884126 | 

Il manque Swoon

avatar Rifilou | 

@A884126

Leur service n’est pas encore disponible, si?

avatar A884126 | 

@Rifilou

Personnellement j'ai un compte ouvert depuis le 25/04 2018.

avatar Rifilou | 

@A884126

Je viens d’aller vérifier sur leur site, il y écrit ouverture prochaine. Je pense que vous êtes un bêta testeur

Pages

CONNEXION UTILISATEUR