Apple confirme : « Mastérisé pour iTunes » devient « Apple Digital Master »

Mickaël Bazoge |

Apple a formellement confirmé auprès de Billboard le changement du nom du programme « Mastérisé pour iTunes » par « Apple Digital Master ». Cette évolution avait été remarquée début juillet dans une bêta de macOS Catalina. Mais dans les faits, le glissement remonte à plus loin encore, puisque 75% des chansons du Top 100 US et 71% des morceaux du Top 100 global sont d'ores et déjà des titres « Apple Digital Master ».

Sur iOS, il est malheureusement impossible de distinguer un titre « masterisé » (ou alors à l'oreille si on l'a fine) ; c'est (un peu) plus facile sur macOS, puisque l'app Musique affiche dans les informations de la chanson un logo « Apple Digital Master » le cas échéant :

Dans les deux cas et depuis 2012, le principe est le même. Il s'agit de morceaux en AAC 256 qui ont été encodés à partir des masters de studio, en lieu et place des CD. Apple vante une meilleure qualité audio, même s'il s'agit surtout de réglages différents (lire : « Masterisé pour iTunes » : le symbole de la victoire d'iTunes sur le CD).


avatar Merou13 | 

Ok. Donc le lossless et le 24 bits c’est pas pour demain.

avatar toto_tutute | 

Encore de l'anglais, toujours de l'anglais. Arrêtez !!!!!

avatar jul01010111 | 

@toto_tutute

Ou alors tu t’y met haha

avatar MarcMame | 

@jul01010111

Le pb n’est pas l’anglais mais les anglicismes.

avatar touraco | 

@toto_tutute

En même temps Apple est une société américaine...

avatar occam | 

@toto_tutute

"toujours de l'anglais"

Il suffirait qu’une invention française soit suffisamment marquante pour que son nom devienne usuel, en français dans le texte.

D’ailleurs, l’anglais regorge d’expressions d’origine française, franco-normande ou occitane, datant des époques respectives de leur prédominance culturelle et économique. Mais pour laisser son empreinte sur le langage du réel, il faut faire.

avatar SyMich | 

C'est vrai qu'en français, "digital master" à un petit côté "doigt majeur"... 🖕

avatar TimeMachine | 

L'article de Billboard qui compare Apple Music aux autres offres PREMIUM lossless... C'est un peu se foutre de la g*** des gens non ?
Okay, la compression se fait différent et directement en studios... mais au final on a quand même un morceau AAC 256 et rien d'autre..... Donc comment peut-on comparer ça aux formats lossless et Masters de Tidal, Deezer ou surtout Qobuz ?

avatar Merou13 | 

@TimeMachine

Les MQA ( dispo sur Tidal) repartent aussi des Master originaux. Mais contrairement à Apple, ils sont en 24bits. Pour l’histoire de la fabrication du Mqa je vous laisse lire les articles.
Si bien qu’un album MQA pèse en moyenne 700 Mo et plus.
Rien à voir avec le truc d’Apple même si on trouve encore certain pour fracasser le MQA ( ont-ils écouté avec un décodeur MQA certifié intégré à un bon dac et pas seulement comparé des courbes ?)

Qobuz en 24 bits « vrai » sonne un peu mieux mais là c’est subtil entre les deux.

Mais appeler le AAC 256 du Master. Là, l’article se fout un peu de la gueule du client.

avatar a_y | 

WTF ?! master - AAC 256 😭😭😭

avatar macbookpro2016 | 

C'est d'une tristesse infâme de comparer ce format compresser a mort à du lossless bref les gogo applaudirons

avatar Kounkountchek | 

@macbookpro2016

De quelle comparaison parles-tu?

avatar Samsnoop | 

iOS 13 bêta 6 de sortie les enfants

avatar debione | 

Cela rejoint complètement les « complications »...
S’approprier certain terme pour faire « luxe »....

avatar malcolmZ07 | 

99% des gens s'en fichent d'avoir du lossless , de la 4K et ne verront/entendront pas la différence.
C'est difficile à comprendre que le gain n'est pas intéressant/notable pour la majorité.
Et que ça implique des contraintes (dac, bon matériel audio. Pour la 4k , beaucoup d'espace , connexion internet rapide)

Je comprends pas ces commentaires prétentieux des self proclamé pro sur tous les articles qui touchent à la photo , vidéo , music

avatar iBaby | 

@malcolmZ07

De moins en moins de contraintes. Maintenant des casques intègrent des DAC, même Apple vend du bon matériel audio comme les iPhone et les HomePod. J’ai bazardé toute mon installation, ampli, DAC, PC et enceintes pour ne garder que 2 HomePod, un nuraphone et un NAS où il y a toute ma musique lossless. Certaines innovations ont considérablement allégé l’espace de mon salon.
Je garde Apple Music pour la facilité d’usage avec HomePod et ça me convient, mais j’ai testé l’abonnement streaming hi-res de Qobuz et c’est excellent. Plein de gens entendraient la différence si on la leur proposait et si les gens n’étaient pas si fashion victims. J’attends avec impatience Apple Music lossless même si ça existe déjà ailleurs.

avatar malcolmZ07 | 

@iBaby

J'ai toujours eu des versions mp3 et losless dépendant du matériel que j'utilise.
Avant l'avènement de Spotify , beaucoup de gens télécharge des mp3 depuis YouTube (la qualité était horrible).
C'est appreciable que la qualité se soit amélioré. Mais c'est pas encore accessible/utile à tout le monde.
D'une track à l'autre on peut distinguer clairement la différence sur iTunes quand c'est en version "master".
Je Rip mes cd en alac et franchement , ca dépend vraiment du genre de music pour que je discerne la différence avec mes versions aac

avatar iBaby | 

@malcolmZ07

Ça dépend un peu sur quoi tu écoutes. Mais il vaut mieux continuer le lossless qui est meilleur pour l’ouïe (à condition de ne pas l’écouter à fond). Ce n’est pas le plus important de comparer, mais de sentir la différence lorsqu’on fait le choix du lossless, voire du hi-res, et surtout, d’apprécier la musique au plus près de son authenticité. Je prétends qu’une soirée entre amis, en famille, après un bon repas et une bonne bouteille, a plus de chances de bien se dérouler si la musique est en hi-res qu’en aac ou mp3. Une chaleur et une douceur – sans parler des détails – en irradie qui conforte notre humanité.

avatar debione | 

Disons que personne n’aurait dit quoi que ce soit si cela avait été : compressé pour Apple...
Là il y a une volonté claire d’utiliser un terme qui « en jette » mais qui aussi cherche à créer la confusion... Comme pour Les cadran de l’apple Watch alors que ce sont des fond d’ecrans, ou des complications qui sont des widgets...

Bref du marketing en forme de poudre pour les yeux, pour faire genre c’est comme si... Alors que pas du tout. Et qu’importe si le 99% des gens s’en branlent, la n’est pas le sujet....

avatar marenostrum | 

ça pèse trop dans leurs serveurs pour des gens qui ne veulent que gratuit, qui ne veulent pas assumer le prix.
les gens capables de payer sont trop peu pour rentabiliser.

moi j'écoute pas de musique ni de regarder des films par ex. et pourtant je suis équipé. je m'en fous donc. ce que dit Malcolm a du bon sens. ça sert a quoi de gaspiller toute cette énergie pour du mp3 ? on va crever (la planète pas nous seuls) avant de voir naitre le nouveau Beethoven, comme on est parti dans le gaspillage total des resources planétaire.

avatar debione | 

@marenostrum
Si on parle ressource et protection de l'environnement la position ne tient pas. Car le principal problème c'est le streaming ici. C'est un double langage marketing. Le mieux est d'avoir SA musique sur son device. Ça c'est bien plus ecolo. Tout comme il est bien plus écologique de synchroniser ces devices en local plutôt que sur icloud.
Mais on exactement ce que l'on peut reprocher à Apple dans le greenwashing. D'un côté on dira que c'est mieux pour l'environnement et de l'autre tout est fait pour polluer un maximum. Tout coller, des DD tellement anorexique que l'on ne peut pas sauvegarde ces ibidules dessus, que l'on ne peut pas avoir sa musique dessus, et que in fine on est obligé de utiliser le cloud. La solution écologique serait d'avoir des devices et ordinateur qui permettent de stocker en local, c'est à dire avec des dd de très haute capacité, car cela ne polluer ait qu un chouia en plus.
Ici, c'est le pire des deux monde, non seulement on produit des ibidules, mais en plus on est quasi dans l'obligation d'utiliser du cloud. Et le tout avec pour le consommateur un nivellement par le bas, bref du perdant perdant gagnant. Je vous laisse deviner qui est le seul gagnant dans l'histoire... 😋

avatar malcolmZ07 | 

@debione

Cest un terme marketing juste pour dire que la qualité moyenne est améliorée.

avatar debione | 

@malcomZ07
Mastering n'est pas un terme marketing, un mastering en musique c'est du 24/192.
C est l'appropriation que je trouve gênante pour ne pas dire mensongère.
Tout comme les cadrans (fond d'écran) ou complication (widget) qu Apple utilisé pour faire croire que. Mélanger les termes pour induire en erreur le consommateur sur le réel de la chose. Le plus proche en gardant les mots et un semblant d'honnêteté serait: mastering compressed for Apple. 😋 La oui on aurait la réalité de la chose et je n'aurais même pas réagit à l'article.

avatar Antara | 

La question n'est pas la prétention de supériorité d'un format sur un autre (chacun ont des avantages et des inconvénients). Le problème c'est de faire passer des vessies pour des lanternes et de faire croire aux gogos que "masterisé pour iTunes" en fait quelque chose Amazing alors que ça reste un format médiocre...

avatar pagaupa | 

Que dire!...

avatar Narcis | 

Totalement d’accord pour le manque de débit et de définition.
Cela dit ce label concerne plus la dynamique que les 2 points précédents, et c’est déjà un bon pas en avant.

avatar corben | 

Peu importe la source si c’est pour finir en AAC 256, autant dire qu’il n’y a aucune différence c’est juste du marketing bullshit 🙄

avatar kelkun | 

Le principe du « Masterisé pour iTunes » n’est pas tout à fait une question de quelle source on utilise en fait.
C’est surtout que c’est l’ingénieur du son (du mastering) qui a les outils pour tester comment va être son encodage AAC par Apple, et peut donc prendre des mesures ou faire des modifications sonores sur ses réglages en tenant compte de comment ça sera encodé chez l’auditeur final.
Donc ce n’est pas vraiment prendre des CDs ou masters qu’on encode ensuite. C’est directement faire le mastering en tant qu’ingénieur avec l’écoute du son AAC final grâce aux outils fournis par Apple.
Ensuite l’ingénieur du son au mastering remet un fichier à l’artiste avec sa musique au format .mfit qui sert à uploader ça vers Apple. En plus des traditionnels fichiers classiques qui servent pour les autres plateformes.
J’en profite pour ajouter que les AAC d’iTunes et Apple Music sont encodés en 24bits (si l’artiste ou la compagnie uploade des fichiers source 24bits bien sûr, c’est assez rare dans les faits mais c’est généralement le cas si c’est un morceau Masterisé pour iTunes en revanche).
Merci d’avoir lu jusque là 👏🏼☺️

avatar Merou13 | 

@kelkun

Merci. Si tu as un article très détaillé sur ça, je suis preneur.

avatar man0 | 

@kelkun

J’allais le dire...
Dans toute confection d’un morceau de musique, il y a des étapes indispensables comme le mixage et le mastering... quelque soit la qualité du dit morceau, mp3 ou wave ou autre...
Après je ne suis pas expert, mais il me semble que suivant qu’un morceau passe en radio, soit exporté en streaming ou soit mis en version CD le mastering n’est pas le même, le morceau est « taillé » pour son devenir...

avatar SyMich | 

Je doute qu'Apple emploie des ingénieurs du son pour recréer ces versions "Apple Master" sur des millions de titres...
C'est nécessairement fait de façon totalement automatisée avec des préréglages éventuellement définis par un ingénieur du son pour privilègier les fréquences permettant d'avoir un rendu optimal sur des écouteurs d'iPhones ou un HomePod (les versions "pasteurisées pour iTunes" forcent beaucoup trop sur les basses à mon goût... je dois utiliser l'equalizer d'iTunes pour diminuer ces basses quand je diffuse la musique sur la chaîne HiFi)

avatar iBaby | 

@SyMich

« Pasteurisées pour iTunes » c’est clair depuis le temps qu’Apple nous prend pour des vaches à lait avec son écosystème il était temps de nettoyer tout ça😄

avatar SyMich | 

Oups! 😬

Au passage, je rappelle que pour pouvoir utiliser l'equalizer d'iTunes, il ne faut pas utiliser Airplay2 (qui bloque cette fonctionnalité d'iTunes) mais AirPlay (1ère version).
Ceux qui utilisent des bornes airport express doivent réinstaller l'ancien Firmware (celui précédent le Firmware rendant ces bornes compatibles Airplay 2)

avatar kelkun | 

@SyMich

Hello. C’est pas du tout ce que j’ai dit, en effet. Apple ne masterise absolument rien, encore heureux. Ce sont les artistes (ou plutôt leur studio de mastering) qui créent les fichiers Masterisé pour iTunes. C’est ça le but d’ailleurs, avoir chez soi un fichier final qui a est validé par l’artiste (ou plus souvent par la personne qui s’occupe du mastering du morceau ou de l’album)

avatar SyMich | 

Ah ok. Vous pensez qu'Apple a su imposer aux maisons de disques de lui fournir des fichiers "masterisés" selon ses propres critères?

Dans ce cas je veux bien croire qu'il y a le travail d'un ingénieur du son derrière chaque fichier. (Ça me rassure même... car je pensais bêtement qu'Apple "modifiait" le travail effectué en amont pour compresser les morceaux selon ses propres préférences)

Mais du coup... est-ce que les fichiers fournis à Apple sont spécifiques et différents de ceux fournis aux autres plateformes de vente de musique? Ou finalement tout le monde obtient ce même fichier?

avatar kelkun | 

@SyMich

Alors je ne pense pas que ça ait été vraiment quelque chose important pour les maisons de disque. A notre époque il y’a de plus en plus d’albums masterisés pour iTunes surtout parce que c’est devenu normal dans certains studios de mastering de faire une version « iTunes » qu’ils ont vérifié et une version classique pour les autres services et supports physiques.

Et c’est en effet un type de fichier différent. Le fichier masterisé pour iTunes (ou plus précisément .mfit ) contient toutes les données permettant à Apple de distribuer un fichier AAC 24 bits qui a été validé par le studio de mastering.
Et le plus souvent pour les autres services c’est un fichier Wav commun , mais dans ce cas chaque plateforme fait un encodage à sa sauce. Ce qui signifie que ce qu’on a dans les oreilles n’a pas été validé par un professionnel du son en amont, à part pour les plateformes qui fournissent des fichiers lossless où on ne dégrade pas la qualité mais c’est encore bien rare.

avatar e2x | 

@kelkun

Merci d’avoir clarifié pour tout le monde. Y’en aura toujours pour crier aux loups!
Le terme ne me parait pas
mensonger puisque tous les ingé-sons masterisent différemment pour différents supports finaux et ça depuis le vinyle, le CD, la tv, la radio etc..
donc là il s’agit bien de mastering pour iTunes et son format compressé. What ever 🤷🏽‍♂️
Que voulez-vous de plus ?

avatar dem0 | 

Je ne comprends pas pourquoi ils ne proposent toujours pas d'abonnement hi-rez... Ils pourraient facilement à mon avis récupérer les clients de Qobuz et Tidal comme moi. J'espère qu'ils finiront par proposer un abonnement spécifique.

avatar Merou13 | 

@dem0

C’est clair. Mais il faut reconnaître que Tidal s’est vraiment amélioré ces derniers temps.
Il ne faudrait pas trop tarder parce que les gens qui prennent l’habitude d’un service rechignent plus à la quitter.
Mais je ne pense pas que ça sera fait rapidement ne serait ce que repenser l’application musique et laisser le choix de la qualité du streaming c’est quelque chose qui n’a jamais existé chez Apple.

Sur Tidal, tu peux choisir d’écouter ou télécharger du AAC à diverses compression quand tu es en 4g pour ne pas bouffer tes datas d’un coup. Tu peux écouter ou télécharger du AAC jusqu’à 320 kbps ( contre 256 pour Apple dans le meilleur des cas ) et du Master ou Hifi quand tu es en wifi ( sur ton dac connecté etc...) ou ton iPhone si ça te chante.

Apparement dans IOS 13, il n’y a pas cette possibilité. Donc, je ne sais pas s’ils comptent s’y prendre autrement ou si on doit encore attendre. Mystère.

A priori Amazon sort une version « mieux que Hifi » selon certains articles ( ça veut dire quoi ? Quel format ?) dès cet automne et prévu à 15€/mois
Peut-être que ça va faire bouger les lignes.

avatar dem0 | 

@Merou13
C'est vrai que Tidal c'est amélioré mais ce qui me pose vraiment problème c'est la gestion de la bibliothèque (on est obligé d'ajouter un album ou un artiste en entier à sa bibliothèque pour le voir apparaître dans la catégorie Artiste ou Album de sa bibliothèque). Apple Music est d'ailleurs il me semble le seul service dont la bibliothèque fonctionne comme ça malheureusement. L'autre fonctionnalité qui me manque sur Tidal c'est la possibilité d'ajouter un morceau possédé localement sur son ordi à sa bibliothèque en ligne.

avatar Antara | 

Vous en écoutez souvent vous de la musique qui n'ai pas été masterisé ? À part en studio pour ma part jamais...

avatar Merou13 | 

@Antara

👍

CONNEXION UTILISATEUR