Les nouvelles cartes d’Apple couvrent la moitié des États-Unis

Nicolas Furno |

Apple a promis que ses nouvelles cartes, présentées au printemps 2018, couvriraient la totalité des États-Unis à la fin de cette année. On ne sait pas encore si ce sera fait, mais le déploiement se fait à bon pas. Plans a enrichi ses données sur toute la partie ouest du pays, comme le note Justin O’Beirne dans son dernier article.

Les nouvelles cartes, en rose sur cette carte, sont désormais tout juste majoritaires aux États-Unis (© Justin O’Beirne).

Avec ce sixième ajout depuis l’arrivée de cette nouveauté dans une partie de la Californie, Apple propose désormais ses cartes enrichies sur la moitié du territoire américain. Un petit peu plus même, puisque Justin O’Beirne a calculé que 51 % du territoire était couvert en superficie, et même 66 % en population. Les dix plus grandes villes du pays sont également représentées avec ces cartes plus détaillées.

L’article revient aussi sur tous les changements observés sur ces cartes améliorées, mais il n’y a rien de nouveau de ce côté. La recette est la même partout, Apple a considérablement enrichi ses cartes avec beaucoup de détails sur la végétation en particulier, mais aussi sur les bâtiments avec une représentation précise de leur forme. Dans le même temps, la base de données de points d’intérêt n’a pas tellement bougé. Conclusion, ces cartes sont plus riches, mais pas forcément plus utiles que celles de Google.

Le nouvel article note toutefois qu’Apple a ajusté le nombre de routes affichées sur ses nouvelles cartes, avec une réduction assez drastique. Dans les villes, c’est une bonne manière de renforcer la lisibilité des cartes :

À Chicago, les anciennes cartes (gauche) mettaient en avant plus de routes que les nouvelles (droite) (© Justin O’Beirne).

En rase campagne, ces choix conduisent toutefois à une réduction un peu trop importante du nombre de routes affichées sur la carte. C’est certainement un curseur qu’Apple va devoir ajuster dans les mois à venir, et que l’entreprise a déjà ajusté ces derniers mois en fait.

Hors des villes, il n’y a parfois quasiment plus de routes sur les nouvelles cartes (droite) (© Justin O’Beirne).

Comment Apple a sélectionné les routes à afficher ou masquer sur ses cartes ? Justin O’Beirne pense que ce sont les données de trafic routier, obtenues grâce aux utilisateurs d’iPhone, qui ont servi à établir une hiérarchie. Au lieu de se baser sur l’importance théorique de chaque tronçon, l’entreprise semble avoir mis au point une règle basée sur le nombre d’utilisateurs. Une bonne idée, qui conduit à des bizarreries, où une même route continue est visible par endroits et masquée à d’autres.

Apple est manifestement en train de créer ses données et ses cartes continuent de changer au fil du temps. Pour preuve, cette comparaison de New York, où la hiérarchie des routes a été modifiée en quelques jours seulement, probablement en fonction du trafic enregistré.

En quelques jours, les nouvelles cartes déployées à New York ont été ajustées en fonction du trafic routier mesuré par Apple (© Justin O’Beirne).

Quand Apple aura fini avec les États-Unis, elle pourra s’attaquer au reste du monde. On sait juste que le déploiement est prévu à partir de 2020, mais sans aucune autre date à ce jour.

avatar SyMich | 

Ce serait amusant qu'Apple ajuste en temps réel l'affichage des routes selon la fréquentation de ces routes par les porteurs d'iPhones...
Ça conduirait à une concentration toujours plus importante de ces utilisateurs d'iPhones sur ces seules routes et on devrait finir assez vite par avoir des routes exclusivement utilisées par des propriétaires d'iPhones et les autres routes, masquées sur Plan, seraient empruntées par les smartphones d'autres marques (ou exceptionnellement quelques renegats osant utiliser sur leur iPhone autre chose que Plans pour se déplacer)

avatar fte | 

@SyMich

"ou exceptionnellement quelques renegats osant utiliser sur leur iPhone autre chose que Plans pour se déplacer"

Hiiiirk 😱

avatar scanmb | 

@SyMich

Excellent
Renégats ... 🤣

avatar ssssteffff | 

Mettre en avant les routes les plus utilisées par le trafic routier ne risque-t-il pas de provoquer un effet boule de neige et augmenter encore le trafic de ces routes ?

Plans ne va évidemment pas choisir le trajet selon l’importance donnée aux routes pour l’affichage, mais par moment (quand je sais à peu près où je vais et que je n’active pas la navigation) je regarde une vue synthétique du plans pour anticiper mon trajet.
Waze avait déjà eu cet effet pervers de détourner la circulation des grands axes vers des routes de « contournement » non adaptées (au détriment des riverains), ces routes ne vont-elles pas être encore plus pratiquées ?

avatar mapiolca | 

@ssssteffff

Non, car tu es guidé par le GPS, tu lis pas la carte

avatar SyMich | 

Moi je fais les 2... et si le GPS me demande de tourner sur une route qui n'est pas affichée sur la carte, je ne vais pas tourner et je vais continuer ma route! Pas folle, la guêpe... 🥴

avatar ssssteffff | 

@mapiolca

Justement, parfois je préfère regarder d’un coup d’œil la carte avant de prendre ma voiture et faire le trajet « de tête » sans utiliser le GPS. Dans ce cas, avant mon trajet, j’ouvre Plans, je regarde les grands axes / les axes directs, et j’avise. Si des axes secondaires apparaissent en plus gros car utilisés comme itinéraire par les GPS (Plans, Waze ou autre), je vais avoir tendance à les considérer comme plus importants qu’ils ne sont.
Plus un axe est visible plus il sera emprunté, selon moi, utilisation d’un GPS ou non.

avatar huexley | 

"Hors des villes, il n’y a parfois quasiment plus de routes sur les nouvelles cartes"

WTF ?

avatar JustGeek | 

@huexley

Quand on regarde une vue générale « dézoomée » de la carte.

avatar huexley | 

ah ouf xD

avatar alexis83 | 

Je demande juste l’affichage de la vitesse en France perso 🙂

avatar alan1bangkok | 

toutes ces cartes et GPS ne font que que déplacer les bouchons à d'autres endroits et emmerder les villages, jusque là protégés des monstres à 4 roues pilotés par les zéros de conduite.
une seule solution , obliger les conducteurs à utiliser  Plans qui envoie les fous du volant n'importe où...

avatar SyMich | 

C'est exactement la mission que s'est donnée Apple depuis la toute première version de Plans!
Apple œuvre sans relâche pour un monde meilleur! 😔

avatar Bovmuche | 

@SyMich

J'adore le 2ème degré...

avatar ArnaudBnt | 

Le gros point noir reste toujours les POI ...

avatar sylverberg65 | 

Les voitures Apple Map sont passées il y a 4 ou 5 mois, dans tout le Québec au Canada même en régions éloignées (en campagne comme vous dites en France. )

CONNEXION UTILISATEUR