Le pass Navigo sur iPhone se fait toujours attendre

Florian Innocente |

Les utilisateurs des transports commun en Île-de-France vont-ils enfin avoir leur pass Navigo sur iPhone ? Comme cela se fait dans d'autres villes telles que Londres, Shanghai, New-York, Portland ou Tokyo… et même à Paris avec quelques terminaux Android.

Répondant à l'un de nos lecteurs il y a quelques jours, le compte Twitter de la RATP lui a fait savoir que le service allait être « disponible prochainement sur iPhone » et qu'il était en cours de réalisation.

Une réponse du même acabit nous a été donnée hier par un autre interlocuteur de ce compte client.

De manière générale il faut se méfier des informations délivrées via les comptes officiels Twitter pour des produits ou services qui n'ont pas été officialisés. Au moins, les deux réponses données à quelques jours d'intervalle vont dans le même sens. Nous avons contacté le compte Twitter d'Île-de-France Mobilités qui ne s'avance pas autant que celui de la RATP, mais n'en reste pas moins optimiste.

Enfin, après avoir sollicité le service de communication d'Île-de-France Mobilités au vu de ces échanges sur Twitter, celui-ci nous a répondu :

Le dialogue a été engagé par Île-de-France Mobilités avec Apple depuis plusieurs mois afin de permettre le rechargement des forfaits Navigo, puis leur validation avec un iPhone. Nous avons à cœur de pouvoir offrir aux franciliens et aux touristes la possibilité d’utiliser des titres de transports dématérialisés sur l’ensemble des modèles de smartphones le plus rapidement possible.

Côté verre vide il n'y a pas encore d'annonce précise ou de calendrier, côte verre plein, le sujet reste visiblement d'actualité entre les protagonistes, pas loin de deux ans après la mise en service côté Android pour une poignée de modèles. À l'heure où la crise sanitaire oblige à de nouveaux gestes, cette dématérialisation du Navigo pour les propriétaires d'iPhone tomberait à pic.

avatar Rez2a | 

@hallucinogen_1024

Oui et non, vu que généralement on porte sa montre au bras gauche et qu’on valide son passe sur la droite du portique... je suis pas prêt à mettre ma montre au poignet droit 😁

avatar Slaine | 

A quoi ça sert d'utiliser encore des titres de transport si ils sont virtuels autant se modernisé et utiliser directement de la monnaie virtuelle c'est quand même plus simple.

Vu le temps que ça prend sur Paris j'ose pas imaginer dans les villes bien plus petites. Mais c'est comme la fibre ou la 5G ça avance puis ça recule et ont fini par faire du surplace.

C'est pareil avec les papiers comme la carte grise en papier hyper fragile, la carte d'identité trop grande.

Le gaspillage d'argent public avec la création de la carte du permis de conduire avec la puce NFC.
Cet argent aurait pu service à la création de papiers dématérialisés et là on en aurait fait des économies.

C'est tellement pratique de tout avoir dans son iPhone surtout l'été et on oublie jamais rien.

avatar r e m y | 

@Slaine

Si j'ai bien tout compris de cette histoire sans fin, si ça prend autant de temps à Paris la faute en est à Apple qui n'a jamais voulu donner son accord pour l'utilisation de la puce NFC (accord qu'elle donne au cas par cas). Sur Android, il y a 2 ans que ca fonctionne!

avatar Slaine | 

@r e m y

C'est pas Apple qui a un problème c'est juste les choix techniques moisi que font les politiques de ce pays c'est pareil qu'avec stopcovid alors que ça fonctionne très bien dans d'autres pays depuis un moment.

Elle le fonctionnement sur Android c'est uniquement sur certains terminaux soit il faut être client Samsung soit client Orange et encore je sais pas si tous les clients Orange peuvent l'utiliser certains terminaux bas de gamme peuvent avoir des soucis avec la gestion de la sim-nfc.

J'ai horreur de ces bidouillages qu'ils se conforme aux règles d'Apple pour que l'utilisateur final ait une expérience fluide et agréable comme on en a l'habitude et non pas un Paylib like.

avatar r e m y | 

@Slaine

Quel choix technique pourri??? Des bornes de validation nfc c'est quand même hyper courant partout dans le monde, que ce soit dans les transports en commun ou pour donner accès à des immeubles, des bureaux, des locaux à accès sécurisés, etc.
Et en plus l'iPhone est parfaitement compatible avec, depuis iOS13, un sdk spécifique pour la NFC. Le seul hic, c'est qu'il faut en plus obtenir l'accord d'Apple, accord qui est donné au cas par cas (pour des raisons de sécurité, explique Apple)

Quant à Android... ma femme l'utilise depuis que c'est disponible et ça fonctionne du tonnerre. Même smartphone éteint, quand la batterie est déchargée, le pass reste fonctionnel grace a la nfc de sa SIM Orange qui n'a pas besoin d'énergie.

avatar Slaine | 

@r e m y

Je suis parfaitement au courant ce que je dis c'est que à Paris on a pas évolué et qu'il faut acheter des tickets alors que à Tokyo, New-York et Londres aucun soucis avec Apple Pay. C'est donc Paris qui est à la traine.

La solution la plus simple reste le paiement direct carte bancaire avec Apple Pay pour les touristes comme quand on achète sa baguette de pain.

avatar r e m y | 

alors vous suivez mal car les tickets sont en passe d'être totalement supprimés à Paris.

Quant aux touristes, ceux qui ont un smartphone android, telecharge l'app et y choisissent directement le forfait le mieux adapté à leur séjour. Ensuite ils passent les portillons en validant avec leur smartphone.

avatar Slaine | 

@r e m y

Uniquement pour les clients Orange ou Samsung récent c'est à dire pas grand monde.

Pour le paiement directement par Google Pay ou Samsung Pay ou Apple Pay c'est pas pris en charge.

Il faut utiliser leur app Vianavigo acheter ses tickets puis charger sur la sim-nfc alors qu'il aurait suffit de créer une carte Apple Wallet et problème réglé c'est ce qu'a fait Carrefour pour sa carte de fidélité nfc et ça fonctionne très bien. Ce système doit se généralisé c'est tellement plus simple à utiliser.

Et ça permet la compatibilité Apple Watch et ça c'est cool

avatar r e m y | 

@Slaine

Carrefour a pu créer son pass Wallet parce qu'Apple leur a donné l'autorisation pour le faire, à eux...
C'est le principe du sdk NFC d'iOS13, mais Apple doit autoriser une à une les apps qui souhaitent l'utiliser. La RATP attend toujours cet accord!

avatar Sindanárië | 

@r e m y

"La RATP attend toujours cet accord!"

L’accord de ne pas reverser 30% à Apple ? 😬

avatar r e m y | 

@Sindanárië

Non! L'accord pour utiliser le sdk NFC et que le pass Navigo s'installe dans Wallet!

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Si la France faisait comme les autres pays, ce serait plus simple. Le pauvre touriste qui doit penser à tout ça juste pour prendre le train... un coup d’Apple Pay et c’est réglé.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Sur les milliers de villes ayant un réseau de transport en commun... combien utilisent ApplePay??? 10? 15?

Le touriste qui arrive dans une ville, il charge l'app de transport en commun de la ville pour avoir le plan du réseau et pouvoir se déplacer. Avoir sur cette même app de quoi acheter forfaits et tickets de transport c'est d'une simplicité enfantine et ça tombe sous le sens.

Même à Londres, je vous déconseille, si vous y allez faire du tourisme, de vous contenter de payer à chaque voyage par ApplePay. Chargez plutôt l'app TFL des transports de Londres qui vous permettra de choisir un forfait touristique (journalier, hebdomadaire...) ce qui plafonnera les montants payés au plafond du forfait choisi. (Idem à New-York)

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

J’ai été à Londres et au Japon, c’est plus pratique Apple Pay et au Japon, la Suica m’est proposé dans wallet et je peux recharger directement dedans. C’est comme une carte de crédit et c’est bien pratique.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Donc à Londres, vous avez payé plein pot au lieu de bénéficier des réductions et forfaits touristiques.
Pour Suica, ce que vous décrivez ressemble comme 2 gouttes d'eau au fonctionnement prévu de ViaNavigo sur iPhone dès qu'Apple aura donné l'autorisation d'usage de la NFC. Tous les cas connus où Apple a validé l'usage, ça se traduit ensuite par la création d'une carte Wallet qui s'active automatiquement quand on approche des bornes de validation (comme la carte de fidélité Carrefour dont parle Slaine plus haut, ou pour des billets de concert, des clés de chambre d'hôtel, etc...)

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Pourquoi payer un abonnement d’une semaine si on n’en a pas l’utilité ??? La carte de Londres et celles de la France sont totalement différentes, pas le même produit.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Mais il y a aussi des forfaits à la journée pour éviter de payer plus, même si on continue à voyager.
En se contentant de payer par ApplePay (ou avec une carte bancaire sans contact), on continue de payer à chaque passage sans aucun plafond de paiement.

avatar Ensearque | 

@Krysten2001

Alala le pauvre touriste qui fait des économies en achetant un mass qui lui dure une semaine au lieu de recharger un pass et d’être débité à chaque passage d’un portique...

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Si la France faisait comme les autres pays, ce serait plus simple.
> Le pauvre touriste qui doit penser à tout ça juste pour prendre le train...
> un coup d’Apple Pay et c’est réglé.

Allez, j'utilise votre argumentaire habituel :
La France est chez elle en France, c'est son pays, si cela vous plait pas y'a d'autres pays à visiter.

La RATP est chez elle sur son réseau, c'est son réseau, si il ne vous plait pas, y'a d'autres moyens de transports dispo.

Et, contrairement à Apple, ni la France ni la RATP n'exerce une activité commerciale sur un territoire dont elles ne sont pas soit propriétaires soit locataires.

avatar lufffy447 | 

@byte_order

Merci !
L’argument « si t’es pas content tire toi » j’en peux plus, y’a pas pire.

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

Je suis désolé mais les choix c’est qui les faites. Vous acceptez avec les bons et mauvais côté.

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

Alors en fait c’est jamais aussi simple. Par exemple si quelqu’un est dans l’univers Apple depuis des années, quand toutes ces questions ne se posaient pas encore, il aura beaucoup de mal à migrer sur une autre plateforme. En effet, un paquet d’achat non transférables par exemple.

De plus on connaît les plateformes disponibles sur le marché, elles sont au nombre de 2: Android et iOS. C’est pas comme si le choix était conséquent. Comme certains ont pris la peine de vous l’expliquer aujourd’hui tout n’est pas blanc ou noir et critiquer certains aspects de la plateforme que l’on préfère contribue à la rendre meilleure (Avoir des stores alternatifs ne vous empêche pas d’utiliser uniquement l’app store par ex.).

Enfin, iOS devient un véritable marché à lui tout seul et il est donc normal que ce dernier soit régulé. Ce marché n’est absolument pas/plus négligeable et bon nombre de personnes comptent sur lui pour leur chiffre d’affaires (et eux n’ont pas le choix de proposer ou non leur app sur iOS). Apple peut du jour au lendemain vous concurrencer de façon déloyale ou supprimer votre application de son store (qui est le seul et l’unique sur iOS). Si Apple se plante, elle restaurera éventuellement votre app après quelques semaines d’absence sur le store sans excuse ni compensation du CA perdu.

Se sont quelques exemples auxquels on ne pense pas forcément quand ils sortent de nos propres usages (apparement il vous est compliqué de vous mettre à la place des autres) et j’en oublie un milliard d’autres au passage.

Bref, Apple ne peut plus faire ce qu’elle veut sur sa plateforme en abusant de sa position et c’est tant mieux pour les utilisateurs

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

Tant mieux pour les utilisateurs, ça je ne pense pas. Maintenant ouvrir un App Store alternatif tuera iOS. Réguler les règles ok, je suis pour.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Maintenant ouvrir un App Store alternatif tuera iOS

Vous qui dites depuis toujours que l'AppStore est l'endroit où l'on trouve les meilleurs apps, les plus sûres, les mieux foutues, les mieux conformes au guide de développement d'apps pour iOS, là où c'est le plus facile de chercher, trouver et installer l'app qui va répondre à un besoin particulier, vous êtes en train de dire que si ce store est mis en concurrence, avec sa base installée actuelle de 100%, c'est la fin ?

Que craignez vous !? Si c'est le meilleur store possible, les consommateurs continueront de l'utiliser massivement.
Si je trouve que le café est meilleur chez Gégé, j'irais p'tet gouter pour voir le café du nouveau cafetier qui vient de s'installer au coin de la rue, mais je reviendrais chez Gégé quand même. En disant en plus à mes connaissances "ouais, j'ai testé la concurrence, Gégé a le meilleure café".

C'est assez sidérant que la mise en concurrence pour vous peut tuer un marché.

La téléphonie mobile a-t-elle disparu depuis la mise en concurrence des opérateurs ?
L’expédition de colis a-t-elle disparu avec la fin du monopole de la Poste !?

Enfin, si la "sécurité" de iOS repose sur l'AppStore, c'est ballot.
C'est comme de compter sur le vigile à l'unique entrée de votre banque sans avoir mis aucune autre sécurité dans la banque...

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Vous faites tout pour ne pas voir la réalité... si d’autres stores ouvrent sous iOS, des devs quitteront l’app store, iront sur un autre, on aura des apps pourrit car les règles ne seront pas aussi strict que l’app, les gros seront mit en avant et pas les petits,... je continue ? La magie d’iOS sera cassé.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

La France a l’art de vouloir imposer ce qu’elle veut mais ça ne lui réussit pas ( Stopcovid,...)

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

J’ai également beaucoup entendu sur ce fil que c’était la faute de la France si les transports n’étaient pas encore couverts par le mode transport express et Apple Pay.
Tous les exemples cités (Londres, Tokyo) ont un fonctionnement complètement différents des nos transports français.
En effet pour Apple il est extrêmement profitable d’être présent dans les villes où une transaction bancaire est effectuée à chaque validation aux bornes car une petite dîme est récupérée au passage. C’est d’ailleurs le cas partout où le mode transport express est proposé: étonnant non ?

En France on valide uniquement une carte ou un ticket préalablement acheté. Aucune transaction bancaire n’est effectuée lors de la validation et donc pas d’Apple Pay. Et au diable les petites phrases de Cook qui annonce avec un grand sourire que son seul soucis est de faire le meilleur produit pour changer la vie des gens.

Une possibilité qui plairait bien à Apple pour débloquer la situation serait d’obliger les utilisateurs à acheter leur ticket ou abonnement depuis une app avec paiement Apple Pay mais je suis pas certain que les compagnies de transports soient très chaudes.

avatar Krysten2001 | 

@lufffy447

Il y a une histoire de sous oui et aussi côté utilisateur, une bonne expérience.

avatar flux_capacitor | 

Attends, ça voudrait dire que la carte Oyster du métro londonien (où le mode Express de l'iPhone est actif) serait en fait une carte de crédit de la régie de transport ?

avatar lufffy447 | 

@flux_capacitor

À Londres il me semble pas que tu ajoutes la oyster au wallet pour passer les portiques. Tu actives juste le mode transport express sur une carte bancaire classique. Ou alors ça a changé ?
La différence principale entre les lecteurs de carte français et anglais c’est que ces deniers sont capables de recevoir des transactions bancaires via NFC contrairement aux nôtres.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Et apple est chez elle, sur son terrain. Si ça ne plaît à la RATP, ils n’ont qu’à allé voir ailleurs au lieu de vouloir imposer son système.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Et apple est chez elle, sur son terrain.

Non. Apple Pay utilise un appareil qui n'appartient pas à Apple pour faire terminal de payement sans contact dont Apple tire une commission à chaque transaction.
Sans cet appareil, je vous mets au défi de trouver un moyen à Apple de pouvoir continuer de le faire.
Non, Apple n'est pas chez elle. Elle squatte un appareil vendu pour faire un bénéfice sur chaque usage fait avec, en interdisant à la concurrence de proposer des usages similaires.

Apple squatte le jardin de votre propre maison, en vous interdisant d'aller chercher des espèces ailleurs que dans le distributeur de billet qu'elle a installé dans *votre* jardin. Et en interdisant à d'autres d'y installer d'autres distributeurs de billets, quand bien même vous le voudriez.

Non, non, son activité commerciale Apple Pay n'est pas chez elle, retirer les iPhones, et son activité n'existe plus.

> Si ça ne plaît à la RATP, ils n’ont qu’à allé voir ailleurs

C'est exactement ce qu'ils ont fait.
En l'occurence, l'expérience utilisateur est meilleur sur Android que sur iPhone dans cet usage là.

> au lieu de vouloir imposer son système.

Pourquoi "au lieu" !? Pourquoi cela doit forcément être exclusif ?
On ne peut pas critiquer *et* trouver une alternative en attendant !?

L'imposition, si elle devait aboutir, ne viendra pas par la RATP mais par le régulateur. La critique de la RATP participe, à sa hauteur, à constituer un dossier que le régulateur consulte pour se décider.
Apple ne se prive pas de vanter son modèle pour influencer le régulateur, ceux qui conteste ce modèle sont tout autant légitime a faire valoir leur opinion.

C'est pas binaire le monde, vous savez. C'est pas "parfait" vs "pourri", ni "accepter" vs "partir".

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

« Non. Apple Pay utilise un appareil qui n'appartient pas à Apple pour faire terminal de payement sans contact dont Apple tire une commission à chaque transaction »

Et sans l’os, votre appareil comment il va ? Cela appartient à Apple, on a juste une licence d’utilisation.

« Pourquoi "au lieu" !? Pourquoi cela doit forcément être exclusif ?
On ne peut pas critiquer et trouver une alternative en attendant !? »

Car la France a l’art de vouloir faire appart des autres et rester dans son coin comme un enfant.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Il se trouve en l'occurrence, que "la France" utilise une solution technologique promue par Apple, qui en a fait plusieurs démonstrations lors des keynotes annonçant la disponibilité du sdk NFCkit, comme étant une solution particulièrement performante sur iOS grâce à Wallet qui s'active sans qu'on ait besoin d'ouvrir la moindre application.

Je vous trouve bien dur vis à vis d'Apple de dénigrer ainsi cette solution.

Cette solution est tellement en avance sur la concurrence qu'Apple la réserve à quelques privilégiés et ne veut surtout pas qu'elle se banalise trop vite.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Et sans l’os, votre appareil comment il va ?

Simple : Apple n'en vendrait aucun.
Donc aucun moyen de le squatter pour y installer son magasin AppStore et son système de paiement sans contact Apple Pay dessus.

> Cela appartient à Apple, on a juste une licence d’utilisation.

Cela ne change rien. L'appareil est nécessaire à AppStore et Apple Pay, sans lui, Apple ne gagne pas d'argent de ces 2 services commerciaux.

Tandis qu'un appareil sous iOS sans AppStore ni ApplePay, lui, ne rendrait pas inutilisable l'appareil pour autant.

Apple fait du business en squattant un terminal qui ne lui appartient pas. Et jusqu'à preuve du contraire, les propriétaires de ces terminaux n'ont obtenu aucun contrepartie.
Alors qu'en pratique, ce sont bien leurs terminaux, leur bien, qui permettent les profits de l'AppStore et ApplePay, pas l'inverse.

> Car la France a l’art de vouloir faire appart des autres et rester dans son coin comme un enfant.

Pour un fan d'Apple, je vous trouve singulièrement aveugle de croire que le "not invented here" soit si spécifique à la France !

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Les deux vont ensemble. Vous achetez l’appareil physique et une license d’utilisation et c’est tout. Libre à vous de casser votre appareil ou d’en faire je ne sais quoi.

« Cela ne change rien. L'appareil est nécessaire à Apple Pay. »

Et le système d’exploitation aussi, pas de chance.

« Pour un fan d'Apple, je vous trouve singulièrement aveugle de croire que le "not invented here" soit si spécifique à la France ! »

On le voit depuis des années que la France veut sa « souveraineté numérique » et faire tout toute seule au lieu d’une solution commune comme l’a demandé l’union et après elle fait marche arrière comme à chaque fois et après elle balance les données médical de millions de français chez Microsoft... Le monde à l’envers. Et après elle se plaint.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Vous achetez l’appareil physique et une license d’utilisation et c’est tout

Justement.
Où est-il écrit dans cet acte d'achat que vous concédez le droit *exclusif* à Apple d'utiliser votre appareil pour qu'Apple fasse des profits sur vos usages fait à partir de cet appareil ?

> Et le système d’exploitation aussi, pas de chance.

Et ? En quoi cela légitime que Apple Pay s'impose de force dans votre appareil ?

Le moteur d'une voiture aussi est nécessaire à la voiture et est vendu avec. Cela ne légitime pas pour autant que le concessionnaire puisse vous contraindre de faire forcément réparer votre voiture uniquement chez lui, d'aller faire vos courses avec uniquement dans son magasin, de n'empreinter que ses autoroutes payantes !

> On le voit depuis des années que la France veut sa « souveraineté numérique » et faire
> tout toute seule au lieu d’une solution commune comme l’a demandé l’union

Vous parlez de StopCovid, là. Pathétique façon de généraliser.

> et après elle fait marche arrière comme à chaque fois et après

Pas à chaque fois, non.

> elle balance les données médical de millions de français chez Microsoft...

D'une part, non, cela n'est pas encore fait.
De deux, on parle de stockage de données chiffrées (vous savez, exactement comme pour vos données personnelles qui sont stockées chez Apple, quoi).

Certes, le fait qu'un prestataire étranger pour stocker cela soit retenu est idiot, mais ce qui l'est encore plus c'est qu'aucune entreprise en France ou du moins en UE n'était de taille a répondre aux besoins.

Enfin, OVH (français) et T-Systems (allemand) ont annoncé former un partenariat pour offrir justement une telle solution de cloud souverain à l'UE. Le choix pourrait changer, donc.

> Le monde à l’envers. Et après elle se plaint.

Ben non, justement c'est logique qu'elle se plaigne de ne pas avoir de solution cloud sécurisée française, ou du moins européenne. Choisir n'interdit pas la critique !

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Justement c’est hyper courant sauf en France 🇫🇷 et peut-être même en Belgique... Des choix pourri.

avatar r e m y | 

Les bornes NFC de contrôle d'accès c'est hyper courant partout y compris en France ou en Belgique! qu'est-ce que vous racontez encore...
C'est une techno simple, peu chère et fiable.
Et c'est une solution que soutient Apple en ayant mis à disposition un sdk dédié avec iOS13.... le seul souci c'est qu'ils veulent choisir qui a le droit de l'utiliser et qui n'a pas le droit.

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Je ne peux pas payer mon ticket de train directement avec l’iPhone mais je suis obligé de prendre une sorte d’abonnement et une carte ou de prendre un bête ticket papier si je veux faire un simple trajet alors qu’avec Apple Pay non.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Mais non! Si vous avez un seul trajet à faire, vous achetez juste ce trajet dans l'app et vous validez le passage aux bornes de validation avec le smartphone !
C'est comme sur les machines distribuant les tickets sauf que tout se passe sur votre smartphone.
La RATP à Paris a annoncé la suppression prochaine de tous les tickets papier pour passer totalement en dematerialisé.
Pour inciter à passer par l'app ViaNavigo, les tickets achetés sur l'app coûtent moins cher qu'en les achetant en ticket papier aux machines.

Évidemment pour l'instant, ça suppose d'avoir un smartphone Android, en attendant qu'Apple donne son accord à la version iOS.

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Devoir aller sur l’app avec toutes les manips à faire... à Londres, double click et c’était terminer, pas besoin de se faire chier.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Mais vous avez bêtement payé beaucoup trop cher si vous avez fait ne serait-ce que 4 trajets sur une journée... et l'app elle sert aussi à trouver le bon trajet en fonction de l'endroit où on veut aller!

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Ça dépend. Pour les trajets occasionnels, pas besoin d’un abonnement.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
Vous savez quelle proportion représente les trajets occasionnels dans les transports en commun des grandes villes du monde ?
Un indice : c'est très loin de la majorité.

Autrement dit : ce cas d'usage n'est pas celui qu'il faut rend le plus facile en premier lieu pour fluidifier encore plus l'accès au service d'un maximum d'usagers.

avatar LeoCristal | 

Une chose est sûre, ça sera prêt avant (ou juste avant) les J.O 2024

avatar IceWizard | 

Perso, j’ai hâte de sortir mon iPhone à 800 €, en heure de pointe, à Châtelet, pour passer le tourniquet. (Ou pas)

Note pour moi-même : regarder le prix des assurances contre le vol des smarphones.

avatar brunnno | 

@IceWizard

Pareil, je préfère mon pass 😱

avatar Slaine | 

@IceWizard

C'est peut-être plus confort de prendre un uber que de payer une assurance 😂

avatar IceWizard | 

@Slaine

« C'est peut-être plus confort de prendre un uber que de payer une assurance 😂 »

Mon bonsaï à billets est fatigué en ce moment. Je vais attendre un peu, avant de prendre un abonnement 5j/semaine chez Uber !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR