L'Autorité de la concurrence « vigilante » à l'égard d'Apple Pay

Stéphane Moussie |

Le début des ennuis pour Apple Pay en France ? L'Autorité de la concurrence vient de publier un rapport sur l'état du secteur des paiements dans lequel elle souligne que l'une des principales évolutions est l'arrivée des « grandes plateformes BigTech ». Une arrivée qui appelle à la « vigilance ».

« Les acteurs de type plateforme disposent d’avantages considérables à faire valoir : ils contrôlent des écosystèmes s’appuyant sur de vastes communautés d’utilisateurs, ont accès à de vastes ensembles de données et ont la capacité technique de les mettre à profit », pointe l'Autorité de la concurrence.

Ce ne sont pas les seuls avantages de ces plateformes, dont Apple Pay est le premier représentant. Le régulateur remarque aussi que ces grandes plateformes ne sont pas soumises aux mêmes contraintes réglementaires que les acteurs bancaires traditionnels, car elles s'appuient justement sur ceux-ci pour une partie de leurs services.

Selon l'Autorité de la concurrence, tout cela conduit à un risque de renforcement du pouvoir de marché des Big Tech et de verrouillage des consommateurs. L'autorité note par exemple que la fermeture de l'accès à la NFC des smartphones, comme c'est le cas sur l'iPhone où seul Apple Pay est autorisé, a une véritable incidence en matière de concurrence. Autres pratiques d'Apple qui sont décriées : la préinstallation de solutions de paiement sans contact (Wallet en l'occurrence) et la mise en place de raccourcis (les utilisateurs d'iPhone sont cordialement invités à ajouter une carte bancaire à Apple Pay lors de la configuration initiale).

Après une tentative de résistance (autour de Paylib notamment), les banques françaises ont finalement quasiment toutes adopté Apple Pay. « Elles se sentent contraintes d’accepter, car leurs clients sont très demandeurs de ces nouveaux services », commente Isabelle de Silva, la présidente de l'Autorité de la concurrence, auprès du Monde. Et d'expliquer que la montée en puissance d'Apple Pay, Google Pay et d'autres services des géants du numérique représente « un risque très important d’attrition du revenu [des banques traditionnelles], un risque de marginalisation dans la chaîne de valeur et de perte de la relation directe avec le client. La menace pour [les banques] serait d’être reléguées à un rôle d’exécutant. »

Pour l'heure, l'Autorité de la concurrence ne prend pas d'action contre Apple, mais elle fait savoir qu'elle surveille « de très près » ses pratiques. Cette méfiance n'est pas seulement française : la Commission européenne a ouvert en juin 2020 une enquête pour déterminer si Apple Pay violait des règles de concurrence. La situation est plus que jamais délicate pour Cupertino.


avatar malou | 

@byte_order

Allez dis nous pour quelle banque tu travailles allez avoue !!! 😄😄 c’est de l’humour hein

avatar byte_order | 

@malou

Cela vous est impossible à concevoir qu'un consommateur puisse ne pas adhérer à l'usage exclusif d'un constructeur d'une capacité matérielle d'un appareil vendu pour son profit rien qu'à lui, sans pour autant que ce consommateur travaille pour une banque ni pour un concurrent d'Apple ?!

Je suis développeur de solutions pour des opérateurs 5G.
Apple n'a que peu d'impact sur mon revenu, et ma banque non plus.

Etrange que la seule explication que vous envisagiez c'est que je sois intéressé financièrement par la position que je défends.
Et dans le même être parfaitement incapable de voir que la position que défend Apple, elle, elle y est bien intéressé financièrement.

En gros, vous pensez voir une position partisane chez moi mais êtes totalement incapable de voir celle évidement partisane d'Apple.

Comme quoi, il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

avatar pga78 | 

Quand on voit l’explosion des frais bancaires alors qu’on gère presque tout tout seul depuis une application maintenant (qui va encore à son agence pour faire des opérations ?) je ne vais pas pleurer sur ces escrocs …ils utilisent notre argent pour s’engraisser …si leur gâteau rétrécie tant mieux 🤣🤣

avatar newiphone76 | 

@pga78

Merci, tout est dit ! 👏

avatar byte_order | 

@pga78
> ils utilisent notre argent pour s’engraisser

Tandis que la commission que touche Apple a chaque paiement via Apple Pay, elle s'en sert pour sauver des p'tis n'enfants pauvres dans le monde.

Au passage, il est nettement plus probable que vous trouviez dans votre entourage quelqu'un vit de revenus d'une activité dans le secteur bancaire de votre pays que quelqu'un vit des profits d'Apple.

Mais si vous trouvez qu'il est mieux selon vous de confiez de plus en plus votre argent, vos usages, vos droits (celui de vote est à l'étude...), vos photos, vos choix de discussion (vu que certaines discussions, et même certains mots, ne sont pas compatibles avec les "valeurs" d'Apple) à une multinationale étrangère, continuez donc ainsi.

avatar pga78 | 

@byte_order

Mon propos n’était pas du tout l’apologie d’Apple je n’en ai même pas parlé …ce que j’ai écris est factuel : regardez les frais bancaires que vous payez par rapport à il y a 10 ans et expliquez moi quels services supplémentaires les banques ont fournis entre-temps….zéro….au contraire on fait maintenant leur boulot en gérant nous-mêmes nos comptes,nos virements etc…le comble par exemple sur LCL c’est qu’on paie l’utilisation de leur application pour faire le boulot à leur place….
La place que prend les GAFAM est en effet préoccupante….mais telle n’était pas mon propos désolé 😀😀

avatar byte_order | 

> Expliquez moi quels services supplémentaires les banques ont fournis entre-temps….zéro

Ben tiens, concevoir des apps pour smartphone, maintenir les serveurs du service web, proposer les transferts SEPA depuis le client wet ou smartphone, les mécanismes de double authentification, le service de carte virtuelle pour acheté en ligne, c'est zéro.

On peut critiquer le montant des frais. Mais, dune part, ils sont encadrés par des règles qui relèvent de l'Etat, et donc de vous, électeur.
D'autre part, vous croyez que Apple Pay ne vous coute rien !?

> La place que prend les GAFAM est en effet préoccupante….mais telle n’était pas mon propos désolé

Mon propos c'est que ce n'est pas parce que vous n'êtes pas content de A que ce que fait B doit être toléré pour autant ou, pire, embrassé !

L'ennemie de mon ennemie n'est pas un ami de confiance, pour rappel.

On peut parfaitement être déçus des banques mais pas pour autant accepter qu'Apple s'autorise a se reserver l'exclusivité d'une fonctionnalité de *votre* iPhone à des usages dont elle tire alors, et seule, un profit.

Hors je lis souvent comme justification pour fermer les yeux voir même se rejouir du comportement d'Apple que, pour résumer, "c'est bien fait pour les banques !".

Mais la question c'est de savoir si c'est bien fait pour nous, nous, les consommateurs !
Nous ne sommes pas ici sur un forum de banquiers, que je sache. Ni d'actionnaire d'Apple.

avatar pga78 | 

@byte_order

Donc je maintiens mon propos : ils s’engraissent sur notre dos, jouent à la bourse avec notre argent; s’ils en gagnent on ne reçoit rien et s’ils en perdent ils augmentent nos frais bancaires ! …c’est bingo à tout les coups.

avatar pga78 | 

@byte_order

Et puis Apple c’est 20% du marché ils essaient de préserver les infos personnelles de leurs clients c’est même un de leur slogan (et si ce n’était pas vrai ce serait le scandale assuré avec tous les anti-Apple qui existent) Android c’est 80% du marché ils revendent à tout va vos informations …il suffit d’y aller et plus de soucis 🤣🤣🤣🤣

avatar snake626 | 

@byte_order

Vous avez des actions ou des interêt dans le système bancaire français ? On dirait.

« Mais se reserver l'exclusivité d'une capacité d'un appareil pourtant vendu pour s'accaparer la totalité des profits tirés de l'exploitation de cette capacité, par contre, c'est pas gonflé ? »

Que Apple n’autorise l’accès (dans son système) à la puce nfc que sous conditions (car elle l’autorise de plus en plus) me rappelle furieusement les moment où ma banque a refusé que j’utilise mon argent disponible sur le compte courant pour acheter X choses sous prétexte de plafonds/vérification/sécurité/et autres procédures. Pourtant c’est mon argent. Essayez de faire un gros virement, même justifié sera un parcours du combatant à distance dans bien des banques dites traditionnelles. Pourtant c’est votre argent. Idem si vous souhaitez retirer tout votre argent du système, à moins de ne rien avoir vous aurez des problèmes.

Idem pour l’utilisation de mon argent 💰 à l’étranger… c’est prohibitif alors que revolut, Max, n26… y arrive bien…

Et quant à la puce nfc, elle vous appartient et rien ne vous empêche de la démonter de votre iPhone pour en faire autre chose… c’est un non sens de dire que vous en êtes pas propriétaire.
L’accès à la puce est limité par iOS ou des vis 🔩… et rien ne vous empêche de jailbreacker votre iPhone pour faire ce que bon vous semble avec le téléphone…
Sony ou Microsoft ne me laisse pas utilisez leur console pour y installer Windows ou Linux… ni Samsung etc…
Le monde du libre et open source pourrait avoir ses avantages 😉 mais ce n’est pas le cas ni chez Apple ni dans les banques…

Pour reprendre votre exemple concernant Renault et la prise usb, ils ont beau mettre un usb dans la voiture je suis tout de même tributaire des usages qu’ils ont défini… impossible d’y brancher absolument tout ce que l’on veut et c’est normal.

Concernant Apple Pay et les banques…
Il faut laisser le choix; et comme vous, il est normal que cela exaspère certaines personnes… donc elles peuvent acheter un téléphone Android, payer par carte, en liquide, en cryptomonnaie, etc…

Et votre argument sur l’autogestion de ses moyens financiers à la maison ne tiens pas du tout la route… la cryptomonnaie permet une gestion sans banque… on est libre d’y croire ou non, d’y souscrire ou non, d’y faire confiance ou non mais cela fonctionne depuis une décennie sans problème majeur hormis la consommation de ressources (ce que les banques traditionnelles n’arrivent pas à résoudre non plus)
Et si vous aimez le sécurité d’une institution vous avez aujourd’hui des entreprises qui gèrent vos porte monnaie et nos banques sont encore à la traîne… vont elles pleurer dans 10 ans quand une partie des transactions se feront avec des cryptomonnaie ? Sûrement et on aura l’occasion de refaire le débat des pov banque victime de la concurrence snif snif 😭

Quant à moi, j’espère que cela aura réveillé nos banque, nos industries, notre économie pour qu’elles innovent et soient à l’affût car l’iPhone, Apple Pay, le nfc vont disparaître au profit d’autres outils un jour au l’autre et il n’y aura plus d’excuses de ne pas savoir.

avatar byte_order | 

@snake626
> Vous avez des actions ou des interêt dans le système bancaire français ? On dirait.

Toujours pas. Essayez, juste une fois, d'envisager que je défends juste mon opinion de simple consommateur lambda. Si si, c'est possible. Essayez.

> Que Apple n’autorise l’accès (dans son système) à la puce nfc que sous conditions
> (car elle l’autorise de plus en plus)

Mais que ces conditions soient que cela ne rentre pas en concurrence avec l'un de ses services, cela ne vous semble pas l'exacte définition d'une distorsion de la concurrence !?

> me rappelle furieusement les moment où ma banque a refusé que j’utilise
> mon argent disponible sur le compte courant pour acheter X choses sous
> prétexte de plafonds/vérification/sécurité/et autres procédures.

Et vous avez trouvez ça comment ? Vous trouviez cela normal ou abusif ?

> Pourtant c’est mon argent.

Pourtant vous aviez accepter de signer le contrat avec votre banque, qui précise les conditions. Comme quand on achète un iPhone, dont certains disent ici que l'on le fait en toute connaissance des avantages et des inconvénients.

Alors, votre acceptation du contrat de la banque, c'est pas un peu "si vous n'êtes pas content, cassez vous" ? Ou est-ce que vous considerez cela des clauses abusives et vous auriez été ravi alors que le régulateur mette un terme à ce type d'abus de votre banque ?

Au passage, les contraintes que vous citez sont celles imposées par le régulateur du secteur bancaire, pas les banques elles mêmes.

> et rien ne vous empêche de jailbreacker votre iPhone pour
> faire ce que bon vous semble avec le téléphone…

Si. Déjà, la perte de la garantie.
De deux, Apple fait tout pour l'empêcher, alors que ce n'est pas interdit ce n'est pourtant pas, dans les faits, un droit garantie.

Et encore une fois, c'est pas tant le blocage de la puce par iOS qui me dérange.
Ce qui me dérange ce qu'Apple s'autorise *seule* à le lever et s'en servir... pour son profit à elle.

avatar byte_order | 

@snake626
> Pour reprendre votre exemple concernant Renault et la prise usb, ils ont beau mettre
> un usb dans la voiture je suis tout de même tributaire des usages qu’ils ont défini…
> impossible d’y brancher absolument tout ce que l’on veut et c’est normal.

Oui, mais si la voiture sait lire un fichier MP3 depuis une clé USB, elle le fera que la clé USB soit de marque Renault ou d'une autre marque. La fonction, lorsqu'elle existe, n'est pas discriminatoire envers le tiers, ici le vendeur de clé USB.

Là, l'iPhone sait communiquer via sa puce NFC avec un terminal de paiement sans contact d'un commerçant. Mais iOS ne le fait *que* si c'est en passant par ApplePay. C'est une discrimination envers l'intermédiaire.

> la cryptomonnaie permet une gestion sans banque…

Pas pour la vie au quotidien, non. Bon courage pour faire le plein d'essence en cryptomonaie. Faire vos courses. Payer un médecin. Un coiffeur. Un resto...

> cela fonctionne depuis une décennie sans problème majeur

Juste une extrême volatilité de leurs valeurs, mais c'est anecdotique...

> l’iPhone, Apple Pay, le nfc vont disparaître au profit d’autres outils un jour au l’autre
> et il n’y aura plus d’excuses de ne pas savoir.

Sauf qu'elles savent faire des paiements par NFC, que ce n'est donc pas un problème de ne pas savoir faire (elles en gèrent des centaines de millions chaque jour depuis le parc de TPE installés), c'est juste qu'Apple a décidé de privatisé la puce NFC des iphones d'autrui à son profit exclusif.

Votre haine pour les banques ne changent rien, ce n'est pas parce que vous détestez beaucoup plus A que si B ne respecte pas les règles c'est pas grave, B peut continuer sans problème. Le droit, le respect des règles, cela n'est pas on ferme les yeux parce que lui on l'aime bien. Ca, c'est juste de la partialité, cautionner l'impunité, le favoritisme...

avatar Kriskool | 

Je suis 100% d’accord avec l’autorité européenne. Apple poussera sa position dominante jusqu’a ce qu’elle soit contrainte de céder par la justice ou des lois nouvelles. En attendant elle fidélisera au max de sorte que même si la concurrence s’installe les utilisateurs lui resteront fidèle par facilité et flemme de changer.

avatar ClownWorld 🤡 | 

Pauvres banques philanthropes et méchants big tech, le gouvernement français et la commission européenne va les sauver j’espère 🤞

avatar byte_order | 

@ClownWorld
Méchantes banques et pauvres big tech philanthropes, le geek français et le supramondialisme va leur cracher à la gueule j'espère 🤞

avatar Glop0606 | 

Moi qui suis contre les monopoles, voire contre l'influence des GAFAMS, pour le coup, la prépondérance d'Apple est méritée. Des années que rien ne se passait, que les banques n'arrivaient pas à se mettre d'accord, chacun poussant un peu sa solution et quand solution il y a, elle est moins performante que celle d'Apple. Le train est malheureusement passé, et pourtant ils avaient XXX possibilités avant de faire quelque chose de bien mais non. L'europe a loupé un paquet de trains: la guerre des OS (souveraineté numérique), du Hardware, du mobile, bientôt du cloud, etc... et personnellement je n'ai plus envie de soutenir des solutions bancales juste par principe. Au lieu de taxer, punir ceux qui font en fin de compte leur boulot, que l'Europe propose des solutions; par exemple dans ce cas précis que chacune des banques des 27 pays membres proposent UNE solution commune et performante de paiement sans contact avec Smartphone (et pas dans 10 ans) et j'irais jusqu'à dire de l'imposer comme préinstallé sur les smartphones. Là on pourra discuter.

avatar byte_order | 

@Glob0606
> Des années que rien ne se passait, que les banques n'arrivaient pas à se mettre d'accord,

Le parc des TPE déployés chez quasi tous les commerçants qui vous permettent depuis plus de 7 ans de payer également sans contact quelque soit la banque du client, c'est la preuve qu'elles n'y sont pas arrivés, c'est tellement clair...

> quand solution il y a, elle est moins performante que celle d'Apple.

Evidement, sans l'accès à l'élement critique pour que cela le puisse, la puce NFC !
Je vous garantie que si les banques avaient fait de même en bloquant Apple Pay sur les TPE de tous les commerçants, la solution d'Apple serait elle aussi peu performante !

Sauf que si elles l'avaient fait, d'une part on aurait lu ici même des "mais c'est un scandale, de quel droit, c'est mon iPhone ! si je veux payez avec ApplePay cela me regarde" et patatipatata. Et d'autre part, elles se seraient mise en situation d'entrave à la concurrence.
Justement.

Mais, étrangement, quand c'est sur l'autre terminal que le blocage se fait, alors là, miracle, là c'est parfaitement normal, même mérité.
Jolie démonstration d'hypocrisie, de partialité.

> Le train est malheureusement passé, et pourtant ils avaient XXX possibilités
> avant de faire quelque chose de bien mais non

C'est faux. Dès le départ la puce NFC des iPhones, quand elle apparu, a été bloqué par Apple au profit exclusif de son ApplePay.
Si le train est malheureusement passé, c'est parce que Apple a refusé que *votre* iPhone accepte de laisser monter les banques à bord.

> et personnellement je n'ai plus envie de soutenir des solutions bancales juste par principe.

Vous êtes donc pour la disparition du parc des TPE chez les commerçants ? Parce que c'est là, en matière de paiement sans contact, que les banques ont poussés le plus leur solution "bancale".

> Au lieu de taxer,

C'est quoi déjà le taux d'imposition d'Apple en France ? En EU ?

avatar byte_order | 

@Glop0606
> punir ceux qui font en fin de compte leur boulot, que l'Europe propose des solutions;
> par exemple dans ce cas précis que chacune des banques des 27 pays membres
> proposent UNE solution commune et performante de paiement sans contact
> avec Smartphone

Mais c'est *exactement* ce qui a été fait !

https://www.paragon-rfid.com/wp-content/uploads/2017/03/nfc-history-V3-768x944.png

NFC est issue d'un partenariat de Sony Philips, en particulier de la R&D de Philips qui est devenu ensuite NXP, dont des bureaux d'études étaient situés à Caen.
Cela à fait l'objet de pleins de normalisations au niveau européen (via l'ECMA) puis international, ce qui au final a défini la norme NFC et les protocoles utilisables, dont celui des communications pour des paiements sans contact, dès 2003-2004.

https://en.wikipedia.org/wiki/Near-field_communication#History

Non seulement cela a été défini en grande partie par des innovations venues de l'UE, mais ces normes ont été reprises partout dans le monde. La norme dont vous appelez vos voeux, elle existe depuis 2003 !

Elle permet à n'importe (n'importe, pas uniquement un, pas un monopole imposé par l'UE, pas imposé par un constructeur, non, n'importe) quel intermédiaire prestataire de paiement dématérialisé de se servir de la capacité d'émulation d'une carte à puce NFC par un appareil, un smartphone dans notre cas, d’interagir avec un terminal de paiement du commerçant.

Apple, elle, n'a ajouté une puce NFC qu'en fin 2014. Et elle a décider que le seul prestataire de service qui y aurait accès serait... ApplePay. Cela n'a rien à voir avec l'absence d'une solution commune et performance. ApplePay *utilise* la solution pondue au départ par l'UE !
Mais elle a privatisé la puce NFC des iphones - pourtant vendus - à son seul profit, tout en bénéficiant de cette norme pondu par d'autres, dont les services bancaires européens, et du parc des TPE installés.

Au lieu de réécrire l'histoire, lisez là d'abord.

avatar Glop0606 | 

@byte_order

Vous confondez la technologie en l’occurrence NFC qui oui est super et son application en solution software qui comme je l’ai décrit n’existe pas ou alors citez moi le nom de l’application commune à la majorité des banques européennes qui permet de faire ce que fait Apple Pay. Perso je connais des solutions comme pay lib très français et Twin en Suisse mais pas d’équivalent européen voire mondial.

avatar byte_order | 

@Glop0606
Mais pourquoi il faudrait une solution logicielle commune à 27 pays pour avoir le droit d'accès à la puce NFC des iphones ?

Depuis quand et de quel droit Apple règne telle une fédération de nations sur des *sujets* possédants des iPhones qu'il faut désormais envisager une sorte d'accord commercial bilattéral entre l'UE et Apple pour que les banques de l'UE puissent proposer des services bancaires aux propriétaires d'iPhones ???

Par ailleurs, merci de m'expliquer comment une solution européenne voire mondiale concurrente à ApplePay pourrait être proposée sur iOS *tant* que Apple bloque toute conception d'une solution alternative à ApplePay sur iPhone !?

Vous demandez qu'une solution qui ne peut exister tant que Apple bloque soit démontrée comme meilleure pour accepter l'idée qu'Apple soit forcée enfin de ne plus bloquer les solutions concurrentes .
C'est une logique chronologique incohérente !

Une telle solution commune a déjà été tenté à l'échelle de quasi toutes les banques françaises, d'ailleurs. Mais, Apple bloquant l'accès à la puce NFC, cette solution commune n'a même pas pu être expérimentée par les consommateurs sur leurs iPhones.

C'est quoi la prochaine étape : il faut l'unanimité au conseil de l'ONU pour avoir droit de demander qu'un acteur économique, même de la taille d'Apple, respecte les règles de la concurrence sur un marché intérieur d'un pays, d'un groupe de pays !?
Désolé, c'est pas comme cela que c'est censé se passer, et j'espère sincèrement que plusieurs régulateurs dans le monde vont, *enfin*, commencer à rappeler à Apple.

On est pas en Applistan parce qu'on achète un iPhone. On achète un smartphone, pas un passeport, pas une citoyenneté, pas une entrée dans un club privé.

avatar Glop0606 | 

Je vous laisse à vos arguments... cependant quand on achète un iphone, c'est comme vous le dites "Applistan". Une société privée met sur le marché un produit avec ses caractéristiques et ses possibilités. En tant que consommateur vous choississez ou non de l'acheter, ou j'ai râté une étape? On ne peut même pas parler de monopole au vu des ventes/ part de marché. Donc pour tous ceux qui ont besoin de liberté, d'un OS ouvert à tout vent, du NFC non bridé, de stores alternatifs et tout ce qu'Apple fait mal: "ben y'a Android". Vous voyez y'a le choix :) donc pas besoin d'imposer à Apple quoi que ce soit. Cela étant dit, avec un brun d'ironie, on voit comme le fait que "les trains soient passés" ampute le marché de solutions alternatives... quand on pense que l'on avait un fleuron internationale du téléphone mobile à savoir Nokia (que j'ai soutenu par mes achats jusqu'à la fin), on voit que certains ont loupé des gares entières :)

avatar thefutureismylife | 

Autant l’affaire Spotify se justifie mais là …

Si ce sont les clients qui demandent Apple Pay (j’en ai fait parti) c’est qu’il y avait un manque évident d’offre intéressante !

Ce système de paiement me va très bien. Apple ou Google ont innovés sur ce point, on ne peut pas leur reprocher.

Quand aux liens entre le client et sa banque. Perso moins j’en ai, mieux je me porte !

avatar byte_order | 

@thefutureismylife
> Si ce sont les clients qui demandent Apple Pay (j’en ai fait parti)
> c’est qu’il y avait un manque évident d’offre intéressante !

Ce manque est totalement arbitraire, car il est la conséquence d'Apple qui se reserve l'exclusivité de l'accès à la puce NFC, ce qui rend de facto impossible à quiconque d'autre de propose la moindre offre de solution de paiement sans contact avec un iPhone.

Ce n'est pas un manque d'offre, c'est un blocage arbitraire par Apple de toute offre concurrente à la sienne.

Facile dans ces conditions de clamer "les clients demandent ApplePay car ça marche", vu que c'est la seule que Apple autorise à marcher sur iPhone.

> Apple ou Google ont innovés sur ce point, on ne peut pas leur reprocher.

C'est assez incroyable comment les gens pensent qu'en voyant le sommet d'un iceberg ils voient tout. Les solutions de paiement sans contact depuis un smartphone repose sur les épaules de gens qui ont, pendant des années oeuvrer pour concevoir, normaliser, promouvoir et deployer la technologie NFC jusque chez le moindre commerçant de quartier.
Les constructeurs de smartphones ont simplement intégrer cette technologie et développer quelques (jolies, certes) interfaces graphiques au dessus de ces normes.

Mais vous, vous voyez les jolies icones qui s'affichent sur le smartphone d'un constructeur, et hop, c'est à lui qui a tout pondu !?

On ne peut pas leur reprocher d'avoir adopter cette techno.

Par contre on peut parfaitement leur reprocher de squatter le smartphone d'autrui pour s'imposer comme intermédiaire de paiement dématérialisé.

avatar franfran94800 | 

« La menace pour [les banques] serait d’être reléguées à un rôle d’exécutant. » parce que c’est pas déjà le cas? Je paye un compte bancaire pour rien: mon conseiller est inutile et ne me conseille rien, la seule chose que je lui demande (a savoir m’informer immédiatement si mon compte passait sous 0) il n’est pas capable de la faire… Vraiment si les banques sont autres choses que des exécutants faut me dire ce que c’est!

avatar snake626 | 

J’ai une question qui me taraude à la lecture de ces échanges…

Les banques proposent elles ce genre de service avec la puce nfc sur Android ? Est ce autorisé sur Android ?
J’avoue que le partage de données personnel m’écarte d’Androïd… mais si c’est une possibilité offerte est-ce que les banques s’y sont engouffrées ? Cela représente bien 70-80% du marché et un beau levier de négociation si leur solution est supérieure à celle de Apple…

Et si c’est autorisé mais non exploité, dans ce cas ce serait révélateur d’une manœuvre de protection d’intérêt financier des banques au détriments du client final.

avatar Maître Folace | 

@snake626

Mais bien sûr et depuis plusieurs annees avec paylib.
Par exemple : https://youtu.be/oBdsyjVqW7Q

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paylib
"Le 19 mai 2016, Paylib lance son service de paiement sans contact mobile5. Ce service n'est disponible que sur les smartphones Android équipés d'un circuit NFC via les applications des banques membres."

Impossible évidemment sur iPhone avec le bridage de la puce NFC (pour les paiements cbcless)
Sont pas fous chez Apple, on touche pas au grisbi !
Concernant la facilité d'utilisation, on pose le téléphone sur le TPE, on pose le doigt sur le capteur biométrique et c'est fait.
Ce n'est pas qu'une question de "supérieure à" ou je ne sais quelle raison futile. Il s'agit simplement d'avoir la possibilité (le choix !) de ne pas engraisser inutilement un nième intermédiaire (évadé fiscal en plus >.<) qui n'apporte rien de concret en plus value mais qui - et ça c'est certain - vous fait payer indirectement sa commission.

avatar Krysten2001 | 

@Maître Folace

https://youtu.be/1GXOY3v9QV4

Pourtant la vidéo montre qu’il faut poser le téléphone pour avoir le montant, mettre son empreinte et remettre son téléphone. Pas le même fonctionnement qu’avec Apple Pay 😉

avatar byte_order | 

> Pourtant la vidéo montre qu’il faut poser le téléphone pour avoir le montant,

Posé ?
Où vous voyez qu'il le pose ?
C'est comme pour les cartes bancaires sans contact, les gens les posent sur les terminaux par habitude ou inquiétude, mais ce n'est pas du tout nécessaire.

C'est pas parce que le cadrage choisi est serré sur le terminal du commerçant dans la vidéo afin de bien montrer ce qu'affiche l'écran que cela signifie qu'il faut "poser" le smartphone sur le terminal pour que cela marche.

Je reçois la notif même à 1m du terminal de ma boulangère, et c'est tant mieux parce qu'avec le Covid elle a mis un espace de distanciation. Dès qu'elle a rentré le montant, hop, ça pop comme visible sur la vidéo.

> mettre son empreinte

Oui.
Et ? En cette période de FaceID qui déconne avec le port du masque, c'est bien plus sûr et cela marche à tous les coup, et cele ne peut pas se faire par hasard sans que j'en ai conscience (comme déjà dit, si mon doit était déjà sur l'emplacement du lecteur, cela l'indique, ce qui évite que cela valide dans la foulée).

> et remettre son téléphone.

Non. Y'a pas de repose du téléphone.

Ils présentent d'abord le mode biométrie, puis y'a une coupure au montage dans la vidéo pour montrer les autres méthodes d'authentification pour ceux qui n'ont pas de biométrie ou ne veulent pas s'en servir.

Quand vous avez choisi et validé par l'empreinte, vous enchainez directement avec le dernier visuel qui indique que le paiement a été confirmé, point barre
Nul besoin de "remettre" quoi que ce soit.

Soyez plus attentif dans votre attention, comme dirait Pablo Mira...

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Bizarrement dans le vidéo si vous regardez bien, il fait inscrit que quand vous avez déjà posé une première fois le smartphone, vous devez le remettre 😉

avatar byte_order | 

@Krysten2001

C'est p'tet écrit dans la vidéo, mais moi je n'ai jamais eu besoin ni d'éloigner le smartphone après réception du montant de la transaction ni de le rapprocher à nouveau une fois valider avec mon empreinte. Je fais tout en tenant le smartphone sans rien de spécial.

Je ne vais quand même pas affirmer que c'est nécessaire alors que je ne le constate pas !?

Après, p'tet que certains smartphones ont une antenne NFC qui porte moins. Mais c'est pas le cas du mien.

avatar snake626 | 

@Maître Folace

Merci
Je ne savais pas pour paylib et le nfc dur android. J’avoue avoir perdu patience avec paylib ou ma banque (je ne sais pas trop qui est le responsable) qui n’ont jamais réussi à l’activer et m’ont demandé de passer en agence… et j’ai choisi Lydia en lieu et place.

Merci en tout cas pour les précisions :-)

avatar Paquito06 | 

“Pour l'heure, l'Autorité de la concurrence ne prend pas d'action contre Apple, mais elle fait savoir qu'elle surveille « de très près » ses pratiques. Cette méfiance n'est pas seulement française : la Commission européenne a ouvert en juin 2020 une enquête pour déterminer si Apple Pay violait des règles de concurrence.”

Ce que je meprise par moment cette commission et cette Autorité. Ils servent a rien si ce n’est taper sur les doigts quand il est deja trop tard. En Europe, le virage numerique avec les banques est une cata. Au lieu de proposer un service comme Apple Pay depuis 10 ans, chaque banque a continué dans son coin a creer des services morts nés. Qu’ils continuent a facturer des chequiers et des tenues de compte. C’est une boite qui fabrique des iPods qui est venue leur apprendre leur metier, faut pas s’etonner 🙄

avatar snake626 | 

@Paquito06

😂
👍

avatar TiTwo102 | 

Typiquement le genre de sujet sur lequel je suis partagé.

D’un côté je trouve la main mise d’Apple totalement abusive et bien évidemment anti-concurrencielle, de l’aitre je suis à peu près sûr que les banques (pour cet exemple) nous pondraient des applications minables et pas ergonomiques.

Le juste milieu serait qu’Apple dise un truc du genre : « OK, vous pouvez utiliser la puce NFC (ou une autre fonction selon le cas) avec vos applis, mais pour ça vous êtes également obligés de proposer en parallèle notre solution Apple Pay (dans ce cas) ».

avatar gmart | 

Pourquoi personne ne râle sur l’inexistence d’une concurrence européenne à Visa, Mastercard ou Amex, tous américains?
Il y a des réseaux Chinois maintenant, mais des Européens non.
Dans certaines banques, on peut choisir le réseau pour sa carte, dans d’autres non.
Ja paie ma banque tous les mois pour avoir une carte, basée sur un réseau américain, alors que je voudrais un réseau européen, mais je ne peux pas.
ApplePay fonctionne avec tous les réseaux.

avatar Paquito06 | 

@gmart

"Pourquoi personne ne râle sur l’inexistence d’une concurrence européenne à Visa, Mastercard ou Amex, tous américains? "

Ca arrive, tout doucement, tres doucement meme:
https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/seize-banques-europeennes-sunissent-pour-saffranchir-de-visa-et-mastercard-1220762

Les raisons sont historique, y avait de quoi faire pourtant avec les talents europeens (fr, uk, all.):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_%C3%A0_puce

avatar kevin14600 | 

Les banques nous vendent toujours une carte pour avoir Apple Pay mais l’ont devrais pouvoir sans passer

avatar Paquito06 | 

@kevin14600

"Les banques nous vendent toujours une carte pour avoir Apple Pay mais l’ont devrais pouvoir sans passer"

Apple Card! 💯

avatar byte_order | 

@kevin14600

Ben tant que Apple ne gère pas des comptes bancaires, non.
A Apple de devenir une banque, donc.
Comme elle a déjà verrouiller les usages dématérialisés de plus d'un milliard de ses utilisateurs, elle y passera sûrement un jour.
Comme ça elle n'aura plus de frais de commission des banques sur les transactions entre des utilisateurs et ses comptes à elle. Tout sera chez elle.
Le bonheur.

J'ai hâte, vraiment, hein.

Comme quoi, la pub de 1984 Big Brother est une sacrée ironie de l'histoire...

avatar byte_order | 

@kevin14600
Le paiement dématérialisé (sans contact ou pas, ça change rien) repose sur l'émulation d'une carte bancaire. Il faut donc disposer d'un numéro valide de carte bancaire.
A ma connaissance, Apple ne fait pas banque, elle n'est donc pas habilité à en fournir.

avatar Steve Molle | 

Depuis l’affaire Kerviel, il faut être soit désinformé, soit un bien piètre consommateur pour être client de la Société Géniale.

avatar morpheusz63 | 

@Steve Molle

Effectivement, la Sg à du fusionner d'urgence avec Crédit Nord pour éviter la banquecroute. De plus certaines banques avaient passer le scratche test aux la mains…

avatar ElFitz | 

@Steve Molle

Certes. Ou être coincé par un prêt étudiant parce que c’est avec eux que l’école avait un partenariat pour faire son crédit à 0%

Et, très sincèrement, vu le peu d’économies que j’ai chez eux, ils pourraient faire faillite que ça ne changerait rien à ma vie.

Après, on pourrait arguer que la compétence illustrée par cette affaire donne une idée de la culture de l’entreprise dans son ensemble, et qu’il n’y a pas de raison de croire que leur banque retail soit mieux lotie que le reste. Raison pour laquelle j’ai quasiment tout passé sur Revolut et N26.

J’ai aussi un compte dans une autre banque française. Eux, pour une raison et d’une manière qui m’échappent, ont bloqué ma carte sur Steam. J’ai les fonds, je peux dépenser les mêmes montants ailleurs donc ce n’est pas une affaire de plafond, et elle marchait sur Steam avant. Plus maintenant.

Après 20 minutes d’attentes un conseiller a décroché. M’a transmis au "service technique". Attente de nouveau… et appel terminé avant d’avoir eu qui que ce soit en ligne.

Apple m’aurait rappelé. Cette autre banque, non. Pourtant, Apple, ce n’est que le SAV de mon ordinateur et de mon téléphone 🤷‍♂️

avatar digitalscreen | 

ah merde on a foiré avec paylib !!!! bon pas grave on va faire chier apple pour lui prendre de l argent ….c est ça la concurrence en Europe

avatar arekusandoro | 

Je n’arrive pas à comprendre les réticences de certains à part un culte aveugle à Apple. Je ne vois pas en quoi « l’administration française » est en tord …
J’utilise Apple Pay tous les jours, mais si une solution concurrente comme Lydia ou Lyf, paylib et que c’est implémenté aussi facilement pourquoi pas ? Je resterais sans doute chez Apple Pay mais au moins j’aurais le choix

Au final j’utilise Spotify pour la musique et il y a bien moins de contrainte depuis que siri l’a défini comme service par défaut (« même si y’a du progrès à faire)

Ça devrait être comme ça pour tous les « services »

avatar snake626 | 

@arekusandoro

Je pense que tout le débat se résume plus ou moins au fait que certains clients actuels sont satisfaits de la proposition Apple Pay et qu’il ne souhaite pas voir cette solution se dégrader.

Et je pense qu’absolument personne n’aurait d’opposition à avoir plus de choix si et seulement si Apple Pay garde la même expérience utilisateur qu’actuellement… Il est même probable que la plupart des personnes ici présentes salue cette opportunité.

Malheureusement, la loi n’accouche que très rarement d’une solution préservant l’expérience utilisateur.
Il y a un précédent, le RGPD, qui complique franchement la vie des gens qui souhaite éviter le Tracking publicitaire… on a monté un système diabolique, chronophage, qu’il est impossible de piloter pour un individu sans entrer dans des procédures digne d’une entreprise du CAC 40… Tout ça au nom du choix

Cela crée des réticences

On n’y ajoute également la frustration envers le milieu bancaire, atone depuis des décennies, qui a besoin d’être bousculé pour essayer d’innover à reculons… mais qui n’hésite pas à augmenter des frais bancaires année après année tout en réduisant les services…
Sans oublier toutes ces personnes qui ont souffert de la crise économique de 2008 directement liés aux activités financières et bancaires (Statistiquement des gens avec peu de revenus jusqu’au classe moyenne en passant par les retraités).
Donc, ce n’est pas forcément le secteur d’activité qui attire le plus de sympathie.

On mélange cela avec des personnes qui préfèrent la plus grande liberté offerte par un écosystème concurrent, tout à fait respectable, mais qui a ses propres défauts… notamment concernant la publicité et le respect de la vie privée, et une expérience utilisateur moins léchée (cela a toujours été le choix proposés dans l’informatique, le tout intégré versus l’open source pour les deux extrêmes, en d’autres mots la facilité versus la liberté)

Après, le reste s’explique par la dynamique d’un forum avec @byte_oder dans le rôle de l’avocat du diable et du front de libération de la puce NFC… et en face, des clients Apple (dont je fais partie) qui sont satisfaits de ce qu’ils ont acheté, ou, qui comme moi valorise plus d’autres aspects de l’écosystème Apple comme la vie privée…

Si la résultante de tout ça est un choix pertinent pour les utilisateur tout en maintenant une expérience utilisateur de haut vol, je pense que personne n’aura d’oppositions…
Mais l’histoire nous dit de nous méfier car cela a rarement été le résultat final obtenu

Finalement, le meilleur moyen de mettre tout le monde d’accord : aux banque de proposer un système qui soit substantiellement meilleur sur Android, cela pour que les possesseurs d’iPhone mettre la même pression à Apple pour obtenir ce service (la même pression qu’ils ont misent aux banques concernant Apple Pay…)Dans ce cas là la concurrence aura eu du bon

Mais si le résultat final est la dégradation de l’expérience utilisateur, les clients qui valorisent cette se je retournerons encore une fois contre les banques qui auront préféré les tribunaux versus l’innovation…

En somme un très beau débat

avatar morpheusz63 | 

@snake626

Merci beau résumez de la situation , mais je rajouterai qu'on est qu'au début du cas technologique de la blockchain, smart contract, bitcoins, si cette techno se met en place sérieusement les banques, les notaires, les assureures, tout les métiers qui nécéssite un accord entre partie n'ont pas fini de claquez des fesses, on auras barculer dans ume nouvelle ére, et les rapport qu'on aura avec la notion d'argent vont changer. Ce qui sont aux commandes le savent, c'est pour ça qu'ils essayent d'attaquer certaines entreprise tech..Aujourd'hui c'est celui qui imprime les billets qui dicte le tempo…

avatar snake626 | 

@morpheusz63

Tu m’enlève les mots de la bouche… 👍 je voulais pas ajouter une couche mais je suis totalement d’accord avec toi ✅
Apple Pay et nfc c’est la pâquerette qui cache forêt…

avatar byte_order | 

@morpheusz63
> Aujourd'hui c'est celui qui imprime les billets qui dicte le tempo…

Les billets étant largement dématérialisés eux aussi, ce sont donc ceux qui contrôlent le système informatique qui gère cet argent.
Aujourd'hui, ce sont les banques centrales. Qui ne sont pas des organismes privés, que l'on sache.

Vous êtes vraiment sûr que si des entreprises privés prennent leur place, nous, le citoyen lambda, nous n'y perdons vraiment rien !?

avatar ElFitz | 

@snake626

Oui, une de mes grosses craintes c’est, qu’après avoir forcé Apple à ouvrir la NFC, nos chères et tendres banques cessent la compatibilité avec Apple Pay et nous obligent à passer par leur myriade de systèmes vaguement compatibles, ou pas, les uns avec les autres…

… et ne fonctionnant ni le week-end ni les jours fériés ? (Oui, là, c’est du troll… je l’espère)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR