L'Autorité de la concurrence « vigilante » à l'égard d'Apple Pay

Stéphane Moussie |

Le début des ennuis pour Apple Pay en France ? L'Autorité de la concurrence vient de publier un rapport sur l'état du secteur des paiements dans lequel elle souligne que l'une des principales évolutions est l'arrivée des « grandes plateformes BigTech ». Une arrivée qui appelle à la « vigilance ».

« Les acteurs de type plateforme disposent d’avantages considérables à faire valoir : ils contrôlent des écosystèmes s’appuyant sur de vastes communautés d’utilisateurs, ont accès à de vastes ensembles de données et ont la capacité technique de les mettre à profit », pointe l'Autorité de la concurrence.

Ce ne sont pas les seuls avantages de ces plateformes, dont Apple Pay est le premier représentant. Le régulateur remarque aussi que ces grandes plateformes ne sont pas soumises aux mêmes contraintes réglementaires que les acteurs bancaires traditionnels, car elles s'appuient justement sur ceux-ci pour une partie de leurs services.

Selon l'Autorité de la concurrence, tout cela conduit à un risque de renforcement du pouvoir de marché des Big Tech et de verrouillage des consommateurs. L'autorité note par exemple que la fermeture de l'accès à la NFC des smartphones, comme c'est le cas sur l'iPhone où seul Apple Pay est autorisé, a une véritable incidence en matière de concurrence. Autres pratiques d'Apple qui sont décriées : la préinstallation de solutions de paiement sans contact (Wallet en l'occurrence) et la mise en place de raccourcis (les utilisateurs d'iPhone sont cordialement invités à ajouter une carte bancaire à Apple Pay lors de la configuration initiale).

Après une tentative de résistance (autour de Paylib notamment), les banques françaises ont finalement quasiment toutes adopté Apple Pay. « Elles se sentent contraintes d’accepter, car leurs clients sont très demandeurs de ces nouveaux services », commente Isabelle de Silva, la présidente de l'Autorité de la concurrence, auprès du Monde. Et d'expliquer que la montée en puissance d'Apple Pay, Google Pay et d'autres services des géants du numérique représente « un risque très important d’attrition du revenu [des banques traditionnelles], un risque de marginalisation dans la chaîne de valeur et de perte de la relation directe avec le client. La menace pour [les banques] serait d’être reléguées à un rôle d’exécutant. »

Pour l'heure, l'Autorité de la concurrence ne prend pas d'action contre Apple, mais elle fait savoir qu'elle surveille « de très près » ses pratiques. Cette méfiance n'est pas seulement française : la Commission européenne a ouvert en juin 2020 une enquête pour déterminer si Apple Pay violait des règles de concurrence. La situation est plus que jamais délicate pour Cupertino.


avatar snake626 | 

@ElFitz

C’est une crainte légitime…
A l’origine c’était le plan de nos chers banque avec le système Paylib… d’où le très grand retard des services annexes comme Apple Pay… ils avaient l’espoir d’imposer paylib.

je n’ai jamais réussi à l’activer dans ma banque en dépit de 5-6 essais… Pour le sport, je viens de tenter la réinscription : service indisponible (sûrement parce qu’on est dimanche)

Dans ma banque, ils n’ont pas trouvé mieux que de créer une application pour mes comptes bancaires, une application pour les plafonds de ma carte, une application pour le paiement mobile… Donc déjà à eux-mêmes avec eux-mêmes c’est pas très clair… et le workflow est catastrophique
Même le nom de l’application n’est pas celle de ma banque… Du coup quand je la cherche… C’est galère à chaque coup

Pour le plaisir, j’ai imaginer le scénario suivant…

Imaginons que ce scénario catastrophique se produise… Apple ouvre les accès à sa puce, les banques n’ont plus aucun intérêt à s’entendre autour d’une solution commune… Chacune est persuadé d’être meilleur que l’autre et lance une solution maison de paiement sans contact avec le téléphone.
Ma banque décide de m’imposer sa propre solution de payement et arrête la compatibilité avec les autres. Son service se présente avec la même ergonomie que le workflow de virements que je subis aujourd’hui, ça donnera quelque chose comme ça :

Et pour payer rapidement dans un magasin,
- vérifiez que le magasin est bien affilié au service de paiement sans contact de votre banque grâce à l’autocollant X, sinon utilisez votre carte de crédit à usage universel. Si le magasin est affilié à notre service de payement sans contact
- ouvrez l’application payement super moche exclusive de la banque,
- connectez-vous avec Face ID,
- confirmez votre code à six chiffres pour encore plus de sécurité,
- ouvrez le menu
- aller dans payement
- toucher paiement sans contact avec mobile
- validez avec Face ID
- si vous avez pris trop de temps pour faire ses premières étapes, nous validerons votre identité en vous demandant de retaper votre code à six chiffres
- approchez votre terminal du TPE,
- validez avec Face ID,
- si le montant dépasse 30 € retapez votre code à six chiffres (on est jamais trop sûre, on fait ça pour votre sécurité),
- Validez la double authentification dans l’autre application de votre banque, pour être sure d’être sûre d’être sûre que c’est vous,
- reposez votre mobile sur le TPE,
- Attendez jusqu’à ce que le TPE confirme sur l’écran que vous pouvez retirer votre mobile
- si vous avez retiré votre téléphone trop tôt, ce n’est pas grave, recommencez la procédure depuis le début
- si aucun bip ne retentit dans les 20 secondes suivant la confirmation sur l’écran du TPE, recommencez la procédure
- Si au bout de trois tentatives cela ne fonctionne pas, utiliser votre carte paiement universel, le moyen le plus sûr et pratique pour effectuer vos paiements…
- si la procédure a fonctionné, Bravo votre payement est effectué en toute simplicité.
- Vous recevrez dans trois jours un sms résumant votre transaction sans contact ce qui vous permettra de garder le contrôle sur vos dépenses (en effet je ne peux pas stopper ce service débile qui m’envoie des SMS à chaque dépense avec plusieurs jours de décalage… D’après le service client de ma banque, s’ils effacent mon numéro ils ne peuvent plus me contacter… 😭

On viendrai vite à regretter de ne pas pouvoir utiliser Paylib 🙃

Après un an, le service est arrêté car d’après leur expérience, les clients préfèrent utiliser la carte bancaire à leur téléphone pour le paiement… Le paiement mobile n’a pas devenir… et ce n’est pas faute d’avoir mis tous les moyens pour y arriver

(et ce n’est pas de la science-fiction c’est plus ou moins les mêmes étapes que je dois faire pour effectuer un virement vers un nouveau bénéficiaire… Du coup j’utilise un autre service, une autre banque et je paye d’autres frais… Et mon autre banque n’est pas franchement meilleur, mais au moins il gère le copier-coller d’iban 🍾)

PS : quand j’utilise la dictée vocale de mon iPhone et que je lui dis d’écrire payLib, il le remplace par pénible… Hasard ? Manipulation ?
La vérité est ailleurs qu’ici 🛸

avatar ElFitz | 

@snake626

C’est tellement ça… 😒

avatar byte_order | 

@snake626

Je serais vraiment curieux de connaitre le nom de votre banque, parce que vos descriptions sont vraiment loin, très loin de mon expérience avec l'app (unifiée) de la mienne (bon, sur Android, mais je doute que cela soit guère différent sur iOS - exception faite du paiement sans contact pour les raisons indépendantes de leur volonté déjà evoquées).

Votre scénario démontre à merveille que vous ignorez tout du fonctionnement des paiements par carte (dématérialisée ou pas, sans contact ou pas).

> PS : quand j’utilise la dictée vocale de mon iPhone et que je lui dis d’écrire
> payLib, il le remplace par pénible… Hasard ? Manipulation ?

Ou, si vous avez fait l'effort une fois de corriger la proposition, faiblesse de la reconnaissance vocale...

avatar byte_order | 

@ElFitz

> Oui, une de mes grosses craintes c’est, qu’après avoir forcé Apple à ouvrir la NFC,
> nos chères et tendres banques cessent la compatibilité avec Apple Pay et
> nous obligent à passer par leur myriade de systèmes vaguement compatibles,
> ou pas, les uns avec les autres…

Et de se prendre un procès pour entrave à la libre concurrence des services de paiements dématérialisés sur smartphone.

Cela ne marche pas que dans un sens. Apple peut très bien demander l'ouverture d'un procès ou d'une enquête si elle s'estime d'une discrimination par les banques.

Par ailleurs, vu que depuis 5 ans la totalité des propriétaires d'iPhone qui font des paiements avec leur smartphone le font via ApplePay, et pour cause puisqu'il n'y pas de concurrence possible depuis tout ce temps, cette clientèle là n'a aucune raison de vouloir changer et fera pression, d'autant plus que c'est le segment le plus aisé, sur les banques pour avoir ApplePay, quitte à payer spécifiquement pour cela.

Parce que actuellement, ce sont *tous* les clients de votre banque qui payent collectivement le surcout de la commission d'ApplePay prise chez votre banque, que ces clients utilisent ApplePay ou pas, qu'ils utilisent un iPhone ou pas.

avatar byte_order | 

@snake626
> Et je pense qu’absolument personne n’aurait d’opposition à avoir plus de choix
> si et seulement si Apple Pay garde la même expérience utilisateur qu’actuellement…
> Il est même probable que la plupart des personnes ici présentes salue cette opportunité.

Même moi, oui.

Et je ne vois pas pourquoi, techniquement, ouvrir ce choix pourrait se traduire par une expérience utilisateur de ApplePay différente. Comme pour le navigateur web par défaut, comme pour le client mail par défaut, comme pour l'imprimante par défaut, comme pour le lecteur de musique par défaut, il y aura un service de paiement dématérialisé par défaut, avec dans la liste des services supportés forcément ApplePay de disponible. Et présélectionnée à l'installation, tout comme pour le reste tant que l'utilisateur n'installe pas une app qui peut se comporter comme machin par défaut également pour telle fonction.

avatar byte_order | 

@snake626
> Malheureusement, la loi n’accouche que très rarement d’une solution préservant
> l’expérience utilisateur.

Y'a pas que l'exemple de la RGPD, hein. Le choix du navigateur web par défaut dans Windows, une fois fait (si l'utilisateur a eu besoin de le changer, ce qui n'est en rien une obligation) a changer quoi comme expérience utilisateur pour l'utilisateur qui a continuer a utiliser son navigateur préféré ?

A l'opposé, Apple qui implémente un réglage "navigateur par défaut" mais qui continue depuis certaines de ses propres apps à ne pas le respecter et à lancer Safari quand même, est-ce la faute de la loi ou de la mauvaise volonté d'Apple ?

avatar morpheusz63 | 

@Sephane Moussie, petit apparter, le débat est passionnant, une idée d'articles, genre dystopie technologique. Tesla à décider d'utiliser le bitcoin dans ces transactions, cela signifie beaucoup. Si les big tech se lancent dans le bitcoins et la blockchain pour sécuriser les transactions financières. Il se passent quoi pour les banques centrales, les banques, les états

avatar Paquito06 | 

@morpheusz63

Les banques ont une carte a jouer avec la blockchain. Je pense en premier lieu aux virements (domestiques et internationaux) qui pourraient etre realisés immediatement, sans frais, sans delai, avec une integrite parfaite des donnees, et (donc) securisé. Personne n’offre cela pour le moment. Le meilleur moyen de faire un transfert euro-dollar par ex, c’est avec transferwise (qui ne convertit pas vraiment la devise), et un transfert d’une banque a une autre, meme a l’echelle nationale ou europeenne, prend encore trop de temps (voire frais). Ajoutons une solution de paiement type Apple Pay que chaque banque pourrait “rejoindre” peu importe le reseau (visa/amex/mastercard/discover) a l’echelle extraterritoriale et un equivalent d’Apple Cash (genre Zelle/Venmo/Lydia), ca redynamiserait le secteur. Si les banques restent passives, elles vont se faire bouffer tout cru. Y a bien eu une idee du cote de la SG avec du cash back car elle voit Apple Card arriver gros comme un camion, mais ca reste cantonné a une poignee d’utilisateurs.

avatar Krysten2001 | 

@Paquito06

Transfer wise ne vaut pas Revolut 😜

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Transfer wise ne vaut pas Revolut 😜"

C’est possible 😅 Je n’ai utilisé que le premier 2-3 fois y a 10 ans quand le second n’existait pas, mais plus depuis.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR