Transports parisiens : une nouvelle solution de Navigo dématérialisé en 2022, mais toujours pas pour l'iPhone

Mickaël Bazoge |

La patience est de rigueur pour tous ceux qui voudraient utiliser leur iPhone comme ticket de métro. L'expérimentation menée depuis 2019 avec certains smartphones Android équipés d'une carte SIM d'Orange ou de Sosh a en effet pris fin… le 1er décembre 2020, nous apprend Le Parisien.

Cette fonction permet de valider un trajet à l'entrée du métro, du RER, d'un bus ou d'un tramway simplement en passant le smartphone sur le valideur. Exit la carte Navigo ! Mais pour continuer à en profiter, y compris aujourd'hui alors que la date limite est largement dépassée, il ne faut pas changer de carte SIM. En cas de perte ou de changement de ligne depuis le 1er décembre dernier, bim, la carte SIM ne pourra plus valider le transport.

« Tant que vous ne changez pas de carte SIM, le service est opérationnel : vous pouvez continuer à acheter des titres et les valider avec votre téléphone », confirme Ile-de-France Mobilités (IDFM) au Parisien. Il se trouve que l'organisme en charge des transports en commun dans la région parisienne et Orange ont mis fin à leur partenariat.

Le ticket de transport en Ile-de-France sera bientôt une carte ou un smartphone Samsung

Le ticket de transport en Ile-de-France sera bientôt une carte ou un smartphone Samsung

Retour à la bonne vieille carte Navigo donc, à l'exception des utilisateurs de smartphones Samsung et peu importe l'opérateur, ce qui laisse tout de même une bonne portion d'utilisateurs toujours capables d'utiliser leur téléphone pour les transports en commun. Il semble que ce système n'est pas parvenu à trouver son public, malgré le fort intérêt que cette technologie avait suscitée auprès des testeurs.

Des testeurs satisfaits de l'expérience NFC pour valider le transport.

Ile-de-France Mobilités n'a cependant pas dit son dernier mot. Une nouvelle solution devrait être déployée mi-2022. Elle sera ouverte à tous les smartphones Android, sans contrainte d'opérateur, grâce à la technologie HCE (Host Card Emulation) qui émule les cartes dans une application mobile, ce qui lui permet de s'affranchir des contraintes liées à la NFC. C'est d'ailleurs sur le HCE que s'appuyait en partie la carte SIM développée par la start-up Wizway pour le compte d'Orange.

Crédit : Thales.

Reste à savoir si l'iPhone est dans le viseur d'IDFM, en tout cas il n'y est fait aucune mention. Depuis janvier dernier, il est cependant possible de recharger une carte Navigo avec un iPhone.

La recharge Navigo en NFC avec l

La recharge Navigo en NFC avec l'iPhone est déjà disponible !

Une autre solution pour se débarrasser complètement de la carte Navigo est en cours d'élaboration, il s'agit de la carte bancaire Manager.one qui va embarquer tout le nécessaire pour valider un transport. Mais cette solution ne sera opérationnelle qu'en 2024, pour les JO de Paris.


Source
Merci Hong-Phuc Vu
avatar Chrislam | 

Les gens qui ont des iPhones ne prennent pas les transports. Ils roulent tous en SUV ! 😂😂

avatar  | 

@Chrislam

On prend des Uber plutôt, on ne va quand même pas se farcir la corvée de conduire …

avatar cecile_aelita | 

@

avatar Florent Morin | 

Ça marche nickel dans les transports en commun londoniens depuis des années. Mais à Paris, c’est impossible. 🤷‍♂️

avatar SyMich | 

Ça pourrait fonctionner à Paris depuis 2 ans déjà, si Apple daignait donner son feu vert à l'utilisation de la nfc...
On a développé et testé la version iOS en même temps que la version Android. Elle est parfaitement opérationnelle. Ne manque que l'accord d'Apple mais les négociations ont fini par être rompues quand l'autorité de la concurrence a refusé que seul le paiement par ApplePay soit proposé pour recharger le pass Navigo depuis l'app.

avatar Florent Morin | 

@SyMich

Ou si Paris faisait comme tout le monde.

avatar klouk1 | 

@FloMo

"Ou si Paris faisait comme tout le monde."

Vous avez tous les deux raison.

avatar SyMich | 

La techno nfc utilisée à Paris est celle qui est la plus déployée dans les transports en commun dans le monde entier.
Les solutions telles qu'à Londres avec un paiement à chaque passage est ultra minoritaire.
D'ailleurs il suffit de se rendre sur le site Apple pour voir que le paiement par ApplePay dans les transports ne concerne que quelques dizaines de villes dans le Monde.

De plus, développer une solution opérationnelle sur un système comme Paris est extrêmement simple et tout est disponible sur iOS. Sauf qu'Apple doit, en plus, valider et autoriser une à une chaque app utilisant ces API sans avoir à justifier de son choix d'autoriser celle-ci ou de refuser celle-là.

avatar Oliviou | 

@SyMich

Merci pour vos précisions d’insider… On lit beaucoup de fantasmes sur cette question, c’est bien d’avoir des faits !

avatar Golders | 

Non c'est bien un problème technique.

Calypso est trop vieux, trop contraignant et impose des limitations trop importantes (comme l’accès à l'enclave sécurisée étant donné que l'identification est centralisée aux station sur un réseau fermé - cocorico calypso). D'où le fait qu'Orange se soit retiré de l'essai. Samsung étant le seul constructeur à prendre en charge Caplyso, cela rend la dématérialisation du pass navigo très marginale dans son l'état actuel du réseau, aussi bien pour Apple que pour n'importe quel autre constructeur.

https://www.01net.com/actualites/en-2021-les-iphone-et-tous-les-smartphones-android-pourraient-remplacer-le-navigo-1774712.html

avatar Florent Morin | 

@SyMich

Qu’est-ce qu’ils en ont à faire de Paris si ça fonctionne partout ailleurs ?

Si c’était problématique, les autres pays n’auraient pas de solution.

avatar fanchperon | 

@FloMo

Justement, ça ne fonctionne pas « partout ailleurs » mais seulement dans quelque dizaines de villes dans le monde.

avatar Malouin | 

@fanchperon

Ça fait, quand même, « quelques dizaines ».
Et pas des moindres !
Et il suffit de vouloir recharger sur son Mac son Pass Navigo pour se rendre compte de l’approche quelque peu surannée du dispositif !

avatar fanchperon | 

@Malouin

Bof, la liste sur le site d’Apple n’est quand même pas très étoffée… https://support.apple.com/fr-fr/HT207958
Ne serait-ce qu’en Europe, uniquement certaines villes de 5 pays : Royaume Uni, Suède ( mais pas Stockholm), Finlande (mais pas Helsinki), Biélorussie, quelques villes russes. C’est un peu limité pour l’instant je trouve !

avatar fanchperon | 

@Malouin

Et pour le rechargement du Navigo, le rechargement sans contact par iPhone fonctionne maintenant très bien :)

avatar Malouin | 

@fanchperon

Impossible à effectuer si tu as autre chose qu’un renouvellement mensuel !
L’application refusait le téléchargement et me disait que j’avais des droits jusque juin 2022 !
Après plusieurs essais infructueux, j’ai dû aller à une agence pour m’entendre dire que cela ne fonctionnait pas pour un renouvellement annuel.

Et je t’encourage à te lancer sur le web !

avatar fanchperon | 

@Malouin

Ah c’est embêtant en effet. Pour la part je ne suis pas abonné mais ça fonctionne très bien pour charger un carnet de 10 tickets.

avatar Malouin | 

@fanchperon

… C’est déjà ça !
Mais, comme on dit pudiquement « il y a une marge de progrès importante »…

avatar byte_order | 

@Malouin
> Après plusieurs essais infructueux, j’ai dû aller à une agence pour m’entendre dire
> que cela ne fonctionnait pas pour un renouvellement annuel.

Oui, parce que sur le montant d'un renouvellement annuel d'un Pass Navigo, la commission d'Apple, elle commence a être notable.

Personne ne vit d'amour et d'eau fraiche. Ni Apple ni la RATP.
Aucune raison, donc, que la RATP soit plus généreuse envers Apple que Apple ne l'est avec la RATP. Et en l'occurence, Apple fait de l'obstruction, mais faudrait que la RATP lui lâche gentiment du fric quand même !?

Attendez, donc, que Apple propose un service de transport en commun "Apple" sur Paris, ou souffrez des conséquences de la position d'Apple vis à vis de l'usage de la puce NFC de *votre* iPhone par le service de transport en commun déjà existant sur Paris.

avatar SyMich | 

Attention! Apple ne preleve rien sur ces achats fait via l'app, heureusement !
(C'est bien pour ça qu'ils auraient aimé que seul ApplePay soit proposé comme moyen de paiement, histoire de toucher au moins cette petite commission...)

avatar House M.D. | 

@byte_order

Pas de prélèvement sur ce genre d’achat… à voir Apple comme un démon, vous finissez par dire des absurdités.

avatar BananaYatta | 

@FloMo

Le problème c’est pas la techno, c’est la commission :)

avatar en chanson | 

@FloMo

Comparer paris et Londres en matière de transports en commun? Je préfère garder ma carte navigo et avoir des transports rapides et plus modernes. Et donner sa dîme à Appl€ chaque mois, car l’ogre impose Apple Pay…..ben non merci

avatar colossus928 | 

@SyMich

Dans ce cas, pourquoi ça ne fonctionne pas non plus avec Android (autre que Samsung) ?

avatar SyMich | 

Ça ce n'est pas un problème technique mais... commercial, lié aux accords entre Ile de France Mobilité et Samsung.
Samsung a largement contribué au développement en fournissant des smartphones de test et en nous fournissant les spécifications techniques détaillées de l'implémentation NFC sur ses smartphones les plus récents. Tout le développement a donc été fait en se focalisant sur ces modèles avec lesquels tous les tests ont été faits.
Ça ne veut pas dire que ça ne fonctionne pas avec d'autres modèles ou d'autres marques, mais ça ne peut pas être garanti car non testé. (Dans les faits, la plupart des smartphones Android avec puce NFC fonctionnent parfaitement car on a evité d'utiliser des API spécifiques de Samsung pour pouvoir facilement étendre à d'autres marques de smartphones si Île de France Mobilités nous le demandait).

avatar byte_order | 

> Dans ce cas, pourquoi ça ne fonctionne pas non plus avec Android (autre que Samsung) ?

Cela fonctionne avec d'autres Android que Samsung.
Mais avec des modèles récents, ceux qui ont à la fois une puce NFC (obviously !) mais également une version d'Android qui intègre la bonne API.

avatar cosmoboy34 | 

@SyMich

Sinon y’a une nouvelle techno très prometteuse et multiplateforme très efficace ça s’appelle le Code QR essayez c’est magique 😅

au lieu de réinventer la roue parfois aller au plus simple c’est le plus efficace. D’ailleurs plusieurs villes l’ont adopté et c’est bien plus simple à universel à utiliser sans se poser de question

Parce que là tout ce que RATP réussit à faire c’est perdre les clients

avatar SyMich | 

Combien de millions d'euro pour changer les milliers de bornes rfID du métro, du rer, des trains de banlieue, des trams, des bus par des lecteurs de QRCode???
Alors que la solution existe, et fonctionne parfaitement (y compris sur iPhone) et qu'il ne faut qu'un accord d'Apple pour la déployer...

avatar cosmoboy34 | 

@SyMich

D’autres villes l’ont fait ça fonctionne très bien et c’est pas si inaccessible que ça encore moins pour la ratp d’autant qu’il est pas nécessaire de changer toute la borne. si la RATP s’y était mise avant ça ferait longtemps que la ratp serait à la pointe

avatar r e m y | 

Il faut quand même changer chaque borne sur laquelle on passe aujourd'hui son Navigo par un terminal de paiement ! Sur tout le réseau d'île de France (trains, bus, tram, métro, bus des villes périphériques...) ça doit se compter en dizaines de milliers d'appareils!

Sans compter qu'il faudrait changer complètement la tarification! Payer à chaque passage, ça n'a plus rien à voir avec le système actuel! Quel cirque si la RATP se lançait là-dedans 😜

Et puis si le système actuel fonctionne et que l'app iOS est prête en n'attendant que le feu vert d'Apple, je ne vois pas pourquoi il faudrait tout changer, juste pour faire plaisir à Apple et qu'ils touchent une commission chaque fois qu'on prend un métro ou un bus...

avatar byte_order | 

@cosmoboy34
> Parce que là tout ce que RATP réussit à faire c’est perdre les clients

Euh, quelqu'un qui possède un iPhone et qui cesserait d'utiliser les transports en commun de l'IdF sur la seule base qu'il ne supporte pas qu'il ne puisse pas utiliser son iPhone comme pass navigo, cette personne là a de facto toujours eu les moyens de NE PAS avoir à prendre les transports en commun.
Et donc, très très probablement, ne le faisait pas.

Les autres, l'immense majorité, n'a pas les moyens, au quotidien, de se passer de l'usage des transports en commun, quand bien même son choix d'utiliser un iPhone l'handicape dans cet usage.

Perso, lors du changement de smartphone, si je devais absolument choisir entre devenir nettement plus riche pour avoir enfin les moyens de me déplacer exclusivement en taxi/uber (et assumer l'impact écologique, au passage) ou changer de marque de smartphone afin de ne plus souffrir d'un handicap dans le moyen de transport en commun existant, le choix serait vite fait.

avatar cosmoboy34 | 

@byte_order

Perdre dans le sens qu’il sont complètement perdus dans tout ça et qu’à force d’émpiler les exceptions plus personne n’y comprend rien et plus personne n’adhère à l’idée d’un moyen de transport simple et efficace.

Bien sûr que ça les empêche pas de prendre le métro quoi que pour les touristes c’est pas très engageant non plus le métro parisien étant déjà assez complexe comme réseau

Quand je vois des villes ou des réseaux bien moins importants que les transports en commun de paris et qui font beaucoup mieux sur la question y’a de quoi s’interroger

avatar House M.D. | 

@SyMich

C’est bizarre ça, ça fait des années (2016 pour être précis) que ça marche à Tokyo, mais les petits devs parisiens et leurs donneurs d’ordre sont coincés par Apple…

Ce serait pas plutôt que soit vous voulez absolument votre système perso et n’en démordez pas, soit que vos donneurs d’ordre ne comprennent rien à rien et veulent absolument rester dans leur zone de confort?

La bonne vieille exception française… au bout d’un moment, c’est comme le SECAM, « Surtout Éviter la Compatibilité Avec le Monde ».

avatar SyMich | 

Mais c'est fatigant de se répéter! Ile de France mobilités ne va pas modifier tout le système installé sur des milliers de bornes, changer intégralement sa tarification , juste pour mettre en place un système qui plait mieux à Apple car ça leur permet de toucher des commissions à chaque passage!
D'autant que le système en place fonctionne parfaitement sur iPhone, Apple fournissant tout le nécessaire dans iOS! La version iOS de l'app est disponible comme la version Android depuis 2 ans. Elle attend juste qu'Apple accepte de la distribuer sur l'AppStore.

Et je le répète, la solution des transports parisiens est la solution technique la plus utilisée au monde ! C'est de loin la solution technique la plus simple et beaucoup plus souple en terme de tarification (forfait journaliers, hebdomadaires, mensuels, annuels, forfait étudiants, forfaits touristiques... vous n'avez aucune limite, contrairement au paiement unitaire à chaque passage). La solution que privilégie Apple (via ApplePay) n'est d'ailleurs présente que dans quelques dizaines de villes dans le monde entier.

avatar Lemmings | 

@Florent Morin : déjà expliqué à plusieurs reprises mais vous persistez à faire semblant de ne pas comprendre...

En Île de France (et pas que Paris, détail important), on ne paye pas une somme fixe à chaque passage, on valide un droit d'accès selon le ticket ou le forfait dont on dispose ! Cela n'a donc rien à voir avec un paiement.
À Londres, le système est simple, la oyster card est une réserve d'argent, on est débité à chaque passage jusqu'à un certain nombre de validations par jour. Ainsi quand on atteint le niveau "forfait", on n'est plus débité. C'était donc très simple d'adapter la chose à un système de paiement type Apple Pay.
En Île de France, deux usagers ne payent pas forcément la même somme pour un même trajet. Cela va du ticket à tarif réduit à l'abonnement annuel en passant par toutes les formules possibles. À noter, c'est aussi le fonctionnement dans l'immense majorité des villes du monde.

avatar House M.D. | 

@Lemmings

Et c’est une usine à gaz. Je préfère largement le fonctionnement londonien ou tokyoïte.

avatar vince29 | 

Le monde ne se limite pas à ta petite personne.

avatar arnaudducouret | 

L’iPhone c’est cool, mais le rêve c’est vraiment de pouvoir valider les transports avec son Apple Watch (même si les deux arriveront sûrement en même temps).
Pas tellement envie de sortir un téléphone à 1300€ à chaque portique. 😅

avatar House M.D. | 

@arnaudducouret

Allez à Tokyo, c’est déjà le cas.

avatar fixb | 

Sortir son iPhone dans le métro à Paris ? Mais vous êtes fous

avatar Pyjamane | 

Alors que les iPhones fonctionnent sans problème avec d’autres systèmes de transport publiques de villes de province (via appli dédiée et par Bluetooth), ils sont incapables de mettre ça en place (ou de se mettre d’accord) à Paris. Dingue.

avatar SyMich | 

Vous imaginez combien ça coûterait de changer les milliers de bornes de validation du métro, du rer, des bus, des trams (sans compter les développements sur le système de gestion, la refonte de toute la tarification...) juste pour se plier au dictat d'Apple qui refuse (sans aucune raison valable) de donner son autorisation d'usage de la nfc de ses iPhones???

avatar Ichigo-Roku | 

Sachant qu'Apple s'est plié aux spécificités de certains pays, je doute qu'ils refusent pour refuser, surtout lorsqu'il y a gros à gagner de leur part.

avatar SyMich | 

Vous noterez qu'ils se sont adaptés aux spécificités locales, là où la solution mise en œuvre se fait par un paiement à chaque passage. Qui dit paiement dit ApplePay et donc... commission perçue par Apple.
Dans une solution comme celle mise en œuvre à Paris (et dans l'immense majorité des villes dans le monde), il n.y a que lecture d'un numéro de badge, aucun paiement et donc... Apple ne gagne rien.

avatar Ichigo-Roku | 

Je pense que vous avez votre réponse du coup.

avatar byte_order | 

@Ichigo-Roku
> je doute qu'ils refusent pour refuser, surtout lorsqu'il y a gros à gagner de leur part.

En effet.
Par contre quand y'a *uniquement* gros à gagner (en facilité d'usage, ici) pour les utilisateurs, et *seulement* maintenir une image correcte d'interopérabilité pour Apple, alors là, non.

A chacun d'en tirer ses propres conclusions.

avatar MaryanLKZK | 

J’ai essayé de recharger mon pass avec l’appli iOS et Apple Pay et ça n’a pas fonctionné ..
Comme ça n’avait pas fonctionné j’ai été sur une borne en gare et je me suis rendu compte que j’avais été débité par l’application aussi ! 150€ le mois ça fait cher 🤣
Après plusieurs réclamations, ils ne voyaient pas de débit Apple Pay alors que ça apparaissait sur mon compte .. Bref ça a mis du temps mais j’ai été remboursé le mois suivant.
Conclusion : je charge mon pass à l’ancienne en gare !

avatar SyMich | 

Concernant la techno HCE sur iPhone, vous pouvez oublier. Apple a indiqué que cette techno ne serait pas supportée sur ses appareils (il faut dire que ça permettrait de passer outre la NFC qu'Apple verrouille complètement)

avatar s1n3d | 

Je suis allé à La Rochelle récemment et le système qu’ils ont mis en place pour les bus est simple et efficace : vous achetez des tickets dématérialisés dans l’appli, vous scannez un QR code en montant dans le bus et ça décompte un ticket. Utilisable avec n’importe quel smartphone (iPhone compris)

avatar mat16963 | 

Et en Suisse cela fait des années qu’on a une app nationale prenant en charge tous les transports publiques nationaux et cantonaux (trains, bus, bateau,…), avec fonctionnement via QR code 😍

Pages

CONNEXION UTILISATEUR