Messages : Apple désespère toujours Google en ignorant le RCS 🆕

Florian Innocente |

Hiroshi Lockheimer a une marotte, parvenir à convaincre Apple d'adopter le RCS pour iMessage, afin de normaliser les échanges entre utilisateurs d'iPhone (les gens aux bulles bleues) et ceux sur Android (ceux aux bulles vertes). Mais rien ne vient du côté de Cupertino.

Le patron d'Android et de Chrome avait déjà formé le même vœu d'une interopérabilité entre plateformes en octobre dernier. Aujourd'hui comme hier il rebondit sur un article qui décrit les affres par lesquels passent les utilisateurs Android (ou ex iPhone) qui, pris dans un groupe de discussion d'utilisateurs de Messages, se voient repérés par la couleur de leur bulle et ostracisés pour cette même raison. En plus de ne pouvoir profiter de toutes les fonctions offertes par iMessage.

Pour Lockheimer, la décision d'Apple relève d'une certaine hypocrisie « Pour une société qui met les valeurs d'humanité et d'égalité au cœur de son message marketing » et procède d'une stratégie d'exclusivité soigneusement entretenue et bien documentée.

Des échanges de mail entre les hauts responsables d'Apple — publiés à l'occasion du procès avec Epic Games — avaient révélé que cette spécificité d'iMessage faisait finalement les affaires d'Apple pour garder ses clients, bien que l'idée de porter Messages sur Android ait été discutée au sommet de la firme de Cupertino.

En 2013, Eddy Cue voulait iMessage sur Android 🆕

En 2013, Eddy Cue voulait iMessage sur Android 🆕

Jusqu'à présent Apple n'a fait montre d'aucun intérêt particulier à intégrer le RCS (Rich Communication Services) qui apporte aux SMS/MMS le confort d'iMessage (échanges par Wi-Fi, photos et vidéos d'une meilleure qualité, accusés de réception, réactions sur les bulles, etc). Google l'a promu auprès des opérateurs partout dans le monde et mis en avant sa propre app Messages comme véhicule du RCS.

On ne voit pas, en l'état, ce qui pourrait inciter Apple à changer son fusil d'épaule. Sauf à ce qu'elle soit poussée par la justice ou par des forces supérieures aux siennes qui mettraient iMessage en danger. Et les propos d'Hiroshi Lockheimer suggèrent que rien ne se prépare en coulisses.

RCS, le successeur des SMS, continue de s

RCS, le successeur des SMS, continue de s'imposer sur Android

Ces sorties du responsable d'Android montrent surtout que Google n'est toujours pas parvenu à se faire une place au soleil dans les messageries instantanées. On lui avait prêté l'intention d'acheter WhatsApp mais c'est Facebook qui a emporté le morceau.

Il faut également voir que le poids écrasant d'iMessage est surtout constaté chez les jeunes américains, qui se partagent ensuite entre utilisateurs de Messenger et de WhatsApp sans oublier Instagram, Snapchat ou TikTok.

Lorsqu'on s'écarte du miroir déformant que représente le marché américain où l'iPhone domine dans les équipements en smartphones, les clients dans les autres pays sont beaucoup moins fidèles ou accros à iMessage. Les messageries de Facebook notamment peuvent se tailler la part du lion — il y a un an, WhatsApp déclarait plus de 2 milliards d'utilisateurs actifs — laissant encore des miettes à Google. Et sans qu'Apple en soit responsable.

  • L'article du Wall Street Journal auquel Hiroshi Lockheimer fait référence, donne la parole à Justin Santamaria, un ancien ingénieur qui travailla sur iChat puis Messages pour iPhone. Il raconte que la coloration bleue des bulles avait été utilisée pendant le développement pour aider à distinguer immédiatement les messages passant par iMessage des autres messageries. Puis l'idée est restée jusqu'au lancement de ces applications.

Mise à jour 11/01 — Dans une série de tweets, Hiroshi Lockheimer précise sa pensée. Le vice-président senior d'Android ne demande pas à Apple d'adapter Messages pour son système d'exploitation, mais il voudrait que le constructeur prenne en charge le RCS dans son app de messagerie.

Il s'agirait selon lui d'une simple prise en compte du progrès : Apple a supporté le SMS dès le départ, RCS en est quelque part le successeur. « Ce nouveau standard, c'est le RCS et il est disponible dès à présent ». Selon Lockheimer, le support de RCS par Apple améliorerait l'expérience sur les deux plateformes, Android et iOS — ce dernier y gagnerait même une meilleure sécurité.

Mais en n'intégrant pas RCS, Apple tire l'industrie vers le bas, accuse-t-il. Le dirigeant conclut que Google est prêt à travailler avec Apple sur le sujet.


avatar cosmoboy34 | 

@Godverdomme

Je sais je le dit dans mon commentaire de base d’ailleurs 😅

avatar marc_os | 

@ Godverdomme

GSMA n'est pas un organisme public de normalisation.

avatar Godverdomme | 

@marc Ce sont eux qui normalisent le RCS.

avatar byte_order | 

@marc_os

> GSMA n'est pas un organisme public de normalisation.

Un standard de télécommunication n'a pas besoin d'être géré par un organisme public de normalisation. Même les protocoles d'Internet ne le sont pas : l'IETF est informel, tout au plus sous l'égide d'une association internationale mais de droit américain, mais clairement pas un organisme public.

En terme de protocoles et standards de télécommunication dans un environnement mobile, l'équivalent de l'IETF, c'est le GSMA.

RCS specs :
https://www.gsma.com/futurenetworks/wp-content/uploads/2019/10/RCC.71-v2.4.pdf

Si vous croyez que l'ISO est la seule entité ayant légitimité en terme de standards techniques, vous allez sacrément être déçu...

avatar cosmoboy34 | 

@Godverdomme

C’est pas une question de mettre Apple sur un piédestal. Il faut reconnaître à Apple cette particularité d’avoir bâti un écosystème très fonctionnel et efficace en contrepartie de sa fermeture.

Android a aussi ses avantages dans certains domaines. Y’a pas de mieux chacun y trouvera son compte en fonction de ses envies.

Mais en ce qui concerne la messagerie force est de constater que Google est à la traîne et n’arrive toujours pas à unifier ses systèmes autour d’une messagerie centrale et complète on l’a encore vu récemment. On ne compte plus le nombre de messageries Google sur Android passées et présentes.

Y’a aucune intention la dedans de dire que de manière générale qu’Apple ou Google est mieux. Ne déforme pas mes propos

avatar Godverdomme | 

Google est la traine niveau messagerie et Google n'est que l'un des 400 sociétés impliquées dans le RCS.

avatar cosmoboy34 | 

@Godverdomme

En effet c’est toutefois la meilleure solution toute faite qu’ils ont trouvé pour pallier leur manque d’efficacité dans le domaine

avatar fte | 

@cosmoboy34

"Il agite le drapeau rouge parce que Apple a su développer un système fiable et plébiscité."

Non seulement tu changes de sujet, il était question de RCS et iMessage, deux protocoles de messagerie, mais tu omets de dire de quel sujet tu parles.

Du coup, de quoi parles-tu ? Je n’arrive pas à voir ce qui est fiable et plébiscité chez Apple.

avatar cosmoboy34 | 

@fte

Non non le sujet c’est toujours les systèmes de messagerie 🤔

avatar fte | 

@cosmoboy34

"Non non le sujet c’est toujours les systèmes de messagerie 🤔"

Ah bon ? Pourtant tu évoquais un truc d’Apple fiable…

Oh, tu parlais des SMS ? Ce n’est pas Apple les SMS.

avatar Furious Angel | 

Ce qui est dommage c’est que ça nuit aux possesseurs d’iPhone. iMessage c’est cool, mais au final je l’utilise avec très peu de monde. Les gens sont sur Facebook Messenger et WhatsApp…

avatar TrollMan06 | 

@Furious Angel

« Ça nuit »
C’est sûr que notre vie est en danger 🤣

avatar Furious Angel | 

@TrollMan06

Nuire ne veut pas dire danger de mort

avatar TrollMan06 | 

@Furious Angel

Nuire = faire du tort
Je ne vois pas en quoi ça me fait du tort cette histoire 😂

avatar razerblade | 

@TrollMan06

Aux US c’est un réel problème.

avatar Sillage | 

@razerblade

Je vis aux US depuis 7 ans, jamais vu ça comme un problème. Aucune personne ne voit ça comme un problème.

Si pas iMessage, alors c’est du SMS/MMS, à moins de passer par une autre messagerie.

avatar TrollMan06 | 

@Sillage

Il y en a qui invente des problèmes là où il n’y en a pas... 🙄🤦‍♂️

avatar byte_order | 

@Sillage
> Je vis aux US depuis 7 ans, jamais vu ça comme un problème

Expérience personnelle.

> Aucune personne ne voit ça comme un problème.

Globalisation de votre expérience personnelle.

Peut-être que vous et les personnes que vous côtoyez n'êtes pas les plus représentatif de la situation des jeunes américains de 18-25 ans...

> Si pas iMessage, alors c’est du SMS/MMS

Qu'Apple a trouvé (et n'a toujours pas changé d'avis dessus) intéressant de rendre bien visible, alors que pourtant elle vante l'aspect "transparent" du basculement. Alors pourquoi le rendre bien visible une différence, si c'est transparent ? Pourquoi maintenir cette visibilité, par ailleurs assez inutile pour l'utilisateur (mais pas pour Apple...), qu'elle sait vécue comme discriminante dans certaines classes de la population ?

> à moins de passer par une autre messagerie.

Ce qui nécessite que vos correspondants le fasse aussi. Ce qui est moins facile a faire quand vous êtes en position minoritaire. Comme aux USA où seulement 1 jeune sur 4 de 18-25 ans n'a pas accès à iMessage.

Dans des cercles plus âgés ou plus neutres, et surtout où le besoin d'un compromis l'emporte sur un comportement de tribu / meute, c'est effectivement ce qui s'observe, et c'est peut être que c'est là où vous vous situez et donc observez.

avatar byte_order | 

@TrollMan06
> Je ne vois pas en quoi ça me fait du tort cette histoire

Cela facilite l'entre soit.

Si vous considérez qu'avoir un frein artificiel à la communication avec des gens n'ayant pas la même marque de smartphones que vous c'est pas grave, échanger avec des gens principalement comme vous c'est mieux, alors en effet cela ne vous cause pas de tort.

C'est pas comme si communautarisme pouvait mal tourner, hein, le bon sens et le rationalisme des gens sont solides.
*Tousse*.

avatar marc_os | 

@ byte_order

> Si vous considérez qu'avoir un frein artificiel à la communication avec des gens n'ayant pas la même marque de smartphones que vous c'est pas grave

Ah oui c'est grave, tu as raison, d'être obligé d'envoyer un ❤️ par SMS au lieu de choisir un ❤️ en appuyant sur le SMS reçu.
Quel frein à la communication !
C'est terrible en effet.

avatar byte_order | 

@marc_os

Ne faites pas comme si vous étiez plus bête que vous ne l'êtes.
Vous savez pertinemment de quoi on parle ici comme grosse différence :
- pas de chiffrement
- pas de groupe de discussions

Autant en 2008 je peux comprendre que l'absence du second ne choquait pas, autant en 2022 ne pas pouvoir communiquer à tout un groupe en même temps quelque soit leur appareil, c'est franchement un manque important, en particulier chez les jeunes qui sont, du fait de leur âge, très friand de communication en tribus, sans oublié des besoins révélés par la scolarité en distanciel, merci le covid.

Oui, ça c'est un frein à la communication.

Quand au premier, Apple est pro confidentialité... mais uniquement quand cela lui rapporte de l'argent, tant pis si vos données personnelles partent en clair, depuis un iPhone ayant enrichi pourtant Apple, vers une personne qui ne fait pas gagner de l'argent à Apple ?

Resultat, tout le monde passe sur autre chose mais réellement multiplateforme, sur WhatsApp un peu plus souvent qu'autres choses, et petit à petit tout va chez Facebook.

Là où Apple a raison de s'opposer à l'exploitation et les effets pervers des réseaux sociaux type Facebook, elle participe par son refus de rendre multiplateforme iMessage à une migration vers toujours plus de dépendance à Facebook.

Comme quoi, quand il s'agit de continuer de grapiler des dollars plutôt que de prendre le risque d'en perdre un petit peu mais participer à détendre la dépendence des gens à Facebook, elle fait un choix différent du discours des "valeurs" qu'elle dit avoir tant à coeur...

avatar Bigdidou | 

@byte_order

« Si vous considérez qu'avoir un frein artificiel à la communication avec des gens n'ayant pas la même marque de smartphones que vous c'est pas grave »

Ah bon, tu es freiné par ça pour communiquer ?
Je comprends mieux ta colère : ta vie doit être un enfer…

avatar byte_order | 

@Bigdidou

Montrez nous comment monter une groupe de discussion avec iMessage pour une classe d'élève pour cause de cours en distanciel avec des élèves qui sont sur iPhone et d'autres non.

Après on en reparle.

Résultat, WhatsApp engrange les nouveaux venus, et ainsi rend dépendant de FB toute une nouvelle génération qui, pourtant, au départ, considérait ce réseau social comme has been et avait donc une chance d'échapper à Zukerberg.

avatar Bigdidou | 

@byte_order
« Montrez nous comment monter une groupe de discussion avec iMessage pour une classe d'élève pour cause de cours en distanciel avec des élèves qui sont sur iPhone et d'autres non. »

Des cours en distanciel avec iMessage :D :D :D

:tonpatientetdoux: iMessage n’est de toute façon pas adapté à ça, pas plus que les SMS ou leurs successeurs…
Eh non, c’est vrai.

C’est complètement con de prendre pour exemple un usage inadapté d’un outil pour lequel il n’est pas conçu.
Tesla, c’est cool ? Évidemment pas : essaye de faire du pédalo avec et on en reparle…

Si l’existence même d’Apple et de ses utilisateurs te dérangent à ce point, fais une pause., peut-être.
Va respirer sur les verts pâturages des fonds d’écran de Windows, je sais pas…

Mais franchement, ta logorrhée pour nous prouver que nous sommes débiles, ça n’en dit que sur toi et tes difficultés d’adaptation et aux technologies et à l’autre.
Franchement, quand on en est à considérer que la possession/utilisation d’un iPhone constitue une barrière à la communication, c’est qu’il est temps de travailler un peu sa flexibilité et de s’interroger à propos de ses ressources internes.

avatar Bigdidou | 

@Furious Angel

« Nuire ne veut pas dire danger de mort »

Non.
Par exemple dans le classique « plongées dans l’eau froide, mes nouilles ne peuvent pas cuire », on ne fait tout de même pas allusion à un truc mortel.
Pas forcément, en tout cas.

avatar Derw | 

@Bigdidou

😂

avatar armandgz123 | 

@Furious Angel

Exactement… je ne cherche même plus l’App Message comme ça dépend de la marque de téléphone du destinataire.

avatar marc_os | 

@ armandgz123

Faudrait apprendre à utiliser ton iPhone.
Car les autres apps, ce sont elles qui enferment les gens dans leur propre écosystème.
Chez Telegram tu ne vois que les gens qui ont l'app Telegram, chez machin que ceux qui ont machin, etc.
Faudrait avoir toutes les apps.
Et bien moi ça me soule.
J'envoie des SMS ou des iMessage, je m'en fout, je vois juste que j'ai un avis de distribution et parfois un avis de lecture sous les bulles bleues, pas sous les bulles vertes.

avatar mateodu13 | 

@Furious Angel

Exactement.
L’environnement Apple isole ses utilisateurs (minoritaires en nombre) du reste des possesseurs de smartphone et tablettes.

avatar marc_os | 

@ mateodu13

> L’environnement Apple isole ses utilisateurs

Ah bon.
Je ne me savais pas isolé.
Pourtant je n'ai aucun problème pour envoyer des ❤️ ou des photos par MMS à mes amis qui n'ont pas d'iPhone.
Je ne dois pars être normal, c'est certain.
Du coup, dois-je m'inquiéter ? Voir un psy ?

avatar mateodu13 | 

@marc_os
« Je ne me savais pas isolé. »
> Tu t’endormiras moins bête ce soir !

« Je ne dois pars être normal, c'est certain.
Du coup, dois-je m'inquiéter ? Voir un psy ? »
> Mon diagnostique est que tu es atteint du syndrome de l’utilisateur Apple qui ne sait pas / ou refuse de savoir qu’il existe d’autres environnements que celui d’ , dans lesquels il y a également de bonnes idées. La mauvaise nouvelle c’est que ce n’est pas un signe intelligence ni le témoignage d’une grande ouverture d’esprit.

Le refus d’Apple d’intégrer le système RCS n’est pas technique mais purement commercial et reste une décision stratégique discutable car ne retire rien aux différents utilisateurs d’ en ce qui concerne la sécurité ou la confidentialité des données. Tout comme cela ne retire rien aux possesseurs d’iBidules en comparaison des autres.

avatar Paquito06 | 

@Furious Angel

“Ce qui est dommage c’est que ça nuit aux possesseurs d’iPhone. iMessage c’est cool, mais au final je l’utilise avec très peu de monde. Les gens sont sur Facebook Messenger et WhatsApp…”

J’utilise iMessage à 90% du temps aux US, puis avec l’Europe pour la famille/amis. J’utilise whatsapp les 10% du temps avec l’Asie principalement. Elle est où la nuisance?

avatar totoguile | 

https://twitter.com/backlon/status/1479869331102044161?s=21" rel="nofollow">https://twitter.com/backlon/status/1479869331102044161?s=21

Aux USA , Apple a 74% de PDM sur les 18-24 notamment grâce aux bulles bleues …

avatar fte | 

J’espère que je désespère Apple en ignorant iMessage. :)

avatar Derw | 

@fte

Sûrement !

avatar macfredx | 

@Derw

😁😁😁

avatar reborn | 

On a pas entendu Google pleurer quand BBM était exclusif aux Blackberry

Pour ses histoires de bulles vertes c’est ainsi que son représenté les SMS reçu par l’iPhone depuis 2007 et les bulles bleues pour les iMessages en 2011. Dans le but de savoir si l’on envoie un iMessage ou un sms à son interlocuteur.

avatar Insomnia | 

@reborn

Mélange pas, à l’époque l’utilité de la messagerie n’était pas aussi importante qu aujourd’hui.

avatar reborn | 

@Insomnia

Enfin bref, l’iPhone envoi par défaut des SMS aux téléphones qui ne sont pas sous iOS, ou qui n’ont pas iMessages d’activé.

Si les "amis" te traitent comme un paria car tu ne peux que recevoir des SMS le problème c’est les amis, pas Apple. Pour quasi tout le monde au lancement d’iMessage c’était évident que cette stratégie n’aller pas fonctionner car iMessages était réservé à la petite part de marché d’Apple.

Si un ami n’a pas d’iPhone il suffit d’utiliser une autre app pour ne pas l’exclure.

Voila maintenant si Google ne lançait pas une nouvelle messagerie tous les 4 matins ils n’en seraient peut-être pas là.

avatar byte_order | 

@reborn
> Si un ami n’a pas d’iPhone il suffit d’utiliser une autre app pour ne pas l’exclure.

Quand 3 amis sur 4 ont un iPhone, celui qui n'en a pas a bien du mal à leur demander d'utiliser une autre app. Par contre ils vont beaucoup lui répondre "fait pas chier, t'as qu'à avoir un iphone".

> Voila maintenant si Google ne lançait pas une nouvelle messagerie tous les 4 matins
> ils n’en seraient peut-être pas là.

RCS n'est pas une nouvelle messagerie de Google.
Et il s'est passé plus de 15 ans entre la techno SMS et la mise au point du protocole RCS. On est loin de "tous les 4 matins".

Au passage, si Apple avait porté son app sur Android, on n'en serait pas là non plus.
Mais entre que sa solution participe à des phénomènes d'exclusion entre jeunes et faire des profits, elle a choisi.

avatar reborn | 

@byte_order

Du coup je me demande comment font les jeunes qui n’ont pas Whatsapps dans les pays où WhatsApp est majoritaire…

🤔🤔🤔

Le soucis c’est l’éducation des jeunes américains, si tu veux faire de la conversation de groupe et qu’il y en a un qui n’a pas d’iPhone et bien tu t’adaptes à lui.

Sinon il y a encore plus simple, tout le monde passe sous Android..

avatar byte_order | 

@reborn
> Du coup je me demande comment font les jeunes qui n’ont pas
> Whatsapps dans les pays où WhatsApp est majoritaire…

Bonne question. Avec 75% doté d'un iPhone, est-ce que dans cette tranche d'âge WhatsApps reste majoritaire aux US ? Quelqu'un sait ?

> Le soucis c’est l’éducation des jeunes américains si tu veux faire
> de la conversation de groupe et qu’il y en a un qui n’a pas d’iPhone et
> bien tu t’adaptes à lui.

Non, le souci c'est l'absence d'interopérabilité de toutes ces messageries instantanées.
Chacune propose à peu près les mêmes fonctionnalités de base, c'est quand même ballot...
Dire que Jabber, un temps, a chercher a unifier tout cela, avec une implémentation open source, chacun pouvait déployer des serveurs s'ajoutant à l'ensemble... puis Cisco a racheté en 2006 le truc pour l'enterrer pour vendre Spark à la place...
Bon, après XMPP est pas trop adapté à l'ultra mobilité, faut reconnaitre.

Y'a le protocole Matrix, mais tant qu'un bon client ne sera pas disponible sur toutes les plateformes et que la masse critique d'évangélistes n'aura pas été atteinte, impossible de basculer suffisamment de monde.

C'est quand même un comble qu'une fonction aussi simple que d'échanger de simples morceaux de textes et fichiers à travers Internet soit encore l'objet de grave pb d'interopérabilité en 2022 !

> Sinon il y a encore plus simple, tout le monde passe sous Android..

J'adore quand quelqu'un affirme que c'est plus simple de convaincre un groupe de devoir dépenser son argent alors qu'à priori il n'a pas franchement envie de le faire, ni forcément les moyens (beaucoup de jeunes américains ont un iphone qui leur vient de leurs parents, en majorité c'est une seconde main).

On voit bien que c'est pas vous qui aller payer le prix de l'opération...

avatar reborn | 

@byte_order

Ouais mais UX niveau 0

T’as beau avoir des trucs trop cool ouvert et cie si l’UX suit pas c’est mort dans l’oeuf il y aura 0 adoption

avatar byte_order | 

@reborn
> Ouais mais UX niveau 0

Certes. C'est pour cela que perso je préfère Telegram.

> si l’UX suit pas c’est mort dans l’oeuf il y aura 0 adoption

Ben le nombre d'utilisateurs actifs de WhatsApp démontre exactement le contraire !
Faut croire que l'UX ne fait pas tout.
Pourvoir disposer d'un moyen de communiquer en groupe qui fonctionne avec tout le monde quelque soit les plateformes qu'utilisent des gens, cela peut être suffisant pour être adopté massivement quand à côté cela n'est tout simplement pas possible, même si l'UX est de ouf, c'est pas possible point final.

Rappel de la fonction d'usage : pourvoir communiquer textuellement et de manière interactive avec une ou plusieurs personnes.
Point final.

Le besoin ce n'est pas de pouvoir communiquer mais qu'avec une seule personne à la fois. Ni qu'avec des personnes qui ont la même marque d'appareil que vous, ni qu'avec des personnes dont le prénom comportent forcément 3 voyelles. Ni que cela soit uniquement en audio. Ou en morse.
Même la confidentialité des échanges n'est pas forcement le *premier* besoin demandé par les gens (même si c'est bien qu'ils en prennent de plus en plus conscience de l'importance de ce point).

Et pourtant, iMessage ne répond pas à cette fonction d'usage primaire, qu'on peut franchement qualifier de base en 2022.
Et ce pour une seule et unique raison, purement arbitraire d'Apple : elle refuse que sa solution soit multiplateforme. Par intérêt financier pour elle. Le besoin primaire de l'utilisateur, elle s'en cogne.

En terme de perte d'adoption, iMessage se pose là. Pourtant son UX est bonne.
Comme quoi, l'UX c'est bien, mais répondre au besoin fonctionnel primaire, c'est mieux.

avatar reborn | 

@byte_order

L’UX de jabber c’est 0

Donc les bricolages open source jabber et cie tu peux oublier

Whatsapp c’est le jour et la nuit en terme d’UX par rapport à ces solutions ouvertes libres et cie.

Ta manière de penser est à des années lumière des réalités d’usage et de business.

avatar byte_order | 

@reborn

Ah, vous parliez de Jabber en terme d'UX ! (vous n'avez pas contextualisé dans votre premiere réaction, désolé).

Ah mais oui, je suis d'accord.
Même si ce n'est pas ce qui l'a tué. Faire un client avec un UX bien foutu c'était possible.
Le vrai problème, c'est la complexité du protocole, et en particulier qu'il a été conçu avec une approche Internet fixe, pas Internet en mobilité.

> Ta manière de penser est à des années lumière des réalités d’usage et de business.

Vous qualifiez souvent open source et bricolage. pourtant, pour le faire, votre message a exploité l'un des "bricolages" protocolaires le plus open source qui soit, alors que toutes les tentatives bien "business" propriétaires pour remplacer Internet ont toutes échoué (Compuserve, AOL, MSN... eWorld).

Que Jabber/XMPP ait échoué n'a rien à voir avec le fait que c'était un projet open source.
Cela a voir avec le fait qu'il ne répondait pas bien au besoin, protocolairement parlant, et les clients étaient en effet assez peu pratiques également. Mais ICQ, l'une des premières messageries orienté utilisateur lambda avec une bonne UX pour l'époqie, a aussi échoué. et ce n'était pas open source pour autant. Enfin, pas avant son abandon...

Quand au réalité du business, cela n'empêche pas des solutions open source de réussir, du moment qu'elles répondent au besoin. Linux, VLC, Blender, Firefox, OpenStreet Map me viennent en tête par exemple.

Je ne sais pas si des solutions basées sur Matrix réussiront, mais affirmer qu'elles échoueront forcément sur la seule base que ce sont des solutions open source, qui chez vous semble être synonyme avec bricolage (pour avoir vu le code de certains logiciels propriétaires dit de "business" de près, "bricolage open source" est parfois plutôt un compliment...) me semble assez radical.

Ce que je sais, par contre, c'est qu'elles sont par définition interopérables.

avatar reborn | 

@byte_order

Il faut un vrai suivi derriere ces projets, de l’argent, de la cohérence. C’est rare

Et c’est bien beau de penser uniquement utilisateur, mais ça ne suffit pas pour imposer des solutions.

avatar reborn | 

@byte_order

Oui les gens sont trop con pour utiliser autre chose qu’iMessages..

Apple fait sa tambouille ultra verrouillé, c’est son droit. Encore une fois, "s’enfermer" dans l’écosystème d’Apple c’est un choix. Il y a des alternatives 5 fois moins cher.

"Et pourtant, iMessage ne répond pas à cette fonction d'usage primaire, qu'on peut franchement qualifier de base en 2022."

Eh bien ça n’a pas été conçu pour ça en fait..
C’est fait pour communiquer entre iPhone, et c’est vendu pour cet usage là. Et je parle seulement d’iMessages, pas de l’application Messages qui permet de communiquer de manière classique avec le sms.

Et faut pas croire, le fait que le RCS serait présent dans iOS ne garantie pas un total support de ses possibilités par Apple.

Pour le reste il y a mms, sms. Whatsapp, telegram, signal etc..

Pour le coup Apple permet à cette concurrence d’exister.

avatar Valiran | 

"Quand 3 amis sur 4 ont un iPhone, celui qui n'en a pas a bien du mal à leur demander d'utiliser une autre app. Par contre ils vont beaucoup lui répondre "fait pas chier, t'as qu'à avoir un iphone"."

Tous mes potes utilisent Whatsapp, moi je m'y refuse. Ils savent donc que quand je suis dans la conversation, c'est via sms. L'incident s'arrête là, no drama. Ceux qui n'ont pas iMessage n'ont qu'à faire pareil.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR