Apple acquiert une start-up bancaire britannique qui pourrait servir à l'Apple Card

Stéphane Moussie |

Apple a fait l'acquisition cette semaine de Credit Kudos, une start-up britannique du secteur financier. En se basant sur diverses données bancaires personnelles, Credit Kudos aide les bailleurs de fonds à évaluer les risques sur les prêts qu'ils accordent.

Apple a confirmé l'acquisition à CNBC, de manière aussi vague que d'habitude : « Apple acquiert de petites entreprises technologiques de temps à autre, et nous ne dévoilons généralement pas nos projets. » D'après le site spécialisé The Block, le montant de l'acquisition s'élève à 150 millions de dollars.

À quoi pourrait bien servir Credit Kudos à Apple ? À l'Apple Card peut-être. La technologie de la start-up pourrait servir à calculer le montant du crédit accordé aux clients de l'Apple Card dans l'hypothèse d'un lancement au Royaume-Uni.

Apple Card : on fait le point sur la carte de crédit d

Apple Card : on fait le point sur la carte de crédit d'Apple

Si Tim Cook a évoqué l'idée d'une disponibilité de l'Apple Card à l'international, la fameuse carte en métal demande des adaptations importantes pays par pays. Aux États-Unis, seul pays où elle est disponible, Apple collabore avec Goldman Sachs. La Pomme doit trouver ailleurs des banques qui soient « particulièrement agiles », pour reprendre les mots de Tim Cook, à moins qu'elle ne décide d'internaliser des opérations, comme l'acquisition de Credit Kudos le laisse supposer.


avatar JOHN³ | 

J’espère de tout cœur que le système bancaire d’Apple ne pénètre jamais en Europe, et surtout pas pour faire plaisir à ceux qui rêvent d’avoir la carte en métal « design in California »
En Amérique le système de carte de crédit est à mon sens un vrai bordel. Impossible de louer un appartement si vous n’avez pas une valeur d’empreint assez haut. Ayant des cartes européennes marchant à l’international je n’ai jamais eu ce problème mais ce n’est pas le cas de tout mes compères expatriés.

Aussi je trouve qu’en Europe nous avons un rapport plus concret à l’argent. J’espère que cela restera ainsi.

avatar monsieurg33K | 

@JOHN³

Totalement d’accord avec vous.

avatar DP-Britto | 

@JOHN³

Clairement. Leur système de vivre à crédit est du grand n’importe quoi.

avatar rua negundo | 

@JOHN³

Oui. Et à ajouter aussi les commissions exorbitantes prélevées sur les paiements par carte bancaire, qui sont naturellement répercutés par les commerçants sur les consommateurs. Ces derniers se voient offrir la possibilité de récupérer éventuellement une partie de ces commissions exorbitantes sous forme de cash back. Au final : complexité, opacité et prix plus élevés. Nos commissions réglementées de 0,x % sont bien plus saines, tant pour les commerçants que pour les consommateurs. Seules les banques et sociétés de carte de crédit y perdent éventuellement. Faut-il s’en attrister ?

avatar dorninem | 

@rua negundo

Pas totalement en phase... Car une commission d'interchange si faible (0.1 à 0.2% versus 2 a 4% aux us) semble bien... Mais cela bloque aussi l'innovation pour inciter les commerçants à changer afin de par ex accepter les virements instantanés SEPA ou mieux le futur EPI.
A un moment il faut arrêter de faire croire que le gratuit existe en même temps que des 100 de milliers de salariés dans les banques 😳🙄🤔

avatar reborn | 

@dorninem

EPI ? 🤔

avatar dorninem | 
avatar reborn | 

@dorninem

Merci, interessant 👌

avatar JOHN³ | 

@dorninem

D’où l’intérêt de developer une solution européenne. :)))))

avatar dorninem | 

@JOHN³

Exact et Apple Pay peut rester en tant que 'surcouche' de l'opération cb et hop...

avatar JOHN³ | 

@dorninem

❤️‍🔥

avatar Sillage | 

@dorninem

Beaucoup de commerçants (surtout les grandes enseignent) n’ont pas de problèmes avec les commissions des cartes de crédits.
Il faut savoir que gérer du cash a un coût aussi. Et il n’est de loin pas négligeable.

En Europe les commissions sont réglementées. D’où le fait que les cartes American Express sont souvent refusées. La commission des Amex sont plus élevée que Mastercard et visa.

Si Apple vient sur le marché en Europe avec son appel Card, ça en sera au même tarif.

Que appel vienne ou pas avec une version de son appel Card ne changera en rien les choses. Les cartes d extensor sont déjà présentes, et Apple Pay aussi.

Aux USA, c’est le bordel pour les commerçant. Car entre une Mastercard et une autre, la commission change.
Et tout dépend le système qu’ils utilisent, il y a encore des frais en plus. Genre entrer à la main la hume ronde carte au lieu de la lire sur le terminal coûtera plus cher au commerçant. (Des amis français qui ont une boulangerie-pâtisserie m’ont fait pas de ce détail).

Il faut relativiser les choses. Et surtout voir les choses globalement afin de comprendre comme il faut.

avatar JOHN³ | 

@rua negundo

Pour l’instant je m’inquiète uniquement du développement à grande échelle d’une offre bancaire disponible directement sur nos iPhone. L’appel peut être très fort pour une majorité de consommateurs amateurs de beaux design et de solution rapide.

On peut espérer que les institutions bancaires luttent pour conserver leur marché, et qu’à force on verra grandir de l’information grand public des risques des cartes de crédit. Mais bon, quand je vois l’effervescence d’Apple Pay, surtout auprès des guguss de macg, il y a de quoi s’inquiéter.

C’est une thématique importante de la mondialisation. Veut-on du tout Amérique ? Il suffit d’y vivre quelques temps pour s’apercevoir qu’il est judicieux de cultiver deux identités. Mais bon c’est mal parti ah regard de ce que consomme la jeunesse.

avatar Krysten2001 | 

@JOHN³

« Mais bon, quand je vois l’effervescence d’Apple Pay, surtout auprès des guguss de macg, il y a de quoi s’inquiéter. »

???? Donc les gens contraires à vous sont des imbéciles ?

avatar JOHN³ | 

@Krysten2001

Vu que tu déformes mon propos je n’en tire pas tes conclusions.

avatar Krysten2001 | 

@JOHN³

Je ne déforme rien. Vous méprisez les gens qui utilisent Apple Pay.

Nos banques n’avaient qu’à faire mieux.

avatar JOHN³ | 

@Krysten2001
C’est le terme guguss qui vous a mis la puce à l’oreille ? Vous êtes tombez juste, mais alors… ! La nuit j’invoque les esprits vaudous en quête d’une « denazification » de tout ces utilisateurs d’Apple Pay en France. Ce qui motive mon action ? La haine de l’autre, tout simplement. Est-ce à vous que j’ai jeté des pierres l’autre jour ?

avatar Paquito06 | 

@JOHN³

“On peut espérer que les institutions bancaires luttent pour conserver leur marché, et qu’à force on verra grandir de l’information grand public des risques des cartes de crédit. Mais bon, quand je vois l’effervescence d’Apple Pay, surtout auprès des guguss de macg, il y a de quoi s’inquiéter. “

Les institutions bancaires n’ont pas fait grand chose pour contrer l’arrivee et l’adoption massive d’apple pay (ou equivalent) sur mobile depuis 15 ans… Je vais pas les plaindre pour avoir raté le virage numerique.

avatar ShokoLaNoir | 

@Paquito06

👍

avatar Paquito06 | 

@rua negundo

“Au final : complexité, opacité et prix plus élevés. Nos commissions réglementées de 0,x % sont bien plus saines, tant pour les commerçants que pour les consommateurs. Seules les banques et sociétés de carte de crédit y perdent éventuellement. Faut-il s’en attrister ?”

Il y a bien des commercants en Europe qui n’acceptent pas les paiements par carte pour de petits montants, pour les memes raisons, peu importe le lieu (grande ville ou petite bourgade rurale). Les banques n’y perdent pas, elles repercutent les coûts ailleurs. Aux US, je n’ai jamais eu de frais liés a une tenue de compte, chose quasi inevitable en France par ex.

avatar John McClane | 

@Paquito06

"chose quasi inevitable en France par ex."

Boursorama, Revolut, etc, proposent des comptes avec CB gratuites.

avatar Paquito06 | 

@John McClane

“"chose quasi inevitable en France par ex."
Boursorama, Revolut, etc, proposent des comptes avec CB gratuites.”

Pour les banques 100% en ligne, on voit ce genre d’offres en effet (avec qq conditions toutefois, mais c’est faisable).

avatar Paquito06 | 

@JOHN³

C’est avant tout une education. Si on ne recoit pas cette education fianciere (aupres de nos parents, a l’ecole, ou par nous-meme, c’est de la curiosite intellectuelle), qu’on grandisse aux US ou en Europe, on est mort. Ce ne sont pas les organismes de micro credit qui manquent en Europe. Et malgré le fait que le systeme bancaire US n’ait aucun sens pour un Europeen (ou un expat comme tu dis, qui sera limité car il n’a justement pas grandi aux US, donc pas de SSN ni de Credit Score public depuis toujours), il y a plein de points positifs a ce systeme quand on sait jouer le jeu. Encore une fois, c’est reservé a ceux qui savent gerer leur argent (peu importe leur statut social). Le rapport a l’argent est juste different, mais dans les deux cas, il en faut.

avatar stefhan | 

+1

avatar Sillage | 

@Paquito06

Exactement. Beaucoup parles du système américain sans vraiment le connaître. Je suis expat aux ISA depuis 7ans, cela fait plus de 3 ans que j’ai acheté une maison avec un taux d’intérêt très bas car credit score très haut. J’ai su jouer le jeu car je sais manager mes finances.

Le problème de l’usage du crédit est partout. Ce n’est pas que les usa. Les gens aujourd’hui veulent tout tout de suite. La patience n’a plus de sens. A croire que les gens aiment payer des intérêts. 🤷‍♂️

avatar reborn | 

@JOHN³

compliqué de louer sans CDI ou garants solides qui sont sous CDI en France

avatar JOHN³ | 

@reborn

Oui c’est vrai, en effet il faut de plus en plus de garantis, mais c’est une déviance des bailleurs et à leur bon vouloir.
Pour autant en Amérique consulter les valeurs de crédit pour un futur locataire est chose normale, et tout ces gens ont des emplois. Et sans carte de crédit, impossible de faire des achats sur internet, même si vous avez 30,000 sur votre compte. Vivre à crédit est une obligation.

avatar Paquito06 | 

@JOHN³

“Pour autant en Amérique consulter les valeurs de crédit pour un futur locataire est chose normale, et tout ces gens ont des emplois. Et sans carte de crédit, impossible de faire des achats sur internet, même si vous avez 30,000 sur votre compte. Vivre à crédit est une obligation.”

Tu peux utiliser une carte de debit (comme en France), où seulement ce qu’il y a sur le compte lors de la transaction est la limite. Pas besoin d’une carte de credit necessairement. Vivre a credit n’est pas une obligation mais facilite grandement la vie dans ce systeme. Aussi, tu peux utiliser le systeme de credit sans “vivre” a credit (je le fais).

avatar Sillage | 

@Paquito06

« Aussi, tu peux utiliser le systeme de credit sans “vivre” a credit (je le fais). »

On est deux.

avatar Sillage | 

@JOHN³

« Et sans carte de crédit, impossible de faire des achats sur internet, même si vous avez 30,000 sur votre compte. Vivre à crédit est une obligation. »

Il est possible d’utiliser des cartes de débit, PayPal, etc. Pleins de solution.

J’ai un collègue qui n’a pas le droit d’avoir de crédit de par son passé. Et il s’en sort à merveille.

Vous parlez beaucoup de la façon dont ça se passe aux USA, mais c’est à se demander si vous avez expérimenté la vie là-bas. 🤷‍♂️

Comme le dit Paquito, vivre à crédit n’est pas une obligation. Utiliser les cartes de crédit pour jouer le jeu, et c’est sans compter les bonis que tu récupères. Savoir gérer ses finances est le mot clé.

D’après ce que j’ai lu de vos commentaires, je pense qu’il vous faudrait réviser votre connaissance du système aux USA, et aussi différencier le système et la façon dont les gens gèrent leur pognon.

avatar dorninem | 

@reborn

C vrai mais quand on voit des gens qui ne paient pas parfois pendant des 10 de mois ben...
Sans parler des cas hallucinants de squatteurs qui prennent carrément possession des lieux il faut bien rassurer un minimum le bailleur, même s'il faut aussi sanctionner fortement les marchands de sommeil...

avatar yasuo87 | 

@dorninem

Après un CDI ne garantit en aucun cas le paiement des loyers. C’est juste une demande plus ou moins d’un autre temps au regard de certaines pratiques de recrutement dans certaines entreprises.

avatar dorninem | 

@yasuo87

C'est vrai il y a tellement de choses à adapter par rapport aux changements societaux..

avatar yasuo87 | 

@dorninem

Oui mais en attendant on discrimine beaucoup de potentiels bons payeurs sur un mauvais critère

avatar Bounty23 | 

@JOHN³

Le mieux étant que se soit disponible pour que chacun puisse y trouver sont compte et que ceux qui veulent l’utiliser le puissent, les autres étant libre de passer leur chemin :)

avatar JOHN³ | 

@Bounty23

Dans un monde parfait oui. Pendant ce temps, en Amérique, il vous est impossible de choisir.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@JOHN³

Ce n’est pas le système bancaire d’Apple, Apple ne fait que se conformer au système du pays concerné.
En Amérique du Nord il y a un credit score. Et en Europe si Apple cherche à s’implanter ce sera donc bien la réglementation européenne ou britannique qui s’appliquera.

Chez ma famille aux US et Canada tout le monde a des Amex et moi en France j’en ai aussi et pourtant sur des modèles différents. Apple ne fera pas exception.

avatar JOHN³ | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

Oui mais quand Apple déploie une technologie elle est très vite fortement adoptée, c’est le seul risque. Mon inquiétude est qu’Apple boulverse le marché bancaire européen qui pour moi est bien supérieur à celui américain.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@JOHN³

sauf le système européen est tellement encadré, sans oublier ensuite les règles par pays qui sont parfois plus contraignantes encore

Quand bien même apple choperait une licence bancaire, elle deviendrait une banque elle devra donc suivre les règles en vigueur

Le seul truc qu’ils peuvent faire c’est peser sur les banques et gratter des commissions ultra basses et se faire leur marge sur leur dos comme ils ont fait aux US en mode on sait que notre marque est forte et qu’on vous amènera x millions de clients, si ça vous intéresse pas tant pis votre voisin sera content d’en profiter

avatar zoubi2 | 

@JOHN³

+1

avatar airmac | 

@JOHN³

C’est juste ton opinion…

avatar JOHN³ | 

@airmac

« Les EarPods était offert à la base »

avatar Sillage | 

@JOHN³

« J’espère de tout cœur que le système bancaire d’Apple ne pénètre jamais en Europe, et surtout pas pour faire plaisir à ceux qui rêvent d’avoir la carte en métal « design in California » »

Apple n’a pas créé un système bancaire.
Tout comme le dit l’article, si Apple veut sortir son Apple Card en Europe, il y aura des adaptations dans chaque pays. Les lois locales prévalent.

« En Amérique le système de carte de crédit est à mon sens un vrai bordel. Impossible de louer un appartement si vous n’avez pas une valeur d’empreint assez haut. Ayant des cartes européennes marchant à l’international je n’ai jamais eu ce problème mais ce n’est pas le cas de tout mes compères expatriés. »

Impossible de louer un appartement ?
J’étais à peine arrivé que j’ai pu louer un appartement. Ma limite de crédit était alors de $2000, et c’était une secured credit card. (Si vous connaissez le système US, alors pas besoin d’explication sur ce que c’est qu’une secured credit card). Ce qui compte c’est le background check afin de vous accorder un appartement ou pas. Votre commentaire n’a clairement aucun sens.

« Aussi je trouve qu’en Europe nous avons un rapport plus concret à l’argent. J’espère que cela restera ainsi. »

Vraiment ? Il n’y a qu’à voir le nombre de voiture en circulations qui sont payée. Il n’y en a pas beaucoup. Bonjour les leasings.
Il y a beaucoup de gens qui vivent à credit. J’ai une copine qui refuse d’avoir une carte de crédit car elle sait qu’elle n’arriverait pas à se gérer. En France, il y a tellement de personnes qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts chaque mois car ils ont tellement de dettes et les intérêts à payer sont tellement énormes qu’ils ne peuvent plus s’en sortir.

Aux USA, si tu sais jouer avec le système, il y a des moyens de faciliter le paiement de ses dettes en étant exempté d’intérêt. Mais encore faut savoir jouer avec le système.

Le système aux USA a ses défauts, mais aussi certains points positifs. Critiquer sans connaître, pas top. Je pense que vous avez beaucoup à apprendre de Paquito06 et moi-même.

Cordialement

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Par contre y a un truc que j’ai adoré quand j’ai vécu au Canada

On peut acheter du pain avec sa carte ou payer n’importe quoi pour n’importe quel montant alors qu’en France c’est le commerçant qui dicte sa loi. Au marché un coup c’est minimum 10 euros quand c’est pas 15 ou 20 alors qu’il est strictement interdit de refuser un moyen de paiement lorsqu’on a qu’un seul moyen sur soi (le fait de dire qu’il y a un distributeur à 1km c’est limite…)

Et le fait par exemple en caisse de payer plus et récupérer de l’argent en cash. Par exemple les courses me coûtent 10, j’ai besoin de 10 en espèces, la caissière me charge 20. Bien sûr il y a des limites pour éviter fraude et abus et c’est bien pratique de pouvoir bénéficier de ce service partout .

avatar r e m y | 

Payer par carte en caisse et récupérer du liquide, c'est possible depuis 2 ans environ en France.
Ça se développe lentement (essentiellement hors des grandes villes, là où il n'y a aucun distributeur à des km à la ronde)
https://www.abe-infoservice.fr/banque/moyens-de-paiement/cash-back-un-nouveau-moyen-pour-retirer-des-especes

Pour le refus de moyen de paiement, il n'y a que le liquide qu'un commerçant ne puisse refuser. Les autres, il n'est pas tenu de les accepter sous réserve de l'afficher.
https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F22929

avatar byte_order | 

@laraigneegypsymontealagouttiere
> il est strictement interdit de refuser un moyen de paiement lorsqu’on a qu’un seul
> moyen sur soi

C'est faux :

https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F22929

Y'a que les espèces qu'un commerçant est tenu d'accepter, le reste, dès lors qu'il l'affiche à l'extérieur, c'est selon sa bonne volonté.

Dans toute transaction, y'a 2 parties. Chacun à des droits et devoirs, il n'y a jamais que votre besoin qui compte.

avatar Sillage | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

« Par contre y a un truc que j’ai adoré quand j’ai vécu au Canada
On peut acheter du pain avec sa carte ou payer n’importe quoi pour n’importe quel montant alors qu’en France c’est le commerçant qui dicte sa loi. »

Je vis aux USA. Et je pense en fait que les gens ne portant quasiment plus de cash, si le commerçant refusait les cartes il préférait trop. Une chose pas faisable en France par exemple.

Mais ce n’est qu’un supposition. Je crois qu’il y a, et là je ne suis pas sûr, aux usa aucune taxe de base sur la transaction d’une carte de crédit, tout de joué à la commission.
En Europe, il y a une taxe fixe et une commission. D’où la raison du refus d’utiliser une carte d être dit pour des montant inférieurs à €10 par exemple.

J’ai vu en Suisse des commerces indépendant qui ajoutaient 2%/3% sur la facture si paiement par carte de crédit. Dès lors que c’était annoncé, c’est légal. Et c’est normal vu ce que ça coûte au commerçant.

avatar cedo | 

Avec la concurrences des banques en lignes pas sûr que ça marché
Le cashback ça sera compliqué en France et sans ça la carte perd de son intérêt…

CONNEXION UTILISATEUR