Canal+ pourrait avaler OCS

Mickaël Bazoge |

Le paysage français de la vidéo à la demande pourrait bien connaitre une phase de concentration. Selon Variety, le groupe Canal+ et Orange entreront en négociations exclusives pour la vente d'OCS et d'Orange Studio qui co-produit et distribue des films. La transaction, soumise au feu vert des autorités de la concurrence, ne serait pas conclue avant un an.

Canal+ (propriété de Vivendi) détient un tiers du capital d'OCS, et propose le service dans ses abonnements. La plateforme a été lancée en 2008 et son catalogue bénéficie de l'apport des programmes HBO. Malheureusement pour OCS, l'accord de diffusion avec le poids lourd américain s'arrêtera à la fin de l'année prochaine et Orange n'est plus en mesure de renégocier un accord exclusif. Sachant que Warner Bros., le propriétaire de HBO, a l'intention de lancer son futur service de streaming en France en 2023.

Pas de HBO Max en France, mais un nouveau service de streaming signé Warner Bros. 🆕

Pas de HBO Max en France, mais un nouveau service de streaming signé Warner Bros. 🆕

Par contre, du côté de Canal+, on aurait non seulement les moyens mais aussi l'intention de décrocher un partenariat exclusif pour distribuer ce futur service qui mixera les contenus de HBO avec ceux de Discovery. Comme cela a été le cas avec Disney+ (ce qui n'empêchera pas le service d'être proposé sous la forme d'une application dédiée).

Ce rapprochement entre Canal+ et OCS avait déjà été envisagé en 2011, mais à l'époque les autorités avaient mis leur véto. Les temps ont changé et Canal+ ne domine plus autant le paysage audiovisuel. Par ailleurs, le groupe doit consolider ses positions face aux services concurrents beaucoup plus agressifs en termes d'investissements dans les contenus.

En cas d'acquisition, le sort d'OCS au sein du groupe Canal+ pourrait bien être similaire à celui de TPS, avalé en 2007 et disparu des petits écrans en 2012.

TVA : après Canal+, au tour d

TVA : après Canal+, au tour d'OCS d'augmenter le prix de son abonnement


avatar victoireviclaux | 

"Hmmm miam miam, c'est bon le c***"
😇🥲
(Petite réf pour ceux qui connaissent)

Ok je sors.

avatar cecile_aelita | 

@victoireviclaux

avatar Lu Canneberges | 

Oh wow. D’un point de vue ultra local c’est dommage de perdre en concurrence et diversité, d’un point de vue global il est sans doute vital d’avoir un géant français capable de parler, presque, d’égal à égal avec les géants américains. — et surtout de faire de la belle et grande création française !

Pour la concurrence et la diversité il nous reste fort heureusement l’audiovisuel public. TF1-M6 étant à la poubelle bien sûr, on ne compte pas sur eux pour de la production artistique de qualité.

C’est dommage pour Salto parce qu’un duopole Salto-Canal eut été intéressant. Repartir sur France•tv (avec Arte 🙏) & Canal+, et laissant de côté TF1 & M6 pourrait être encore mieux, nous épargnant la pub et la daube, arrêtant cette alliance contre-nature qui eut le mérite d’être tentée.

Ça sentait quand même pas mal le roussi pour OCS avec la fin d’HBO malheureusement… mais pareil, ce fut extraordinaire d’avoir une chaîne forte faisant à la fois de la création et surtout de la diffusion 24h+ de Game of Thrones ou The Walking Dead (sans parler des pépites Westworld, etc.) pour avoir une alternative au piratage et une offre surqualitative !

Vivement le super Canal+ si il continue dans la bonne direction et renforce encore plus l’union des deux !

avatar passingphantom | 

@Lu Canneberges

Je ne suis pas sûr qu'on y gagne au final, surtout si, à l'instar de ce qu'ils ont fait pour TPS, Canal ferme OCS. GOT ou West World et la plupart des séries américaines diffusées sur OCS venant d'HBO, elles seront diffusées sur la nouvelle plateforme, et cette fois, en simultané. La seule exception notable était The Walking Dead qui venait d'AMC. Remarque, le problème qui affecte OCS pourrait aussi bientôt affecter Canal, dont la plupart des séries américaines sont des séries Showtime, filiale de CBS et qui pourrait donc se retrouver, une fois l'accord d'exclusivité avec Canal arrivé à son terme, uniquement dispo sur Paramount+ . Donc, au bout du compte, je ne vois pas en quoi l'arrivée de ces plateformes, et les stratégies qui en résultent au niveau des opérateurs français bénéficiera aux abonnés Canal à moins que, comme pour Disney+ et Paramount+, les nouveaux arrivants soient intégrés à l'abonnement à certaines formules de Canal, comme c'est le cas pour OCS aujourd'hui. Même si cette hypothèse est probable, elle n'est pas encore enterrinée. Donc, il n'y a qu'à espérer.

avatar shad30 | 

@passingphantom

Tu n’as pas tout lu. OCS va déjà perdre la diffusion de ses séries puisque l’accord arrive à sa fin et ils n’ont plus les moyens de renégocier un accord d’exclusivité. Canal+ si. Et ils comptent faire comme ils ont fait pour Disney+ et honnêtement, je suis pour.

avatar vincentn | 

@shad30

Ce ne serait pas pas un accord de diffusion/exclusivité, mais de distribution, ce qui est un poil différent.

En gros, le fournisseur (Disney+, HBO…) est libre de vendre des accès en direct via son app sur toutes les plateformes hors opérateurs. Le client paye directement le fournisseur du service.
Le groupe Canal+ a lui la possibilité de distribuer et d’intégrer directement via ses offres/bouquets l’offre de son fournisseur.
Sauf accord spécifique, il ne peut en revanche pas diffuser les programmes de ce fournisseur directement sur ses propres chaînes.
Le client final paye Canal+, à charge à ce dernier de verser une rémunération contractuelle au fournisseur du service.
Les opérateurs (FAI…) peuvent également proposer sur leur box/offres le service de ce fournisseur, mais ils doivent négocier un contrat et payer le groupe Canal + et non directement le fournisseur du service.

avatar anonx | 

Si ça peut permettre d’avoir les contenus en 4K tant mieux 👍🏻

avatar Lu Canneberges | 

IL NE MANQUE PLUS QUE LES SOUS-TITRES EN & VO SYSTÉMATIQUES !!!

(Pardon pour les capitales, mais ayant un conjoint mal-entendant et ne parlant pas français, suivre des films/séries n’ayant rien d’autre que des sous-titres français est un (petit) enfer, nous obligeant trop souvent, malheureusement, à pirater alors même que l’on paye déjà le contenu une ou deux fois via Canal+, OCS et/ou une chaîne de télé. Bref…

Et quand je pense que beaucoup d’entre nous avons appris des langues étrangères grâce à Netflix c’est rageant…

L’accessibilité aux handicaps et l’inclusivité des langues ça devrait être la base, je ne comprends pas que Canal+ soit autant à la ramasse là-dessus…)

avatar anonx | 

@Lu Canneberges

Trop de mots en "-ant. " Incompréhensible 🤪

avatar Lu Canneberges | 

@anonx

Okay. À la place il pourrait s’agir de pronoms répétitifs et des « qui », tout aussi peu élégants parfois. Là il s’agissait d’écrire de manière fluide et en concordance des temps, mais je comprends bien votre désarroi.

Cependant je suis sûr que vous êtes capable de passer outre cette perturbation visio-auditive et de répondre au fond du message, plutôt qu’à la forme, mais cela ne tient qu’à vous… 😉 Merci d’avance !

avatar anonx | 

@Lu Canneberges

"Ayant un conjoint mal-entendant ET ne parlant pas français". Il s'agit de vous ou bien de votre conjoint pour le français?

Parce que du coup, vous écrivez correctement français mais vous le parlez pas? 😅

Sinon le mieux c’est de donner des exemples de séries avec lesquelles vous avez un problème je pense.

avatar Lu Canneberges | 

@anonx

> « "Ayant un conjoint mal-entendant ET ne parlant pas français". Il s'agit de vous ou bien de votre conjoint pour le français?
Parce que du coup, vous écrivez correctement français mais vous le parlez pas? 😅
Sinon le mieux c’est de donner des exemples de séries avec lesquelles vous avez un problème je pense. »

Oui oui, c’est mon conjoint qui est étranger & malentendant en même temps. Ça n’aide pas non plus pour l’apprentissage du français.

Cela rend impossible le visionnage de films/séries n’ayant pas de sous-titres en anglais. Donc Apple TV+ et Netflix font un super boulot avec 100% de sous-titres voire audio-description… par contre Canal+ c’est vraiment la merde !

Pas la peine de donner des exemples, c’est la quasi totalité des contenus de Canal+ qui n’a ni audio-description ni sous-titres en langue originale (ce qui serait le strict minimum…)

En fait Netflix et Apple TV+ sont des plateformes internationales, Canal+ se voit comme un acteur franco-français avec une clientèle 100% française, c’est triste, dommage, et à côté de la plaque.

Le sous-titrage en français + AD + langue originale ça devrait être absolument obligatoire dès qu’on a X abonnements.

Et pour ne pas dire arbitrairement « anglais », la langue originale du contenu pourrait être la parfaite référence !

avatar Gerrer | 

@Lu Canneberges

Bah parce que le français est une langue officielle en France et est la seul langue reconnu par l’état. C’est donc tout as fait normal. Pourquoi vouloir renier ses origines ? Moi au contraire je serais pour faire comme au Québec. Ou seul la langue française doit pouvoir exister. Pas besoins de l’anglais pour exister. 😂

avatar passingphantom | 

@Lu Canneberges

En termes d'inclusion je partage tout à fait ton avis. C'est notamment le cas pour les contenus audiodécrits : seule la chaîne Canal+ propose une piste audiodescription, sur sa chaîne linéaire. Elle était dispo sur Canal+ cinéma jusqu'au début de l'année, puis, plus rien. De même, les programmes audiodécrits sur Canal+ se voient privés de la piste audiodescription en replay. Bon, Canal n'est sans doute pas le pire, mais quand-même, ils pourraient suivre l'exemple d'Arte, où tous les programmes sont systématiquement sous-titrés pour les sourds et malentendants, et les programmes bénéficient de l'audiodescription quand celle-ci est diffusée en linéaire.

avatar MonsieurPomme | 

En terme de production cinématographique française, cela va devenir une catastrophe d’avoir un unique monopole et trop dépendant d’une seule chaîne.

avatar Gerrer | 

@MonsieurPomme

Ah et pourquoi ? Disney l’as bien aux usa avec la fox et ça ne dérange pourtant personne…

avatar MonsieurPomme | 

@Gerrer

* ça ne TE dérange pas

🥱🥱🥱

avatar Gerrer | 

@MonsieurPomme

Bah nan , pas plus que 99% des gens du globe…

avatar MonsieurPomme | 

@Gerrer

mdr j’abandonne 🥱🥱🥱🥱

avatar Gerrer | 

@MonsieurPomme

Oui vaut mieux 👍

avatar passingphantom | 

Et quid d'Altice et de sa distribution exclusive des chaînes Discovery? Il me semble aussi que l'exclusivité s'arrête à peu près au même moment que celle des contenus HBO sur OCS. Du coup la question se pose, Altice va-t-elle continuer sur cette voie là? Et de fait, quid des chaînes NBC/Universal: 13ème rue et Syfy? Pourra-t-on espérer les revoir sur MyCanal? À moins qu'enfin, NBC/Universal se décide à lancer Peacock en France?

avatar vincentn | 

@passingphantom

Oui, le contrat Discovery/Altice arrive à échéance , mais on n’en sait pas plus. Eurosport (Groupe Discovery également) n’est aussi plus une exclusivité Canal+.
Donc potentiellement, oui, SyFy… pourraient revenir dans les offres de Canal.

Quand à l’avenir des chaînes Altice, on sait que le groupe a décidé de se focaliser sur l’info (BFM et ses déclinaisons locales ou spécialisées) et la TNT (les actuelles type RMC découverte ou les futures avec les negos exclusives pour racheter TFx et 6Ter suite au projet de fusion TF1/M6).

Reste les cas d’Altice Studio et RMC Sport.

On ne peut pas dire qu’Altice Studio soit un succès (euphémisme). Ses droits avec NBC, Paramount etc. touchent également à leur fin et pas sûr qu’ils soient reconduit. Surtout que NBC/Universal pourrait effectivement avoir des velléités de lancer Peacock en France. À moins qu’Altice veuille renouveler ces contrats pour exploiter ces catalogues dans ses futures chaînes de la TNT TFX et 6Ter.

Quand à RMC Sport, ils ont fortement réduit la voilure: pas d’achat de nouveaux droits, suppression de chaînes…
Il ne leur reste plus grand chose à part un peu de boxe, la ligue portugaise et la codiffusion avec Canal des coupes d’Europe jusqu’en 2023.
Pour la Premier League, Canal a de nouveau récupéré les droits pour 2022-2025 sauf que cette fois-ci, elle semble ne pas souhaiter que RMC sport paye pour codiffuser les droits acquis. En tous cas, à moins d’un mois de la reprise, RMC Sport et Canal n’ont pas d’accord.
Pour les coupes d’Europe, l’accord Canal/RMC Sport court jusqu’en 2023. Canal là-aussi ne semble plus partageuse.
On peut donc dire qu’en 2023 RMC sport n’aura plus rien de réellement intéressant à proposer.
Sauf s’ils achètent d’ici là des droits sportifs importants (ce qui n’est vraiment pas à l’ordre du jour), en 2024, la grille des programmes sera bien vide.
Donc, soit ils fermeront alors la chaîne, soit il la transformeront en une sorte de BFM Sport concurrente de l’Equipe (talk, résultats sportifs et compétitions de bûcherons ;) ) soit, autre possibilité selon les volontés de Warner/Discovery, ils peuvent tenter un rapprochement/fusion avec Eurosport (plus compliqué avec BeIN en raison de ses accords avec Canal).

Dans tous les cas, fin 2023/Début 2024 le paysage audiovisuel français aura énormément changé, entre les rachats/fusions/disparitions, nouvelles plateformes entrantes, nouveau mode de financement de l’audiovisuel public, etc.

avatar Spinaker | 

Quel dommage.
OCS va se transformer en service client déplorable et raquetteur expérimenté.

avatar MoNg | 

Tout le monde a oublé quel odieux personnage se trouve a la tête de C+ ?

avatar narugi | 

@MoNg

Elon Musk, Tim Cook, Warren Buffett, Steve Balmer ? En personnage odieux, les États-Unis ont ce qu’il faut.

avatar DahuLArthropode | 

@MoNg

Je pensai la même chose. J’invite ceux qui ne comprennent pas cette inquiétude à lire les articles consacrés à Bolloré et à sa façon d’intervenir dans les médias qu’il possède (emblématique couverture de Match récemment).
C’est plutôt inquiétant pour la qualité des contenus et la diversité des opinions diffusées.

avatar MonsieurPomme | 

@DahuLArthropode

Merci 🙏
Apparemment certains comme Gerrer ne sont pas foutu de le comprendre 🥱

CONNEXION UTILISATEUR