De la publicité bientôt dans les apps Plans, Podcasts, Livres et Apple TV+ ?

Mickaël Bazoge |

La publicité, c'est un petit business qui marche plutôt bien pour Apple. Certes, durant les derniers résultats trimestriels, Tim Cook a admis que cette activité avait connu quelques revers en raison de la pandémie. Malgré tout, cela représente tout de même 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires par an.

Les futures réclames dans l'App Store.

Des chiffres donnés par Omdia en mai dernier annonçaient que le programme Search Ads (les réclames dans l'App Store) avait rapporté 3,7 milliards l'an dernier, avec un chiffre d'affaires en hausse de 238 % entre 2020 et 2021 (!). On comprend mieux pourquoi Apple va multiplier les emplacements publicitaires dans sa boutique.

Apple multiplie les emplacements publicitaires dans l

Apple multiplie les emplacements publicitaires dans l'App Store

Todd Teresi, qui a pris en main cette activité il y a quelques mois et qui a Eddy Cue pour patron direct, voudrait que les revenus totaux de la pub soient à deux chiffres. Autrement dit, quasiment tripler les revenus actuels…

D'après Mark Gurman, Apple a plusieurs pistes pour bombarder les utilisateurs d'iPhone et d'iPad (qui paient pourtant leurs appareils suffisamment cher pour ne pas être la cible de publicités). Plans pourrait ainsi proposer aux commerçants d'acheter des bandeaux de pub pour apparaitre devant la concurrence lors d'une recherche.

Captures : TheNextWeb

Ce ne serait pas une première, à la fin de l'année 2009 des liens sponsorisés avaient fait leur apparition dans l'app Plans. Il s'agissait à l'époque, apparemment, d'un accord de licence entre Apple et Google (Plans utilisait encore les cartes de Google Maps).

Apple pourrait également truffer les applications Podcasts et Livres de publicités. Sans oublier Apple TV+ : à l'instar de Disney+ et de Netflix, le service de streaming serait tout à fait en mesure d'afficher des réclames en échange d'un abonnement un peu moins cher ou au même prix qu'actuellement (4,99 € par mois). Si jamais la Pomme augmentait le tarif de la formule standard comme Disney+ va le faire en décembre aux États-Unis.

En dehors de l'App Store, Apple déverse actuellement ses « publicités personnalisées » dans les apps News (indisponible en France) et Bourse.

Une pub Apple dans l'app Bourse et l'explication qui va bien.

Le constructeur n'utilise pas de données tierces pour alimenter un profil de suivi publicitaire, uniquement les données collectées par ses propres applications. À l'image de la demande de suivi de l'activité (depuis iOS 14.5), Apple demande l'autorisation de pub personnalisée dans ses propres applications. 78 % des utilisateurs ont désactivé cette fonction de suivi.

Apple l'assure, l'encadrement du pistage publicitaire (ATT, App Tracking Transparency), ne lui permet pas de se faire de l'argent sur le dos de la concurrence. Malgré tout, la position de juge et partie d'Apple motive plusieurs plaintes sur ce sujet.

Apple ne profite pas de l

Apple ne profite pas de l'encadrement du pistage publicitaire, selon cette étude commandée par Apple

La politique de confidentialité d

La politique de confidentialité d'Apple profite à son business publicitaire


avatar Madalvée | 

Ah non mais zut qu'ils nous fassent payer mais pas de pub !

avatar Paquito06 | 

@Madalvée

“Ah non mais zut qu'ils nous fassent payer mais pas de pub !”

Si l’ARPU (avg revenue per user) est de $40 pour un utilisateur apple, tu serais pret a payer ce montant par mois pour en etre debarrassé, mais c’est peut etre pas le cas pour tout le monde (a titre comparatif, il etait de $60 pour Meta en 2021).

avatar redchou | 

@Paquito06

Si et après sortir un chiffre complètement bidon… Un ARPU de 40$ quand on connaît le nombre d’utilisateur de produit Apple et le revenu, c’est n’importe quoi.
Merci Tim, les produits d’Apple vont devenir des produits bourrés de pub un peu comme ceux d’Amazon, mais sans possibilité d’enlever les pubs…
Magnifique. Vivement les pubs à chaque déverrouillage de nos machines… Tous ces discours bien vertueux pour au final, une fois qu’on est pieds et poings liés à leur écosystème, devenir des vaches à lait… 👏👏👏

avatar Paquito06 | 

@redchou

“Si et après sortir un chiffre complètement bidon… Un ARPU de 40$ quand on connaît le nombre d’utilisateur de produit Apple et le revenu, c’est n’importe quoi.

Oui le chiffre est bidon, ils font pas de pub. Meta fait bien $60 avec du gratuit.

“Merci Tim, les produits d’Apple vont devenir des produits bourrés de pub un peu comme ceux d’Amazon, mais sans possibilité d’enlever les pubs…”
Magnifique. Vivement les pubs à chaque déverrouillage de nos machines… Tous ces discours bien vertueux pour au final, une fois qu’on est pieds et poings liés à leur écosystème, devenir des vaches à lait… 👏👏👏”

😔

avatar byte_order | 

@Paquito06
> Si l’ARPU (avg revenue per user) est de $40 pour un utilisateur apple,
> tu serais pret a payer ce montant par mois pour en etre debarrassé

La question n'est pas là.
La question c'est si les gens sont prêt à continuer à payer plus cher pour avoir autant de pub (voir plus) que s'ils avaient payé moins cher leur smartphone. C'est pas une question de $40 de plus par mois, c'est une question de $500 dollars de moins lors de l'achat.

avatar Paquito06 | 

@byte_order

“> Si l’ARPU (avg revenue per user) est de $40 pour un utilisateur apple,
> tu serais pret a payer ce montant par mois pour en etre debarrassé
La question n'est pas là.
La question c'est si les gens sont prêt à continuer à payer plus cher pour avoir autant de pub (voir plus) que s'ils avaient payé moins cher leur smartphone. C'est pas une question de $40 de plus par mois, c'est une question de $500 dollars de moins lors de l'achat.”

$40/mois = $500/an. On peut adapter la question ainsi.
Es tu pret a payer ton smartphone $500 de plus pour ne pas avoir de pub? 🤓

avatar byte_order | 

@Paquito06

> Es tu pret a payer ton smartphone $500 de plus pour ne pas avoir de pub? 🤓

Il manque un truc à votre question : chaque année.

Etes vous prêt à payer votre smartphone $500 de plus *chaque année* pour ne pas avoir de pub ?

> On peut adapter la question ainsi.

En effet. On peut aussi l'adapter ainsi :

Etes vous prêt à acheter un smartphone à $500 chaque année pour ne pas avoir de pub ?

Ou encore :

Apple est elle prête à proposer l'option 'pas de pub' pour "seulement" $500 par an ?

Ou encore :

Apple est-elle prêt à proposer le choix ?

Ou encore :

Apple a-t-elle jamais laisser un choix alors que sa clientèle est particulièrement captive ?

En effet, on peut facilement adapter la question.

Apple peut imposer plus de pubs pour tirer encore plus de profits parce qu'elle sait que sa clientèle accepte, en grande majorité, tout, au pire ca râle mais la perte de clientèle est toujours minime et étalé dans le temps par rapport au gain, qui lui est immédiat.

Au final, c'est pas une question si l'utilisateur préfère ça ou pas, y'a même pas de question, juste une affirmation : les actionnaires d'Apple veulent toujours plus de profit, et Apple peut imposer quasiment n'importe quoi, façon comment cuire une grenouille, à sa clientèle en grande majorité très captive.

Donc elle ne s'en prive pas. Pourquoi faire ? Juste parce qu'un ancien dirigeant aurait fait une promesse ? Comme si il avait lui même tenu toutes ses promesses à lui !?

Les gains dépassent notablement les pertes, même en terme d'image = Apple le fait. Point.

avatar Paquito06 | 

@byte_order

Dans la mesure où tu changes chaque annee, puisqu’apple en sort un chaque annee et qu’il y a un programme partenaire avec les operateurs, tu le recois dans ta boite aux lettres quand il sort quoi qu’il arrive. Mais oui, si tu changes tous les 3-4 ans de maniere ad hoc, c’est different.

avatar byte_order | 

@Paquito06
> Dans la mesure où tu changes chaque annee

Moi ? Nullement. Je change de smartphone a peu près tous les 3 ans. Mon précédent, un Galaxy S5, je l'ai gardé même 5 ans : la moitié de l'écran a commencé à ne plus rien afficher ou que du cyan.

Mais si vous parlez en fait non pas de moi mais de la clientèle habituelle d'Apple : non, le changement de modèle tous les ans n'est pas le comportement majoritaire. Depuis longtemps c'est entre 2 ans et 3 ans. C'est d'autant plus vrai que la subvention par les opérateurs est une pratique qui baisse d'année en année.

J'imagine qu'aux USA, là où vous vivez je crois, c'est un peu moins en effet, la subvention étant une fréquente qu'ailleurs, et le pouvoir d'achat moyen des clients d'Apple y étant notoirement plus elevé. Mais les USA c'est pas la majorité du marché mondial des iPhones.

Par ailleurs, subvention ou pas, les $40 / an sont forcément quelque part, et donc dans le montant soit de la subvention (et dans ce cas l'opérateur compense forcément ailleurs, sur le forfait mobile par exemple) soit dans le montant initial à versé plus élevé. Ces $40 ne disparaissent pas par miracle, le client le paye forcément, d'une manière ou d'une autre.

Encore une fois, y'a pas vraiment de question, la clientèle fan d'Apple accepte globalement un peu près tout de toute façon.

Mais sur un plan purement rhétorique, si pour 2 fois le prix vous avez tout autant de pub qu'avec un smartphone 2 fois moins cher et globalement, fonctionnellement, équivalent, c'est double bonus pour Apple, qui fait payer 2 fois l'achat d'un iPhone : une fois à son soit-disant propriétaire, une autre fois en vendant du placement de pub dessus.

avatar Paquito06 | 

@byte_order

Tant qu’apple ne met pas de pub dans les parametres systemes comme certaines marques chinoises, ca me va 😅

avatar Paquito06 | 

@byte_order

C’est juste 👍🏼

avatar dvsn | 

@Madalvée

Tu ne payes pas suffisamment cher tes iDevices sérieusement ???

Quoi qu’il en soit, je n’utilise aucune de ces apps. Je vais ressortir mon bon vieux 8210, et j’aurais ENFIN la paix ☮️

avatar marc_os | 

@ Madalvée

> Ah non mais zut

Ne pas oublier qu'il ne s'agit que d'une rumeur propagée par un type qui n'a que ça à vendre et qui vit de ça.

avatar r e m y | 

Une rumeur certes, mais qui n'a rien de surprenant compte-tenu de la priorité donnée à Eddy Cue en 2022 (restructurer l'activité services d'Apple en développant fortement les revenus issus de la publicité. Et ça, ce n'est pas une rumeur mais les déclarations d'Apple aux actionnaires)

avatar raphta | 

Dans Google maps, c’est fatiguant… pas ça svp !

avatar  | 

Bordel payer des centaines voir des milliers d’euro pour des produits premium et se taper de la pub comme sur les produits bas de gamme …
Je ne comprends pas ce changement de paradigmes.

avatar lmouillart | 

Ce n'est pas un changement de paradigme. C'est une stratégie de pénétration de marché.
Au lancement de Google Search il n'y avait pas de publicité non plus.
Maintenant qu'il y a 2 milliards de clients il faut bien les monétiser.

Si on peut vendre : devices + services financiers + assurances + package d'abonnements + pub pourquoi ne pas le faire ?

avatar DahuLArthropode | 

@lmouillart

"Au lancement de Google Search il n'y avait pas de publicité non plus"

Certes. Mais c’est gratuit, donc financé par la pub.

avatar lmouillart | 

Non c'était en mode "startup" donc pénétration de marché. Après est venu une manière de faire du revenu, puis petit à petit de plus en plus de revenus.
Nombres de biens et services sont payants et avec pub.

avatar DahuLArthropode | 

@lmouillart

Je comprends bien la stratégie. Pas sûr de comprendre ton message, mais je clarifie le mien:
— je ne paye pas pour faire une recherche sur Google, je comprends qu’ils se rémunèrent sur la pub et j’accepte
— je paye mon appareil Apple et je n’accepte pas qu’il soit détourné par le même Apple pour augmenter son profit sur un appareil payé plein pot

avatar MSpock | 

@DahuLArthropode

Jte rassure, les téléphones android ne sont pas gratos non plus 😝
L’app plan est gratuite comme l’accès à Google donc ils monétisent le service de la même façon. L’app musique est payante et tu n’as pas de pub.
Tu n’as pas de publicité dans l’OS :)

avatar DahuLArthropode | 

@MSpock

Non, certes, mais beaucoup sont vendus avec une marge ridicule. L’image d’Apple est — ou était — différente, et risque de souffrir de cette évolution.

avatar byte_order | 

@MSpock
> L’app plan est gratuite comme l’accès à Google

Non. L'app Plans nécessite forcément un appareil Apple. De facto c'est donc déjà monétisé avant le premier accès.

Google Plans, Seach, Mail, Drive, Youtube etc sont tous, tous, des services gratuits qui sont accessibles depuis n'importe quel appareil. L'utilisateur de ces services n'a donc pas *déjà* payé quelque chose à Google avant d'y accéder.

Cela fait une différence.

> donc ils monétisent le service de la même façon.

Ben non. Google monétise via le profiling et la vente de placement publicitaire personnalisé, tandis que Apple monétise en rendant l'achat d'un appareil de sa marque obligatoire *et*, désormais, en vendant du placement publicitaire, éventuellement personnalisé si l'utilisateur l'autorise (ce qu'Apple avait prévalidé par défaut sans accord préalable, pour rappel) au profiling.

Non, y'a une différence.
Apple fait payé deux fois.

Mais connaissance son cupidité, qui sera surpris ?

> L’app musique est payante et tu n’as pas de pub.

Il semblerait que si : Apple insère des podcasts de "promotion d'artiste" dans les playlists. Et l'on peut douter sérieusement qu'Apple le fasse sans faire payer quelqu'un pour cela...

> Tu n’as pas de publicité dans l’OS :)

Apple a fait afficher durant les premières années d'Apple Music des notifications d'auto-promotion pour son "nouveau" service d'Apple Music. Et iOS met en avant Apple Pay, AppleTV+ etc, donc, si si, y'a bien de la pub directement dans l'OS. Mais c'est jusqu'à présent de l'auto-promotion seulement.

avatar lmouillart | 

"je paye mon appareil Apple et je n’accepte pas qu’il soit détourné par le même Apple pour augmenter son profit sur un appareil payé plein pot"

C'est pourtant le cas et le but de ces intégrations iPhone <-> iPad <-> mac <-> Apple Music <-> Apple TV <-> Assurance (Apple Care) <-> Apple Pay <-> AirPods <-> Apple Watch, ... chaque produit est là pour mettre en valeur un autre. Quand une nouveauté sort, les produits interagissant avec sont mis à jour pour en faire d'une manière directe ou indirecte la promotion.

C'est le but de l'effet halo, avoir un couloir large, mais un couloir qui va vous guider tout le long de votre vie numérique pour consommer du Apple et par Apple en priorité.

La liberté et la sérénité ne s’achètent pas à prix fort, ça c'est juste une position marketing d'Apple sur certains points pour vendre plus.

avatar DahuLArthropode | 

@lmouillart

Merci pour le parallèle:
L’écosystème a de la valeur pour moi. C’est même une des raisons d’adopter les produits Apple. J’en bénéficie directement, Apple aussi parce que j’achète. Ça contribue à son attractivité.
La pub, c’est le contraire: je n’en bénéficie pas, je n’ai pas choisi et c’est répulsif pour moi.

avatar flux_capacitor | 

@DahuLArthropode

Entièrement d'accord. Si c'est pour me taper de la pub sur les services Apple dont certains sont déjà payants, ou loin d'être les meilleurs quand ils sont gratuits… et bien j'arrêterai de les utiliser, tout simplement.

avatar byte_order | 

@lmouillart
> C'est pourtant le cas et le but de ces intégrations iPhone <-> iPad <-> mac
> <-> Apple Music <-> Apple TV <-> Assurance (Apple Care) <-> Apple Pay
> <-> AirPods <-> Apple Watch, ...
> chaque produit est là pour mettre en valeur un autre.
> Quand une nouveauté sort, les produits interagissant avec sont mis à jour
> pour en faire d'une manière directe ou indirecte la promotion.

De l'auto-promotion pour Apple.

Là on ne parle pas de publicité pour des trucs d'Apple qu'Apple fait sur votre appareil.
On parle de publicités pour des trucs de tiers qui payent Apple pour que Apple en parle sur votre appareil.

Une différence de taille.

avatar Malouin | 

@

Euh… Tu t’énerves en commandant des rumeurs !

avatar alr34dy | 

Il y a un temps où l’Apple de Steve Jobs utilisait le « No Ads » dans ses keynotes comme un argument. (On se souvient toutefois que c’est le même Steve qui avait annoncé iAds comme une « feature »).
L’Apple 2022 peut tout à fait se passer de cet expédient, y compris face à des actionnaires coriaces.

avatar redchou | 

@alr34dy

Steve est mort… Il est venu le temps de maximiser les revenus tirés de l’exploitation de son héritage.
Il a toujours été mauvais pour se trouver un successeur, Sculley à l’époque, Cook maintenant, sauf que cette fois, Jobs ne reviendra pas.

avatar Malouin | 

@redchou

… Dieu est mort ? Vous êtes fatigant avec Steve Jobs. Une page est tournée et le monde continue à avancer.
Tout comme Apple…
Le « c’était mieux avant » est la complainte des gens aigris.

avatar Reblochon | 

@Malouin

Avant, on aimait bien les gens aigris. C’etait mieux avant…
🤭

avatar Lecorbubu | 

@Malouin

Pas nécessairement, on peut jauger de la qualité de quelque chose avec une objectivité appuyée et argumentée.

Proscrire la comparaison ou la critique et la rejeter en la résumant au « c’était mieux avant » peut s’avérer caduque. Charge à celui qui lance le débat de bien situé le périmètre et orientation de la critique.

Dans le cas d’Apple quantité d’aspects de la boîte sont objectivement mesurable et analysables. Et il suffit de comparer ce que à été la boîte en l’absence de son co-fondateur et lorsqu’il était présent. A l’évidence bien des choses que l’on voit aujourd’hui ne se serait pas passer dans l’Apple de Steve des années 2000 telle qu’on l’a connue.
Les stratégies de management et de philosophie de Cook et Jobs peuvent faire le fruit d’une comparaison objectives.

Le plus gros biais qu’on pourrait rétorquer à la nostalgie de l’ère Jobs c’est qu’on ne saura jamais ce qu’il serait advenu de la boîte s’il était toujours aux commandes. Il n’est pas impossible que certains retournements de veste comme l’ouverture à l’actionnariat ou à la pub auraient pu avoir lieu. Steve Jobs aurait très pu aussi s’encroûter dans certains partie pris et ignore carrément si sa vision fine du marché et de son époque technologique aurait toujours été aussi pertinente.

Les choses certaines c’est les points que l’on juge positifs
ou négatifs à chaque étape de la vie de l’entreprise, une comparaison et un jugement reste donc permis mais il convient de rester prudent car ces moments correspondent à des périodes d’histoire, d’économie et de société.

Néanmoins et pour finir, ce qui appartient à chacun c’est l’enthousiasme que l’on a ou que l’on a pu avoir face à chacun des moments de l’histoire d’Apple. Le ressenti émotionnel est bien plus difficile à contredire, et dans mon cas et comme beaucoup vraisemblablement, l’Apple de Steve était quand même beaucoup plus excitante a bien des égards ;)

avatar byte_order | 

@Malouin
> Le « c’était mieux avant » est la complainte des gens aigris.

Argument à 2 balles. Comme si il n'y avait jamais, jamais, de situation objective où la situation passée était meilleure que celle du présent.

Le "c'était mieux avant est la complainte des gens aigris" est l'argument des gens qui pensent que leur avis est forcément la réalité vécue par tout le monde.

avatar cedo | 

C’est clair au prix où on paye le matériel et en plus de la pub non mais pas moyen !

avatar corben64 | 

@cedo

Aucun rapport. Une télé haut de gamme diffuse bien de la pub aussi. Il ne faut pas confondre support et service

avatar j0hnmerrick | 

@corben64

Pas d’accord.
Quand on achète un iPhone (a bon prix) on achète aussi iOS et l’écosystème Apple.
Donc une « protection » de la vie privé et pas de pub.
Sinon il existe des téléphones sous Android (moins cher ?) où le business model est différent (revente des données et pub).

Enfin tout ça (netflix, Disney etc) sent bon le retour du piratage.
payer pour avoir du contenu ok, payer pour se taper de la pub… c’est tf1 qui doit être content.

avatar lmouillart | 

Il n'y a pas de revente de données faite par Google,
Il y a de la pub et du suivi aussi chez Apple.
Quand on achète un produit avec du logiciel il y a des CGU à lire et accepter. Apple n'a jamais dit, et n'a jamais contractualisé ce que vous dites / espérez.

avatar j0hnmerrick | 

@lmouillart

En effet il n’y a pas de contrat. Mais Apple fait sa promo sur ces aspects. (Leur dernière pub sur la revente de données par exemple)
Si demain il change leur fusil d’épaule(propose des services payant avec de la publicité ou que l’on se sente tracker sur notre device) libre à nous d’aller voir ailleurs.

avatar JOHN³ | 

@j0hnmerrick

La protection de la vie privée tu y crois vraiment ?

avatar remids | 

@j0hnmerrick

Oh le piratage n’est jamais vraiment parti, tu sais.. 😋

avatar DahuLArthropode | 

@corben64

La télé haut de gamme ne diffuse pas de pub: c’est le fournisseur de contenu que tu as choisi qui en diffuse. Ou pas, justement. Tu n’as pas des bandeaux de pub insérés sur ta page d’accueil, par exemple.

avatar byte_order | 

@corben64
> Aucun rapport. Une télé haut de gamme diffuse bien de la pub aussi.

Non. Ce n'est pas la télé ni le constructeur de la télé qui la diffuse, et qui en tire un profit post vente de ladite télé.

Alors que là, c'est bien l'appareil et son constructeur qui la diffuse et en tire un profit après la vente de l'appareil.

Enfin, personne n'ignore *avant* l'achat que des publicités sont fréquentes dans beaucoup de services télévisuels visibles sur une télé, alors que côté iPhone etc, c'est nettement moins une évidence connue de tous les potentiels acheteurs.

avatar JOHN³ | 

@cedo

Comme quoi apple n’est qu’une entreprise américaine comme une autre

avatar klouk1 | 

@JOHN³

Pour l’instant ce sont des hypothèses. Sans deconner t’as quel a?

avatar JOHN³ | 

@klouk1

Oh t’es triste ?

avatar sailor29 | 

Imaginez le jour ou apple sera une pente décroissante question CA... ça promet. On sent bien que depuis 1 an les verrous concernant l'experience sautent 1 à 1.

avatar Malvik2 | 

On a l’impression que l’on parle d’une entreprise en perte de vitesse qui aurait besoin de trouver des capitaux pour survivre…alors qu’ils sont la première capitalisation boursière au monde, où la deuxième…faut quand même pas déconner.

Si c’est de la pub en échange de ceux qui voudrait payer moins chère soit, je ne vois pas ce que l’on pourrait en dire.
Mais connaissant Apple, ils vont monter artificiellement les prix très vite pour en arriver au combo prix actuel + pub.

Un peu comme la gamme pro des iPhones: il y a 10 ans en 2012, pour le prix d’un iPhone 13 à 900€ vous aviez le top de ce que pouvait proposer la marque, désormais on vous explique que pour cette somme " modique" vous ne pourrez plus avoir le best, donc on va créer des besoins fantômes sur la gamme du dessus, qui de base était inclus. Ça leur permet de profiter de l’écrasement des prix sur les pièces qui sont year +1, c’est très finaud dira t’on…
Une petite affaire qui marche rudement bien et qui permet tous les trimestres de faire exploser les compteurs de la bourse, faut bien vivre mes braves gens que voulez vous.
Ah et aussi " améliorer le monde pour le rendre meilleur pour nos enfants."
C’est pas de moi, c’est de…qui vous savez.

avatar oomu | 

tout est dit.

la croissance est un besoin insatiable. C'est soit croître soit envoyer instantanément les enfants des investisseurs sous un pont manger des cailloux radioactifs, monstre !

merci.

avatar Reblochon | 

@oomu

Croissance ! Croissance ! CROIS-SANCE !!!!!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR