Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

De la publicité bientôt dans les apps Plans, Podcasts, Livres et Apple TV+ ?

Mickaël Bazoge

Sunday 14 August 2022 à 20:01 • 133

Services

La publicité, c'est un petit business qui marche plutôt bien pour Apple. Certes, durant les derniers résultats trimestriels, Tim Cook a admis que cette activité avait connu quelques revers en raison de la pandémie. Malgré tout, cela représente tout de même 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires par an.

Les futures réclames dans l'App Store.

Des chiffres donnés par Omdia en mai dernier annonçaient que le programme Search Ads (les réclames dans l'App Store) avait rapporté 3,7 milliards l'an dernier, avec un chiffre d'affaires en hausse de 238 % entre 2020 et 2021 (!). On comprend mieux pourquoi Apple va multiplier les emplacements publicitaires dans sa boutique.

Apple multiplie les emplacements publicitaires dans l

Apple multiplie les emplacements publicitaires dans l'App Store

Todd Teresi, qui a pris en main cette activité il y a quelques mois et qui a Eddy Cue pour patron direct, voudrait que les revenus totaux de la pub soient à deux chiffres. Autrement dit, quasiment tripler les revenus actuels…

D'après Mark Gurman, Apple a plusieurs pistes pour bombarder les utilisateurs d'iPhone et d'iPad (qui paient pourtant leurs appareils suffisamment cher pour ne pas être la cible de publicités). Plans pourrait ainsi proposer aux commerçants d'acheter des bandeaux de pub pour apparaitre devant la concurrence lors d'une recherche.

Captures : TheNextWeb

Ce ne serait pas une première, à la fin de l'année 2009 des liens sponsorisés avaient fait leur apparition dans l'app Plans. Il s'agissait à l'époque, apparemment, d'un accord de licence entre Apple et Google (Plans utilisait encore les cartes de Google Maps).

Apple pourrait également truffer les applications Podcasts et Livres de publicités. Sans oublier Apple TV+ : à l'instar de Disney+ et de Netflix, le service de streaming serait tout à fait en mesure d'afficher des réclames en échange d'un abonnement un peu moins cher ou au même prix qu'actuellement (4,99 € par mois). Si jamais la Pomme augmentait le tarif de la formule standard comme Disney+ va le faire en décembre aux États-Unis.

En dehors de l'App Store, Apple déverse actuellement ses « publicités personnalisées » dans les apps News (indisponible en France) et Bourse.

Une pub Apple dans l'app Bourse et l'explication qui va bien.

Le constructeur n'utilise pas de données tierces pour alimenter un profil de suivi publicitaire, uniquement les données collectées par ses propres applications. À l'image de la demande de suivi de l'activité (depuis iOS 14.5), Apple demande l'autorisation de pub personnalisée dans ses propres applications. 78 % des utilisateurs ont désactivé cette fonction de suivi.

Apple l'assure, l'encadrement du pistage publicitaire (ATT, App Tracking Transparency), ne lui permet pas de se faire de l'argent sur le dos de la concurrence. Malgré tout, la position de juge et partie d'Apple motive plusieurs plaintes sur ce sujet.

Apple ne profite pas de l

Apple ne profite pas de l'encadrement du pistage publicitaire, selon cette étude commandée par Apple

La politique de confidentialité d

La politique de confidentialité d'Apple profite à son business publicitaire

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner