Apple retourne sa veste et va demander le consentement pour personnaliser les pubs de l'App Store

Stéphane Moussie |

Apple fait volte-face sur la question des publicités personnalisées présentes dans l'App Store, Apple News et l'app Bourse. En ouvrant l'App Store, les bêtas testeurs d'iOS 15 et iPadOS 15 sont accueillis depuis aujourd'hui par un nouveau message leur demandant s'ils veulent activer les publicités personnalisées ou bien les désactiver. Sur iOS 14 et les systèmes antérieurs, ces publicités personnalisées sont activées par défaut. Pour désactiver la personnalisation, il faut se rendre dans Réglages > Confidentialité > Publicité Apple.

Nouveau message présent à l'ouverture de l'App Store sur iPadOS 15

Ces publicités personnalisées activées par défaut font actuellement l'objet d'une plainte de France Digitale devant la CNIL. L'association qui regroupe plus 1 800 start-ups et investisseurs du numérique français estime que ces pubs ne respectent pas la réglementation sur la protection des données personnelles, dont le RGPD.

« Les allégations de la plainte sont notoirement fausses et constituent une piètre tentative par ceux qui tracent les utilisateurs de détourner l’attention et de tromper les régulateurs », avait réagi vivement Apple au moment du dépôt de la plainte, au printemps. La Pomme assurait alors respecter la loi en ne ciblant pas des utilisateurs individuels mais des cohortes d'au moins 5 000 utilisateurs et en limitant la quantité d’informations collectées.

Nouveau message présent à l'ouverture de l'App Store sur iOS 15

Selon Apple, cette plainte était une stratégie pour mettre à mal la mise en place sur iOS 14.5 de l'encadrement du suivi publicitaire (App Tracking Transparency), une mesure combattue par les acteurs du secteur. Nicolas Brien, le directeur général de France Digitale, ne cachait pas que cette accusation était une façon « d'amener [Apple] à la table de négociations » concernant l'App Tracking Transparency et les relations avec les éditeurs de manière plus générale.

Alors que la CNIL ne s'est pas encore prononcée publiquement sur ce dossier, la plainte n'était peut-être pas si infondée que cela au vu de cette nouvelle demande de consentement qui apparait en France mais aussi dans les autres pays.


avatar armandgz123 | 

J’ai eu le message ce matin en effet

avatar jeantro | 

On s’en doutait qu’il était hors la loi

avatar raoolito | 

@jeantro

possible mais perso j'en doute. Dans le sens ou si ca avait ete "evidement !" ils ne s'y seraient pas risqués. D'autant que France digital ne l'utilise que pour amener apple à negocier.
Sans doute est-ce du coté de la recolte des données et pas de son utilisation que ca pouvait tiquer.. On ne saura peut-être jamais la réponse de la CNIL (qui aurait sans doute ete rapide aussi si ca avait ete evident)

n'etant pas juriste specialisé, je dis peut-être n'importe quoi :P Ne tirez donc pas trop dur svp

avatar imrfreeze | 

@raoolito

Pour le coup c’était clairement hors la loi. Le consentement est nécessaire pour le dépôt d’un traceur sur un terminal (directive eprivacy) ou la collecte de données permettant de tracer (RGPD) c’est-à-dire les deux méthodes qui permettent ce résultat.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@raoolito

Ils ne seraient pas les premiers à tenter en cas de zone grise, hein?

avatar morpheusz63 | 

Le jour ou l'avis de la CNIL comptera les poules ogm auront des dents, c'est encore une fausse alerte, les gens peuvent continue leur vie, ils seront tracé qu'ils le veulent ou non😎

avatar oomu | 

@morpheusz63

l'avis de la CNIL est utile, même s'il ne peut pas être imposé au gouvernement du jour.

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"Le jour ou l'avis"

Le jour où ton avis sera autre chose qu’une recension aigre de tous les populismes, tous les conspirationismes …

avatar Sillage | 

Pas chez moi (USA), et je suis sur iOS 15 bêta 8.

En revanche, la publicité personnalisée est désactivée depuis belle lurette sur mes iPhones. Et ça l’est toujours.
Ce paramètre ne s’est jamais réactivé par défaut. (Il l’était à l’origine). Même avec un backup en passant de mon XS à mon 12 Pro, ce paramètre est resté désactivé.
🤷‍♂️

avatar Bigdidou | 

@Sillage

« Ce paramètre ne s’est jamais réactivé par défaut. »

Pareil chez moi.

avatar Christophe Durandeau | 

@Bigdidou
Idem, je ne l’ai jamais activé manuellement et il n’a jamais été activé

avatar Nitneuqq | 

@Sillage

Il est probable que ce soit un A/B test : les boutons sont également différents sur les deux photos de l’article. Donc ils testent avant la sortie. À suivre !

avatar Paquito06 | 

@Nitneuqq

Le texte en lui meme est different, annonces vs publicites, enregistre vs suivre, etc. A/B test for sure.

avatar Stéphane Moussie | 
@Paquito06 : l'iPad est configuré en français "tout court" et l'iPhone en français-Canada, c'est ce qui explique la différence.
avatar Paquito06 | 

@stephmouss

"@Paquito06 : l'iPad est configuré en français "tout court" et l'iPhone en français-Canada, c'est ce qui explique la différence."

Ahhh ils ne font pas de test grandeur nature! 🥺
Y a trop de difference je retourne a l’anglais 🤠

avatar jackhal | 

Un autre truc pour lequel je me demande si c'est légal, c'est... Facebook.
L'accueil du site web, quand on n'est pas connecté, propose deux options : option "Gérer les paramètres et données", et "Tout accepter".
Il n'y a pas l'obligation de proposer une option "Tout refuser" depuis le début de l'année ? Il me semblait avoir vu passer quelque chose comme ça.

avatar moitoutsimplement | 

@jackhal

Si si

avatar oomu | 

@jackhal
A ma connaissance, la Commission a menacé de légiférer d'avantage si les éditeurs de sites webs jouaient sciemment aux idiots pour subvertir la loi: rendre complexe et lourdingue aux utilisateurs de refuser est une façon de ne pas respecter l'esprit de la loi. On remarquera que depuis le bouton "tout refuser" ou un moyen rapide de tout basculer s'est largement répandu.

Mais pour autant, non, il n'y a pas formellement une obligation d'un bouton tout refuser. Mais facebook donne un chouette argument pour l'imposer... :)

avatar YetOneOtherGit | 

Au vu de l’intérêt économique de ce truc anecdotique ? pas étonnant 🤑

avatar Mickaël Bazoge | 

@YetOneOtherGit

Il est temps qu’Apple arrête ce business publicitaire, ça leur rapporte que des emmerdes (et c’est pas une boutade).

avatar YetOneOtherGit | 

@MickaelBazoge

"Il est temps qu’Apple arrête ce business publicitaire, ça leur rapporte que des emmerdes (et c’est pas une boutade)."

J’adhère, l’idée de répondre aux difficultés de visibilité des app dans l’offre pléthoriques du store et d’y faire un marketing efficace, a conduit à une inutile introduction de pratiques sans grand bénéfices pour qui que ce soit.

C’est un échec comme le seront toutes les tentatives d’Apple sur la publicité ciblée tant qu’ils n’exploiterons pas sérieusement l’activité de leur client.

Apple devrait renoncer une fois pour toutes à tout service de publicité.

avatar oomu | 

@YetOneOtherGit

c'était peut être pour enlever un avantage économique du google play ?

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"c'était peut être pour enlever un avantage économique du google play ?"

Je ne suis pas certain que ce soit de l’ironie.

Un des plus gros pb du marché des stores pour les acteurs de taille intermédiaire est de réussir à y faire exister leurs offres et de les marketer.

Cette réalité d’un store où quelques majors dominent de plus en plus n’est pas bonne pour la dynamique de l’Apple Store.

L’idée de proposer des publicités relativement et maladroitement ciblées par avant tout de l’idée d’essayer d’offrir un moyen efficace et abordable aux acteurs se taille intermédiaire pour marketer leurs offres.

Et c’est objectivement un échec au delà de toutes considérations philosophiques, juste d’un point de vue business aussi bien pour une grande Apple que pour les éditeurs ciblés pour en tirer bénéfice.

avatar fte | 

Ce que j’aimerais plus encore, c’est qu’ils demandent le consentement pour l’App Store.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Ce que j’aimerais plus encore, c’est qu’ils demandent le consentement pour l’App Store."

Ton Delenda Carthago 😂

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Ton Delenda Carthago 😂"

Pas le seul. Mais totalement ouai ! 😤

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Pas le seul. Mais totalement ouai ! 😤"

Le Caton l’Ancien helvétique 🥸

Personnellement je milite contre l’autogestion dans les bordels 🥳

avatar kitetrip | 

Les doubles discours d'Apple, à force on commence à en avoir marre.
Autant se tenir au silence, et laisser les fanboys faire le reste, bref la méthode qu'Apple avait longtemps adoptée pendant des années...

avatar GilbertoA | 

@kitetrip

Apparemment, ici ,ça n'a choque pas plus que ca... de beaux hypocrites en tout cas

avatar oomu | 

@GilbertoA

rooooh tout de suite. C'est juste que parfois entre deux indignations, on dort! :)

avatar debione | 

Ben quand on reprend il y a une année les discours d'Apple, et leurs actes ces dernières semaines...
On sent quand même une belle bordée de la part des états envers les énormes consortiums... Une volonté de remise à plat du pouvoir, de qui décide de quoi... Il semblerait que la récré soit terminée, à voir jusqu'ou cela ira.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Ben quand on reprend il y a une année les discours d'Apple, et leurs actes ces dernières semaines..."

“Ce n’est pas la girouette qui tourne mais le vent”

Absolument rien de choquant à se qu’une entreprise défende ses intérêts et adapte ses décisions à l’évolution des situations.

C’est juste du professionnalisme et de la stratégie.

Au final quoi qu’il advienne Apple perdra fort peu, ce qui n’empêche qu’ils se battront pour obtenir les meilleurs compromis possibles.

Business as usual, je suis surpris que tu trouve quoi que ce soit à redire.

Et le bilan de toute cette période sur la réalité des gains et des pertes se fera à l’horizon de quelques années.

Remarquons au passage qu’il n’y a aucune réaction boursière pour le moment sur ces petits mouvements.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Ce n’est pas la girouette qui tourne mais le vent

La direction du vent (les directives de régulation applicables existent depuis longtemps) n'a pas changé.
C'est juste sa force (les enquètes et procès ouverts et les perpectives d'en sortir perdant) qui a changé : suffisament pour que même Apple le ressente depuis sa position soit-disant hors sol.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

J’adore toujours autant ta vision mécanique de la marche du monde 😁

Mais il ne fonctionne pas comme tu le fantasme dans tes belles constructions intellectuelle idéaliste.

Les arbitrage sont toujours des questions de coût / bénéfice, et le vent qui tourne ici est juste le constat qu’il n’y strictement aucun bénéfice sérieux à tirer en continuant le combat quand bien même il serait au final victorieux.

Apple avait la capacité de faire durer les choses fort longtemps dans d’interminables procédures mais à constater que ce qu’il y avait éventuellement à gagner aussi bien en terme de temps que de profit n’avait aucun intérêt.

Quand une entreprise fait ce type de choix c’est assez rarement par peur de la défaite mais par pragmatisme d’une analyse coût / bénéfice 😎

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> et le vent qui tourne ici

Il n'a pas tourné, il souffle juste beaucoup plus fort et Apple le rescent alors que depuis des années la situation réglementaire des marchés dans les pays où elle fait l'objet de procès ou d'enquètes n'a pas évolué d'un iota. La direction n'a pas changé, mais Apple y est exposé parce qu'il souffle plus fort.

Comme vous le dites vous même, si y bien une entreprise au monde qui a les moyens de financer une longue procédure judiciaire pour faire reconnaitre son innocence et donc la parfaite légalité de ses actions, c'est sans aucun doute Apple.
Et pourtant elle choisi de ne pas partir au combat. Pire, elle pratique désormais une stratégie préventive, en affichant des modifications préventives (et ainsi en gardant le contrôle sur le calendrier et l'ampleur des changements plutôt que de laisser le régulateur en décider à sa place).

> Quand une entreprise fait ce type de choix c’est assez rarement par peur de la défaite
> mais par pragmatisme d’une analyse coût / bénéfice

Ce qui est, pour une entité purement économique, exactement la même chose.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Ce qui est, pour une entité purement économique, exactement la même chose."

Le beau sophisme 😄

Tu es toujours un champion de la réthorique dans l’esprit de Schopenhauer👍😜

Tu part des enjeux de justice et d’exercice des fonctions régaliennes pour en faire l’alpha et l’oméga de ce qui fait plier Apple pour s’aligner sur le,droit et tu finis par estimer que le fait que ce soit un simple arbitrage coût/ bénéfice ne change rien.

J’adore 🥰

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Le beau sophisme 😄"

Alors je dois rebondir et saluer la prestation. Les sophismes pullulent sur ce forum, jusqu’à la nausée, de grossiers à imbéciles. La qualité est pour ainsi dire inexistante.

Là, oui, je valide, c’est beau.

Ça se laisse lire, il y a de quoi opiner et acquiescer et soudain, uh ?, attends une seconde… 🤨

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Là, oui, je valide, c’est beau.
Ça se laisse lire, il y a de quoi opiner et acquiescer et soudain, uh ?, attends une seconde… 🤨"

ByteOrder à une mécanique réthorique d’une très belle efficacité digne du grand Schopenhauer 👏👏👏

Mais c’est pour moi sa grande limite justement, de très efficace construction intellectuelle basé sur une vision mécanique très souvent hors sol.

C’est d’autant plus dommage que je respect sa position philosophique et doctrinale de base qui n’a pas besoin des chemins périlleux qu’il prend souvent.

Le type même de profil qui me fait penser à la grande tare de bien de nos ingénieurs français, une belle mécanique intellectuelle incapable de se confronter aux réalités irrationnelles du marché, du business et des clients potentiels.

Ce qui nous a coûté très cher dans notre position sur bien des marchés technologiques malgré des ingénieurs parmi les plus brillants du monde.

Le business c’est vulgaire et d’une affligeante vulgarité pour eux qui n’aiment que l’élégance des élégantes constructions intellectuelle.

J’en parle d’autant plus que je fut comme ça dans mes jeunes années. 😃

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"On sent quand même une belle bordée de la part des états envers les énormes consortiums... Une volonté de remise à plat du pouvoir, de qui décide de quoi... Il semblerait que la récré soit terminée, à voir jusqu'ou cela ira."

On sent une sensibilité à ces questions d’une part des politiques dans pas mal d’état, une agitation médiatique efficace, un lobbying intelligent sur ces enjeux… qui ont placé ces questions sur divers agendas.

Après anticiper ce qu’il sortira de concret en terme de puissance des GAFAM et délicat tant les enjeux de puissance économique sont prégnants.

Wait&See et profitons du spectacle 👀

avatar bugman | 

Ici on veut me vendre des melons… donc, bon… 🙄

avatar r e m y | 

Alors ils vont devoir également faire afficher le dialogue de demande consentement à être suivi pour les apps qui utilisent le nouveau framework de tracking d'iOS, car c'est pour la même raison (cohortes de 5000 utilisateurs minimum non individualisés) qu'Apple justifie que les annonceurs utilisant ce nouveau framework n'ont pas à demander d'autorisation.

avatar marc_os | 

> Apple retourne sa veste

Pourquoi un titre négatif pour un changement positif ? 😳
A moins que vous ne l'approuviez pas ?

avatar byte_order | 

@marc_os
Le titre est négatif que si vous considérez que lorsqu'une entreprise change, même sous la pression, de position commerciale, c'est négatif.

CONNEXION UTILISATEUR