Encadrement du pistage : Apple suspectée de distorsion de concurrence en Allemagne

Stéphane Moussie |

L'encadrement du pistage publicitaire en place depuis iOS 14.5 attire bien des ennuis à Apple. L'autorité de la concurrence fédérale allemande vient d'ouvrir une enquête pour déterminer si Apple tire partie de cette fonctionnalité pour favoriser ses propres services ou pénaliser les entreprises tierces.

La demande d'autorisation de suivi publicitaire

« Une entreprise comme Apple qui est en mesure de fixer unilatéralement des règles pour son écosystème, et en particulier pour sa boutique d'apps, devrait prendre des mesures en faveur de la concurrence. Nous avons des doutes à ce sujet quand nous voyons que ces règles s'appliquent aux tierces parties, mais pas à Apple elle-même », déclare l'autorité allemande, qui poursuit :

Bien que les utilisateurs puissent également empêcher Apple d'utiliser leurs données à des fins publicitaires, les conclusions préliminaires du Bundeskartellamt indiquent qu'Apple n'est pas soumise au cadre de l'App Tracking Transparency.

L'App Tracking Transparency (ATT) oblige les développeurs à demander aux utilisateurs l'autorisation de pouvoir les suivre pour personnaliser la publicité. L'ATT a freiné pour le moins les revenus publicitaires de différentes entreprises, comme Snapchat.

En France, deux plaintes concernant directement cette mesure ont été déposées contre Apple par des publicitaires et des éditeurs, et on peut même en compter une troisième liée indirectement. Pour tenter de se sortir de ce guêpier, Apple a partagé au printemps une étude (commandée par ses soins) qui conclut que l'App Tracking Transparency ne lui profite pas. Il en faudra sûrement plus pour convaincre les régulateurs.


avatar Yoshi_1 | 

C’est quand même couillu de se plaindre de devoir demander le consentement des personnes pour les pister.

avatar iPop | 

@Yoshi_1

Tu sais, quand l’état touche moins …

avatar Yoshi_1 | 

@iPop

Oui c’est ce que je me disais, ça aurait été l’Union européenne qui aurait obligé les éditeurs à demander le consentement, ils auraient crié au génie.

avatar fte | 

@Yoshi_1

As-tu seulement lu l’article ? Ou juste le titre ? On dirait que non à te lire.

avatar byte_order | 

@Yoshi_1

L'UE est un bloc de démocraties.
Apple est une entreprise privée, et de plus d'un pays étranger (sauf si vous vivez aux USA).

Vous mettez vraiment sur le même plan des décisions de pays sous régime démocratique et celles d'une entreprise privée !?

avatar redchou | 

@Yoshi_1

C’est quand même con de pas comprendre un truc de 3 paragraphes…
Aucun problème à encadrer le pistage publicitaire, le problème ici, c’est qu’Apple demande aux autres des choses qu’elle ne s’applique pas !
Quand à son rapport qui indique qu’elle ne bénéficie pas de cela, j’ai vu des chiffres qui montrent tout l’inverse, depuis l’ATT, chez les concurrents, on voit une baisse des revenus proportionnelle à une augmentation chez… suspens… Apple.
C’est bizarre, malgré une énième étude commandée par ses soins qui dit le contraire, zut alors…

avatar Yoshi_1 | 

@redchou

iOS est leur plateforme. Ils font ce qu’ils veulent.

avatar redchou | 

@Yoshi_1

Ok. 🤡

avatar Leoowww | 

@Yoshi_1

Ça marche pas comme ça :)

avatar Insomnia | 

@Yoshi_1

Pas du tout , il existe des règles quoi que tu en dises, Apple n’a pas tous les droits, l’Apple store en ce moment se prends de sacré revert quoi que tu en dises.

avatar fte | 

@Yoshi_1

"iOS est leur plateforme. Ils font ce qu’ils veulent."

Non.

iOS est leur système d’exploitation qui tourne sur nos terminaux, pas les leurs.

Ils ne font pas ce qu’ils veulent, ou plutôt, ils vont arrêter de faire ce qu’ils veulent, d’une part parce que ce sont nos terminaux et non les leurs, et d’autre part parce que loi. Nos états de droit, pas les leurs, donc nos lois, pas les leurs.

Tu n’es pas en train de placer Apple au dessus des lois, j’espère ? Ce n’est plus de l’aveuglement, c’est du fanatisme à ce stade, si tu en es à ce stade. Mais j’en doute, parce que ce serait vraiment très très con comme stade, comme tu le sais évidemment.

avatar DP-Britto | 

@Yoshi_1

Wahhhhhh ça c'est de l'argument bien joué

avatar byte_order | 

@Yoshi_1

> iOS est leur plateforme. Ils font ce qu’ils veulent.

Ils font ce qu'ils veulent sur ce qui leur appartient.

Mais ce que fait iOS sur des terminaux qui appartient à des allemands, et donc vendu sur le territoire allemand, non, Apple n'y fait pas ce qu'elle veut.

Apple fait ce qu'elle veut sur ce qui lui appartient. Pas sur ce qu'elle vend à d'autre. Qui dit transaction commerciale dit droit du commerce à respecter, et là, non, Apple ne fait pas sa loi librement.

Qu'Apple construise son propre marche économique dans son propre territoire. Là, oui, elle pourra. Mais en attendant, les lois du commerce ailleurs que chez elle s'applique, même à elle.

avatar Insomnia | 

@Yoshi_1

Là n’est pas la question. Ils cherchent à savoir si Apple ne profite de cette solution pour s’enrichir un peu plus. Si tu avais suivit le dossier tu aurais lu que plusieurs personnes se posaient la question si cela pousserait pas les développeurs à utiliser la régie de Apple pour se faire plus d’argent. Si tel est le cas cela risque de faire très mal à Apple mais attendons les résultats

avatar raoolito | 

@Insomnia

le soucis est plutot qu'il n'existe pas tant de concurrence que cela dans les regies publicitaires. On en a de vraies grosses qui n'ont pas du tout pris le tournant de l'ATT. du coup utiliser dans l'urgence la regie d'apple n'etait pas vraiment un choix.
Ici la question est liée au fait qu'apple ne s'impose pas assez l'aTT, ce qui est différent

avatar Insomnia | 

@raoolito

Merci pour ce complément d’information 😌

avatar fte | 

Oh bah s’il y a une étude qui montre qu’Apple est innocent, alors tout va bien. J’ai eu peur un instant pour la pomme.

C’est très cool toutes ces études financées par Apple, toutes pointent la Grandeur Fruitière. Ce n’est pas à d’autres entreprises que ça arriverait, pas assez de Grandeur.

avatar frankm | 

Ils commencent tous à me gaver : j’ai le droit d’acheter un appareil qui bloquent tous les parasites

avatar en chanson | 

@frankm

Lis l’article avant …peut être?

avatar frankm | 

@en chanson

« Une entreprise comme Apple qui est en mesure de fixer unilatéralement des règles pour son écosystème »
Oui C’est bien ce que je veux

avatar bibi81 | 

Oui C’est bien ce que je veux

Ce n'est pas ce que tu as écrit, tu as écrit "j’ai le droit d’acheter un appareil qui bloquent tous les parasites" or cette affirmation n'est pas vérifiée/prouvée.

avatar byte_order | 

@frankm

Vous, oui.

Apple, elle, n'a pas le droit de bloquer tous ces parasites pour vous tout en s'auto-excluant de cette liste afin de tirer profit à leur place de ces parasites.

> « Une entreprise comme Apple qui est en mesure de fixer unilatéralement des règles
> pour son écosystème »
>
> Oui C’est bien ce que je veux

Pour ça, va falloir attendre qu'Apple devienne un pays. Là elle pourra définir les règles de commerce applicable chez elle, et vous d'y migrer.
En attendant, son commerce à lieu ailleurs que chez elle, ici en Allemagne, en utilisant des appareils possédés par des allemands, et ce sont donc les règles du commerce en Allemagne qui s'applique, règles décidés par les allemands. Dont un grosse partie en accord avec les règles générales de commerce en UE.

avatar Yves SG | 

« suspectée de distorsion de concurrence »
Quel le titre tapageur 😂 !
Digne de Closer 😜

Sinon je sui d’accord avec Frankm :
MERCI APPLE !

avatar hirtrey | 

Il y a vraiment des handicapés du cerveau sur ce site !!!

avatar ya2nick | 

@hirtrey

Lesquels ?

Ceux qui tapent aveuglément sur Apple ?
Ceux qui soutiennent aveuglément Apple ?
Ceux qui insultent les autres et postent des commentaires inutiles ?

avatar hirtrey | 

@ya2nick

Tu relis l’article puis tu relis les commentaires avant le mien et ensuite tu essayes à nouveau de comprendre mon commentaire.

avatar ya2nick | 

@hirtrey

Déjà fait, je sais très bien que beaucoup de commentaires ont été rédigés sans allumer le cerveau de celui qui le tapais, mais plutôt que de faire un commentaire insultant il aurait été plus intelligent de pointer les erreurs de chacun !
Ou alors vous aussi vous ne voulez pas allumer votre cerveau ? Ou peut être ai-je le droit de vous traiter d’handicapé du cerveau ? (Au passage quel sympathie pour les vrais handicapés)

avatar Mac13 | 

Pas sur les apps d'Apple ? Lesquelles ? Pages ? Keynote ? Movie ? Numbers ? Clips ? Calculettes ?... je ne vois pas des pubs dans ces apps...

avatar bibi81 | 

je ne vois pas des pubs dans ces apps...

Il ne s'agit pas d'afficher de la pub mais de pouvoir tracker les utilisateurs. Le fait qu'il n'y ait pas de pub ne te garanti pas de ne pas être tracké...

avatar Cyrille50 | 

Question idiote : ça se passe comment chez Androïd/Google question tracking et données personnelles ?

avatar byte_order | 

Android n'empêche pas un développeur d'intégrer la technologie de tracking qu'il veut. Vous n'êtes pas non plus obligé de choisir la régie publicitaire de Google car toutes les autres régies déclencheraient une boite d'alerte bien axiogène pour l'utilisateur.

Enfin : quelle importance ?
Depuis quand on pardonne un voleur parce que d'autres volent encore plus !?

avatar sampsycho59 | 

Cela,serait-il vraiment étonnant que apple utilise ce système a son avantage, système qu’elle a introduit elle-même dans ios.
Ne nous méprenons pas, même si apple tient un discours en faveur du respect de la vie privée, « anti » pub, elle reste une entreprise dont le seul but est de faire du buisness.

avatar lmouillart | 

Apple n'est pas anti-pub, elle est anti-pub des autres, il y a de la pub pour les produits ,services Apple partout, dans les apps, ses OS, les bâtiments, les rues, ses séries...

avatar r e m y | 

Apple n'est effectivement pas anti-pub mais ni pour elle-même, ni pour les autres! Au contraire! Apple a autorisé depuis peu à toutes les apps d'envoyer des publicités par le biais des notifications (permettant d'afficher de la pub sur nos iPhones et iPad même sans ouvrir les apps en question...)
Ce qu'Apple veut limiter c'est la capacité des tiers à se constituer des profils des utilisateurs d'iPhone en pistant leurs interactions diverses et variées avec les apps de leur téléphone.
L'objectif affiché par Apple est de préserver la vie privée de chacun et la confidentialité de ce que chaque utilisateur fait sur son iPhone.
Ce que suspecte cette nouvelle enquête c'est que ce soit un moyen d'attirer les annonceurs vers la propre centrale publicitaire d'Apple qui bénéficie désormais de profils des utilisateurs beaucoup plus précis que n'importe qui, Apple ne se privant pas de pister tout ce qu'on fait sur nos iPhones, sans demande explicite d'autorisation.

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Sauf que comme vous le dites c’est dans le respect de la vie privée et avec consentement.

avatar r e m y | 

Ce que suspecte cette autorité de la concurrence allemande c'est que ce qu'Apple impose aux autres ne s'applique pas à elle-même (Apple suivrait les activités de ses utilisateurs sans demande explicite de consentement) et ce serait dans le but de constituer des profils marketing précis quand les tiers ne peuvent plus le faire eux-mêmes, pour attirer toujours plus d'annonceurs vers SA régie publicitaire.

avatar byte_order | 

@Krysten2001

Le placement de podcast d'autopromotion dans Apple Music, c'est vraiment avec consentement ? Où est le réglage pour le bloquer ?

Pareil, où peut-on refuser le placement de pubs dans l'app AppStore ?
Jusqu'à preuve du contraire, tout ce que l'on peut faire c'est refuser le placement "personnalisé", mais pas le placement de publicité dans l'app AppStore.

Le consentement à la pub n'est pas demandé, non.

avatar Sgt. Pepper | 

Pourquoi diable

Apple demanderait aux utilisateurs leurs accords pour partager des donnés avec des Tiers parties

Alors que justement Apple ne partage rien ? 🤪

avatar r e m y | 

La demande d'autorisation ne concerne pas le partage d'information avec des tierces parties, mais uniquement le fait de pister les utilisateurs dans d'autres apps (peu importe ce qui est fait ensuite des infos captées via ce tracking inter apps).
Cette enquête des autorités allemandes vise à vérifier si Apple n'utiliserait pas ce tracking (pour lequel ils ne demandent pas explicitement l'autorisation des utilisateurs) à son profit pour constituer des profils précis bénéficiant à sa centrale publicitaire (au détriment des tiers qui ne peuvent plus constituer des profils aussi précis que ceux qu'Apple peut continuer à obtenir)

avatar debione | 

Vivement que cela légifère très durement. Pas seulement sur le cas Apple, mais sur l'ensemble des acteurs...
J'aimerais pouvoir par exemple allumer un nouvel iPad sans passer par les serveurs d'Apple, sans que celle-ci le sache et compile mes données. (valable pour beaucoup d'acteur, pas seulement Apple)

CONNEXION UTILISATEUR