Encadrement du pistage : nouvelle plainte en France contre Apple devant l'Autorité de la concurrence

Stéphane Moussie |

Et une de plus ! Le GESTE, un important groupement d'éditeurs de contenus français, a déposé plainte contre Apple devant l'Autorité de la concurrence pour dénoncer les « effets anticoncurrentiels de l’App Tracking Transparency (ATT) ».

Le GESTE, qui représente Arte, Canal+, France Télévisions, L'Équipe, Le Figaro ou bien encore SeLoger, estime que les éditeurs sont « démunis » face à l'encadrement du pistage publicitaire mis en place par Apple dans iOS 14.5 :

Ils font face à des prescriptions totalement incohérentes, contradictoires et opaques des équipes d’Apple pour le développement de cette nouvelle fenêtre de consentement. Les services d’Apple restent sourds aux demandes de transparence et de précisions des éditeurs quant au déploiement de ce mécanisme. Ils déploient des ressources considérables pour tenter de se conformer à des exigences dont le périmètre est à géométrie variable et à toute discrétion.

La demande d'autorisation de suivi qui fait tant polémique.

Le groupement déclare que la mise en place de l'ATT au printemps 2021 a entrainé « une forte baisse du taux de consentement de la part des utilisateurs, ce qui a mécaniquement dégradé la compétitivité des fournisseurs de services publicitaires autres qu’Apple, lequel aurait pour sa part fortement augmenté ses revenus tirés de la publicité. »

D'après une analyse de Branch, un spécialiste de la publicité mobile, les publicités gérées par Apple ont vu leur part de marché exploser au cours de l'année dernière. En septembre 2021, 58 % des téléchargements d'applications iPhone liés à une publicité ont été déclenchés par une pub supervisée par Apple. Il y a un an, seulement 17 % de ces téléchargements venaient des services publicitaires d'Apple.

C'est la seconde plainte française qui concerne directement l'ATT. Des entreprises publicitaires avaient déjà saisi l'Autorité de la concurrence et tenté de faire reporter la mise en place du dispositif, en vain. L'Autorité de la concurrence a décidé de ne pas prononcer de mesure conservatoire à l'encontre d'Apple, mais elle ne s'est pas encore prononcée sur le fond de l'affaire.

Le GESTE a aussi déposé une plainte auprès de l'Autorité de la concurrence en décembre 2021 concernant « les restrictions contractuelles excessives imposées par Apple sur son App Store ». Dans cette procédure, l'association entend dénoncer diverses pratiques qu'elle estime anticoncurrentielles : « restriction d’accès aux données essentielles à l’activité éditoriale », « autopréférence pour les services d’Apple », « procédure de validation des apps opaque », « risque permanent de suspension et/ou d’exclusion »

On compte une quatrième plainte française liée à l'encadrement du pistage. L'association France Digitale, qui rassemble plus 1 800 start-ups et investisseurs du numérique, a saisi la CNIL en mars 2021. Le dossier porte spécifiquement sur les publicités personnalisées intégrées aux services Apple, mais le directeur général de France Digitale n'a pas caché que cette procédure avait été intentée pour « amener [Apple] à la table de négociations » concernant l'App Tracking Transparency.

Toutes ces affaires sont toujours en cours d'instruction.


avatar fousfous | 

Quel horreur ces entreprises privées qui empêchent d'autres entreprises privées de suivre les gens à la trace!
Ça de fait être obligatoire de pouvoir suivre les utilisateurs!

J'ai essayé de penser comme ceux qui ont porté plainte, c'est spécial comme raisonnement.

avatar ShokoLaNoir | 

@fousfous

c’est du business faut pas chercher

avatar DG33 | 

@fousfous

Dans ma main droite : ATT avec certains qui cherchent des noises à Apple qui empêche de tracer/pister/suivre.
Dans ma main gauche : AirTag avec certains qui cherchent des noises à Apple qui permet de tracer/pister/suivre.
😳

avatar calotype | 

@DG33
Je suis d’accord mais pas sur l’exemple de l’air tag.
Le problème des airtags est propre à la débilité pardon l’absurdité Américaine des consumers qu’on connaît bien depuis longtemps cf: l’histoire du chat dans le micro onde pour le sécher , qui doit avoir 20 ou 30 ans et qui depuis fait que dans un mode d’emploi il est écrit qu’il ne faut pas mettre d’animaux vivant dans un micro onde.

Les trackers gps pratiquement aussi discret mais surtout bien plus précis existent et ne subissent pas ce sors. C’est juste qu’en tant qu’entreprise à fort impacte sur la société, il est très américain d’avoir une responsabilité supérieure à la logique. Au même titre que les personnalités. Je ne pense pas que ça aille plus loin que ça.

avatar en chanson | 

@fousfous

Ben tu penses mal. Tu oubliés la composante principale, à qui profite l'argent ?

avatar byte_order | 

@fousfous

> Quel horreur ces entreprises privées qui empêchent d'autres entreprises privées de suivre les gens à la trace!

C'est plutôt ça :

Quelle horreur ces entreprises privées qui empêchent par défaut sur des terminaux qui ne leur appartiennent plus d'autres entreprises privées de suivre à la trace les propriétaires des terminaux tout en s'autoexcluant arbitrairement de ce mécanisme pour profiter de l'occasion pour booster leurs propres régies publicitaires aux detriments des régies concurrentes.

C'est juste un grand classique d'abus de position sur un marché (celui des plateformes mobiles) pour acquérir de manière deloyale des profits d'un service annexe.
Mais le message marketing marche bien, le consommateur croit que c'est une démarche altruiste d'Apple pour le protéger des méchants qui osent essayer de faire des profits en exploitant le consommateur, tandis qu'Apple n'exploite absolument pas son contrôle après vente des iPhones pour faire encore plus de profit, non, c'est la gentille. Vous en êtes la preuve.

avatar marenostrum | 

pour Apple la sécurité des données personnelles est devenue un argument principal de vente. donc les consommateurs, ou clients, ou utilisateurs, ou pigeons sont attirés justement par la protection qui propose Apple. bref ton raisonnement est faux.

on achète cher chez eux pour se protéger. si cette protection sera interdite, pourquoi acheter des produits Apple et pas du chinois ou google ou n'importe quel pisteur, pour beaucoup moins cher.

et bien sur que Apple en te protégeant te connait aussi, mais comme un majordome il te sert aussi. et c'est mieux d'en avoir un fidèle à toi, que laisser tout le monde de te suivre à la trace.

avatar ValKor | 

Non mais la mauvaise fois. Si l’utilisateur choisit « ne pas suivre » ils respectent point barre.
La ils sont en mode « on arrive pas à contourner le truc c’est trop dur pour nous »

avatar dodomu | 

@ValKor

D’autant plus qu’ils peuvent utiliser le framework d’Apple qui ne déclenche pas cette demande de consentement…
Sous réserve qu’Apple utilise ce framework pour sa régie pub (j’entends par là qu’elle ne s’accorde pas plus de droit que les autres), et qu’elle ai laissé suffisamment de temps aux éditeurs d’applications pour décider d’y passer ou pas, il n’y a pas de distorsion de concurrence selon moi.

avatar bbibas | 

J’ai aussi dû mal à comprendre tout ce « bins » !

avatar roccoyop | 

@bbibas

Pas la peine de comprendre. Il faut juste se rappeler des entreprises qui portent plainte et ne plus visiter leurs sites, car ce sont ces site-là qui visiblement vivent de nos données. 🤷🏻‍♂️

avatar Derw | 

@roccoyop

En fait, c’est quasiment l’intégralité de l’internet « gratuit » payé par la pub qui vit de nos données. Il n’y a pas qu’eux…

Personnellement, je défend un internet sans pistage, mais je suis cohérent et accepte que cela signifie plus d’internet payant.

Pour ce qui concerne ATT, il semblerait que le problème soit plus complexe qu’il n’y parait. Si le système d’Apple bloque l’accès aux données à tout le monde, c’est une bonne chose. Par contre, s’il le bloc pour tout le monde SAUF Apple et que celui-ci en profite pour s’accaparer le marché publicitaire en utilisant nos données, le remède est pire que le mal : on est toujours pistés et en plus, il n’y a plus de concurrence (notamment française ou européenne).

avatar cosmoboy34 | 

@roccoyop

Justement non ne pas oublier qu’on parle ici d’entreprises qui ne vivent pas des données mais des services qu’ils vendent à leur abonnés….

Ces entreprises n’existaient elles pas avant l’avènement de la pub et des données mobiles ? Ne vendaient elles pas deja des services tout en assurant leur rentabilité sans la composante de la pub mobile ?

Il faut relativiser le message subjectif

avatar roccoyop | 

@cosmoboy34

Exactement ! Alors pourquoi sucer les données en plus s’ils ont déjà des revenus qui viennent d’ailleurs ? C’est l’histoire du beurre, de la crémière et de son cul (là il s’agit plutôt du nôtre).

avatar cosmoboy34 | 

@roccoyop

On est bien d’accord…. Ils y jouent pas leur survie

avatar bhelden | 

@bbibas

C’est simple…

Pas de données, pas de contrat…
Pas de contrat, pas d’argent…
Pas d’argent… pas d’argent.

avatar bbibas | 

@bhelden

Ksss !

avatar joneskind | 

@bhelden

Ce n'est, en fait, pas aussi simple que ça.

Apple ne coupe pas le cordon des données avec l'ATT. Elle coupe les données qui sont jugées trop sensibles car permettant un pistage individuel. Mais il est toujours possible de générer des "paquets d'audience" avec l'ATT.

Apple fait des profits parce qu'elle comprend sa technologie.

Ces éditeurs ne comprennent juste rien à la tech, du coup ils vendent très mal leurs campagnes de pub et perdent de l'argent. Et ils accusent Apple de tous leurs maux.

avatar valcapri | 

@joneskind

Et ils peuvent toujours suivre les gens via leurs sites web avec leurs publicités ciblées aussi.

Facebook et Google trouve bien des façons de s’en sortir, pareil pour Snapchat.

avatar Insomnia | 

@joneskind
Apple aime surtout créer des règles ambigu pour que se soit à son avantage c’est pas la première fois que Apple opère ainsi.

avatar byte_order | 

@bhelden

Pas d'argent, pas de service / contenu gratuit.
Cela serait bien d'aller au bout de la logique.

avatar macfredx | 

@byte_order

Et l'on pourrait très bien se passer de ces "services"...

avatar FredMac92 | 

C’est certain qu’il y a une mauvaise fois assez épatante.
Maintenant il faut aussi s’assurer qu’Apple n’en profite pas pour récupérer tout le marché publicitaire à son seul avantage, les éditeurs doivent survivre à côté.
Les autorités vont analyser cela, ça va être délicat

avatar byte_order | 

@FredMac92

C'est déjà le cas : la régie publicitaire d'Apple était minoritaire sur iPhone, elle est majoritaire désormais.

Et le temps que le régulateur et / ou la justice fasse son travail, si sa décision est pour un avis de position quant entraîner une distorsion de concurrence entre regies publicitaires, cela sera trop tard et le délit aura été plus rentable que l'amende.

C'est pas comme si le schéma n'était pas connu.
Tous les acteurs hyper dominants qui abusent ont toujours plus profiter au final que ce que cela a coûté en conséquences juridiques.

avatar powergeek | 

Je croyais qu’Apple ne vendait pas nos données 🤔

avatar Furious Angel | 

@powergeek

Où tu as lu que c’était le cas ?

avatar gwen | 

@powergeek

Apple ne vend pas les données en effet mais a accès, en interne, à certaines choses que les autres n’ont pas. Mais ça, il faut trouver quoi et quelles sont les motivations.

avatar ohmydog | 

Ce sera pareil sur Android bientôt.
Au lieu de chouiner, peut-être qu’ils devraient s’adapter

avatar r e m y | 

Ce qu'ils dénoncent ce sont des pratiques anti-concurrentielles d'Apple qui récupérerait une grosse partie des budgets publicitaires que perdent les plaignants, depuis la mise en place de l'ATT.

avatar joneskind | 

@r e m y

Apple fait de l'argent parce qu'elle comprend sa tech, contrairement à la plupart des Tiers 1 de l'édition dont les CTO sont trop imbus d'eux-mêmes pour se remettre en question.

Les éditeurs ne savent juste pas vendre leurs campagnes de pubs. C'est pour ça qu'ils perdent de l'argent.

Apple ne prend pas de l'argent sur le dos des éditeurs. C'est la part de publicités gérées par Apple qui a augmenté par rapport à celle des aux autres SSP.

La doc est là :
https://developer.apple.com/app-store/user-privacy-and-data-use/

Faut juste apprendre à lire.

avatar fte | 

@joneskind

"Apple fait de l'argent parce qu'elle comprend sa tech,"

Non. Parce qu’Apple se réserve l’accès à nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple et contrôle intensément ce qui passe sur nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Non. Parce qu’Apple se réserve l’accès à nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple et contrôle intensément ce qui passe sur nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple."

L’affirmation est peut-être un rien outrée.

Il sera très intéressant de voir l’éventuel impact sur l’économie d’Apple d’une évolution de ce que tu décris.

Il me semble loin d’être certain que ce soit un changement profond pour la capacité d’Apple à faire de remarquables profits.

Wait & See 👀

avatar byte_order | 

Mais oui, le passage de 17% a 58% de part de marché de sa régie représente si peu dans ses énormes profits tout confondu, alors aucune raison de se pencher sur sa conformité aux règles du commerce.

Après tout, le profit est la seule unité de valeur désormais.

Joli whataboutisme bien typique.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Mais oui, le passage de 17% a 58% de part de marché de sa régie représente si peu dans ses énormes profits tout confondu, alors aucune raison de se pencher sur sa conformité aux règles du commerce."

L’argumentation me semble relever d’un effet chiffon rouge 😳😳😳

Tu me fais un procès d’intention sur un massage que je ne porte nullement. Je n’ai jamais écrit « c’est véniel aucune raison que ce soit tranché par les régulateurs et la justice »

Dans mon échange avec fte je questionne l’impact sur l’économie et la santé d’Apple d’une éventuelle évolution globale de la donne allant vers l’ouverture, ce qui me semble fort légitime.

Tu me renvois à l’évolution de la PDM sur le marché de la publicité pour les app dont je ne fais nullement un argument de « laisser faire »😳😳😳

Qui pour sympathique qu’elle puisse être pour Apple a un impact on ne peut plus anecdotique sur les équilibres économiques.

Alors même que je n’utilise nullement cela pour défendre Apple, tu verras même plus haut que je considère comme parfaitement légitime les procédures qui sont de bonnes guerres.

Par contre contrairement à toi : Je suis très loin de considérer comme certains que les éventuelles évolutions auront l’impact que tu fantasmes sur l’économie du secteur et sur la santé de ces acteurs

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"L’affirmation est peut-être un rien outrée."

Pourquoi ? Pour ça :

"Il sera très intéressant de voir l’éventuel impact sur l’économie d’Apple d’une évolution de ce que tu décris."

?

Et alors ? ce n’est pas parce que ça aurait peu d’impact pour Apple que ça n’en a pas pour les utilisateurs et pour les publications.

Ça ne justifie en aucun cas d’utiliser sa position privilégiée sur iOS pour abuser des terminaux qui ne lui appartiennent pas, ou s’octroyer des privilèges refusés à d’autres.

Il est grand temps que de l’ordre soit remis dans ce merdier. Parce que c’est un merdier.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

Excuse-moi mais :

« "Apple fait de l'argent parce qu'elle comprend sa tech,"
Non. Parce qu’Apple se réserve l’accès à nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple et contrôle intensément ce qui passe sur nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple. »

tu sembles établir un lien de causalité fort entre la sa santé financière d’Apple et la fermeture de son écosystème 😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Excuse-moi mais tu sembles établir un lien de causalité fort entre la sa santé financière d’Apple et la fermeture de son écosystème 😉"

Non. Je dis que ce n’est pas la compréhension de la tech - iPhone et AppStore - qui font de l’AppStore un machin profitable, je dis que l’exploitation exclusive de l’iPhone a un impact considérable sur les revenus de l’AppStore.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"je dis que l’exploitation exclusive de l’iPhone a un impact considérable sur les revenus de l’AppStore."

C’est cela qui sera intéressant à mesurer en cas d’évolution de la donne 😉

Je peux me tromper mais je ne crois pas que cela aura un effet vraiment conséquent, Apple gardants de lourds avantages concurrentiel même après une ouverture.

Wait & See 👀😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Je peux me tromper mais je ne crois pas que cela aura un effet vraiment conséquent, Apple gardants de lourds avantages concurrentiel même après une ouverture."

Ce qui serait intéressant, ce serait de pouvoir comparer avec la situation ou la Pomme n’aurait pas acquis des avantages conséquents de par son exploitation outrageuse… tel que le Mac AppStore par exemple. 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Ce qui serait intéressant, ce serait de pouvoir comparer avec la situation ou la Pomme n’aurait pas acquis des avantages conséquents de par son exploitation outrageuse…"

Pour toi ? Peut-être moi je ne fais pas dans l’ucronie 😉

Si non on pourrait aussi se demander si le business de l’AppStore aurait été aussi profitable durant longtemps sans la puissance d’Apple ?

Et autre hypothèse indécidable.

Par contre sur les conséquences d’une éventuelle ouverture nous pourrons mesurer si ses partisans fantasment les bénéfices conséquents et qui tirera parti de ces éventuelles benefices.

Je prends raisonnablement les paris que ceux qui tireront bénéfice de l’évolution parmi les acteurs ne du marché ne serons que les gros et que juste une frange d’utilisateurs en mal de liberté tirera un profit durable en terme de liberté. Quand aux bénéfices financiers pour les utilisateurs, je n’y crois pas une seconde au delà d’une période transitoire.

- Une part de l’activité d’Apple passera au mains d’autres majors
- Quelques Geek pourrons bidouiller avec des trucs jusqu’ici interdits

Rien de plus à mon sens.

Et un Byte Order en PLS s’il est honnête en prime tant ses grandes attentes n’auront au final servies que le grand capital 🥳🤩

Wait & See 👀

avatar Appleseed | 

@fte
"Non. Parce qu’Apple se réserve l’accès à nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple et contrôle intensément ce qui passe sur nos téléphones qui n’appartiennent pas à Apple."

byte_order et vous avez toujours le même discourt fallacieux !
Apple se moque de votre téléphone.
Peignez le en rose avec des pois verts, collez y de la moquette, explosez le avec une masse, essayez d'y faire fonctionner un autre système, Apple s'en fout totalement !
Il est A VOUS.
Par contre iOS reste sont entière propriété ne vous en déplaise.
Vous n'avez qu'une licence d'utilisation de celui ci.

Concernent l'ATT si Apple utilise à son bénéfice des infos auxquelles les autres boites n'ont pas accès afin de privilégier sa régie pub, elle se doit effectivement d'être sanctionnée par les autorités.

avatar debione | 

@Appleseed |
Trop jeune pour se rappeler qu'Apple faisait la chasse aux petites boites qui proposaient des hackintosh?

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Trop jeune pour se rappeler qu'Apple faisait la chasse aux petites boites qui proposaient des hackintosh?"

Quel rapport avec ce juste combat ? 🤔

avatar fte | 

@Appleseed

"byte_order et vous avez toujours le même discourt fallacieux !"

En quoi est-il fallacieux ?

En quoi ne pas tourner comme une girouette mais avoir un avis construit et constant est un problème ?

En quoi critiquer mon avis sans argumentation aucune démontrant en quoi il est erroné est utile à la discussion ?

Bref, quel est l’intérêt de ta contribution ?

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"En quoi ne pas tourner comme une girouette"

Je te rappelle que “Ce n’est pas la girouette qui tourne mais le vent” (E. Faure)

Effectivement notre camarade fait preuve d’une remarquable constance dans sa croisade qui n’est pas sans rappeller dans son dogmatisme la querelle entre grand-boutistes et petit-boutiste qui donne son pseudonyme en référence à l’endianness 😁

Il a dans ses arguments la légèreté d’un Fouquier-Tinville pour défendre une position qui n’a nul besoin de ses excès, des arguments spécieux, des généralisations… dans lesquels sa passion le porte alors même que la position est fort légitime.

Sa réthorique est franchement bien construite mais très mécanique, dans le droit fil de “l’art d’avoir toujours raison” de Schopenhauer 🤓

Et contrairement à toi je ne suis pas certain qu’il est un sens de l’humour, de l’ironie, de la provocation… fort développé.

Un peu de mesure, un peu d’ouverture d’esprit, un peu de légèreté … ne ferait pas de mal sur une position qui frôle parfois l’intégrisme religieux.

Il me rappelle mes postures de jeunesse quand j’adhérais totalement à la secte du gourou Stallman en fait 😃

avatar en chanson | 

@joneskind

Que propose tu pour ces éditeurs français ? Ta défense pour cette boîte du far west est justifiée par quoi ?

avatar YetOneOtherGit | 

@en chanson

"Que propose tu pour ces éditeurs français ?"

Déjà il faudrait poser en quoi il y aurait un pb issu d’Apple pour je ne sais quel « éditeur » français 🤔

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Les éditeurs avaient du temps il me semble pour ajouter le framework dans leur appli.

avatar r e m y | 

Peut-être, je n'en sais rien. Mais ce n'est pas de ça qu'ils se plaignent, mais de supposées pratiques anticoncurrentielles d'Apple.
Je n'ai aucun avis sur la question et je laisse les autorités compétentes enquêter, analyser et trancher.

avatar YetOneOtherGit | 

Rien de plus normal que chacun joue ses cartes et défende ses intérêts.

Petit à petit un cadre finira par se définir clairement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR