Encadrement du pistage : Apple remporte une manche face aux publicitaires

Stéphane Moussie |

La sortie d'iOS 14.5 ne sera pas différée à cause d'une décision administrative. Dans la bataille qui se joue entre l'industrie publicitaire et Apple autour du prochain encadrement du pistage, la Pomme vient de remporter une manche en France.

Saisie cet automne par des acteurs de la publicité en ligne1, l'Autorité de la concurrence a décidé de ne pas prononcer de mesure conservatoire à l'encontre d'Apple. Les publicitaires contestaient la mise en place prochaine du dispositif (App Tracking Transparency) qui les obligera à faire apparaître une notification demandant le consentement explicite de l'utilisateur en vue de le pister. L'Autorité de la concurrence estime que l'introduction de cet encadrement du suivi publicitaire « n’apparait pas comme une pratique abusive. »

L'autorité justifie sa décision en donnant deux raisons. D'une part, « une entreprise, même si elle est en situation de position dominante ou peut être regardée comme une plateforme structurante, dispose d’une liberté de principe pour fixer des règles d’accès à ses services », tant que celles-ci ne sont pas anticoncurrentielles. D'autre part,« la réglementation applicable (RGPD et ePrivacy) ne s’oppose pas à la mise en place d’une telle obligation. »

L'autorité administrative note à ce sujet que « la formulation retenue n’apparaît pas comme induisant un biais défavorable aux procédés de suivi sur sites tiers […] et qu’une telle mesure peut faciliter, pour l’utilisateur, la maîtrise de l’utilisation qui est faite de ses données personnelles. » Elle relève par exemple qu'Apple ménage certaines possibilités d’adaptation pour les développeurs, qui peuvent personnaliser le message sur la notification et faire précéder celle-ci d'une fenêtre d'explication. C'est d'ailleurs ce que va faire Facebook afin d'inciter les utilisateurs à autoriser le suivi publicitaire.

« Nous sommes reconnaissants vis-à-vis de l'Autorité de la concurrence de reconnaitre que l'App Tracking Transparency (ATT) d'iOS 14 est dans l'intérêt des utilisateurs français. ATT sera très bénéfique pour la confidentialité en obligeant les développeurs à demander la permission aux utilisateurs de partager leurs données à des tiers à des fins publicitaires », déclare Apple dans un communiqué transmis à la presse.

L'affaire n'est toutefois pas terminée. L'Autorité de la concurrence va poursuivre son instruction sur le fond, afin de vérifier que la mise en place de l'App Tracking Transparency n'est pas une forme de discrimination, ce qui serait le cas si Apple appliquait sans justification des règles plus contraignantes aux opérateurs tiers qu'à elle-même.

Cette question recoupe l'autre litige en cours pour Apple en France : l'association France Digitale accuse l'entreprise, auprès de la CNIL, de violer la réglementation sur les données personnelles en activant par défaut les publicités personnalisées pour ses propres services.

Certaines applications prennent déjà en compte l'App Tracking Transparency dans le cadre de la bêta d'iOS 14.5.

À mesure que la sortie d'iOS 14.5 en version finale se rapproche (c'est pour les semaines à venir), la fronde des publicitaires contre l'App Tracking Transparency prend une ampleur inédite : Facebook a lancé une campagne publicitaire contre Apple et des éditeurs chinois planchent sur une nouvelle méthode de pistage. On n'a pas fini d'en entendre parler.

Mise à jour à 14 h 24 : ajout de la déclaration d'Apple.


  1. Interactive Advertising Bureau, Mobile Marketing Association France, Union des entreprises de conseil et achat media, Syndicat des Régies Internet  ↩︎


avatar newiphone76 | 

En voilà une très bonne nouvelle ! 🥳

avatar romainB84 | 

@macg @stephane
Question toute bête :
Est ce que le fait de bloquer le suivi publicitaire aura un impact positif sur l’autonomie de l’iPhone ? (Moins d’envoi de données devrait moins solliciter le wifi ou la 4G, moins de sollicitation du gps? Etc...) ou bien est ce que cela risque d’être plutôt anecdotique ?

avatar Rajindael | 

@romainB84

Bah tu vois, j’aurais tendance à dire l’inverse, ça ne m’étonnerai pas que certaines tâches en background se retrouvent dans un état second et donc tournent dans le vide.

avatar Dust | 

Pour des raisons d'autonomie, l'exécution de tâches en arrière plan sur iOS est très encadré, il n' y a rien qui "tourne dans le vide"

avatar Paquito06 | 

@romainB84

“Question toute bête :
Est ce que le fait de bloquer le suivi publicitaire aura un impact positif sur l’autonomie de l’iPhone ? (Moins d’envoi de données devrait moins solliciter le wifi ou la 4G, moins de sollicitation du gps? Etc...) ou bien est ce que cela risque d’être plutôt anecdotique ?”

Tres anecdotique si l’implementation est bien faite. En gros, deverouiller ton iPhone utilise plus de ressources materielles que le chargement d’un pixel sur une page (un simple petit server call). C’est justement optimisé afin que ca soit transparent pour l’utilisateur final. Si l’experience utilisateur est deterioree a cause du suivi marketing, l’utilisateur risquerait d’arreter l’utilisation dudit service avant meme de s’interesser a la collecte de data.

avatar Liena1 | 

Ca va dans le bon sens 🙂

avatar deltiox | 

Apple va dans le bon sens sur ce sujet
Le tracking permanent devient une plaie

avatar Aardohan | 

Fuck Facebook ! 🖕🏻

avatar Ali Baba | 

Ce que fait Apple, non seulement ce n’est pas reprehensible, mais le législateur devrait même le rendre obligatoire.

avatar marenostrum | 

La pub fait vendre, ça fait rouler l’économie qui étant une économie de Marché est basée sur les ventes. Ce n’est pas d’espionnage.
L’interdiction de la pub augmentera le chômage, que le législateur doit payer s’il ne veut pas finir dans une corde.
Mais ce qui est le plus grave, sans aucune publicité on aura une société totalitaire, ou seulement quelques sociétés (complices avec la caste au pouvoir) auront le monopole du marché et de la vie en gros.

avatar reborn | 

@marenostrum

Il n’y a pas d’interdiction, juste une demande de consentement avant le tracking 🙂

avatar redchou | 

@reborn

Apple devrait le demander aussi alors.. 😇

avatar marc_os | 

@ redchou
> Apple devrait le demander aussi alors
A priori oui*.
Et c'est un point que surveille justement l'Autorité de la concurrence, et c'est LE point qui pourrait faire que l'autorité tackle Apple. (Ça a déjà été dit.)

(*) A priori. Il me semble que ce n'a pas toujours été le cas à 100%, mais qu'Apple a annoncé vouloir corriger cela. (Lu sur macg). En tout cas, s'il font du "deux poids, deux mesures", ils se feront retoquer, et ils le savent. Je doute donc fortement qu'ils jouent au poker avec ce genre de chose.

avatar redchou | 

@marc_os

Oui, après ce n’est pas un truc qui prend des semaines, voir des mois à corriger.. Il suffit que ce soit décoché par défaut, et de demander l’autorisation comme il le font à chaque mise à jour avec Siri sur macOS par exemple... Il font clairement preuve de mauvaise volonté.
Il gagne du temps, et en attendant, tout le monde, ou presque, l’a activité par défaut.
Le minimum maintenant pour corriger ça est de demander à chaque utilisateur si il veut bien être suivi par Apple, comme doivent le faire tous les autres éditeurs d’applications.

avatar redchou | 

@marenostrum

Les révolutionnaires 2.0 et leur combat inutile...
En tout cas, ce n’est pas Apple qui payera...

avatar marenostrum | 

La révolution amène le totalitarisme (ce qui s’est passé dans les pays de l’est par ex). Je parle d’autre chose moi.

avatar redchou | 

@marenostrum

Je parle des anti-pubs de base, pas de votre commentaire... 😉

avatar Tech | 

@marenostrum

Vous ne connaissez pas les pays de l’Est de l’Europe.

avatar marc_os | 

@ marenostrum
> La révolution amène le totalitarisme

Donc la révolution américaine (1765 - 1783) qui a abouti à l'indépendance des Etats-Unis et celle de 1789 ont apporté le totalitarisme.
Ok. 😳

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@marenostrum
"La pub (...) Ce n’est pas d’espionnage."
Exact. La pub ce n'est pas de l'espionnage.
"L’interdiction de la pub..."
Il n'est pas question d'interdire la pub, mais d'interdire l'espionnage...
Quelle confusion !

avatar marenostrum | 

Apple veut le monopole dans son écosystème, elle le fait pas pour nous tous ça. Elle veut exclure les intermédiaires qui font de l’argent dans son dos.

avatar marenostrum | 

La pub est en train d’être combattu partout. Dans les villes, métro, bus, etc. Et pour moi ce n’est pas une bonne signe. C’est concentration de pouvoir et de monopole, qui bloque les moyens de s’afficher pour la plupart des autres.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@marenostrum
"La pub est en train d’être combattu partout. Dans les villes, métro, bus, etc"
Une conspiration... je comprends mieux @marenostrum
Et Apple , c'est le vilain en chef qui organise cette conspiration ?
Mon Dieu mon dieu, je vais finir par l'aimer ce fouteur de merde (Apple)
Et si l'on a bon souvenir, ce n'est pas la première fois qu'il fout le boxon ce petit vilain.
Envoyer le Popcorn

avatar Tech | 

@marenostrum

Arrêter de pleurnicher. Il y a énormément de publicités partout. Nous sommes noyés.

avatar romainB84 | 

@Tech

C’est ça le vrai soucis
Le problème n’est pas la pub mais le « trop de pub ».
J’ai installé molotov sur mon Apple TV pour regarder la TV (ça faisait des années que je n’avais plus mis la TV)... je mets la 6 et j’ai lancé un chronomètre juste après la météo qui suis le JT (donc juste avant « scène de ménage ») : 12mn30 de pubs !!!
12mn30 entre la fin d’un programme et le début du suivant ^^ lol
Alors je ne sais pas si c’est juste ce créneau horaire qui est abusé niveau pub, mais bon...

avatar bibi81 | 

J’ai installé molotov sur mon Apple TV pour regarder la TV (ça faisait des années que je n’avais plus mis la TV)... je mets la 6 et j’ai lancé un chronomètre juste après la météo qui suis le JT (donc juste avant « scène de ménage ») : 12mn30 de pubs !!!

Le midi ou le soir ? Parce que pour le midi j'aurais bien dit 20 minutes de pub.
Mais à côté de ça, il y a moins d'une minute de pub pendant scènes de ménage le soir !

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@ romainB84 "Le problème n’est pas la pub mais le « trop de pub »
Non Le problème n’est pas « trop de pub » mais que des multinationales se permettent de capter les informations personnelles de la population mondiale. Ce n'est pas acceptable qu'elles puissent connaître nos secrets les plus intimes et ainsi la manipuler comme bon leur semble.

avatar marc_os | 

@ romainB84
Molotov a un énorme avantage par rapport à la TV classique.
On peut commencer à regarder un programme "en retard", d'un quart d'heure par exemple, et quand arrive la pub, on peut mettre en pause et avancer rapidement jusque la fin de la pub !

avatar alohabobo | 

@marenostrum

Mais comment on faisait avant le tracking ?! (Ironie)

Faut pas confondre pub et pub ultra personnalisée. La pub n’avait pas besoin du tracking pour exister avant que celui-ci apparaisse et se généralise.
Et puis le raccourci capitalisme = liberté, bof (le totalitarisme n’est pas la seule alternative au capitalisme…)

avatar bibi81 | 

Mais comment on faisait avant le tracking ?! (Ironie)

Il n'y a jamais eu d'avant le tracking parce que le tracking a toujours eu lieu. Avec internet il a été industrialisé et optimisé.

Le coiffeur quand tu payes ne te dit pas, est-ce que vous (homme blond) souhaitez en plus notre shampoing (pour femme rousse) ? S'il n'est pas bête, il va proposer le shampoing qui va bien (et pas le premier qui sort du carton comme ça au hasard) !

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@bibi81
Aucun rapport entre la richesse d'interaction entre deux personnes libres et le "tracking.

avatar InFunMatique | 

Génial 😊

avatar Tech | 

Muchas gracias, Apple!

avatar nonoFB | 

Tout à fait d'accord avec Apple, malgré tout. Il est clair que la pub est informative, mais quand elle est envahissante, c'est la galère et un fléau. Ne pas oublier qu'avec un abonnement, c'est nous qui payons le temps et les datas que la pub nous impose. Les publicitaires scient la branche ou ils sont assis. Dons nettement moins de pub.

avatar r e m y | 

Mais l'initiative d'Apple ne vise pas à limiter la publicité !
Au contraire, si la pub est moins efficace , faute d'un pistage suffisamment précis, les annonceurs risquent de nous en faire bouffer encore plus, pour compenser leur moindre capacité à cibler les bons clients...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@r e m y
Tu fais erreur : ce qui défini la quantité de pub n'est pas son efficacité mais son acceptation. Si le seuil d'acceptation est dépassé elle devient contre productive. Il n'y a aucun rapport entre l'efficacité et le volume.
Mais comme j'écrivais un peu plus haut le problème n'est pas la pub mais la captation d'informations privées qui permet une meilleur manipulation de la cible (et ainsi l'amener à agir à l'encontre de ses intérêts)

avatar doume | 

Pour ma part dès qu’une pub apparaît je note la marque pour éviter d’acheter son où est produits ainsi que les affiliés facile de cartographier une marque. Ainsi ils dépensent l’argent des autres (marges) pour rien et un jour disparaîtront car de toute façon ce ne sont que des rapiats !

avatar zoubi2 | 

@doume

"Pour ma part dès qu’une pub apparaît je note la marque pour éviter d’acheter..."

Ben dites donc... Vous ne devez pas acheter grand-chose !

Faut pas charrier, la pub *raisonnable* ça peut servir à se tenir au courant. Le pb c'est la pub déraisonnable (voir @romainB84 plus haut).

avatar Yves SG | 

Yes !
Encore une fois BravO Apple.
Et effectivement si les autorités pouvaient s’en inspirer pour le rendre obligatoire sur les autres plateformes ça serait le Top 👍

avatar Lapin85 | 

Bravo ! Pourvu que ce soit confirmé !

avatar Krysten2001 | 

Bizarrement @Byte_order n’est pas là 😎

avatar Mike Mac | 

Les consommateurs futés auront remarqué qu'un produit bio qui ne fait pas de pub vaut souvent moins cher qu'un produit non bio équivalent mais roi du matraquage publicitaire.

Il faut bien prendre l'argent dans la poche de quelqu'un...

avatar corben64 | 

Avoir le choix c’est juste normal. Certains aiment la pub d’autres la déteste… donc de choisir serait encore mieux… pourquoi devrais-je regarder de la pub si je n’aime pas cela… juste car « si c’est gratuit c’est moi le produit »
Leger non ?
L’expérience utilisateur est quand même bien abîmé…
Mais surtout, pourquoi regarder cette pub, ciblée ou non, qui va enrichir certain sans mon consentement ?
Et est-ce nécessaire d’autoriser l’accès a mon clavier sms par exemple, va aider a me cibler sur une pub ?

Débat sans fin…
Chaque développeur d’application devrait peut-être proposer une option payante, mais comme payant à présent veut dire abonnement… le coup est juste énorme pour l’utilisateur et riche en profit pour les entreprises… (voir la progression d’adobe…)

Que faire ? Blocage du suivi par  et l’option de payer pour ne pas avoir de pub serait cool.
Mais c’est juste mon avis.

avatar Espcustom | 

Ils y en a encore qui défendent les pubs....chest une bonne chose cette décision et ça devrait même être le minimum syndical.

avatar marc_os | 

Remarque : En plus, la publicité dite ciblée est en général débile et certainement contre-productive. En effet, pour citer un exemple concret, la dernière fois que j'ai cherché sur Internet à me renseigner sur les plaques de cuisson pour ma cuisine, les semaines qui ont suivi, je n'arrêtais pas d'être confronté à moult pub sur les plaques de cuissons, sur tous les sites français que je visitais.
Mais eh oh, les mecs !
Ça va pas ?
Vous croyez que parce qu'un jour je m'achète un nouvelle plaque de cuisson je vais en acheter une nouvelle toutes les semaines ? Mais vous êtes stupides ! Montrez moi plutôt des pubs de casseroles !

(Depuis le RGPD ça c'est amélioré, mais en partie uniquement. Ce qui m'a libéré de ce basard, c'est mon "bloqueur de pub" perso basé sur un fichier hosts bien rempli par mes soins.)

CONNEXION UTILISATEUR