La politique de confidentialité d'Apple profite à son business publicitaire

Stéphane Moussie |

L'encadrement du pistage publicitaire entré en vigueur dans iOS 14.5 n'a pas pénalisé tous les annonceurs. L'un d'entre eux s'en est même particulièrement bien sorti : Apple.

Les publicités gérées par Apple ont vu leur part de marché exploser ces derniers mois. D'après les statistiques du spécialiste Branch relayées par le Financial Times, 58 % des téléchargements d'applications iPhone liés à une publicité ont été déclenchés par une pub supervisée par Apple. Il y a un an, seulement 17 % de ces téléchargements venaient des services publicitaires d'Apple.

Depuis la sortie d'iOS 14.5 en avril, les éditeurs doivent demander aux utilisateurs l'autorisation de les pister à travers les apps, à moins d'utiliser le framework SKAdNetwork d'Apple qui remonte moins de données. Facebook, vent debout contre ces changements, a fait savoir le mois dernier qu'il était devenu plus difficile de mesurer l'efficacité des campagnes publicitaires sur sa plateforme.

Pourquoi l

Pourquoi l'encadrement du suivi publicitaire sur iOS effraie Facebook

Plutôt que de passer par la plateforme publicitaire de Facebook qui est dans le brouillard, des annonceurs se réorientent vers les services d'Apple. L'application EasyPark a doublé ses dépenses publicitaires auprès de Cupertino depuis avril, un choix payant, puisque « le taux de conversion est sans précédent », déclare sa responsable au Financial Times. En parallèle, l'efficacité pour atteindre les clients d'iPhone via les services publicitaires de Google a diminué.

Quasiment en même temps qu'elle serrait la vis vis-à-vis des annonceurs tiers, Apple généralisait un second emplacement publicitaire dans l'App Store. En plus des publicités présentes dans les résultats de recherche, des réclames apparaissent maintenant dans la section Rechercher de la boutique.

D'après le cabinet d'analystes Evercore ISI, Apple pourrait empocher 5 milliards de dollars de revenus publicitaires en un an, puis 20 milliards par an d'ici trois ans. Et d'indiquer que la politique de confidentialité d'Apple a « considérablement modifié le paysage. »

Les acteurs de l'industrie publicitaire reprochent à Apple de jouer un double jeu ainsi que de ne pas suivre elle-même les règles qu'elle impose aux autres. Menacée par le lobby France Digitale, Apple demande finalement aux utilisateurs leur consentement pour personnaliser les pubs de l'App Store depuis iOS 15. Margrethe Vestager, la vice-présidente de la Commission européenne chargée de la concurrence, garde un œil sur l'activité d'Apple dans le domaine.


avatar jt_69.V | 

Je trouve que ces pub dans l'App Store dégradent nettement l'expérience utilisateur. C'est très désagréable et ça mine la confiance qu'on apporte au store.

avatar Apero | 

@jt_69.V

C’est clair ! 👍 Je déteste ces pub à la con, surtout que proposer Amazon Prime quand on cherche Netflix merci quoi 😶

avatar Glop0606 | 

Tout à fait. Ceux qui s'y connaissent ne sont qu'embêtés par les suggestions publicitaires et ceux qui ne s'y connaissent pas téléchargeront à coup sûr la mauvaise App (expérience vécue de nombreuses fois par des utilisateurs "landa" qui appuient sur le premier résultat de recherche et d'ailleurs faut pas leur en vouloir car parfois en tapant le nom exacte de l'App on reçoit quand même une pub pour souvent son concurrent). Je rajouterai le côté faux cul d'Apple qui avait à l'époque mis comme argument que c'était pour aider les petits développeurs; tu parles 95% c'est des pubs des très gros éditeurs.

avatar IceWizard | 

@jt_69.V

“Je trouve que ces pub dans l'App Store dégradent nettement l'expérience utilisateur. C'est très désagréable et ça mine la confiance qu'on apporte au store.”

J’ai exactement la même impression. Idem pour la visualisation des vidéos sur Amazon Prime Video ou Apple TV+, qui commence par une pub pour une autre série du service. Très agaçant !

avatar byte_order | 

@jt_69.V
> Je trouve que ces pub dans l'App Store dégradent nettement l'expérience utilisateur.
> C'est très désagréable et ça mine la confiance qu'on apporte au store.

Oui, mais faut comprendre Apple : la publicité dans l'AppStore c'est sa seule façon de ne pas être déficitaire dans ce monde où elle ne contrôle rien et est exposée frontalement à toutes les concurrences sur l'accès à votre iPhone.

Oh, wait.

avatar k2r | 

Attention, coquille :
« Les acteurs de l'industrie publicitaire reprochent à Apple de jouer un double jeu ainsi que de ne pas suivre elle-même les règles qu'elles imposent aux autres. »

« Les acteurs de l'industrie publicitaire reprochent à Apple de jouer un double jeu ainsi que de ne pas suivre elle-même les règles QU'ELLE IMPOSE aux autres. »

avatar Bruno de Malaisie | 

@k2r

Tu peux signaler une faute directement à la rédaction.

avatar r e m y | 

Est-ce vraiment surprenant? 🤔
Il se passe exactement ce qu'annonçaient les publicitaires qui reprochaient à Apple de mettre en place ces contraintes de tracking moins pour les raisons de confidentialité annoncées que pour rediriger vers sa propre régie une partie des budgets de pub.

Pourtant les sachants de la section commentaires assuraient que c'était pure spéculation et médisance de leur part et que ceci serait absolument anecdotique dans les résultats d'Apple... 5 à 20 milliards, quand même !

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"que pour rediriger vers sa propre régie une partie des budgets de pub"

Si ce n’est que cela n’est absolument pas démontré ici.

Que la PDM croise c’est un effet mécanique sur un marché en contraction.

Ce qui serait intéressant c’est les chiffres en valeur absolue : à quel niveau serait l’éventuelle croissance du CA d’Apple ?

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

On con ait Apple, si leur PDM a augmenté c’est pas pour des centimes, on va vite voir ce qu’il en est dans les prochains mois et ça risque de coincer si cela se vérifie Apple aurait utilisé un subterfuge pour s’accaparer le marché de la pub et je suis pas certains que cela passe comme une lettre à la poste, mais pire c’est que si c’est vrai ces utilisateurs ont encore croire que Apple c’est le bien, ce qui est totalement faux, Apple ne vaut pas mieux que les autres GAFA.

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"On con ait Apple, si leur PDM a augmenté c’est pas pour des centimes"

Rien à voir avec Apple une PDM en soit cela ne veut rien dire si on ne connaît pas l’évolution en valeur absolue du marché 😎

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Qu’appelle tu la valeur absolue, mes cours de gestion sont très loin 😅

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"Qu’appelle tu la valeur absolue, mes cours de gestion sont très loin 😅"

Tu as la taille du marché qui est une valeur absolue (par exemple 100M$) et la PDM qui est un ratio relatif à la taille de ce marché (par exemple 25%)

Si une entreprise passe d’une PDM de 25% sur un marché qui fait 100M$ à une PDM de 50% sur un même marché qui c’est contracté à 50M$ :
- La part de marché a doublée
- Mais le chiffre d’affaires est resté exactement le même

Tu comprends maintenant l’importance de ne pas avoir qu’un niveau de PDM comme information? 😉

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Je comprends mieux mais on connaît le fonctionnement de Apple il y a forcément une augmentation qui remplit leur caisse c’est même certains 😁 Apple ne fait rien gratuitement 🥲

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"Apple ne fait rien gratuitement"

Oui mais les retours sur investissement ne sont pas toujours direct loin s’en faut: bien des offres d’Apple font des pertes prises en elles mêmes 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"mais on connaît le fonctionnement de Apple"

Le fonctionnement d’Apple comme celui des majors est souvent caricaturé dans des visions simplistes et réductrice 😉

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Je me suis mal exprimé, Apple est comme n’importe quel entreprise son but est de faire des bénéfices ce qui est normal mais en prétextant protéger ces utilisateurs c’est un coup très bas et ca devrait pas être autorisé car il est certains qu’Apple a profité d’offrir cette solution aux utilisateurs pour pouvoir récupéré quelque chose en retour 😁 même si c’est pas énorme ils l’ont t pas fait seulement sous couvert de nous protéger.

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"c’est un coup très bas"

Business as usual 🤑

Tous les moyens légaux sont respectables tant qu’ils génèrent des profits.

Il faut arrêter de croire aux visions romantiques du capitalisme 🤑

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Légaux certes mais bon à un moment Apple risque de se faire taper sur les doigts et ce jour là je serais le prix à sauter de joie, je suis absolument pas fan de leur façon de faire et toujours sous couvert de la protection de ces utilisateurs, un peu trop facile a mon goût mais bon tant que cela fonctionne Apple a pas tort d’en profiter 🥲

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"ce jour là je serais le prix à sauter de joie"

Chacun se fait plaisir comme il peut mais quelques soient les éventuels mesures réglementaires et de régulations la profitabilités d’Apple sera assez marginalement impacté 😉

avatar Insomnia | 

@YetOneOtherGit

Yep 😌

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Tous les moyens légaux sont respectables tant qu’ils génèrent des profits.

Je ne vois pas ce que la respectabilité vient faire ici.
Faire des profits c'est faire des profits, le respect, c'est autre chose, le respect, le vrai, il ne s'achète pas, ne s'ordonne pas, il ne peut être que donné.

Par ailleurs, vous savez très bien qu'un nombre certains de moyen pour faire des profits se révèlent au final loin d'être légaux. Mais comme les conséquences juridiques ne dépassent jamais les profits réalisés, cela ne change désormais plus rien.

@Insomnia
> un peu trop facile a mon goût mais bon tant que cela fonctionne
> Apple a pas tort d’en profite

Avec ce type d'argument "tant que cela fonctionne, X n'a pas tort d'en profiter", on cautionne l'impunité.
Perso, non seulement je n'apprécie pas, mais j'ai mis depuis longtemps mes choix de consommateur en accord avec.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Si une entreprise passe d’une PDM de 25% sur un marché qui fait 100M$ à
> une PDM de 50% sur un même marché qui c’est contracté à 50M$ :
> - La part de marché a doublée
> - Mais le chiffre d’affaires est resté exactement le même

La PDM d'AppleAds a quasi triplé.
Le marché de la publicité d'apps iOS aux utilisateurs d'iPhone s'est-il effondré par 3 ?

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Le marché de la publicité d'apps iOS aux utilisateurs d'iPhone s'est-il effondré par 3 ?"

Tu en sais quelques choses ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Insomnia

"aurait utilisé un subterfuge pour s’accaparer le marché de la pub"

Le marché de la pub pour les app, très grosses nuance 😎

avatar byte_order | 

@Insomnia
> si cela se vérifie Apple aurait utilisé un subterfuge pour s’accaparer le marché de la pub
> et je suis pas certains que cela passe comme une lettre à la poste

Mais bien sûr que si. Y'a une prime à l'impunité. Le jugement vs Epic est assez parlant sur ce point :

Apple n'avait pas le droit d'empêcher les éditeurs de rediriger l'utilisateur de l'app vers d'autres solutions de paiement => interdiction de continuer à le faire à partir de maintenant mais aucune sanction financière sur les gains indus captés ainsi depuis des années = prime à l'impunité pendant des années.

Bien sûr que si, cela passera comme une lettre à la poste. Les coûts juridiques sont déjà évalués et déjà intégrés dans les prévisions de rentabilité de l'opération.

avatar Insomnia | 

@byte_order

Je suis de ton avis, les grands groupes reste impuni mais bon quand je vois la réaction de certains qui défendent bec et ongle Apple c’est pas demain que cela changera la donne.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Pourtant les sachants de la section commentaires assuraient que c'était pure spéculation et médisance de leur part et que ceci serait absolument anecdotique dans les résultats d'Apple... 5 à 20 milliards, quand même !"

L’estimation est assez surprenante au regard de la taille du business publicitaire des app, il faut creuser la question avant de se faire une religion.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"5 à 20 milliards, quand même !"

Et en creusant on comprend mieux: ce n’est pas le CA de la publicité mais le cumul de ce CA et de la croissance des ventes d’app issue de l’efficacité présumée du système donnant lieu à la perception de la commission de 30%

Très différent 😎

avatar webHAL1 | 

@r e m y :
« Est-ce vraiment surprenant? 🤔 ​»

Non, ça ne l'est pas du tout. :-)

Plusieurs articles sérieux ont été publiés depuis l'annonce de cette mesure par Apple pour démontrer que le seul intérêt de la Pomme dans l'histoire est de :
- Soit favoriser sa propre régie publicitaire au détriment de ses concurrents.
- Soit pousser les développeurs à privilégier les applications payantes plutôt que celles gratuites financées par la publicité, afin de pouvoir toucher sa commission de 30%.

Dans les deux cas : des dollars en plus facilement gagnés pour elle.
Même s'il est bien évidemment toujours amusant de voir les inconditionnels de la marque se féliciter de l'action d'Apple, en étant persuadés qu'elle agit dans leur intérêt et a pour objectif de protéger leur vie privée ! :-D

avatar r e m y | 

Bon après, je ne sais pas quel crédit on peut accorder aux estimations qui ont été faites de ces revenus publicitaires par la regie d'Apple et à l'impact de cette politique "anti-tracking" sur ces revenus, car tous les chiffres sont des estimations "à dire d'experts"
L'analyste est parti d'une estimation des revenus publicitaires actuels de 2 milliards par an (il ne dit pas pourquoi il considère que ce serait 2 milliards aujourd'hui) et a ensuite appliqué le taux de croissance qu'avait connu Amazon pour justifier que le revenus publicitaires d'Apple pourraient passer de 2 à 5 milliards cette année, puis 20 milliards d'ici 3 ans (aucun chiffre n'étant publié par Apple) représentant 17% de l'activité "services".

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"pourraient passer de 2 à 5 milliards cette année, puis 20 milliards d'ici 3 ans"

Ce qui est un chiffre largement supérieur à l’ensemble du volume publicitaire pour les app tous marché confondu, ce qui m’a mis la puce à l’oreille sur la méthodologie: on est non seulement sur des projections au doigt mouillé mais aussi sur une agrégation hasardeuse ventes+recettes publicitaire 😳

avatar Nielp | 

Oh bah ça alors, comme c'est étonnant dis donc!

Comme avec la pub "La confidentialité avec l’iPhone", ya tout le monde sauf un perso pour représenter apple. :)

C'est pas comme si c'était nouveau de la part d'apple. Apple qui se sert des tiers pour créer des marchés sans prendre le moindre risque, pour finir par les distordre grace à sa position dominante et son monopole et faire disparaitre ses nouveaux "concurrents" qui les ont crées quand ça rapportent du pognon et qu'elle veut tout ce mettre dans la poche...

avatar man0 | 

Ce qui serait intéressant de savoir, c’est si on subit autant de pub avec ou sans le système d’Apple… si depuis le système d’Apple il y a moins de pub, alors ce serait déjà ça… mais je n’ai vu aucune étude rapporter quant au pourcentage de pub subit entre avant et après la mise en place de la « fin » du tracking par les app… et je pense que c’est pareil : moins ciblé, mais autant de pub…

Ce qui serait intéressant c’est vraiment moins de pub, et pour ça je serai prêt à payer !!! (et je dois pas être le seul… merci le club iGen !)
Par exemple ça passerait par un abonnement Apple qui interdirait la pub quelle que soit l’application utilisée ! À 20€/an ce serait vraiment pas mal ! Et Apple redistribuerait l’argent de son côté… —on peut rêver, non ?—
Bref le principe des bloqueurs de pub mais directement par Apple

avatar Sgt. Pepper | 

@man0

Apple ne lutte absolument pas contre la publicité.

Mais uniquement contre le recel / business de nos datas privés entre Tiers sans notre CONSENTEMENT😡

Que tout le monde respecte nos droits à la vie privés et ensuite ils pourront venir chialer

avatar byte_order | 

@Sgt. Pepper
> Apple ne lutte absolument pas contre la publicité.
> Mais uniquement contre le recel / business de nos datas privés entre
> Tiers sans notre CONSENTEMENT

Sans le demander pour son propre business publicitaire fait en traitant vos données privées.

> Que tout le monde respecte nos droits à la vie privés et ensuite ils pourront venir chialer

Que tout le monde soit innocent et ensuite des victimes pourront venir chialer.

avatar byte_order | 

@man0
> Ce qui serait intéressant de savoir, c’est si on subit autant de pub avec
> ou sans le système d’Apple…

Ben, plus : Apple a ajouté de nouveaux espaces publicitaires dans l'écran de recherche d'apps dans l'AppStore.

> À 20€/an ce serait vraiment pas mal !

*rires*

Apple gagne plusieurs milliards en vendant, par défaut, le texte de toute vos recherches à Google. Vous croyez qu'elle va proposer du zéro pub pour gagner seulement 1,5€ par mois !?!
Sachant que dans ces pubs, y'en a qui font vendre des trucs qui lui rapporte du fric directement : les apps, par exemple.

> Et Apple redistribuerait l’argent de son côté…
> —on peut rêver, non ?—

Rêver, oui.
Et, ça, par contre, cela reste gratuit.
Probablement parce qu'il n'y a pas de profit à se faire des rêves des gens, et c'est pour cela qu'ils resteront des rêves.

avatar Crunch Crunch | 

C'est parfait et cela me va très bien ainsi 👍🏻
Merci Apple 😌😍

avatar YetOneOtherGit | 

“Les publicités gérées par Apple ont vu leur part de marché exploser ces derniers mois”

Que la PDM augmente c’est un effet mécanique.

Mais quand est-il en valeur absolue?

avatar DG33 | 

@YetOneOtherGit

"Mais quand est-il en valeur absolue?"

Il est en valeur absolue quand il est cité en unités et non en pourcentage.
👨‍🎓

qu’en
😉

avatar Sgt. Pepper | 

Et par rapport au marché global du marché de la publicité cela reprenne quel % ?

(Car ici on parle d’une niche de marché minuscule, celui du:

«  téléchargements d'applications iPhone liés à une publicité »)

Et on ne sait même pas comment ils sont arrivés à ce
Chiffre …

avatar r e m y | 

Par rapport au marché global de la publicité c'est probablement insignifiant.

Par contre, pour l'activité "Services" d'Apple (puisque c'est dans cette catégorie qu'Apple fait rentrer les revenus publicitaires), c'est considérable. On ne sait pas comment le cabinet en question a fait son estimation, mais si ils ne se sont pas trop trompés, des revenus publicitaires de 5 milliards cette année, puis 20 milliards/an d'ici 3 ans, c'est plus que les 14 milliards de Google, qui constituent aujourd'hui le plus gros revenus de cette catégorie.

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"des revenus publicitaires de 5 milliards cette année, puis 20 milliards/an d'ici 3 ans"

Nope des revenus cumulés de la publicité et des achats motivés par cette publicité ce qui change tout.

Apple ne va pas capter plus que le marché total des publicités pour application, toutes plateformes confondues 🙄

avatar YetOneOtherGit | 

@Sgt. Pepper

"Et on ne sait même pas comment ils sont arrivés à ce
Chiffre …"

Je suis allé voir : l’estimation de CA potentiel inclus les revenus de la publicité ET les achats issus de la publicité 😎

avatar Sgt. Pepper | 

@YetOneOtherGit

« Estimation » justement

avatar YetOneOtherGit | 

@Sgt. Pepper

"« Estimation » justement"

Et surtout estimation ayant un périmètre bien plus large que les seules revenus publicitaires 😉

avatar Sgt. Pepper | 

@YetOneOtherGit

Oui , J’ai lu ton autre réponse 👍

Déçu que MacG se contente de reprendre des mauvaises informations dans vérifier le fond des choses 😩

avatar YetOneOtherGit | 

@Sgt. Pepper

"Déçu que MacG se contente de reprendre des mauvaises informations dans vérifier le fond des choses 😩"

Tous les éléments ne sont pas publics 😉

avatar nespresso92 | 

Un responsable de la publicité mobile, qui a demandé à ne pas être nommé par crainte de représailles, a déclaré qu'Apple s'était "donné un laissez-passer gratuit" parce qu'il "n'est pas soumis à la même politique que tous les autres réseaux publicitaires" [...]

Chris Stevens, directeur du marketing de SpotHero, a souligné l'outil de "retargeting", un service offert par Apple pour permettre aux entreprises de suivre les utilisateurs afin de se réengager avec eux à une date ultérieure.

"Apple n'a pas été en mesure de valider pour nous que les solutions d'Apple sont conformes à la politique d'Apple", a-t-il déclaré.

https://9to5mac.com/2021/10/18/apples-ad-business-windfall/

avatar redchou | 

Qui l’eu cru !? 😲

Pages

CONNEXION UTILISATEUR