Free : l’opérateur qui monte, qui monte…

Christophe Laporte |

Le 10 janvier 2012 restera une date marquante de l’histoire des télécoms en France. Trois ans et quelques mois après le lancement de Free Mobile, où en est-on exactement ? Ces quelques chiffres permettent de donner une idée précise de l’ascension d’Iliad sur ce segment :

  • Plus de 78 % de la population couverte en 3G avec ses antennes. N’en déplaise à ses concurrents, aucun d’entre eux n’avait été aussi rapide dans le déploiement de leur réseau de troisième génération.
  • 15 % de parts de marché de la téléphonie
  • 10,5 millions d’abonnés à la fin de l’année dernière

La concurrence a souvent cassé du sucre sur deux points : le rythme de déploiement de Free Mobile et la qualité de son réseau. En ce qui concerne le premier point, le groupe Iliad a sans doute réussi à faire taire une grande partie de ses détracteurs en parvenant à couvrir 75 % de la population à la fin de l’année dernière.

L’autre argument qui revient souvent, c’est donc la qualité de son réseau : oui, son réseau est encore de moins bonne facture que celui de ses concurrents. C’est une évidence, mais cela est chaque jour de moins en moins vrai.

Chaque jour qui passe, Free continue d’étendre son réseau. Et d’ici la fin de la décennie, il n’aura plus grand-chose à envier à celui de ses concurrents. Le jour où Free Mobile aura atteint un tel état de développement, alors ceux qui ont longuement agité le drapeau rouge pourront se faire du souci.

Reste que l’ascension de Free Mobile est un parcours semé d’embûches. La société de Xavier Niel doit négocier finement plusieurs virages majeurs.

À court terme, le plus important pour Free Mobile est d’obtenir une part du gâteau dans la bande des 700 MHz. Xavier Niel a clamé à plusieurs reprises son envie d’acquérir une partie des fréquences qui seront mises en jeu.

Il faut dire que Free Mobile n’a guère le choix. Le dernier entrant possède 20 MHz dans la bande des 2600 MHz. Ces fréquences permettent d’obtenir de très bons débits, mais ce sont également celles qui portent le moins loin.

En fin d'année dernière, il a obtenu un bloc de 5 MHz duplex dans la bande des 1 800 MHz. Un bloc d'autant plus important que la 4G+ fonctionne par agrégation de bandes. Plus vous avez de bandes, plus vous pouvez offrir à vos clients des débits élevés. La façon dont les bandes doivent être mises en vente est d’ailleurs un grand sujet de conversation entre les opérateurs.

Comme nous l’expliquions plus haut, l’autre grand défi de Free Mobile, c’est de déployer le plus possible ses réseaux 3G et 4G avant la fin de l’itinérance avec Orange prévue normalement pour la fin 2017.

La bombe atomique, c’est Free qui l’a

Offensive sur le mobile, la filiale d’Iliad a encore d'autres atouts dans son jeu. Xavier Niel a promis une surprise d’ici le mois d’août. En novembre dernier, il reconnaissait que sa société « s’était un peu endormie » dans ce domaine (lire : Xavier Niel promet deux surprises pour 2015).

De là à remettre le feu dans l’industrie des télécoms qui se remet difficilement du tsunami Free Mobile ? La fin de la guerre des prix espérée par certains n’est peut-être pas pour tout de suite (lire : Téléphonie : la fin de la baisse des prix programmée pour 2015).

En tout cas, on a pu le constater dans les jours qui ont précédé l’annonce de la Freebox mini 4K, s’il y a bien une société qui possède le bouton de la bombe atomique, c’est bel et bien Free.

En mars dernier, la presse rapportait une conversation téléphonique entre Niel et le dirigeant d'un concurrent où le premier menaçait « de tout péter, tout mettre à 10 euros ». Était-ce des paroles en l'air ou quelque chose de vraiment sérieux ?

Si Free Mobile passait véritablement à l’acte, il ne fait guère de doute que des opérateurs qui sont déjà à la limite comme SFR ou Bouygues auraient du mal à s’en remettre.

Le jour où Free Mobile s’est converti à Android

Ces dernières années, la firme de Xavier Niel est avant tout concentrée sur le mobile, mais elle n’en oublie pas le fixe. Alors que le successeur de la Freebox Revolution ne devrait pas voir le jour avant 2016, Free a surpris son monde en dévoilant en mars la Freebox mini 4K, fonctionnant sous Android TV.

Cette annonce était d’autant plus surprenante qu’à plusieurs reprises les dirigeants de Free ont répété leur opposition à intégrer Android dans leurs box.

D’après nos informations, les équipes de Free étaient opposées à l’idée. On nous a présenté cette décision comme « un caprice de Xavier Niel » qui ne voulait surtout pas laisser le champ libre à Bouygues Telecom avec sa Bbox Miami. Le développement à marche forcée de cette Freebox explique sans doute ses défauts de jeunesse (lire : La nouvelle Freebox est (comme toujours) très instable).

Mais l’information la plus intéressante dans le lancement de la Freebox mini 4K est sans doute celle de son prix. Free n’a pas voulu entrer dans la guerre tarifaire que Bouygues cherche à lancer dans l’internet fixe. La Freebox mini est proposée à 29,90 € par mois, contre 25,99 € pour la Bbox Miami.

Il sera intéressant de voir l’impact que la Freebox mini 4K aura sur les recrutements du fournisseur d’accès. Sur ce segment, la croissance de Free s’est faite à la fin de l’année 2014 en bonne partie grâce aux offres flash. Sur le haut débit, l’ARPU a tendance à baisser régulièrement depuis quelques mois : 35,50 € au 30 septembre, 35,10 € au 31 décembre et 34,70 € à la fin mars. Mais la véritable contre-offensive de Free sur ce créneau aura sans doute lieu en début d’année prochaine avec le lancement du successeur de la Freebox Revolution.

Si l’on met de côté Orange qui est dans une situation à part, le groupe Iliad est sans doute dans la position la plus enviable. La société enchaine les résultats trimestriels records, dispose d’un très faible endettement et peut revoir ses objectifs à la hausse.

Gagnant à tous les coups ou presque ?

A très long terme, la place de numéro 2 du marché des télécoms n’est pas inenvisageable. De plus, elle pourrait être favorisée par un éventuel rapprochement entre SFR et Bouygues Telecom. Un tel mariage ne pourrait pas se faire sans contrepartie. On se souvient des arrangements intervenus en un temps record lorsque SFR et Bouygues avaient tenté de s’unir en mars dernier.

Mais Free peut également accélérer le mouvement soit en poursuivant la guerre tarifaire, soit éventuellement en sortant le carnet de chèques. Le groupe Iliad a les moyens de jeter son dévolu sur Bouygues Telecom.

A vendre ? - Crédit Bilder von Bendtsen

Le plus important n’est sans doute pas là. Après l’aventure de la téléphonie mobile avec Free Mobile, quelle sera la prochaine grande aventure pour le groupe de Xavier Niel ? Il y a eu ce rêve américain sans lendemain… Il n’est pas interdit de penser que les dirigeants de Free essaieront tôt ou tard de reproduire leur formule gagnante dans un autre pays. Mais où et quand ? En attendant, Xavier Niel notamment multiplie les laboratoires à l’étranger avec notamment Salt (ex-Orange Suisse), Monaco Telecom ou encore Golan Telecom.

avatar MKO | 

Le gros challenge de free c'est la fin de l'itinérance. Si ils ont un bon réseau à ce moment la alors tout ira bien sinon cela sera la fuite des abonnés....

avatar frankm | 

Et le retour des prix élevés. Ces mêmes prix qui pourraient monter bienavant la fin de l'itinérance si les concurrents devinent ce que sera Free à ce moment là. Et là il sera trop tard pour switcher de Free vers un autre opérateur !

avatar fepalcho | 

une véritable farce ... l'opérateur qui fait tout juste bien la téléphonie ... avec des box qui sont soit défaillante en AirPlay ou en lecture Blu-ray avec un branchement obligatoire par CPL ... pour la 4g le réseau en terme de couverture a du mal à combattre Orange et Bouygues qui ont une belle épée de chevalier avec une cuillère de bois usagée ....

avatar Minileul | 

@fepalcho :
C'est normal qu'Airplay ne fonctionne pas bien, ils n'ont pas de licence et utilise une astuce pour pourvoir l'utiliser. Moi, ce qui me gêne le plus est de ne pas pouvoir aller sur YouTube quand on est chez Free...a part ça tout marche parfaitement chez moi

avatar jbsandrine | 

@Minileul :
YouTube fonctionne très bien depuis quelque temps...
La 4g est performante
L'opérateur est jeune
Vous avez la mémoire courte...

avatar JokeyezFX | 

@jbsandrine :
Et les connexions au moindre serveur Apple aussi? Youtube n'est peut être plus le problème qu'il était avec Free, mais ils brident encore les connexions à iCloud et l'App Store, et ça, c'est indéniable!

avatar Nesus | 

@JokeyezFX :
Clairement ! J'arrive pas à télécharger à plus de 3 Mo/s sur l'appstore ! Une honte !

avatar JokeyezFX | 

@Nesus :
Bah tant mieux pour toi, pour ma part, l'expérience de free que j'ai est la suivante : récupération des données iCloud sur un iPhone : en wifi sur une Freebox révolution avec connexion ADSL de 20 Mbps (soit disant) -> 10 heures
La même récupération iCloud dans le même appartement sur le même iPhone mais cette fois connecté au réseau 4G d'orange -> 10 minutes!
Alors comment t'expliques ça?!

avatar Jeff06am | 

Comparer de la 4G à de l'ADSL c'est d'une stupidité...

avatar frankm | 

J'ai quitté Free pour OVH. Zéro bridage : c'est bien simple je mets à jour 1 iPad, 2 iPhone, 1 Mac en même temps à l'heure de la sortie. Un peu lourd mais ça passe facile.
Je n'ai pas la télé donc les options de la Freebox qui vont avec je m'en cogne... donc OVH

avatar Minileul | 

@Minileul :
Je parle de YouTube en wifi avec une Freebox Révolution avec 20 mega dans une maison de 4 ans à 500m du découpeur (entre 1,5 et 2,5mo/s réel en téléchargement), impossible de charger une vidéo en 720p et obliger d'attendre 2-3 min en 480p a cliquer sur pause-play. Chez moi j'ai orange en 10mega (soit 1,30 Mo/s environ) et je peux charger des vidéos 1 080p sans soucis et sans attente dans un appartement d'une trentaine d'année et a 900m du répartiteur.
Mes parents sont chez Free car c'est moins cher que SFR ou YouTube fonctionnait parfaitement dans la même maison, mais il ne vont jamais sur ce site...

avatar Minileul | 

@minileul :
Répartiteur*

avatar Kleb60500 | 

@Minileul :
Bah t as pas de chance moi ça fonctionne nickel. Un ou deux souci une ou deux fois par ans...Brad pas pire que lorsque je suis passer SFR ou Orange.

avatar jazz678 | 

@Minileul :
Je suis chez free et je vais sur YouTube sans pb. D'où ça sort ça encore?

avatar SonyTEL | 

Je peut venir te voir pour me montré ton YouTube ?

A condition que ta ligne de cuivre ne soit pas un câble transatlantique...

avatar Klouk | 

@fepalcho :
Sans rire"qui fait tout juste bien bien de la téléphonie " cest pas pire que SFR

avatar Florian Innocente | 

@fepalcho :
Quand tu as une Livebox Play comme moi après avoir eu pendant des années les box de Free tu relativise leurs problèmes. Relativise, pas excuse, nuance…

Orange, tout gros qu'il est, et avec ses centres de R&D, n'est pas fichu de faire ne serait-ce qu'une télécommande convenable.

Combien de fois je retrouve ma Livebox carrément plantée à une heure improbable où je ne m'en servais même pas. Ou encore, l'app de programmation à distance qui d'un coup ne marche plus. Au moins on dira que leur SAV via Twitter est efficace.

Par contre oui, j'ai eu deux Freebox Revolution avec à chaque fois leur Blu-Ray défaillant. Dans mon cas c'était pas grave je n'en avais pas l'utilité. Mais pour le reste de la box, les types de Free pourraient donner quelques conseils à leurs homologues d'Orange.

Ce qu'il y a de bien avec Free c'est qu'ils ont de bonnes idées et qu'il osent bien plus que les autres. Leur problème c'est la mise en oeuvre. C'est toujours bien à 80% mais parfois les 20% restant sont assez importants.

avatar sachouba | 

L'attribution d'IP fixes et l'ouverture de ports fonctionne très bien sur les Livebox d'Orange.

avatar stey06 | 

Free c'est ultra nul ! Arrêtez l'intox svp.

avatar jbsandrine | 

@stey06 :
Le réseau marche très bien en 3G et 4g
Free progresse tous les jours

avatar gattuz | 

@stey06 :
+1

avatar Klouk | 

@stey06 :
Alors la je demmande des explications

avatar chatelp | 

J'ai l'impression de lire un publi-communiqué Free !

avatar chatelp | 

Cet article me fait penser aux "vrai-fausses" pages de pub de BFM-TV :D

avatar jessy | 

Depuis la dernière mise à jour AirPlay fonctionne correctement, aucune obligation d'utiliser les CPL. Je suis chez Free depuis 7 ans et j'aimais eu une seul fois ma box HS. Contrairement à anciennement Neuf et Wanadoo

avatar matthew3321 | 

@jessy :
J'en suis à ma 3ème Freebox HD qui ne fonctionne pas en l'espace de 8mois....

avatar jessy | 

@matthew3321 :
En 7ans rien sur V5, V6 matériel ou réseau

avatar jessy | 

@jessy :
Logiciel oui quelques loupe comme AirPlay corriger il y a peut. Mais acceptable sur un produit que j'ai eu gratuit(en dehors de mon abonnement) contrairement à mes produits Apple hors de prix instable (IMac 27 2011 Yosemite, IPhone 5S, IPad Air IOS 8)

avatar Klouk | 

@jessy :
iPad Air instable ? Kezako ?jamais vu et pourtant j'utilise Cubasis avec 5 synthes virtuels et je n'ai jamais eu de plantage

avatar death_denied | 

+1 Chez moi le problème d'AirPlay finalement ne venait pas de ma Freebox mais de mon iPad.

avatar jbsandrine | 

À quand la 3G à Monaco ?
Puisque XN est le patron de Monaco Télécom

avatar Zara2stra | 

Je plussoie, ça fait très publi-reportage. Vous avez été rémunéré combien pour lécher les boules de Free comme ça ?

avatar Jeff06am | 

En attendant cet opérateur grandit...
Mais nous sommes en 2015 et je suis même pas capable d'envoyer un tweet tellement c'est lent.

avatar frankm | 

En novembre je porte le Free Mobile de ma femme vers Sosh. Et Free ce sera 100% fini chez nous, bon débarras !

avatar Lestat1886 | 

A force de baisser les prix, il va tuer toute l'industrie lol

avatar Klouk | 

Moi je n'ai que peu de problèmes avec ma free box a part les jours ou ça débloque. Quant à l'air play aucun soucis particulier et la 3G c'est pas pire que mon Nokia du boulot. Je suis en région parisienne

avatar Liena | 

C'est clair que ce sont des articles à troll/mauvaise fois...
:-)

avatar Jerom722 | 

Je remercie free pour le côté financier dans le domaine du mobile

Mais ces crevures qui tentent de stopper la neutralité du net avec le coup de la bande bassante de youtube peuvent toujours rêver pour que je leur file un centime :)

avatar Scs38 | 

MERCI FREE ! SA PLACE EST MÉRITÉE

avatar Hugualliaz | 

L'itinérance 3G prendra fin en 2017 mais je pense qu'il y aura un prolongement de celle en 2G...

avatar SonyTEL | 

L'itinérance à été signé avec la voleur d'Orange jusqu'en janvier 2018 (6 ans).

Bien évidement le contrat seras stopper avant !

Free à déjà verser des millards d'euros pour les bonne langues ;-)

avatar narugi | 

Je suis tous chez Orange. Mais on m'excusera de dire que Free Mobile est presque aussi bon que Orange en terme de qualité de réseau dès lors que on est sur son réseau en propre.

Et la Freebox Révolution même en étant sortie il y a déjà quelques années et toujours selon moi la meilleure box du marché (de très moi ). J'attend la V7 pour rebasculer à Free.

avatar natura44 | 

Utilisateur Free Mobile depuis la 1ère heure, j'ai vu le changement !

La 4G fonctionne excellemment bien, et les échecs d'appels et/ou sms ne sont plus qu'un lointain souvenir...

Le seul point noir reste la navigation ou la consultation YouTube en 3G.
Sur ce point, l'itinérance Orange et le bridage opéré pèse clairement en la défaveur de Free.
Mais cela s'atténuera quand leur réseau 3G sera à 100% propriétaire.

Enfin, je suis bien d'accord qu'au jour d'aujourd'hui, les concurrents proposent un meilleur réseau au même prix. Cela étant, et pour ma part, je préfère subir quelques difficultés (pas insurmontables), et rester fidèle, en guise de soutient, à l'opérateur qui a permit cette baisse de prix.
Il ne faut pas oublier que jusqu'à Janvier 2012, les forfaits illimités avoisinaient les 100€/mois...

avatar narugi | 

Édit : iGen ne fait pas de publicité pour Free. Ils disent la vérité. Le réseau est rapidement construit. Et sa box est la meilleure du marché.

Ils auraient pu reconnaître je l'avoue la lenteur de construction du réseau fibre de Free, bien que j'ai lu cette semaine que le réseau fibre commençait z de déployait sérieusement chez eux.

Free une fois un réseau mobile indépendant de Orange sera une cash machine de rêve et investira que dans l'innovation son capital.

avatar Christophe Laporte | 
bon aux rageux du samedi soir qui ont l'air de s'ennuyer, j'ai aucune action chez Free. Et je ne suis même pas client chez eux. on peut dire tout ce qu'on veut sur free, mais sa réussite économique est incontestable. Après si vous avez des arguments solides, j'ai hâte d'échanger avec vous, parce que le sujet est passionnant
avatar samsneed86 | 

Free c'est pô mal pour la voix, perso j'ai combiné le forfait free a 2 balle + le forfait 6Go de BT a 1€. Du coup 2h + 6Go = 3€

Pages

CONNEXION UTILISATEUR