La 5G est-elle dangereuse ?

Anthony Nelzin-Santos |

C’est le printemps de la 5G : les antennes bourgeonnent et les pétitions fleurissent. Les premières contestations accompagnent les premiers réseaux, sans toutefois parvenir à faire mouche, faute d'arguments bien probants. Si les articles et les mouvements des « anti-ondes » ne manquent pas d'intérêt, ils jouent sur les peurs en ignorant la réalité de la recherche scientifique, loin de la vérité qu'ils prétendent incarner. Pour y voir plus clair, voici quelques éléments de réflexion.


Tags
#5G
avatar AppleDomoAdepte | 

@Zoupinou

Quel rapport avec mon propos ?

A l’heure actuelle, bien malin qui peut dire que les ondes sont dangereuses ou pas. Tout est une histoire, de fréquences, de niveau et de durée d’exposition
On peut aussi ajouter à ça la modulation des signaux.

avatar Bigdidou | 

@Zoupinou

Il s’agit d’études rétrospectives dont les biais sont incontrôlables, les données terriblement imprécises.
A mon avis, on n’aura jamais de réponse claire sinon celle d’un risque minime.
On voit la même chose avec l’alimentation. En dehors de choses solides (comme le lien cirrhose/sucres dont on parle plus haut) on voit depuis trente ans se succéder les études qui disent une chose puis son contraire.
Franchement, le risque serait inquiétant, il se serait déjà exprimé.
Ou alors, il se manifestera d’une façon indirecte qu’on attendait pas du tout.

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Il s’agit d’études rétrospectives dont les biais sont incontrôlables, les données terriblement imprécises. »

Oui. Il s’agit d’enquêtes cas-témoins dont le niveau de preuve n’est quand même pas très élevé

« A mon avis, on n’aura jamais de réponse claire sinon celle d’un risque minime. »

Le seul moyen d’y arriver est de le rechercher de manière prospective par des études exposés-non exposés.
Mais quasiment impossibles à mettre en place pour des raisons évidentes d’éthique en tout cas chez l’homme.
D’où les considérations d’études chez l’animal. La question étant d’avoir un modèle animal validé.

avatar Bigdidou | 

@jazz678

« Le seul moyen d’y arriver est de le recherche de manière prospective par des études exposés-non exposés. »

Oui, enfin, il y a les méthodes épidémiologiques, quand même ;)
Mais bon, faut que le;temps passe...

avatar jazz678 | 

@Bigdidou

« Oui, enfin, il y a les méthodes épidémiologiques, quand même « 

Oui. Les enquêtes exposés-non exposés donc..:o)

Seule moyen d’identifier le facteur de risque causal

avatar JLG47_old | 

@Bounty23

Le vibreur n’est évidement pas concerné.

avatar armandgz123 | 

@Bounty23

C’est un fake cette vidéo...

avatar schaumeil | 

Merci McGe pour cet article très complet.

avatar PierreBondurant | 

Super article!

« La conclusion est simple : en l’état de la recherche, il est impossible de dire que les réseaux 5G posent un risque sanitaire majeur. »

La vraie complexité scientifique c’est pas d’identifier les effets de telles ou telles expositions pris séparément (encore que...) mais d’avoir une idée même vague de quels sont les effets combinés de multiples expositions: produits chimiques dans les produits de nettoyage et dans les habits, conservateurs dans les aliments, ondes électromagnétiques à la maison et dans la rue, pollution atmosphérique (dieselgate), micro-plastique dans l’eau en bouteille....

avatar menlopark | 

Je ne suis pas d’accord avec la dernière recommandation sur le fait de ne pas utiliser des dispositifs anti-Ondes. Pour info, j’ai équipé mon iPhone et celui de mes enfants d’un patch fazzup, il réduit le rayonnement sans altérer la qualité du réseau. Et j’en suis ravi, les mesures le prouvent. D’autant que le DAS des récents iPhone avec les antennes extérieures, est très élevé.

avatar Link1993 | 

@menlopark

En fait, si, c'en est une plutôt bonne. Car sur ces produits, soit c'est une arnaque jouant sur la crédulité des gens (patch), soit ça redirige les ondes générant une sur exposition (les chapeaux, caleçon), soit ça fait réduire le réseau du téléphone, et dans ce cas là, le téléphone doit émettre beaucoup plus pour contrer le manque de réseau, générant là aussi une surexposition :)

Retiré ces machins, et passe ton téléphone en mode avion, ça c'est la vrai solution :)

avatar Nagarian | 

Bonjour à tous, je ne commente pas souvent les articles mais je voulais vous remercier pour la qualité de vos articles et particulièrement celui-là qui est bien documenté! Bon travail à vous tous et continuez comme ça!

avatar PhilippeNC | 

Aux débuts du train, certains estimaient que la vitesse excessive de 40/50 km/h était dangereuse pour les yeux !
Et à côté dans les maisons britanniques bourgeoises du 19eme siècle on tapissait les murs avec de la tapisserie colorée à l’arsenic. On estime qu’il y en avait 2,5 kg pour 100m2. Conclusion : notre ennemi est celui qu’on sous-estimé

avatar IceWizard | 

@PhilippeNC
"Aux débuts du train, certains estimaient que la vitesse excessive de 40/50 km/h était dangereuse pour les yeux !"

Certains médecins pensaient même que la pression de l'air à 80 km/h allait écraser les poumons des passagers !

avatar alan1bangkok | 

le vrai danger , ce sont les cons qui pullulent en ce monde
on va tous crever !

avatar Grizzzly | 

Ce sujet me rapelle ce texte de Aurelien barrau, astrophysicien:

« On prépare donc le réseau téléphonique 5G. Activement. Avec frénésie et impatience ! Pour un temps de latence un peu amoindri et la certitude que les vidéos YouTube seront visibles « outdoor » sans la moindre interruption, nous allons déployer d’innombrables antennes, détruire les précédentes, tout renouveler – sans doute en de multiples exemplaires, opérateurs disjoints obligent…
Voila l’archétype de ce qui mène au désastre. Notre incapacité structurelle à dire « ça suffit, nous n’avons pas besoin, pas envie, de cette débauche insensée ; nous refusons cette idée létale suivant laquelle tout ce qui est technologiquement possible doit être effectivement réalisé, pour la jouissance mortifère de la consommation pure »
La question n’est PAS de savoir s’il faut construire des centrales nucléaires ou des éoliennes pour alimenter tout cela. Elle consiste à comprendre comment endiguer cette hubris suicidaire de création de besoins matériels qui prévalent sur les ravages insensés que leur mise en acte induisent nécessairement sur le vivant. Même avec une source d’énergie parfaitement « propre », l’effet du déploiement serait dramatique.
La 5G tue. Non pas à cause des effets des ondes sur la santé humaine. Mais en tant que création artificielle d’un besoin arbitraire aux conséquences dévastatrices. On ne PEUT PLUS continuer à faire « comme si » ces folies n’avaient pas de conséquences. Nous avons DéJà tué 70% du vivant (avec presque aucun réchauffement climatique). Préfère-t-on la vie ou le débit du réseau téléphonique ? C’est (presque) aussi simple que cela. »

avatar IceWizard | 

@Grizzly
Ce qui est marrant avec ce genre de texte, c'est son universalité. En changeant quelques mots ici et là, ça peut devenir un pamphlet contre le téléphone filaire, la radio, la tv, la presse, le vote des femmes, la voiture, les avions, le chemin de fer, la machine à vapeur, la bière sans alcool, la publicité et l'électricité.

Je ne serais pas étonné d'apprendre qu'a l'origine c'est un prêche catholique, fustigeant les gens "avides" refusant la vie humble et austère que Jésus accorde aux vrais fidèles.

avatar zoubi2 | 

@IceWizard

Je serais plutôt d'accord avec vous...

Moi, ce que je trouve plutôt marrant, c'est que le Monsieur parle d'hubris alors que c'est clairement lui qui donne dans l'excès...

avatar lepoulpebaleine | 

@IceWizard

Tu exagères un poil. Certes Aurélien Barrau est très bio-engagé, tendance décroissant, mais c’est un esprit vraiment brillant. Je conseille ses conférences sur l’espace temps ou le Big Bang.

avatar Bouba | 

@Grizzzly

Ça porte à réfléchir...

avatar pagaupa | 

Comme si l’OMS était parole de bible...

avatar Tony-Lausanne | 

Ça m’as fait plaisir de disposer de cet article en ce dimanche nuageux. Il est bien rédigé, pertinent et très convaincant...merci Anthony, c’est du beau travail.

N’empêche pas qu’en fin de compte je ne sais toujours pas quoi en penser.
Nous sommes constamment exposés à toutes sortes d’ondes, constamment, et de plus en plus intensivement variées... en introduisant une nouvelle génération de réseau (supposément néfaste ou inversement bénigne) lesquelles existent bientôt sur toutes fréquences existantes...ne devrions-nous pas commencer à se poser les bonnes questions et de commencer déjà par supprimer les ondes « obsolètes » de notre vie afin de libérer un peu de spectre ? C’est quoi la limite que nous tous pouvons supporter ? Et la nature, les animaux, (par exemple je sais pas, les saumons, les abeilles, les papillons ?) de quelle façon seraient-ils affectés ?

Je pense que nous devrions réfléchir un peu à notre environnement, car la, cela fait un bon moment que nous détruisons tout sur notre passage, tout en nous disant que ceci + plus cela n’est pas grave. Voilà où tout cela nous as amené.!

Nous avons déjà détruit cette belle planète.

Alors continuons mes chères frères homo-sapiens, on s’en remettra. On en changera.

On l’emmerde cette putain de planète !

avatar lepoulpebaleine | 

@Tony-Lausanne

« N’empêche pas qu’en fin de compte je ne sais toujours pas quoi en penser. »

Un peu pareil pour moi. Ce que je me dis malgré tout c’est qu’il y a des dangers infiniment plus néfastes que ce bain d’ondes dans lequel on patauge depuis déjà pas mal de temps. Avec la 5G on en rajoute juste un peu plus.

avatar pocketalex | 

@lepoulpbaleine

Combien d’essai Nucléaires ces 50 dernières années ?

2404

Pas tous dans l’atmosphère... mais une bonne partie... 543, dans l’atmosphère

Je dis ça, j’dis rien hein

avatar quetzal | 

Article intéressant. Mais pas un mot sur l’influence possible de la 5G et d’autres ondes électromagnétiques sur les autres êtres vivants. C’est pourtant un argument des anti-5G. Pourquoi le passer sous silence ?
Aurélien Barreau, astrophysicien, dit à ce sujet : « Je préfère un monde sans 5G, avec un peu plus de latence vidéo, à un monde sans oiseaux. » Les oiseaux peuvent n’être pas directement touchés, si les insectes dont ils se nourrissent le sont, le résultat sera au final le même. Ils sont déjà largement victimes des effets des pesticides (insecticides et autres) pourtant dûment agréés, qu’un lecteur sur ce fil défend aveuglément.
Alors, la question est aussi : Quelle est l’influence de la 5G et des autres ondes sur le Vivant en général ? Avons-nous besoin de cette course effrénée et assez aveugle ? Principe de précaution ou course technologique aveugle à ses conséquences possibles ?

avatar postman94801 | 

Les débiles et hystériques de tout poils ont trouvés un nouveau sujet !

avatar Bigdidou | 

@postman94801

« Les débiles et hystériques de tout poils »

Peut-être que ce sont aussi juste des gens légitimement inquiets de choses inconnues et à propos desquelles le savoir est difficilement accessible ?

Après, je suis d’accord qu’il y a des gens dont le discours est très toxique. Il y a parmi eux de vrais allumés, mais aussi de vrais escrocs.

avatar JLG47_old | 

Évidement, le rayonnement cosmique n’existe pas, non plus que le flux massif de neutrinos, non plus que celle des nuages par temps orageux.
Combien de v/m rien que par la nature?
Il est bien connu que la théorie du complot et le procès en sorcellerie sont proportionnels au cube l’ignorance générale.
Et celle-ci reste considérable.

avatar Dgamax | 

2.6Ghz c’est la même fréquence que le WiFi, on l’exploite depuis bien longtemps, on a des antennes chez nous qui nous bombarde h24.

avatar Bouba | 

La 5g, ou comment une industrie se maintien en vie en créant une autre version de leur offre. On nous fait croire que les taux de latence seront réduits: on ne peut pas aller plus vite que la vitesse de la lumière..
On nous dit que les entreprises pourront connecter leurs usines et les différents capteurs directement: Bienvenue aux risques de sécurité!!

Et la vitesse multipliée? On n’a pas tant besoin de plus vite que les vitesses de streaming actuelles et de toute façon la quantité échangée nous est fortement facturé. Aussi, ça reste une avenue possible pour le vol de données.

Bref, santé ou pas, la 5g c’est juste con. Et je ne sais pas qui va véritablement voir la différence dans son usage quotidien.

Déployer un système, à très large coût, qu’une fraction des individus vont réellement utiliser? C’est une stratégie intéressante pour que les opérateurs et les équipementiers puissent satisfaire les investisseurs. Rien de bien plus.

avatar armandgz123 | 

@Bouba

Bah moi, je vais voir la différence... le passage de la 3G à la 4G a complètement changer ma vie.
Sauf que la 4G, ça sature le soir. La 5G pourrait résoudre ce problème, même si je ne pense pas la voir de si tôt.
(La 4G de dernière génération le suffirait, mais les opérateurs n’investissent qu’une fois tout les 10 ans, alors autant avoir de la 5G quoi)

avatar Dgamax | 

@Bouba

Ce n’est pas parce qu’une onde se déplace à la vitesse de la lumière que ta 4G/5G ou même la fibre auront la latence de cette vitesse.
La 4G à une latence de 40ms~ du au matériel + la distance de ton smartphone à une antenne relay mais ça comme tu l’indique cette latence est minime et incompressible.
La 5G apporte une amélioration de la rapidité des traitements des données, on passe de 40ms à 5ms.
Cette baisse de latence peut servir au voiture connectée ou pour une opération chirurgicale ou non à distance. 40ms ça parait peu mais quand tu veux réaliser certaines actions elles sont notables.
Et surement pour d’autres cas d’usage qu’on ignore encore.

avatar Tony-Lausanne | 

@Dgamax

Pour les voitures connectés ce n’est pas très pertinent, l’UE as adopté le standard WiFi...

Pour la chirurgie on as la fibre optique, ça suffit largement et c’est une connexion bien plus stable.

Mais devant l’incapacité de se déterminer sur le bon choix à faire faute de connaissances sur le long terme, l’avenir nous dira si on aura fait le bon choix, nous tous.

avatar Bouba | 

@Dgamax

Il semblerait que la 4g bénéficie aussi des améliorations en latence. 1-2ms de différence seulement.

http://wirelessone.news/10-r/1277-10-ms-latency-huawei-delivers-in-4g

avatar JLG47_old | 

Comment dire!
Un article documenté et claire pour peu que l’on ait un minimum de compréhension de l’électromagnétisme.
Par vraiment à la portée de tous.

avatar psavoyaud | 

Merci pour cet article complet, objectif et instructif.

avatar Liena | 

Étonnamment, l’Europe ne veut pas entendre parler du principe de précaution concernant la 5G.. certaines villes en Europe ont stoppé son développement car, je cite la maire de la ville en question « je ne veux pas que me concitoyens servent de rats de laboratoire »
On sait que la « 5G » est perçue comme le nouvel eldorado pour les industriels du secteur et l’Europe ouvre les vannes financières pour ceux qui lui soufflent à son oreille ! Donc on peut légitimement se poser la question de l’impartialité des études sur les ondes... non ?!

On se balade, arrosé par les ondes FM/AM, gprs/edge/3G/4G/... etc
Les enjeux financiers et commerciaux sont tels que de toutes façon, quand il y aura des études sérieuses financées par autres choses que des lobbies, peut-être y verrons-nous plus clair ?
Tabac, amiante, sucre etc, des substances pourtant si « inoffensives » ...

Bref, le débat reste ouvert...

avatar iPop | 

@Liena

Je suis tout à fait d’accord avec vous quand il s’agit d’argent, la raison est souvent très loin.

avatar jean_claude_duss | 

@Liena

Le principe de précaution c’est pas quand aucun début de preuve scientifique est la... c’est le contraire. On a pas la certitude que c’est nocif mais des doutes : le principe de précaution peut s’appliquer. Dans le cas de la 5G c’est de la psychose.

avatar Yves SG | 

Super article !
Merci iGeneration ?

avatar zoubi2 | 

@Bigdidou

Suite à vos (excellents) commentaires : Peut-on tout simplement parler d'effet nocebo ?

avatar nicolasbry | 

Comparer la lumière produite par les photons et les ondes des antennes produites par des électrons , c’est apporter la preuve qu’on a séché les cours de physique !

avatar Bouba | 

Question: si les ondes sont stoppées par les vêtements ou moins de 2 mm de peau, comment aurons-nous de la réception avec l’appareil dans nos poches, ou à l’intérieur derrière des murs qui sont beaucoup plus épais et denses que notre peau ?

avatar jean_claude_duss | 

@Bouba

C’est pour ça que la 4G reste indispensable

avatar wilfried50 | 

Vu la taille de la puce non pas de danger bien évidement ! Par contre sous une ligne de 400 000 Volts une habitation ou à proximité la moyen !!! Ils ont construit de maisons accession a la propriété hlm sous ce genre de ligne à Baudre Manche et là pas de soucis allez y no problèmes... Et ben moi dans ce cas d’électromagnétisme je passe mon chemin habitez là si vous voulez mais sans moi ???

avatar Hōjō Tokyo | 

En même temps qu’attendre d’une bande de geek dépendant de leur iPhone ?

avatar zoubi2 | 

@Hōjō Tokyo

??

avatar vince29 | 

Quelqu'un sait comment fonctionne sigfox ?
Et s'il existe une carte qui recense les emetteurs et puissance de chacun et les dates d'entrée en fonction.
Merci

avatar fransik | 

...MacG je vous aime.
Voilà, c‘est dit.
Heureux de vous lire.
Bonne soirée les gens, les licornes, les dragons, et les autres

avatar macinoe | 

Bien sûr que c’est dangereux.
Mais bien moins que la vie elle même qui finit toujours mal.

Et les emmerdeur de tout poil qui n’ont rien d’autre à faire que de flipper devraient plutôt en profiter, car elle est bien courte.

Et j’ai un scoop, la 6G ce sera encore pire. pourquoi ?
Parce que 6 est supérieur à 5 pardi !

Et le compteur Linky 2, je ne vous raconte même pas.
Directement relié aux chinois du FBI qui vous fileront la leucémie par télépathie.

Pfff.. fatiguants tous ces tarés de complotiste des réseaux sociaux.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR