Free et Orange ont signé pour prolonger l'itinérance de deux ans

Florian Innocente |

Le contrat d'itinérance entre Orange et Free pourrait en reprendre pour deux ans, jusqu'à la fin 2022. Dans un communiqué d'avant week-end, l'Arcep explique qu'il examine un avenant, signé le 19 février et qui lui a été soumis le 24, dont l'objectif est de reporter au 31 décembre 2022, plutôt qu'à la même date en 2020, la fin de l'accord d'itinérance.

Antennes 4G. Image Christine und Hagen Graf (CC BY).

Une première inflexion dans les termes de cet accord avait eu lieu en 2016, à l'initiative du gendarme des télécoms. La nouvelle date butoir avait été actée pour la fin de cette année. Par ailleurs, depuis janvier dernier, les débits d'Orange fournis aux utilisateurs de Free, lorsqu'ils sont en itinérance, sont plafonnés à 384 kbits.

Free justifie par trois points sa demande de repousser cette échéance. L'opérateur, malgré ses efforts, se dit dans « l'impossibilité de rattraper le standard de couverture du marché qui a nettement augmenté avec l’accord de mutualisation Crozon et les obligations New Deal ».

L'accord Crozon consiste en une mutualisation des réseaux de Bouygues et SFR afin d'éviter des doublons d'antennes sur un même site. Quant au "New Deal", il s'agit d'un programme visant à pousser les opérateurs à réduire le nombre de zones blanches ou mal couvertes (lire aussi Où en est-on de la couverture 4G et des performances avant la 5G ?).

Ensuite, Free Mobile veut continuer de disposer du réseau 2G d'Orange, explique l'Arcep :

« Le besoin de bénéficier d’une couverture 2G au même titre que les autres opérateurs de réseaux mobiles » compte tenu, d’une part, d’un nombre d’abonnés 2G « en attrition lente » et de l’impossibilité pour Free Mobile de déployer un réseau 2G à court-terme en raison du manque de fréquences et, d’autre part, de l’utilisation de la 2G par les autres opérateurs comme technologie de repli « dans certaines situations notamment en indoor ou en heures de pointe ».

Pendant ces deux années, l'avenant signé entre Free et Orange prévoit que les débits en itinérance restent plafonnés à 384 kbits. En outre, les capacités d'interconnexion entre les réseaux des deux protagonistes, utilisés pour l'itinérance, ne devront pas augmenter (il s'agit de rester dans une situation contrainte).

Enfin, sur un plan financier, il est prévu des modalités — non détaillées — pour faire en sorte que le nombre de clients Free Mobile utilisant le réseau 2G/3G d’Orange continue de diminuer drastiquement.

En parallèle à son analyse en cours de cet avenant, l'Arcep a lancé une consultation auprès des autres acteurs du marché afin de recueillir leurs appréciations.


avatar Smoky | 

Euh pour prolonger le bridage oui !!!

avatar Fabricius | 

384kbps en bordage, c’est à peine suffisant pour recevoir un iMessage ... c’est histoire de dire qu’internet n’est pas coupé.

Une honte.

avatar frankm | 

@Fabricius

C’est le contrat entre les 2 opérateurs. Ils ont dû se pencher entre une coupure nette ou progressive. Visiblement ils ont signé pour du progressif.
En tout cas cette demande est bonne et signifie toujours : merci free pour les prix et merci Orange pour ton réseau

avatar ludmer67 | 

@frankm

« En tout cas cette demande est bonne et signifie toujours : merci free pour les prix et merci Orange pour ton réseau »
A ce compte-la, Free aurait dû devenir l’opérateur virtuel d’Orange…

avatar onclebobby | 

@ ludmer67
Déçu? ça n'arrivera jamais, dommage pour vous!

avatar ludmer67 | 

@onclebobby

« Déçu? ça n'arrivera jamais, dommage pour vous! »
C’est pour Free et ses pompoms girls de votre genre que je suis déçu : après plus de huit ans d’existence et d’annonces en fanfare, Free continue de reposer sur le réseau bridé de son principal concurrent. Un boxeur qui harangue la foule avec des béquilles, ça n’impressionne que les bobbies...

avatar narugi | 

@ludmer67

En même temps, si tu t’intéressais un peu au lieu de donner ton avis bêtement. Tu saurais que Free n’a en licence que de la 3G/4G/5G de ce fait il leur est impossible de proposer de la 2G à ses abonnés.

Après de mon avis si j’étais Free pour éviter d’avoir ce type de paiement à faire à un concurrent, ca serait d’offrir à leurs abonnés fidèles un téléphone d’entrée de gamme et facile d’utilisation à 20/25€, compatible au minimum avec la 3G, avec une note précisant l’intérêt de passer sur des réseaux plus rapide et moderne.

avatar Rigby | 

@narugi

Pourquoi le contrat d’itinérance continue à proposer de la 2G et de la 3G dans ce cas si seule la première est nécessaire ?

avatar MystR | 

@narugi

Le problème est que sans le réseau support d’Orange, la petite bande 3G de fm s’écroulerait et saturerait en rien de temps tant qu’il n’y a pas de VoLTE.

avatar ludmer67 | 

@narugi

« En même temps, si tu t’intéressais un peu au lieu de donner ton avis bêtement. Tu saurais que Free n’a en licence que de la 3G/4G/5G de ce fait il leur est impossible de proposer de la 2G à ses abonnés. »
Et tu lisais mieux, tu aurais compris ce que je voulais dire (ça doit être le confinement...). Le boxeur, c’est Free, et l’harangue, c’est sa com de frondeur contre le milieu des trois opérateurs. Free est dépendant d’un opérateur contre qui Niel vitupérait au lancement en 2012. Mais sans licence 2G (et pas encore de 5G, Monsieur le professeur !), Free reste dépendant du réseau d’un opérateur.

avatar MarcMame | 

@ludmer67

"après plus de huit ans d’existence et d’annonces en fanfare, Free continue de reposer sur le réseau bridé de son principal concurrent."

Le fait que Bouygues et SFR fassent la même chose n’a pas l’air de te poser le moindre problème.

avatar ludmer67 | 

@MarcMame

« Le fait que Bouygues et SFR fassent la même chose n’a pas l’air de te poser le moindre problème. »
Parce que je m’en fous personnellement. Vous prenez les agissements de SFR, Bouygues, Orange et Free comme ceux d’autant d’équipes de foot. C’est une mentalité de supporter... Bouygues et SFR n’ont pas eu besoin l’un l’autre pour se développer et chacun ont un réseau 2G, deux différences de taille !

avatar MarcMame | 

@ludmer67 : "Parce que je m’en fous personnellement."
Tu t'en fous mais ça ne t'empêche pas de critiquer l'un sans parler de l'autre... Etonnant comme posture.

"Bouygues et SFR n’ont pas eu besoin l’un l’autre pour se développer"
Vraiment ? Pourquoi avoir signé un accord de mutualisation alors ?
Explique moi.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Bouygues déploie des relais pour SFR et SFR déploie des relais pour Bouygues, c’est transparent pour l’utilisateur qui profite d’une bonne qualité de service, on peut pas en dire autant pour l’itinérance Orange, et ça ne date pas du bridage officiel à 384kbps ...

Il me semble que Free ne déploie rien pour Orange, ou alors j’ai loupé un truc. En tout état de cause, Free paie Orange pour un service 2G/3G médiocre, et si ils veulent le poursuivre jusqu’à 2022 sans même prévoir une désactivation par plaque, c’est un aveu clair : même là où le réseau propre est bien déployé, il ne sera pas capable de tenir la charge, pas étonnant avec 5mhz en 3G et pas de VoLTE ...

Et en passant, Bouygues et SFR ont déployé leurs réseaux chacun de leur côté pendant plus de 15 ans, Free a disposé d’une itinérance dès son lancement commercial.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Bouygues déploie des relais pour SFR et SFR déploie des relais pour Bouygues, c’est transparent pour l’utilisateur qui profite d’une bonne qualité de service, on peut pas en dire autant pour l’itinérance Orange, et ça ne date pas du bridage officiel à 384kbps ...

Il me semble que Free ne déploie rien pour Orange, ou alors j’ai loupé un truc"

Tu n’as rien loupé. C’est bien ça. Maintenant il faut utiliser son cerveau pour comprendre que Orange et Free déploient un réseau dont ils ont la pleine et entière maîtrise contrairement à BT et SFR qui dépendent l’un de l’autre. C’est pas un bon signe pour l’avenir.
Si l’un ou l’autre flanche, les 2 tombent.
Comprendre aussi que l’intérêt d’Orange est pécunié, celui de Free est d’offrir un accès à la 2G pour leurs abonnés dans leurs zones encore blanches.
En roaming, un abonné Free apprécia d’avoir sa communication téléphonique maintenue. La data n’ayant que peu ou pas d’importance. Si c’est le cas dans ton lieu de vie, tu choisis un autre opérateur.

avatar Rigby | 

@MarcMame

« Si l’un ou l’autre flanche, les 2 tombent. »
Non puisque SFR et Bouygues ont eu la bonne idée de déléguer la gestion des sites à une société ad-hoc créée pour l’occasion, tu crois vraiment que les mecs qui ont pensé le projet sont des abrutis qui ont plié ça en une après-midi ?

« Comprendre aussi que l’intérêt d’Orange est pécunié, celui de Free est d’offrir un accès à la 2G pour leurs abonnés dans leurs zones encore blanches. » « La data n’ayant que peu ou pas d’importance. »

Pourquoi l’itinérance est renouvelée en 3G dans ce cas ? Voilà qui est bien mystérieux …

avatar MarcMame | 

@Rigby

« « Si l’un ou l’autre flanche, les 2 tombent. »
Non puisque SFR et Bouygues ont eu la bonne idée de déléguer la gestion des sites à une société ad-hoc créée pour l’occasion »

Il n’est pas question de technique mais d’investissement financier.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Désolé mais je ne suis pas aussi vif d’esprit que toi, ce que tu dis sonnes creux alors il faut m’expliquer en quoi mutualiser présente un risque financier ? 🤔

Bouygues et SFR économisent sur des relais qu’ils auraient de toutes façons dû installer et entretenir. Au lieu de gérer ça chacun de son côté ils ont choisi de se répartir le boulot selon les zones, où est le risque lié à « l’investissement financier » là dedans ?

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Pourquoi l’itinérance est renouvelée en 3G dans ce cas ? Voilà qui est bien mystérieux …"

Parce qu’elle permet quand même le minimum :
Messageries, mails, gps, etc...

avatar Rigby | 

@MarcMame

Le bridage officiel de la 3G est de 384kbps chez Free, soit pile le débit proposé par l’edge. La question reste donc la même : quel intérêt à prolonger l’itinérance 3G si le service proposé est littéralement le même en 2G ? Étrange ...

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Et en passant, Bouygues et SFR ont déployé leurs réseaux chacun de leur côté pendant plus de 15 ans, Free a disposé d’une itinérance dès son lancement commercial."

En 15 ans de déploiement, AUCUN opérateur n’a atteint (ni respecté) le taux de couverture de Free et personne ne s’est plaint de ne pas avoir de réseau en sortant de chez lui. Ca a pris du temps.
En acceptant un 4eme opérateur il était évident qu’il fallait des conditions particulières.
Ils ont eu un statut de MVNO temporaire. Tu te plaints des MVNO ? Tu as des reproches à leurs faire ? N’importe quel MVNO peut faire une demande pour devenir un opérateur à part entière et développer son réseau en propre.
Si tu n’es pas capable de le comprendre tu es de mauvaise foi ou bête...

avatar Rigby | 

@MarcMame

« En 15 ans de déploiement, AUCUN opérateur n’a atteint (ni respecté) le taux de couverture de Free et personne ne s’est plaint de ne pas avoir de réseau en sortant de chez lui. Ca a pris du temps. »

Bouygues à son arrivée : déploiement 2G uniquement en 1800mhz, marché immature, taux d’adoption du mobile ridicule, investissements hasardeux, techniciens peu rompus à l’exercice, matériel onéreux et pas éprouvé

Free à son arrivée : techniciens expérimentés, marché mature, taux d’adoption exceptionnel (tout le monde a un téléphone, ce n’était pas vrai dans les années 90) donc investissement assurément rentabilisé, matériel accessible, avec en prime une itinérance 2G/3G sur le meilleur réseau de France, des fréquences 900/2100mhz bradées pour favoriser l’arrivée d’un nouvel entrant (tu noteras que Free a du 900mhz dès le départ, une fréquence qui porte loin donc, Bouygues a commencé avec du 1,8ghz, bradé lui aussi, mais qui porte peu)

Ose me dire que les conditions d’entrée de Orange/SFR/Bouygues sont comparables à celles de Free. La seule hypothèse où l’on aurait pu reconnaitre une avance de Free, c’est s’il s’était lancé en même temps que les 3 autres, avec le même état de connaissances et de maitrise du marché et du matériel telecom, et qu’il avait réussi à faire mieux que les autres.

Ce n’est pas le cas, Free est arrivé 15 ans après que les opérateurs et fournisseurs aient essuyé les plâtres. C’est comme dire que OnePlus a proposé des smartphones 4G dès son arrivée sur le marché, ils sont trop forts alors que Apple a attendu 5 ans … sauf que OnePlus n’était pas là en 2007, il a donc naturellement profité de la maitrise et de la démocratisation de technologies qu’il n’a pas eu à expérimenter.

« En acceptant un 4eme opérateur il était évident qu’il fallait des conditions particulières. »

Pourquoi évident ? Il était évident que Bouygues n’avait pas besoin d’itinérance en 1996 … comme il est tout aussi évident que Free avait besoin d’une itinérance en 2012 ? Rien n’est jamais évident …

« Ils ont eu un statut de MVNO temporaire. Tu te plaints des MVNO ? Tu as des reproches à leurs faire ? N’importe quel MVNO peut faire une demande pour devenir un opérateur à part entière et développer son réseau en propre. »

Je n’aurais eu aucun problème à ce que Free soit un MVNO, si la qualité de service data suivait sous itinérance Orange, ce qui n’a jamais été le cas. Si NRJ Mobile, La Poste et autres Prixtel proposent la même expérience que Free sous iti Orange, je suis assez préoccupé pour leurs clients. D’ailleurs, en Italie, Iliad emprunte bien le réseau de Wind/3, et ça fonctionne très bien, pourquoi en France c’est différent dis moi ?

« Si tu n’es pas capable de le comprendre tu es de mauvaise foi ou bête… »

Mais c’est que je te sens tendu, le paternalisme ressort dès qu’on commence à mettre en doute la fable Free, mais est-ce que ça m’étonne vraiment …

avatar MarcMame | 

@Rigby

"Free paie Orange pour un service 2G/3G médiocre"

Le service qui intéresse c’est la voix et donc la 2G.
Ce service est médiocre ?

avatar Rigby | 

@MarcMame

Aux dernières nouvelles, Free bénéficie d’un accès aux réseaux 2G et 3G d’Orange. Si ce qui compte c’est la voix (comme tu le dis), alors pourquoi l’accès à celui 3G est renouvelé ? Voilà une dépense mal dirigée 🙃 J’y vois un aveu clair que les 5mhz de Free ne suffisent pas, et quand on a pas de VoLTE, on sait comment ça finirait …

Pour les zones pas couvertes par Free, si l’idée c’est de maintenir la voix, alors l’itinérance 2G suffit. Si la 3G continue, ce n’est pas pour les zones mal ou pas couvertes par Free, c’est pour assurer la continuité du service voix dans les zones où Free a déjà des relais mais n’a pas assez densifié. Résultat : le 5mhz serait saturé à cause de l’absence de VoLTE (lancée il y a plus de 4 ans par Orange/BT, mais tout va bien hein).

avatar MarcMame | 

@Rigby

"et quand on a pas de VoLTE, on sait comment ça finirait …"

Quel rapport ?
Là où Free a de la 4G, ils ont aussi de la 3G.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Tu as lu le reste du message ? Je vais t’expliquer clairement pour que tu comprennes bien :

- Free n’a pas encore jugé bon de se lancer dans la VoLTE
- De fait, tout le trafic voix passe par la 2G/3G
- Problème : Free n’a que 5mhz en 3G, si Free arrête l’itinérance 3G, tout abonné qui tente de lancer un appel repasse forcément en 3G Free et ses 5mhz un peu étroits

Conclusion : si Free conserve l’itinérance en 2G mais aussi en 3G, ce n’est pas que pour les zones non couvertes par le réseau de Free ... mais justement sur les zones que Free couvre déjà mais où il n’a pas densifié.

Renouveler l’itinérance 3G c’est simplement avouer que le réseau Free 3G (puisque la voix ne passe pas en 4G, contrairement aux 3 autres, tu vois le rapport maintenant ?) avec ses 5mhz de bande n’est simplement pas capable d’écouler tout le trafic voix.

Si ils estimaient que le réseau propre pouvait tenir la charge, ils s’en tiendraient à la 2G qui propose le même débit que l’itinérance 3G officiellement bridée à 384kbps. Free est obligé de garder la 3G Orange sinon tout le trafic voix retomberait sur sa 3G propre où il n’y a pas assez de place pour l’ensemble des appels, notamment parce qu’aucun ne transite par le réseau 4G, là où Free a largement plus de place (10mhz en 700, 15mhz en 1800, 20mhz en 2600).

J’ai expliqué 3 fois la même chose donc j’espère que c’est clair maintenant 🤞

avatar MarcMame | 

@Rigby

"J’ai expliqué 3 fois la même chose donc j’espère que c’est clair maintenant 🤞"

Tu es tellement bouffi de certitudes.
Heureusement que tu ne gères pas la crise sanitaire actuelle, ni de près, ni de loin.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Ce sont les mêmes qui gèrent des opérateurs mobiles et la crise sanitaire ? Quel parallèle pertinent, tu es dé-li-cieux 🥰

avatar MarcMame | 

@Rigby : "Ce sont les mêmes qui gèrent des opérateurs mobiles et la crise sanitaire ? Quel parallèle pertinent, tu es dé-li-cieux"

Je sais que le français est une langue complexe.
A moins que tu ne sois toi-même en charge de la gestion d'un opérateur et dans ce cas ta réponse serait pertinente et encore, n'étant pas au courant de tes attributions professionnelles au moment de rédiger mon post cela me dédouane de toute responsabilité. C'est le cas ?

avatar Rigby | 

@MarcMame

Ah tu m’as percé à jour, je ne suis à la tête d’aucun opérateur mobile, du coup je te l’accorde, le rapport entre la gestion de l’itinérance et la crise sanitaire est évidente … mais elle m’échappe 🙃

C’est pas tout mais tu ne m’as toujours pas expliqué pourquoi la 3G d’Orange est encore utile alors qu’elle propose le même débit que la 2G (384kbps) et qu’en plus cette itinérance c’est pour la voix (d’après toi : « le service qui intéresse c’est la voix et donc la 2G »). J’ai toujours pas capté pourquoi dans les zones où Free est déjà implanté ils n’arrêtent pas l’itinérance 3G, j’ai besoin de tes éclaircissements 🙏

Pareil pour la référence aux MVNO, NRJ mobile propose le même service que Free sur itinérance Orange ? Et sur les risques « financiers » pris par SFR et Bouygues, il faut m’aider à y voir plus clair 🧐

avatar MarcMame | 

@Rigby : "le rapport entre la gestion de l’itinérance et la crise sanitaire est évidente … mais elle m’échappe "
C'est la compréhension de notre langue qui te pose problème.

"C’est pas tout mais tu ne m’as toujours pas expliqué pourquoi la 3G d’Orange est encore utile "
Si, déjà expliqué mais surement encore un soucis de compréhension de notre langue.

avatar Rigby | 

@MarcMame

Non, tu m’as bien dit que l’itinérance était utile pour la voix et quelques usages data, problème : la voix est dispo en 2G et le débit est le même en edge qu’en 3G (384kbps)

Pourquoi Free continue l’itinérance 3G dans les zones où il dispose d’un réseau d’une solidité pourtant à toute épreuve ?

avatar MystR | 

@Rigby

Il n’ose pas dire que cette itinérance 3G ne sert qu’à faire joli sur son iPhone bridé et à tromper ses « 13 millions de cons d’abonnés »

avatar ludmer67 | 

@MarcMame

Au contraire, saine posture ! Personnellement, Free, je m’en tape, j’y bosse pas, je ne suis pas actionnaire, je ne brunche pas avec Xav’, mais ça ne m’empêche pas de suivre de l’évolution de cette entreprise française dont j’ai longtemps été client, depuis déçu et satisfait ailleurs. Je le sens bien que je n’arriverai pas à te faire comprendre ça, malgré l’exactitude de ma langue…

A part ça, excellente réponse de Rigby !

avatar MarcMame | 

@ludmer67

"Au contraire, saine posture ! Personnellement, Free, je m’en tape, j’y bosse pas, je ne suis pas actionnaire, je ne brunche pas avec Xav’, mais ça ne m’empêche pas de suivre de l’évolution de cette entreprise française dont j’ai longtemps été client, depuis déçu et satisfait ailleurs. Je le sens bien que je n’arriverai pas à te faire comprendre ça, malgré l’exactitude de ma langue…"

Tu as raison. Ne répond surtout pas à la question.
Éluder. Exactitude de ta posture.

avatar ludmer67 | 

@MarcMame

Rigby a très bien répondu sur la mutualisation, je n’allais pas paraphraser son message pour faire plaisir au petit MarcMame…

avatar Adodane | 

@frankm

Pourquoi “merci orange pour ton réseau “ alors que Free ne goutte qu’à 1% du réseau orange ?
... 384 kbps ! 🤣😅

avatar MystR | 

@Fabricius

De la 3G à la vitesse de la 2G 😅. C’est sur que ça fait plus classe d’avoir un logo « free 3G » que « free Edge » sur nos iPhone.

avatar Soner | 

Donc ça veut dire ce que ça veut dire. Free n’estime pas encore son réseau à la hauteur.

Pas étonnant de toute façon d’après mes derniers essais.

avatar onclebobby | 

@ Soner
Vos sources? Les miennes viennent de l'ARCEP : Free couvre 95% de la population en 4g mais seulement 77% du territoire, donc l'itinérance sera surtout pour ces zones en attendant que Free s'approche des autres. Et n'oubliez pas les robins des toits, qui mettent beaucoup de bâton dans les roues de Free, surtout en Bretagne bizarrement, bastion de l'agrume...
https://www.monreseaumobile.fr/

avatar Rigby | 

@onclebobby

Mais je comprends pas, chez UF ils nous disent régulièrement qu’un nouveau record de couverture en réseau propre a été atteint, 92% la dernière fois.

Mais Free va signer un nouveau contrat national avec Orange uniquement pour 8% des clients, sans arrêter l’itinérance par plaques alors que c’est d’évidence possible vu la super couverture du réseau le plus moderne de France ? Si c’est pas un aveu que la charge ne tiendra pas, expliquez moi ce que c’est ... à part un complot de Orange et des bretons 🙃

avatar frankm | 

Et oui combien de fois grâce à la vulgaire 2G d’orange je m’en suis sorti !

avatar Liena1 | 

Orange fait une bonne opération financière, FM est « honnête » et avoue que son réseau n’est pas à la hauteur. Un tel aveu est rare !
On pourra toujours critiquer ce type d’accord, certes.

avatar MystR | 

@Liena1

Il aurait été plus honnête d’afficher de la vraie 2G que de la fausse 3G.

avatar Liena1 | 

@MystR

C’est un avis que l’on peut porter aux autres opérateurs, à leur débuts !
Et FM a commencé avec de la vrai 3G, celle d’orange, certes, mais 3G quand même !
Je ne défends pas FM ici hein, que ça soit bien clair ! 😅 je dis juste, attention au mauvais procès ! N’oublions pas non plus les bandits qui nous ont servi d’opérateurs !

avatar MystR | 

@Liena1

A la différence près que les autres opérateurs n’ont pas eu un réseau clé en main de secours au démarrage.
J’en parle car ayant été client 2 fois...

avatar bibi81 | 

A la différence près que les autres opérateurs n’ont pas eu un réseau clé en main de secours au démarrage.

Ils ont déployé leur réseau en même temps que la technologie arrivait (donc difficile dans ces conditions d'avoir un réseau de secours).

avatar MystR | 

@bibi81

Les autres avaient déjà la 3G en 2009, il n’y a que pour la 4G que tout le monde est parti en même temps en effet.

avatar MarcMame | 

@MystR

"Les autres avaient déjà la 3G en 2009, il n’y a que pour la 4G que tout le monde est parti en même temps en effet."

Pas tout à fait. Les pylônes et l’infrastructure étaient déjà là et ne nécessitait qu’un upgrade là où Free doit choisir, négocier, faire valider et accepter à la population de nouveaux sites.
Alors oui, tout le monde est parti en même temps mais pas avec les mêmes armes.

avatar MystR | 

@MarcMame

Il aurait dû commencer dans les années 90 comme tout le monde ! 🤣
Les autres ont commencé il y a presque 30ans bla-bla-bla, fm est un bébé de 10 ans, il faut qu’il soit aider par son tuteur Orange.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR