Test de la Mad Catz C.T.R.L.i, une manette iOS sans fil

Stéphane Moussie |

Trop chères, incomplètes, cheaps... les premières manettes compatibles avec iOS ont été de grosses déceptions. Mad Catz, un spécialiste des périphériques de jeu vidéo, fait son entrée sur le marché avec un produit radicalement différent. La C.T.R.L.i est sans fil et aussi grosse qu'un contrôleur de console de salon. S'agit-il d'un choix judicieux ? Réponse dans notre test de la Mad Catz C.T.R.L.i.

Cliquer pour agrandir

C.T.R.L. : une famille de manettes

D'abord, il faut éclaircir un peu la gamme de Mad Catz. Le fabricant a deux modèles de C.T.R.L. à son catalogue, eux-mêmes disponibles en deux versions. La C.T.R.L.i, qui fait l'objet de ce test, est une manette Bluetooth pour les terminaux iOS. Elle nécessite au minimum un iPhone 5, un iPad 4, un iPad mini ou un iPod touch 5e génération sous iOS 7. Elle fait grosso modo la taille d'une manette Xbox et est vendue 59,99 €. Elle est déclinée en version Micro, 20 % plus petite et vendue 49,99 €.

À côté, il y a la C.T.R.L.r, compatible avec Android, le Fire TV d'Amazon, le PC et le Mac. Celle-ci est commercialisée 49,99 € et sa version Micro (plus petite) coûte 5 € de moins. Tous ces modèles se ressemblant beaucoup, il faut bien vérifier lequel on a sélectionné avant de passer à la caisse.

Dommage au passage que la C.T.R.L.i, qui fonctionne avec iOS donc, ne soit pas aussi compatible avec OS X. On peut la jumeler avec un Mac, mais c'est tout. La faute incombe à Apple qui n'a pas fini d'intégrer l'API pour les manettes dans OS X, selon Mad Catz (la C.T.R.L.r doit utiliser des pilotes spécifiques pour être utilisable sur Mac). L'autre manette Bluetooth MFi du marché, la SteelSeries Stratus, ne fonctionne pas non plus avec OS X.

Une « vraie » manette

Les trois manettes iOS que nous avons déjà testées (SteelSeries Stratus, Moga Ace Power et Logitech PowerShell) sont assez différentes, mais elles partagent un point commun : elles sont toutes compactes. La Stratus, la première sans fil, est même tellement petite qu'on peut la glisser dans sa poche pour l'emmener partout avec soi. En contrepartie, ses sticks analogiques sont minuscules et sa prise en main est malaisée.

Cliquer pour agrandir

La C.T.R.L.i est, elle, imposante. Cependant, cet inconvénient se transforme en avantage décisif une fois qu'on la prend en main. On a tout simplement l'impression de tenir une manette Xbox, ce qui est bon signe. Les joueurs habitués à la DualShock de la PlayStation trouveront aussi rapidement leurs marques.

Tous les boutons indispensables sont présents : quatre boutons d'action (XYAB), un bouton pause, deux boutons sur les tranches (L1 et R1), deux gâchettes (L2 et R2), deux sticks et une croix directionnelle. Il y a également un bouton pour jumeler le périphérique et un autre pour l'éteindre. Ne manque que le clic avec les sticks pour que la copie soit parfaite. En bref, on a affaire à une « vraie » manette.

Cette excellente impression est renforcée par la très bonne fabrication. Un point qu'il faut souligner puisque la Ace Power et la Stratus qui sont pourtant vendues plus cher ne peuvent pas en dire autant. La PowerShell de Logitech, dont le prix a été divisé par deux depuis sa sortie, bénéficie, elle, d'une bonne fabrication, mais elle est handicapée par d'autres points rédhibitoires (boutons absents, réservée à l'iPhone 5/5s...).

La C.T.R.L.i à côté de la minuscule Stratus - Cliquer pour agrandir

La C.T.R.L.i est solide et ne craque pas quand on la manipule même fortement. La face avant est faite d'un plastique brillant qui prend très facilement les traces de doigts. À l'arrière, c'est du plastique mat qui est employé, un choix judicieux pour que la manette ne glisse pas. La course des boutons est calquée sur celle de la manette Xbox, on est donc toujours en terrain connu.

Une connexion sans fil

La C.T.R.L.i est une manette sans fil. La connexion à l'appareil mobile se fait au moyen d'une connexion Bluetooth. L'association est réalisée de manière classique : on appuie sur le bouton de jumelage pendant quelques secondes, puis on sélectionne le périphérique dans les réglages Bluetooth d'iOS. L'application C.T.R.L.i [1.0.1 – US – Gratuit – iPhone/iPad] permet de s'assurer que tous les boutons marchent, de mettre à jour le firmware et de consulter une liste de jeux qui supportent les manettes.

Application C.T.R.L.i

Le grand avantage du sans fil, c'est que le périphérique fonctionne aussi bien avec l'iPhone qu'avec l'iPad, sans oublier l'iPod touch. Cela assure également une compatibilité sur plusieurs générations d'appareils, tant qu'Apple ne retire pas l'API d'iOS ou la connexion Bluetooth de ses terminaux. C'est un atout indéniable de la C.T.R.L.i face au PowerShell et à l'Ace Power, qui de par leur utilisation du connecteur Lightning et leur conception sont limités à un ou deux appareils en particulier.

Le sans fil n'est pas parfait non plus, puisqu'utiliser une manette Bluetooth avec un iPhone peut être un casse-tête. On ne peut pas tenir à la fois la manette et l'iPhone. Le problème se pose moins avec un iPad, plus susceptible d'avoir un étui qui serve de support (du type Smart Cover).

La C.T.R.L.i a une solution : une pince. Celle-ci est amovible : si on joue surtout sur iPad, on peut la retirer. Le système de fixation est rudimentaire puisqu'il s'agit d'une simple vis, mais il a le mérite de bien la tenir. Cette pince est extensible et peut agripper jusqu'à un iPhone 6 Plus avec une housse. À l'intérieur, elle est recouverte de caoutchouc pour bien retenir l'iPhone et ne pas l'abîmer.

La pince tient parfaitement le terminal. On peut tourner la manette dans n'importe quel sens, l'iPhone ne s'échappera pas. La C.T.R.L.i fait environ 400 g, soit environ le même poids que la manette de la Xbox 360. Avec un iPhone 6 ou 6 Plus à son bout, on est donc autour de 550 g. Le poids de l'ensemble est satisfaisant. On peut jouer pendant plusieurs dizaines de minutes sans que les bras ou les mains ne fatiguent. À noter qu'avec ses 172 g, l'iPhone 6 Plus fait basculer la manette à l'arrière si on la pose sur une table. On ne demandera pas à Mad Catz d'alourdir son produit, mais plutôt à Apple d'alléger son gros smartphone.

Asphalt 8 sur un iPhone 6 avec une coque Incipio Plume - Cliquer pour agrandir

Au bout du compte, ce système de fixation est très pertinent. Un petit regret toutefois : on aurait aimé pouvoir régler l'inclinaison de la pince. Si on a l'habitude de tenir une manette près de soi ou un peu à la verticale, il faudra revoir la position de ses mains pour bien voir l'écran de l'iPhone.

Le sans fil présente aussi l'avantage de pouvoir connecter plusieurs manettes au même terminal. Nous avons joué au mode multi de Badland avec la C.T.R.L.i et la Stratus sur un même iPad. Les jeux multi en local sont rares, mais c'est à signaler.

De plus, en branchant son terminal iOS à son téléviseur via l'adaptateur Lightning AV numérique, on peut jouer à ses jeux mobiles sur grand écran, assis au fond de son canapé.

Une manette à piles

Concernant l'autonomie, Mad Catz annonce une quarantaine d'heures. Après une grosse vingtaine d'heures de jeu pour notre test, la manette fonctionne toujours. La C.T.R.L.i s'alimente avec deux piles AAA, lorsqu'elles sont à plat, il n'y a qu'à les remplacer (de préférence par des rechargeables).

Contrairement à la Ace Power et au PowerShell, la C.T.R.L.i ne recharge pas l'iPhone. Même si cette fonction est appréciable, elle est à notre avis un peu moins utile sur les iPhone 6 qui disposent d'une autonomie sensiblement supérieure.

À l'usage

Cette excellente impression se confirme pendant le jeu. Les sticks sont précis et les boutons répondent très bien. Nous n'avons noté aucune latence. La C.T.R.L.i permet de profiter pleinement de jeux comme FIFA 15, BioShock, Asphalt 8 ou encore GTA San Andreas, qui, même s'ils sont plutôt bien adaptés aux contrôles tactiles, prennent une autre dimension avec une vraie manette.

Cliquer pour agrandir

Et même pour les titres parfaitement adaptés au tactile, Limbo et Rayman Fiesta Run par exemple, le contrôleur est très appréciable. Il assure une excellente prise en main et donne à voir l'intégralité de l'écran.

Apple ne faisant malheureusement pas d'efforts pour mettre en avant les jeux compatibles avec les manettes, Mad Catz propose une liste de titres dans son application mobile. On peut aussi regretter que plus de jeux ne prennent pas en charge les contrôleurs.

Pour conclure

Cliquer pour agrandir

Enfin une manette digne de ce nom ! Mad Catz réalise quasiment un sans-faute avec la C.T.R.L.i. Elle est robuste, fiable, très ergonomique et en plus moins chère que la concurrence. La C.T.R.L.i permet de retrouver les sensations d'une « vraie » console de jeu sur iPhone ou iPad. Elle aurait été parfaite si sa pince était inclinable. C'est en tout cas un choix sûr pour profiter à fond des jeux iOS compatibles.


59,99 €

Le choix de la rédaction

Les plus :

- Prise en main excellente
- Solidité
- Confort de jeu
- Connexion sans fil (multijoueur, utilisable avec un iPad et à distance)

Les moins :

- Pince non inclinable
- Plastique brillant très salissant
avatar Hideyasu | 

Je suis le seul à trouver que cette manette & une copie de la manette de Xbox ? ^^

avatar Corentin.R | 

@Hideyasu :

Oui par ce que les couleurs des boutons sont inversés ;-)

avatar arnobeck | 

Moi j'ai la ctrlr et je n'arrive pas à la faire reconnaître par le Freebox player ... Une idée ?

avatar BMGuinness | 

Toujours pas dispo chez Amazon...

avatar Stéphane Moussie | 
@BMGuinness : c'est la version Micro, d'où mon avertissement dans le test, les modèles se ressemblent beaucoup. Elle est sûrement très bien également, mais on n'a pas pu la tester. Le modèle testé est en précommande sur Amazon, mais il n'y a pas encore de date de dispo et il est plus cher que sur le site du fabricant : http://goo.gl/p7rIyV
avatar Stéphane Moussie | 
@BMGuinness : Mad Catz m'a indiqué que la manette sera dispo sur Amazon et la Fnac courant décembre.
avatar BMGuinness | 

Super, merci de l'info. Je testerai la plus petite du coup vu la différence de prix. Je vous dirais ce que j'en pense ;)

avatar AieFone66 | 

L'attache pour l'iPhone en haut c'est possible de l'enlever ? Si j'utilise un iPad par exemple ?

avatar Stéphane Moussie | 
@AieFone66 : comme précisé dans le test, oui.
avatar AieFone66 | 

@stephmouss :
Merci

avatar kévin06150 | 

Cela fonctionne avec un GTA San Andreas ??

avatar Maitre_Poulpi | 

@kévin06150 :
Ben apparemment oui puisque c'est également écrit dans l'article...

avatar pokpok33 | 

A quand la manette officielle Microsoft compatible ios. Bon la j'avoue on s'en rapproche fortement.

avatar Florian Innocente | 

@pokpok33 :
Remarque pourquoi pas. On a bien eu Office sur iPad avant tout le monde.

avatar AieFone66 | 

Savez vous si Lego Star Wars saga est compatible ?

avatar gat45 | 

salut serai t il possible de tester le drone parrot avec (savoir si ca marche en faite )
c le rolling spider et l appli c freeflight 3

merci a vs

avatar glxprod | 

Enfin une manette iOS qui m'intéresse ! Reste à choisir entre la version "normale" et la version Micro.

Et comme indiqué dans le test, les jeux compatibles sont listés dans l'application ;-)

avatar loulou-206 | 

Bonjour et merci pour ce test, j'aimerais savoir si cette manette est compatible avec IOS 8.1.2 sur Ipad Air?

avatar phenixx4 | 

Je viens de l'acheter, et je rencontre un problème vraiment gênant a mon goût.
Quand on a besoin d'appuyer sur plusieurs boutons en même temps, le temps de réactivité est vraiment long.
Sur mario, avancer courir et sauter devient incontrôlable...

avatar bpisano | 

Le cadran de l'Apple Watch est beaucoup plus travaillé surtout au niveau des aiguilles.

avatar SIMOMAX1512 | 

L'électronique intérieur doit être bien différente, ça serait sympa de comparer les composants.

avatar DavidMaarek55 | 

Vous pensez qu'il est possible d'installer watch OS sur un iPod comme celui ci ?

avatar Ta gueule | 

Moi personnellement j'ai acheté cette manette et je vous la conseille mais j'ai besoin d'aide :
Ma manette ne s'allume plus alors j'ai acheté de nouvelle pile.
Est-ce que quelqu'un pourrait-il m'aider ?
Merci d'avance

CONNEXION UTILISATEUR