Domotique



Jalousier rend les stores intelligents

Dans l’optique de connecter et d’offrir à tous les objets du quotidien un peu d’intelligence, voici le Jalousier. Ce nouvel appareil vient s’attaquer à un élément souvent oublié dans les maisons : les stores vénitiens. Ce boîtier vient se positionner directement sur les stores existants et il peut alors les monter ou les descendre, mais aussi changer l’orientation des baguettes.

Une fois en place, le Jalousier permet de fermer ou d’ouvrir ses stores depuis un smartphone, mais ce n’est qu’une toute petite partie de ses fonctions. À l’intérieur, plusieurs capteurs déterminent automatiquement si les stores doivent être ouverts ou fermés. Les concepteurs du projet donnent quelques exemples : fermer automatiquement les stores quand il fait nuit dehors et que l’on allume la lumière à l’intérieur ; ou bien au contraire ouvrir automatiquement les stores pour laisser passer le soleil pour limiter l’éclairage ou même le chauffage à l’intérieur.

Un mode tout automatique permet de laisser l’appareil gérer seul ses ouvertures et fermetures, mais on peut aussi contrôler les stores manuellement avec un smartphone. Ce dernier peut même commander l’ouverture des stores pour vous réveiller avec la lumière du jour. Bref, même si le Jalousier peut sembler un peu trop sophistiqué, on voit que les idées originales ne manquent pas. L’appareil est connecté au réseau local en Wi-Fi et, plus important encore, il peut être intégré à un système d’automatisation préexistant (connexion ZigBee).

Encore à l’état de projet, le Jalousier est financé à travers une campagne sur Indiegogo, un concurrent de Kickstarter. Si l’appareil vous intéresse, vous pouvez le commander pour environ 110 €, voire pour 80 € seulement si vous êtes suffisamment rapide. Livraisons prévues en octobre 2014.



Comment iBeacon peut être utilisé à la maison

Il y a quelques jours, nous vous expliquions comment les balises iBeacons fonctionnaient (lire : iBeacon : Apple pose ses balises de microlocalisation). Le blogueur Gonzague a eu une idée d'utilisation domestique : couper le son d'un téléviseur quand on s'en éloigne.

Le scénario proposé par Gonzague est relativement simple. La balise communique avec la Freebox, qui est branchée au téléviseur, grâce à une API. Sur son iPhone, Gonzague a installé l'application Geofancy [1.5.0 – Français – Gratuit – iOS 7 – Marcus Kida]. Grâce à cette dernière, l'iPhone va détecter sa balise via la connexion Bluetooth LE et lancer une requête HTTP. Le blogueur a configuré le système de telle manière que quand l'iPhone détecte la balise, le son de la télévision s'active. Enfin, la perte de connexion avec iBeacon est aussi prévue dans le scénario. Dès qu'il s'éloigne du récepteur Bluetooth, son téléviseur passe en mode silencieux.



Archos tente sa chance avec des objets connectés

Fort de son succès dans les smartphones et de ses téléphones fixes sous Android, le constructeur français Archos se lance sur un nouveau segment : les objets connectés. Très porteur, ce segment regroupe autant les traqueurs d’activité particulièrement à la mode depuis quelques mois que les appareils domestiques chargés de surveiller votre maison, par exemple.

Côté personnel, Archos présente trois objets : un bracelet qui enregistre votre activité au quotidien, une balance connectée et un cardio fréquencemètre lui aussi connecté. Ces trois objets transmettent leurs données à une même application qui affiche l’intégralité des informations. La balance reconnaît automatiquement jusqu’à quatre utilisateurs, le traqueur enregistre les pas et donne l’heure pendant sept jours selon le constructeur.

Archos Activity Tracker

Côté maison, on peut compter sur une tablette et une application Android qui peuvent contrôler divers objets connectés, comme des caméras et détecteurs de présence, mais aussi un capteur météo et une prise intelligente. La station météo enregistre des données à l’intérieur (notamment le niveau de CO2 et les sons ambiants) et à l’extérieur et elle permettra à Archos de proposer sa carte météorologique. Si cela vous rappelle quelque chose, c’est normal.

Station météo Archos

Rien de très original au programme donc, d’autant que le constructeur, fidèle à sa stratégie, s’est contenté de reprendre des produits chinois sous marque blanche. Une rapide recherche avec Google Images le prouve : tous ces produits ne sont pas des créations originales. Chez ce grossiste chinois, on trouve ainsi le traqueur à partir de 1 $ pour les revendeurs…

La Mambo de LifeSense, comme un air de ressemblance avec l'Activity Tracker…

Que peut apporter Archos alors que la concurrence fait rage et propose déjà, si ce n’est des prix très bas ? Le constructeur est assez discret sur ce point, mais on imagine que ses produits seront vendus à petits prix. On en saura plus au CES 2014 qui commencera la semaine prochaine.



Egg Minder : pour ne plus oublier d'acheter des œufs

Un jour, nos frigos seront assez malins pour savoir ce qu’il reste en stock, vous prévenir quand le dernier pot de fromage blanc est entamé, voire commander vos courses et les faire livrer en fonction de votre emploi du temps. En attendant ce jour merveilleux, des créateurs répondent aux vrais problèmes du quotidien avec des objets connectés chargés de vous simplifier la vie.

La preuve encore avec Egg Minder, un bac à œufs intelligent. Bardé de capteurs, doté d’une puce Wi-Fi, cet appareil sait en permanence combien d’œufs il vous reste et vous permet de consulter l’état des stocks même en étant loin de chez vous, par exemple chez votre marchand. Mieux, l’appareil sait quand vous ajoutez chaque œuf et il peut ainsi vous indiquer d’une petite lumière quel est celui à consommer en priorité.

Conçu pour protéger 14 œufs maximum — les familles nombreuses seront vite à l’étroit —, Egg Minder n’a aucun intérêt sans l’application associée Wink [1.1.6 – US – Gratuit – 31,8 Mo – Quirky]. Celle-ci ne se limite pas aux œufs d’ailleurs, elle fonctionne avec d’autres appareils connectés proposés sur le site de Quirky, des prises au capteur multifonctions.

Si vous êtes un gros consommateur d’œufs et que vous détestez plus que tout ne pas avoir de quoi vous faire une omelette, l’Egg Minder est fait pour vous. Vendu aux États-Unis, on peut l’envoyer en France, mais le tarif augmente sensiblement. Comptez ainsi environ 72 € pour un exemplaire, le prix de la tranquillité… Il faudra aussi prévoir quelques piles AA qui serviront à alimenter l'appareil.

[Via : Mac4Ever]



La famille des ampoules Philips Hue s'agrandit

Philips enrichit sa gamme d’ampoules connectées Hue, avec un nouveau modèle pour les rendre compatibles avec plus de lampes. Ces produits connectés ont plusieurs avantages par rapport à des ampoules traditionnelles. Vous pouvez contrôler l’état des ampoules et les éteindre à distance depuis un smartphone, une tablette et même un ordinateur. Chaque ampoule étant dotée de LED, elle n’est pas restreinte au blanc et peut au contraire produire une très large gamme de couleurs. De quoi créer des ambiances (zen, studieuse, romantique…).

Jusque-là, Philips commercialisait uniquement des ampoules Hue à vis E27. La gamme s’est enrichie avec des versions dotées d’un culot GU10 plus rare, mais que l’on retrouve notamment dans des spots. Rappelons que vous pouvez utiliser jusqu’à 50 ampoules avec ce système.

Présentes sur le marché depuis maintenant un an, ces ampoules n’ont pas fait l’unanimité malgré de bons retours (lire : Test des ampoules intelligentes Philips Hue). En cause, un prix bien trop élevé pour un intérêt pas toujours évident. Il faut compter 199 € pour un kit de base avec trois ampoules et 59 € par ampoule supplémentaire. L’équipement complet d’un appartement ou d’une maison n’est pas donné, mais ces ampoules sont censées avoir une très longue durée de vie : 15 000 heures.



Philips présente ses ampoules connectées et intelligentes

Les ampoules connectées sont à la mode en ce moment, mais aucune n'a réussi à s'imposer. Cela devrait sans doute changer avec l'arrivée d'un géant du secteur : Philips présente en effet sa propre solution. Hue, c'est son nom, est un ensemble d'ampoules à LED reliées en WiFi à une base qui les contrôle toutes. Cette base est elle-même reliée à votre réseau local et vous contrôlez toute l'installation avec un terminal mobile.

Les avantages à cette solution sont nombreux. Vous pouvez d'une part contrôler l'état des ampoules et éventuellement éteindre la lumière à distance depuis un smartphone ou une tablette. Chaque ampoule étant dotée de LED, elle n'est pas restreinte à faire du blanc et peut au contraire produire une très large gamme de couleurs. De quoi créer des ambiances (zen, studieuse, romantique…) ou même éclairer une pièce avec une couleur vive. Avec un seul terminal, Hue peut contrôler jusqu'à 50 ampoules différentes, de quoi gérer très finement l'éclairage de sa maison…

Philips est allé plus loin encore avec Hue. Le constructeur de réveils lumineux a intégré une fonction similaire : vous pouvez éclairer votre chambre d'une lumière douce le matin et vous coucher avec une lumière déclinante. D'autres fonctions intelligentes sont proposées, comme l'allumage automatique des lumières pendant vos absences pour simuler votre présence, ou l'extinction automatique quand vous allez au travail. Le constructeur entend même ajouter des fonctions de géolocalisation pour, par exemple, allumer les ampoules quand vous arrivez à proximité de votre domicile.

Chaque ampoule Hue étant standard (grosse vis), on peut utiliser ses lampes existantes. Une maigre consolation à côté du prix du système : il faut compter 199 € pour un kit de base avec trois ampoules et 59 € par ampoule supplémentaire. L'équipement complet d'un appartement ou d'une maison n'est pas donné, mais ces ampoules sont censées avoir une très longue durée de vie : 15 000 heures ou 15 ans d'utilisation.

Pour l'heure, Hue est une exclusivité Apple. L'ensemble nécessite de passer par Philips Hue [1.0.1 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – Philips] sur l'App Store et les ampoules ne seront vendues que dans les Apple Store. Une application Android sera toutefois mise en ligne d'ici la fin de l'année, on imagine que Philips commercialisera alors son produit dans d'autres boutiques.



My Plug, une multiprise qui répond aux SMS

Conçu par Orange, My Plug est une multiprise qui est dotée d'une carte SIM et d'un numéro de téléphone. L'intérêt de la chose est d'activer ou désactiver des fonctions de la multiprise à distance, par SMS donc. My Plug est livré avec un porte-clé qui est détecté quand il se trouve à proximité.

Cinq commandes sont disponibles : ON, pour allumer le produit ; OFF pour l'éteindre ; ETAT pour savoir s'il est allumé ou non ; QUI, pour savoir qui est à proximité ; CONSO pour la consommation des dernières 24 heures et MEMO qui sert à récapituler les quatre fonctions précédentes.

My Plug peut aussi envoyer des SMS tout seul pour indiquer par exemple une panne de courant.

My Plug coûte 79,99 € avec un porte-clé et trois ans de SMS illimités de la multiprise vers le téléphone. Le porte-clé coûte 20 € l'exemplaire. Le produit est disponible dès aujourd'hui dans les boutiques Orange.



Domotique : ouvrez votre garage et éteignez les lumières avec votre iPhone

Votre iPhone peut vous servir encore plus dans la vie de tous les jours. Il y a des applications pour tout disait le slogan… et même pour ouvrir un garage ou allumer et éteindre une prise à distance !

LiftMaster, entreprise américaine spécialisée dans les mécanismes d'ouverture et fermeture de portes de garage, a présenté au cours du CES son dernier produit. Grâce au LiftMaster Internet Gateway, le mécanisme est relié à Internet et à une application iPhone. Vous pouvez ainsi non seulement ouvrir ou fermer la porte du garage sans quitter le véhicule et sans télécommande dédiée, mais aussi vérifier à tout moment que la porte est bien fermée.

Reste que ce confort se paye le prix fort : il faut compter entre 350 et 500 $ pour le matériel, mais aussi un abonnement de 15 $ par an pour le service. L'application iPhone est quant à elle gratuite : LiftMaster® Home Control (Gratuit). Pour le prix, vous pourrez également allumer les lumières du garage à distance.

Liftmaster iPhone

La domotique n'est pas forcément hors de prix. Pour preuve, ZSmart commercialise aux États-Unis un câble électrique muni d'une puce Bluetooth qui permet d'allumer ou éteindre tout ce qui est relié à ce câble. Une fois le terminal et le câble relié, on peut contrôler ce dernier grâce à une application ou même via une simple page web.

Le Smart Cord est commercialisé 39,95 $ aux États-Unis et il ne semble pas compatible avec les réseaux électriques français. D'autres produits seront proposés dans le courant de l'année, dont un interrupteur Bluetooth, un interrupteur avec variateur ou encore des lampes.

Zsmart smart cord

[Via : AppAdvice et TUAW]



Belkin WeMo : la domotique au bout du doigt

Belkin présente sa gamme domotique WeMo, constituée par un interrupteur à distance, et un détecteur de mouvement, qui se connectent tous deux à votre réseau WiFi domestique. En branchant n'importe quel appareil électrique sur l'interrupteur à distance (49,99€), vous pourrez le piloter simplement à l'aide d'une application dédiée sur tablette ou smartphone (iOS et Android).

Mieux encore, vous pourrez programmer le fonctionnement de l'interrupteur à distance avec le détecteur de mouvement (59,99€), permettant ainsi d'allumer pour vous une lumière à votre passage en un point donné de la maison. Ces deux produits seront mis sur le marché cet été, et Belkin promet d'autres appareils pour cette gamme dans le courant de l'année.

skitched



Legrand : piloter votre maison depuis l’iPad

Dernièrement, nous avons publié un article montant à quel point les terminaux iOS permettaient de piloter un peu près tout et n’importe quoi (lire : iPhone : la télécommande à tout faire). Legrand vient de nous donner un nouvel exemple, la société a récemment mis en vente sur l’App Store My Home Legrand [1.0.426 – Français – 49,99 € – iPad – iOS 4 – Legrand]. Cette application permet de piloter les équipements de votre maison : allumer les lumières, ouvrir les volets du salon, mettre en route le chauffage…

My Home Legrand peut s’adapter en fonction de la pièce ou la zone dans laquelle vous êtes. Elle inclut également la notion de scénarios qui permet d’activer plusieurs fonctions en un seul geste.

L’application est compatible avec tous les dispositifs qui peuvent communiquer par le Bus Scs ou qui utilisent la techno radio Zigbee.