Dans les Chou, HTC regarde au-delà des smartphones

Stéphane Moussie |

Critiqué en interne, le patron de HTC va confier une partie de ses pouvoirs à la présidente de l’entreprise. Cher Wang va dorénavant s’occuper de tout l’aspect opérationnel (ventes, marketing, logistique…), tandis que Peter Chou va se concentrer sur les produits et l’innovation, ont-ils annoncé dans une interview au Financial Times.

Malgré une part de marché qui ne cesse de reculer (2,6 % selon Gartner) et des finances qui suivent la même tendance, Peter Chou parvient donc à garder son siège, lui qui avait mis sa place en jeu avec le HTC One.

« La baisse de part de marché est principalement venue des segments d’entrée et de milieu de gamme », assure le CEO pour qui le HTC One se débrouille bien de son côté. Confiant, il explique que le marché est immense et que « rester compétitif et survivre n’est pas un gros problème. » HTC aurait de bonnes chances de gagner 15 % de parts de marché sur le segment haut de gamme et 5 % sur le marché global, affirme-t-il.

Pour atteindre cet objectif, le constructeur prévoit de muscler son offre de milieu de gamme. Peter Chou n’a pas voulu s’exprimer sur une possible alliance avec Amazon, tout en précisant que l'entreprise était toujours ouverte à ce type d’opportunités. Quant aux deux modèles de Windows Phone qui sont actuellement commercialisés, les ventes ont été « assez faibles », admet le dirigeant. Pas de quoi encourager a priori le fabricant à proposer Windows Phone comme second système sur ses smartphones Android (lire : Microsoft aimerait des HTC avec Android et Windows Phone au choix).


HTC One - Photo Kārlis Dambrāns CC

Même s'ils disent toujours croire aux chances de HTC sur le marché du smartphone, Peter Chou et Cher Wang ont la tête ailleurs. Ils ont laissé entendre qu’une tablette ainsi qu’un appareil qui pourrait concurrencer la Galaxy Gear étaient dans les tuyaux. Le wearable computing (les produits électroniques que l’on porte sur soi) est « un marché crucial pour nous […] C’est un domaine auquel nous portons grand intérêt », a déclaré le CEO. Et de tacler au passage la montre de Samsung.

« Le produit doit répondre à un besoin, autrement c'est juste un gimmick ou un concept qui n'est pas adapté à une utilisation quotidienne. C'est une opportunité pour nous. Les gens se sont moqués de nous quand nous avons sorti le premier smartphone [HTC a fabriqué les premiers smartphones de Palm, ndr]... Maintenant tout le monde a un smartphone. Je suis sûr que ce sera la même chose pour le wearable computing, mais ne regardez pas ce qui existe sur le marché aujourd'hui. »

Quant aux tablettes, le fabricant promet quelque chose d’agréable et disruptif. Il avait tenté le coup en 2011 avec la Flyer, une bonne tablette 7" utilisable avec un stylet, mais qui était vendue trop cher pour rencontrer le succès (500 € à son lancement).


avatar an3k | 
C'est surtout au cause du marketing par rapport au mastodonte Samsung qu'HTC perd des parts de marché. Tout le monde s'accorde à dire que leurs devices sont, sauf exception, meilleurs que ceux de Samsung. Après, il peut y avoir retour de bâton car le dernier S4 ne semble pas se vendre aussi bien que Samsung l'espérait donc tout miser sur le marketing sans vraie innovation produit derrière comme avec le S4 a quand même ses limites. Et c'est tant mieux.
avatar Robert Tripoux | 
@Ast2001 : Tout à fait d'accord avec toi. Le S4 se vend néanmoins par dizaines de millions, preuve que les milliards qu'ils dépensent en marketing portent leurs fruits. C'est fou de voir à quel point le consommateur moyen est manipulé par la pub.
avatar max68lola22 | 
par la pub ou par le service marketing et Apple fait très fort pour manipuler ses clients
avatar Florian1293 | 
@alan63 : Manipuler les gens est l'ESSENCE MÊME du marketing, d'où qu'il vienne!
avatar eipem | 
@alan63 : Apple n'a pas besoin de manipuler ses clients. Quand on a un produit Apple, on en est satisfait. Contrairement à Samsung ou Microsoft, le succès d'Apple n'est pas volé. Parole d'ancien hater.
avatar Rigat0n | 
Le titre me plaît !
avatar Jouflu | 
@jibbe : Surtout avec le chou sans X, référence au patron.
avatar eipem | 
J'ai toujours bien aimé HTC, j'en ai eu 3 avant l'iPhone, et ça se confirme. Il leur faut un bon téléphone bas de gamme et une bonne pub, mais c'est sûr qu'il n'est pas facile de se défendre face à un chaebol aussi puissant que Samsung.
avatar max68lola22 | 
oui en Thailande les boutiques Samsung pullulent et certaines sont de la taille d'une mini Fnac et toujours pleines de monde
avatar YanDerS | 
:-))
avatar max68lola22 | 
je sors aussi hein mais je reste vivre sur mon ile ça te pose un problème ?
avatar Florian1293 | 
J'aimais bien le Wildfire S, il était très compact! J'imagine que le OneX mini reprend le créneau.
avatar Goliath 2 | 
Le journalisme de MacGe me rappelle l'humour de mon grand-père et celui de Bourvil, c'est attendrissant ;p Blague à part, je m'inquiète (toutes proportions gardées) de la disparition progressive d'alternatives: BlackBerry quasi out, Google qui a l'air de ne pas savoir quoi faire avec Motorola, maintenant HTC... à quand la fin des smartphones Sony (comme pour leurs PDA vers 2003 ou 2004)? Ne restera-t-il qu'Apple, Samsung, Nokia et... Huawei? Un OS par constructeur peut-être? La dispersion multi-marques d'Android n'ayant été qu'une étape? A suivre...
avatar max68lola22 | 
joneskind21/10/13 19:46 @alan63 : Apple n'a pas besoin de manipuler ses clients. Quand on a un produit Apple, on en est satisfait. Contrairement à Samsung ou Microsoft, le succès d'Apple n'est pas volé. Parole d'ancien hater. Ben voyons Il y a aussi des gens qui ne sont pas satisfait de la pomme Faut arrêter avec masturbation pommiéne
avatar methos1435 | 
Merci Pistache18 de penser à nos QIs de 24.
avatar Lou117 | 
"Il avait tenté le coup en 2011 avec la Flyer, une bonne tablette 7" utilisable avec un stylet, mais qui était vendue trop cher pour rencontrer le succès (500 € à son lancement)." Elle était surtout sortie sous Android 2.x, un système non adapté aux tablettes...

CONNEXION UTILISATEUR