Google et son calcul des activations Android

Florian Innocente |

nookAndy Rubin offrait au lendemain de Noël le volume d'activations réalisées entre le 24 et le 25 décembre : 3,7 millions d'appareils Android (lire aussi Noël confirme son statut d'« activation day »). Mais la manière de calculer ce chiffre suscite toujours quelques questions, et pas forcément en défaveur d'Android (si l'on considère toutes les formes qu'il peut prendre).

Comme le fait remarquer The Verge, une tablette Nook (ci-contre) ou un Kindle Fire sont tout autant des appareils Android que le dernier HTC ou Samsung à la mode. Mais évoluant au sein de leur propre écosystème on peut douter que Google les comptabilise (voire même qu'il soit en mesure le faire).

Andy Rubin avait clarifié la méthode de calcul avant Noël. Chaque appareil n'est compté qu'une seule fois (même s'il est revendu), et l'activation signifie que l'on a acheté son téléphone ou sa tablette et qu'on l'a mise sur le réseau au travers de l'abonnement à son opérateur. Ce qui là encore exclut potentiellement les équipements purement Wi-Fi (essentiellement les tablettes).

Des confidences reçues par The Verge précisent ce que Google considère de manière générale comme étant un "appareil Android" à partir duquel il établit ces mesures. Il s'agit d'un équipement avec lequel on s'est enregistré auprès d'un service en ligne de Google. Au moment où l'on créée ou s'identifie pour la première fois auprès de son compte Google, le compteur d'activation s'incrémente. Sachant que le Kindle Fire et le Nook pour ne citer qu'eux n'embarquent pas les apps et services de Google, ils ne sont donc pas comptabilisés.


Tags
avatar Lou117 | 
D'autant plus que ce compte Google n'est pas nécessaire sur tous les téléphones Android. Les Samsung par exemple peuvent être utilisés sans créer de compte.
avatar gilzecat | 
Un travers de plus de l'immense fragmentation d'android.
avatar Lou117 | 
De quoi tu parles ?
avatar winstonsmith | 
@nesus : Apparemment, tu n'as pas lu. L'article explique que la méthode de calcul du nombre d'activations d'appareils Android est honnête. Rien à avoir avec la fragmentation.
avatar m_enfin | 
Les HS sont fatiguant aussi tiens. Il faudra penser à commencer l'année 2012 plus sainement. Si seulement certains pouvaient commencer la nouvelle année sans vomir systématiquement.
avatar belcikowski | 
la méthode est honnête .. mais google bof ..............
avatar PachaColbert | 
Des appareils android…à comparer donc aux appareils iOS On parle bien de systèmes d'exploitation donc.
avatar davmacgeneration | 
Il est "normal" de ne pas comptabiliser les dérivés d'Androïd qui ne rentre pas dans l'écosystème de Google. Soit ce comptage est juste pour savoir qui a la plus grosse et cela ne m'interesse pas, soit c'est pour comprendre et prédire l'évolution du marché. Et "le Kindle Fire" ne peut définitivement pas être compté dans les atouts de Google mais bien plus dans ses faiblesse. Bref l'article a du plomb dans l'aile ;-)
avatar m_enfin | 
Ben, la Kindle Fire est un Android tout de même, c'est un fait. C'est juste qu'il est calqué sur l'écosystème Amazon plutôt que celui de Google. Pour créer une application sur le Kindle Fire, il faut développer une app pour Android. Donc Google calcule uniquement les Android type "Google Apps", mais ça serait pas faux de compter ceux qui sont pas Google Apps aussi, ce sont des Android et on parle d'activation Android. Mais de toute façon, ils ne peuvent pas les comptabiliser. Tu sais, si c'était une faiblesse, Google n'aurait jamais rendu Android libre. Moi je trouve pas ça déconnant ce que fait Amazon, ils ont compris la définition d'un système libre. La honte aurait été que ça ne soit pas possible et ça aurait mis à mal toute la politique et tout l'OS.
avatar davmacgeneration | 
@tap "Ben, la Kindle Fire est un Android tout de même" Comme tu veux, mais alors il te faudrait comptabiliser Ios en Free bsd ;-) Soyons sérieux on parle d'écosystème et non pas de l'origine du Monde. L'ecosystème Amazon est 100% coupé de celui de Google Et l'ecosystème d'Ios est coupé de Free Bsd
avatar m_enfin | 
Oui je le précise d'ailleurs, pour l'écosystème. Il n'empêche que techniquement, c'est un Android :) C'est juste pas l'Android Google Apps, mais l'Android Amazon Apps.
avatar marcoleman | 
ça n'a rien de "normal"... c'est juste la définition de google : un appareil android comptabilisé n'est pas qu'un appareil sous android, mais un appareil sous android sur lequel l'utilisateur utilise au moins un service google. Mais du coup tant mieux, ce chiffre est assez clairement comparable au chiffre d'activation des périphériques iOS puisque sur ces appareils, on ne peux pas faire cette distinction permise par google. ce qui est bien. Par contre, en quoi c'est une faiblesse de google? au contraire, une appli développée pour kindle devrait etre facilement adaptable et dispo pour tout android, et probablement inversement aussi... Bon c'est plus un point potentiellement positif plutot qu'un réel gros atout, mais bon... Non, la seule faiblesse que je vois, c'est plutot une faiblesse pour le kindle qui du coup n'a pas accès à toutes les applications qu'on peut trouver sur android. Mais google ou les smartphone android en général, n'en ont (pour l'instant? on sait jamais, le kindle pourrait devenir l'ipad de demain...) rien à faire que le kindle soit restreint...
avatar winstonsmith | 
@fredragon : Si, c'est une faiblesse. L'idée de Google est que leur OS leur rapporte des clients de leurs services : une fois que tu t'es fait un compte Google pour l'Android Market, la belle appli GMail, ou la sauvegarde de ton androbouzin, boum, tu vas commencer à utiliser les services Google, à t'y connecter depuis ton ordi, et ça y est, tu rapportes de l'argent à Google. Si tu as une Kindle Fire, tu n'utilises pas les services Google, tu utilises les services Amazon et là, tu rapportes à Amazon, mais en utilisant le système développé par Google. À terme, si Amazon bouffe les parts de marché sur les tablettes des Motorola, Samsung, Asus, etc...voire si ils font pareil avec un smartphone, Android ne sera plus vraiment rentable pour Google. Ceci dit, c'est purement théorique, vu que les Androtab vont sans doute commencer à se vendre correctement, et que le marché des smartphones appartient déjà quasiment à Android. En plus, vu les ressources de Google, ils ont de quoi améliorer Android même si celui-ci ne leur apporte plus de clients.
avatar m_enfin | 
C'est pas une faiblesse d'Android. Android est conçu pour ça. Ensuite oui il est clair que ça profite moins à Google. Mais à Android je ne vois pas pourquoi ? Je sais qu'Android est très lié à Google, mais ne faites pas l'amalgame de croire que c'est la même chose.
avatar marcoleman | 
si c'était vraiment ça leur idée, je pense qu'ils n'auraient pas mis android en open source... Donc non, je pense clairement qu'ils s'en foutent. D'autre part, android pourra sans doute récupérer facilement des appli dev par ou pour amazon, c'est toujours un plus, et il est fort probable qu'amazon, lors de leur travail d'intégration aient remontés des correctifs de bug voire proposé des extension de fonctionnalité ou autre, ce qui est toujours positif.
avatar tigre2010 | 
@fredragon : 'Par contre, en quoi c'est une faiblesse de google? ' Sans doute, je m'avance à taton, qu'un appareil non activé sur les serveur de Google ne lui permet pas d'en récupérer les statistiques. Si Amazon arrive à forger son écosystème autant qu'apple, il y a des chances qu'elle puisse y développer son propre système. Je me demande ce que fera Amazon quand Microsoft frappera à sa porte.
avatar davmacgeneration | 
@MachX Non on compare des ecosystèmes (applications) ou encore ecosystème (revenu pour l'entreprise) Ipad et Iphone participe doublement du même ecosystème
avatar davmacgeneration | 
@Nesus :-))) "Un travers de plus de l'immense fragmentation d'android." Tu as tout faux (c'est encore pire) ici on n'est plus dans la fragmentation mais dans le divorce complet
avatar gilzecat | 
Merci pour ton commentaire parce qu'avec les 5 ou 6 premier je me suis demandé si j'étais pas un alien sortit d'un autre monde, parlant un langage tout à fait inaccessible. Pour ceux qui sont partis en croisade devant l'incompréhension de ce que j'ai écris, je précise. Toutes les machines android devraient êtres comptabiliser. TOUTES. Sauf que la fragmentation (kindle, Archos, Nook...) fait que des appareils vendus avec un système android fait qu'ils ne peuvent être comptabiliser. Donc c'est bien un travers de plus. L'autre très important a eu le droit à un article de M. Christophe Laporte dans la suite.
avatar m_enfin | 
Renseigne toi sur le monsieur avant, d'ailleurs MacG a fait quelques dossiers dessus.
avatar m_enfin | 
Oui ou s'en fout, c'est une discussion d'ego de fan, donc ce qu'il ya de moins intéressant. Moi tout ce que je constate c'est que la fragmentation est devenu un gros mot, comme si c'était le plus grand mal en fait.

CONNEXION UTILISATEUR