Windows Phone : Microsoft et HTC la main dans la main

Stéphane Moussie |
Gêné par le fait que Windows Phone 8 ne gère pas de définition supérieure à 1 280 x 768 pixels, Peter Chou, le patron de HTC, s'emploierait personnellement à faire changer ce paramètre auprès de Steve Ballmer, son homologue chez Microsoft. Bloomberg révélait au début de la semaine que le fabricant taïwanais aurait abandonné un projet de grand Windows Phone à cause d'une définition insuffisante prise en charge par l'OS de Redmond. Cette situation pourrait donc évoluer si les doléances de HTC sont entendues par son partenaire, rapporte aujourd'hui la même agence de presse. Et Bloomberg de donner quelques détails sur les relations qui lient les deux entreprises. HTC et Microsoft ont une longue histoire en commun : le fabricant asiatique a fait partie des plus importants sous-traitants de Pocket PC, qui n'étaient pas commercialisés sous sa marque, au début des années 2000. Pleinement investi dans Android qui lui a permis de redresser la tête pendant un moment, le constructeur s'est aussi lancé dans l'aventure Windows Phone 7 mais avec moins d'entrain que pour l'OS de Google. HTC a réservé ses meilleurs produits et son marketing à Android durant cette période, explique Jason Mackenzie (ci-contre), président des ventes globales du constructeur. « On ne voyait juste pas d'opportunité de réaliser des ventes importantes [avec Windows Phone 7 », indique-t-il. Un constat qui aurait été totalement renversé avec l'arrivée de Windows Phone 8. Les liens entre les deux acteurs se sont resserrés quand Mackenzie et Chou ont rencontré Ballmer et Terry Myerson, en charge de Windows Phone, en février à Barcelone à l'occasion du Mobile World Congress. Selon Mackenzie, le patron de Microsoft aurait exhorté HTC à « voir grand » pour Windows Phone. S'en sont suivi des réunions de travail hebdomadaires, parfois même plus fréquentes, entre les ingénieurs de l'entreprise taiwanaise et celle américaine. Une entente cordiale qui a amené Myerson à chanter sur scène avec Chou lors d'un karaoké à Taipei en juin dernier. Fruit de cette intense collaboration, les Windows Phone 8X et 8S, smartphones porte-étendards de Windows Phone 8, ont été présentés en septembre par HTC. Une idylle qui éclipse Nokia, jusque-là partenaire privilégié de Microsoft. HTC qui connaît une année 2012 difficile, bousculé par Samsung qui taille des croupières à tous les fabricants Android, va-t-il finir par privilégier Windows Phone ?
avatar pr0de | 
@jeje680 : Dans ce cas, les smartphones Samsung se situent où ? Ah oui, peut-être dans le rayon jouet du supermarché.
avatar selenien | 
@poulpe63 : c'est pas Boulanger mais Beats Audio ;)
avatar ibryce | 
@jb18v : Encore pire !
avatar selenien | 
@perc3val : pas faux :P
avatar PachaColbert | 
En attendant il semble quant même que Nokia ait fait le bon choix avec Windows Phone 8 plutôt que Androïd où le monopole Samsung est impressionnant.

CONNEXION UTILISATEUR