Otto ferme la porte à sa très chère serrure connectée

Mickaël Bazoge |

Concevoir du matériel, c'est difficile. Apple en sait quelque chose, et même si le constructeur a accumulé une expérience sans commune mesure ou presque, il lui arrive de se planter. Alors que dire des petites start-ups qui se lancent avec leur ambition pour tout bagage ! Otto est la dernière victime en date de la difficulté de se lancer.

Il faut dire que cette jeune pousse n'a pas choisi la facilité. En août dernier, elle présentait une petite serrure connectée "premium" (le prix annoncé était de 700 $)… qui ne sortira finalement jamais. Juste avant les vacances de Noël, Sam Jadallah le fondateur et CEO d'Otto a annoncé la suspension des opérations de la société.

Pourtant, la serrure était sur le point d'être commercialisée. Le processus de production était finalisé, il n'y avait plus qu'à appuyer sur le bouton vert. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu. Dès septembre, Otto recevait une proposition d'acquisition par une entreprise disposant de bien plus d'expérience et de ressources pour lancer un tel produit… malheureusement, le deal a capoté à la dernière minute, raconte TechCrunch.

Cliquer pour agrandir

De ce qu'on en comprend, le prix de la serrure représentait un frein pour cette acquisition. Malgré tout, le prétendant nourrissait l'espoir d'ouvrir le produit à d'autres marchés, et puis Otto avait fait savoir que le loquet allait se décliner dans des versions plus accessibles.

Après cette annulation, Otto n'avait plus les ressources suffisantes et a préféré fermer le rideau. Le secteur de la domotique et plus particulièrement celui, très spécifique, des serrures connectées est en pleine concentration. August, un des pionniers du genre, a été avalé par Assa Abloy (le plus grand constructeur au monde de loquets en tout genre). Fin décembre, c'est Amazon qui s'offrait Blink, qui donne lui dans les sonnettes et les caméras.

Quant à l'avenir d'Otto, il est plus qu'incertain. Les dirigeants décideront de la suite de leur aventure dans les prochaines semaines, après avoir étudié les options qui s'offrent à eux.

Tags
avatar je-deteste-android- | 
[Modéré]
avatar MarcMame | 
@je-deteste-android- [Modéré]
avatar NerdForever | 

@je-deteste-android-

Faut pas etre jaloux comme ça! Ta femme se serait barrée tout de même!! le gars de chez Otto n'est pas le seul responsable et lui vouloir du mal ne t'aidera pas à t'en sortir... allez respire un bon coup... ça ira mieux...

avatar matthew3321 | 

@je-deteste-android-

Redescends de ton piédestal... Sérieusement plusieurs articles où je te vois commenter de façon plus qu'infâme quand il s'agit de la faillite d'une entreprise.. Derrières ces boîtes il y a des familles.. Et se réjouir de leur malheur fait de toi quelqu'un assez pitoyable..
Stay cool, peace.

avatar zonzon46 | 
[modéré] HS
avatar lecureuil | 

C’est dommage

S’il faisait un petit crowdfunding il finançait sa serrure à 500% à condition de la proposer à un prix plus raisonnable

Y a bien tellement de projets à la noix qui se surfinancent et qui sont bien pourris

Aujourd’hui c’est pas évident de trouver de bonnes et surtout de belles serrures connectées

avatar bossdupad | 

700 $ la serrure alors que une Schlage a 299 fait le même travail... Il ne faut pas chercher bien loin les raisons de l’échec.

avatar C1rc3@0rc | 

@bossdupad

Le tarif n'est pas le probleme: on voit bien Apple arriver a vendre un smartphone pas fini, totalement insecure et avec des fonctions amuse-galleries a plus de 1300 euro...

Le souci c'est le principe de securité. Si ce terme est un gadget sur l'iPhone ici on parle d'un materiel de securite et de securisation... Or actuelement, a part développer ses propres composants, ecosystemes et protocoles, aucun systeme ne peut repondre aux moindres exigences de securité.

Les investissements sont a la portée d'un Apple mais pas d'une startup. Tout ce qui repond a la definition IoT a fait la demonstration du danger de securité qu'il represente, et se lancer sur ce marché c'est juste du suicide...
Et on parle meme pas du niveau d'exposition du client naif... mais qui s'il a les moyen d'acquerir ce type de produit a aussi les moyens de se payer de bons avocats...

avatar zonzon46 | 

@C1rc3@0rc

Toujours aussi facho envers le monde Apple.

avatar Kestar11 | 

@zonzon46
Impressionnant..

avatar iPop | 

Rendez vous dans 20 ans

avatar pagaupa | 

Houlla! C'est chaud ici!
Tout ça pour une serrure...
Attention quand même au tout connecté...
Je sens les galères se profiler! Surtout avec une serrure...

avatar jrmy21 | 

Ah oui elle avait vraiment l’air sympa cette serrure connectée !
Moi j’ai Nuki et vraiment elle est super bien faite avec des astuces vraiment bien pensées, Apple Watch et compagnie. Et ils annoncent bientôt la compatibilité HomeKit !
Et le SAV est vraiment top !

avatar kiddsoso | 

En même temps une serrure a 700$...

Le prix n’est absolument pas justifié parce que premium ou pas ça reste une serrure

avatar bugman | 

@kiddsoso

Le mieux pour le voleur c’est de prendre la serrure et se barrer... je trouve ça plutôt efficace.

avatar Rage68 | 

Je cherche depuis un moment une serrure connectée HomeKit fiable, sécurisée et pas non plus trop chère! Si vous en avez trouvé une je suis preneur!
Ca serais sympa de faire un article/test sur ces accessoires!

avatar C1rc3@0rc | 

HomeKit est antinomique de fiable et sécurisée... D'ailleurs des qu'on parle d'IoT il faut oublier les concepts de fiabilité et de securité.

Une definition simple pour comprendre le probleme c'est celle du dispositif de securité (controlant un acces): il ne doit accepter qu'une seul cle permettant l'acces. S'il y a au moins 2 moyens d'acces, alors on a pas un produit de securité. A cause de toutes les failles des composants/protocoles/environnement des produits IoT, a aucun moment ils ne peuvent etre considerés comme des produits de securité.

avatar iPop | 

@C1rc3@0rc

Le jour internet s'arrêta (pour cause les objets connectés ) il me semble que HomeKit fut le seul rempart.

avatar IceWizard | 

Moi je dis que c’est triste de perdre ces clés. Le 31 Décembre a été agité dans mon immeuble. Un couple a perdu les clés en faisant ses courses pour le réveillon, laissant le fils handicapé mental à l’intérieur. Celui-ci (environ 20 ans) s’est affolé et tenté de casser la porte blindé avec une chaise. On l’entendais taper de toutes ces forces. Cela a duré plusieurs heures, le temps que les parents arrivent à trouver un serrurier capable d’ouvrir une porte blindée.

avatar House M.D. | 

@IceWizard

Chose qui en plus n’a pas dû être donné, certainement bien plus que 700€... c’est arrivé à mon voisin du dessus, et encore, porte juste claquée, il s’en est tiré pour 900€... alors porte blindée fermée à clé, j’imagine même pas...

avatar John McClane | 

@House M.D.

Si c'était juste une porte claquée, ça ne méritait pas plus de 150€.
Je me suis moi-même fait avoir par un serrurier escroc, que j'ai dénoncé à la DGCCRF ainsi qu'au tribunal d'instance. Au final j'ai récupéré une partie de mon argent, mais ça a été long.
Le bon réflexe je pense que c'est d'aller sur mesdepanneurs.fr, il est reconnu par la Maif et ce sont des artisans fiables apparemment.

avatar Orpioo | 

900,00€ pour une porte claquée. Les escrocs existent, mais les pigeons sont encore plus nombreux pour leur permettre d'exister.

avatar MrMeteo | 

Une solution 👌🏼 (regardez la vignette 😉)

avatar IphoneX | 

Qui va acheter une serrure a 700€ faut pas deconner non plus

avatar Lillois78 | 

Dommage le produit avait des atouts mais le prix est clairement incompréhensible. Pour ma part j’hésite à faire l’acquisition d’une serrure Nuki. Qu’en pensez vous chers lecteurs ?

CONNEXION UTILISATEUR