Otterbox commercialise une batterie MagSafe qui peut aussi se charger en MagSafe

Nicolas Furno |

Apple ne l’a pas fait avec sa propre batterie MagSafe, mais Otterbox a réussi à proposer une batterie qui est compatible MagSafe dans les deux sens. Comme celle d’Apple, elle se positionne au dos d’un iPhone compatible pour le recharger. Mais contrairement à la version pommée, la batterie externe elle-même peut être chargée en la posant sur un chargeur MagSafe !

La batterie MagSafe d’Otterbox ne se contente pas de charger l’iPhone en MagSafe, elle peut elle-même se recharger en MagSafe.

Otterbox a utilisé une batterie d’une capacité de 5 000 mAh sous le capot, le tout pour un produit plus épais (15,4 mm) et lourd (139 g) que celui d’Apple (11 mm et 114 g), mais qui devrait aussi mieux tenir la distance. Le constructeur se garde bien toutefois d’indiquer si son produit pourra charger ne serait-ce qu’un iPhone mini une fois entièrement, car il faut tenir compte des pertes importantes liées à la charge par induction.

On sait en revanche que la charge se fera à 5 W quand la batterie est posée sur le smartphone, et 7,5 W au maximum quand elle est alimentée en USB-C. C’est du MagFake, mais sur ce genre de produit, cela ne devrait pas faire de différence significative à l’usage. Ajoutons que le port USB-C peut aussi servir à alimenter un autre appareil, y compris quand la batterie est posée sur le smartphone.

Cette nouvelle batterie est en vente à 70 $ (62 €) sur le site d’Otterbox, mais les livraisons sont réservées aux États-Unis. On ne sait pas si une commercialisation en Europe est prévue.


avatar victoireviclaux | 

Magsafeption 😬

avatar r e m y | 

Il serait peut-être bon de ne PAS utiliser le terme MagSafe quand le produit n'est pas certifié MagSafe! (Même si ce point est précisé dans le texte de l'article)

avatar monsieurg33K | 

@r e m y

Je suis d’accord. Utiliser le terme « MagFake » dans le titre de vos articles serait, le cas échéant, plus approprié.

avatar vsi | 

Les pertes liées à l’induction rendent le truc complètement absurde et inefficace, mais ils le sortent qd même.
C’est la fin du monde. Enfin, du monde « as we know it » car bien sur les humains seront remplacés par des êtres moins gourmands 😎

avatar Michaeel | 

@vsi

Il me semble que MacG avait fait un papier sur la perte liée à la charge par induction, et c’était négligeable, non ?

avatar rolmeyer | 

@Michaeel

Euh ….non pas vraiment. Dès que tu charges sans fil, tu as minimum 20 % qui sont perdu. Donc si tu charges la batterie sans fil, et puis tu charges ton phone via la batterie ( donc sans fil aussi) ben tu as perdu 40 % entre ce qui est sorti du fil du chargeur et ce que tu récupères dans l’iPhone.
Donc oui pas génial, pas catastrophique non plus au vu des gaspillages d’électricité à une échelle d’un pays.
Ça devrait être une solution de dépannage.

Perso j’ai une magsafe d’Apple, elle me sert comme solution de secours quand je sais que l’autonomie de mon 12 mini est trop courte dans certains cas. Le reste du temps je le charge en filaire. Rapide en plus.
Si je devais utiliser ma batterie magsafe de façon permanente, j’aurais choisi un autre modèle d’iPhone.

avatar r e m y | 

Les meilleurs chargeurs à induction ont un rendement de l'ordre de 66%. C'est 1/3 de l'énergie qui est perdue. Donc dans le cas d'une charge de la batterie par induction puis une charge de l'iPhone par induction depuis la batterie, c'est seulement 66% X 66% = 44% de l'énergie consommée qui est récupérée...

Cette étude suisse, parle même d'un rendement mesuré entre 40 et 55%...
https://www.bulletin.ch/fr/news-detail/la-recharge-sans-fil-est-elle-efficace.html

avatar rolmeyer | 

@r e m y

J’ai tapé dans un chiffre optimiste car même optimiste les pertes sont quand même importantes.
Mais ton chiffre je veux bien le croire et surtout as tu des liens récents qui permettent de l’étayer ?
Les derniers liens que j’ai trouvé datent de 2015.
Bizarrement personne ne semble s’être donné la peine de mesurer l’efficacité d’un chargeur magsafe.
(Apple est très très conservatrice en limitant au maximum la température quitte à ralentir drastiquement la charge contrairement à OnePlus ou à Samsung qui privilégient la rapidité de charge )

avatar rolmeyer | 

@r e m y

Je connais ce lien mais les études portent sur du vieux matos. Galaxy S6, Lumia, Nexus 5 etc.
J’ai eu, le pire était mon Nexus 6 qui devenait limite brulant avec la techno proprio de Motorola. J’ai eu du Lumia aussi, le 735 avec un puck Nokia, et j’ai eu le Nexus 4 et 5 qui glissaient de leur chargeur Google 🤪.
Un iPhone enfin en tout cas mon 12 mini est tout juste tiède.
Ils devraient réactualiser leurs essais. Ils doit rester pas mal de pertes, mais 40 % me paraît hautement pessimiste.

avatar Franck971 | 

@rolmeyer

Apple & co avec le discours de façade sur l’énergie, bilan carbone etc…
La solution existe depuis longtemps c’est le câble magnétique qui réuni les meilleurs des 2 monde la sécurité du sans fil avec un câble qui se détache facilement comme le MagSafe et surtout la charge et le transfert de donnée ultra rapide.
Bonus ils sont utilisables avec iPhone iPad android etc.
J’en utilise depuis des années depuis iPhone 7
Un seul câble pour charger tous mes device
Simple exemple au hasard :

Câble Multi Chargeur Magnétique, RAVIAD 3 en 1 Multi Chargeur Aimanté en Nylon Tressé www.amazon.fr/dp/B083R4DHS1/ref=cm_sw_r_awdo_navT_a_CJBEJ22ZDYWNJ3FRPYHM

avatar rolmeyer | 

@Franck971

Tu utilises lequel ? J’en ai eu, soit le magnétisme n’est pas assez fort, soit le grip n’est pas assez fort et la partie mâle s’enlève au lieu de la partie magnétique.
Dernier cas surtout en usb c..
Sinon je ne fais pas l’apologie de la charge par induction, pour moi ça doit être un complément, pas un remplacement.
Et puis penser aussi aux gens ayant un handicap… ma belle mère avec son arthrose n’arrive pratiquement plus à mettre son pouce en opposition, choper un câble fin même magnétique c’est problématique. Pas poser l’iPhone sur un puck.

avatar BLM | 

@rolmeyer
Juste une remarque: les % ne s'ajoutent pas.
À supposer que les pertes induites par l'induction (ne) sont (que) de 20%, soit un rendement de charge ηi=80%=0.8 , le rendement final est ηf=0.8*0.8=0.64, soit 36% de pertes totales.
Ceci dit… l'induction…
Outre les pertes pendant la charge, il y a aussi des pertes ds le tapis de charge… hors charge (donc 24/7) puisque le but est d'être trop feignant pour ne pas connecter un fil.
L'induction, c'est dégueulasse (qq parfois "incontournable" qd il s'agit d'éviter 1 connecteur. À.Watch par ex).

avatar rolmeyer | 

@BLM

Oui les % ne s’ajoutent pas, j’ai arrondi. C’était pour faire simple. Si je perds 20 % à charger la batterie, quand la batterie charge l’iPhone, je perds de nouveau 20 % mais seulement sur les 80 % ( par rapport à la quantité de départ ) de la batterie.

Alors certes oui un puck branché mais sans téléphone consomme mais aussi un transfo filaire qu’on laisse dans la prise sans y connecter de téléphone. Et sur des transfos pas chers et pas bien fait d’Amazon c’est pas toujours négligeable.

Ce serait intéressant de savoir la différence de conso à vide en quelque sorte d’un ensemble transfo et tapis induction et d’un transfo filaire.

avatar Krysten2001 | 

@rolmeyer

Ok mais avec le MagSafe, les bobines sont parfaitement alignés. Quid de la perte ?

avatar r e m y | 

Il n'y a pas que l'alignement qui compte. L'écartement des bobines et les matériaux faisant écran entre elles jouent beaucoup également. Quand le rendement de chargeurs à induction est mesuré, il l'est dans les meillleures conditions possibles, donc en alignant parfaitement également les bobines , et on ne trouve pas plus de 66% pour les meilleurs d'entre eux.

avatar rolmeyer | 

@Krysten2001

Ben déjà tu touches ton phone et il chauffe et plus qu’avec un fil. Sans être diplômé de physique on peut aisément comprendre que cette chaleur c’est de l’énergie électrique consommée qui est perdue. Donc même aligné , il y a de la perte.

Les chiffres de rendement sont difficiles à trouver, en général les défenseurs de la charge avancent des chiffres du bout des lèvres non étayées. Ceux qui sont contre font des mesures avec du vieux matos, pas aligné, et souvent du matos mal construit.
Un lien donné plus haut, si l’article est relativement récent, il s’appuie sur des études avec du matos d’il y 10 ans, Lumia, Nexus.
Ensuite y a pas mal de facteurs qui rentrent en ligne de compte, l’alignement certes, mais aussi comme dit plus haut l’écartement des bobines, le rendement du hardware lui même, la courbe de charge car les choix de vitesse de charge des constructeurs sont à prendre en compte.
Mon iPhone ne chauffe pratiquement pas donc peu de perte par déperdition d’énergie mais en contre partie d’une charge lente, mon ex Galaxy S8 avait un chargeur induction Samsung ventilé, avec un ventilateur actif qui se mettait en route pour refroidir le plateau et le téléphone tellement ça chauffait donc le rendement était certainement nettement plus mauvais.
Apple ne donne aucun chiffre et c’est bien dommage.

avatar Krysten2001 | 

@rolmeyer

Aucune chauffe sur mon iPhone donc je suppose un rendement élevé 🤔

avatar vsi | 

@Michaeel

Alors sincèrement il y a une petite part de provoc dans mon message, et je ne sais pas précisément la qté de pertes mais ils écrivent quand même dans leur article

« Le constructeur se garde bien toutefois d’indiquer si son produit pourra charger ne serait-ce qu’un iPhone mini une fois entièrement, car il faut tenir compte des pertes importantes liées à la charge par induction. »

Le doute est donc permis (et insinué)🤓

Je continue à trouver ça complément débile & absurde / trop gros / pas pratique du tout / trop cher

avatar Legeantbleu | 

Trop lourd, trop gros …

avatar Nesus | 

Le festival de la déperdition d’énergie ! Pour vraiment pas grand chose…

CONNEXION UTILISATEUR