Après une manche perdue, Google attaque Sonos sur des brevets

Florian Innocente |

Google et Sonos n'en ont pas terminé avec leurs joutes juridiques, le premier attaque aujourd'hui le second pour des infractions sur certains de ses brevets indique The Verge.

Cela fait deux ans et demi maintenant que des contentieux sur des brevets opposent ces deux sociétés, par ailleurs partenaires pour l'intégration de Google Assistant sur certaines enceintes Sonos.

La Sonos Move et son support de recharge sans fil

Sonos avait obtenu gain de cause après une première plainte, là aussi sur des brevets. Pour éviter de voir ses produits retirés des étals, Google a été obligé de supprimer la fonction qui permet de régler le volume sonore général de tout un groupe d'enceintes. Au lieu de cela, l'utilisateur doit maintenant ajuster le volume sur chacune des enceintes séparemment.

Brevets Sonos : Google modifie ses enceintes pour éviter une interdiction d

Brevets Sonos : Google modifie ses enceintes pour éviter une interdiction d'importation 🆕

En guise de contre attaque, Google a déposé aujourd'hui deux plaintes couvrant 7 brevets. L'une d'elles vise le fonctionnement de la détection d'un mot-clef pour activer l'assistant ainsi qu'une fonction de recharge sans fil. L'autre plainte s'appuie sur la manière dont un groupe d'enceintes décide laquelle doit répondre à l'appel de l'assistant.

Sonos a deux de ses produits — la Move et la Roam — qui peuvent fonctionner sur batterie, et qui sont par conséquent visés. Ensuite, au printemps dernier, le fabricant californien a dévoilé son propre système d'assistant intelligent — Sonos Voice Control — fruit de l'acquisition, en 2019, d'une startup française (cette fonction "Hey Sonos", spécialisée dans la gestion vocale de contenus audio, est prévue pour arriver en France cette année). C'est cette nouveauté logicielle qui reçoit toute l'attention des avocats de Google.

Google a entamé ses actions en justice devant une cour de Californie et il s'apprête à le faire devant l'ITC (International Trade Commission) qui peut décider d'un gel de l'import d'un produit mis en cause.


avatar Koala30 | 

👏

avatar Mageekmomo | 

C'est doublement moche de la part de Google : non seulement reconnu coupable en première instance, en plus mauvais perdant.
Don't be evil, leur slogan a décidément bien mal vieilli.

avatar Godverdomme | 

Je trouve cela magnifique et presque émouvant la différence de ton quand on parle de procès contre Apple ou Google.

Vous êtes magiques les fanatiques!

avatar Krysten2001 | 

@Godverdomme

Je trouve cela magnifique de voir un tel message venant d’une personne ne se remettant pas en réflection,… et qui « agresse » les gens pour se sentir bien dans sa petite vie 😌

avatar oomu | 

@Krysten2001

lequel de vous trois est le plus fanatique qu'il faut détester ? J'ai pas le temps de choisir, j'ai juste le temps de détester, alors pour faire court, dites moi. Merci.

avatar Krysten2001 | 

@oomu

Allez voir notre ami Godverdomme de suite alors :)

avatar oomu | 

@Godverdomme

ne dites pas "fanatique" mais "militant armé en treillis qui parcourt les champs de France à la recherche de l'Ennemi"

ou tout simplement admettez qu'Autrui n'a pas les même considérations que vous, voit une différence entre les différents sujets, voit une différence (que vous ne voyez pas) dans une action de Google et une action d'Apple (ou pas), et que c'est pas grave, ça ne fait pas de lui un être Sanguinaire et Borné à l'image du Oomu.

Bref: n'utilisez le mot Fanatique et Monstre Baveux QUE pour décrire le Oomu. le seul véritable fanatique que vous rencontrerez.

avatar Godverdomme | 

Je fais juste remarquer de manière sarcastique qu'aucun des commentateurs ici n'a le moindre soupçon des brevets et des technologies sur le tapis. Ils arrivent a éprouver des sentiments, que ce soit haine ou amour pour une put*** de société ou un logo

Leur vision est juste basée sur le simple fait que l'article résumé en une phrase cette histoire de volume d'un groupe de haut parleur alors que le dossier est bien plus complexe.

Cette habitude d'avoir un niveau de certitude élevé sur un sujet est bien documenté, et c'est pathétique de voir que cela devient une habitude en 2022.

Ayez l'humilité de dire que vous n'avez qu'une vague idée du sujet avant de jouer les experts

avatar Lemmings | 

@Mageekmomo : ce n'est absolument pas "moche", c'est le business qui veut ça.

Sonos a attaqué Google et a eu gain de cause, Google contre attaque et pourrait bien avoir lui même gain de cause.

Le but réel n'est pas de bloquer les ventes de Sonos, c'est de forcer Sonos à revenir à la table des négociations pour se mettre d'accord.
Soit ça marche et dans quelques mois vous aurez un communiqué de presse des deux marques disant :
"On enterre la hache de guerre et on va bosser ensemble dans la joie et la bonne humeur, toutes les fonctions perdues sur les produits Google sont restaurées et Sonos gagne des fonctions que seul Google possédait, on s'aime d'amour".
Et les utilisateurs des deux systèmes en sortent gagnants.

Soit ça marche pas et ça part en procès et là... Bon bha on verra bien 😅 Mais Sonos a pas mal à y perdre aussi.

avatar v1nce29 | 

C'est pas une histoire de mauvais perdants, c'est juste une réponse du berger à la bergère. Tu m'enquiquines avec des brevets débiles et bien moi aussi j'ai de quoi bloquer tes produits pour des raisons futiles. Ni plus ni moins.

avatar Insomnia | 

@Mageekmomo

Pardon ? Il est quand gonflé d’attaque une entreprise qui viol ton brevet alors qu’ils en violerait plusieurs ? C’est plutot sonos qui est gonflé si c’est confirmé.

avatar nespresso92 | 

Hey Sonos
Hey Google
Hey Siri

Pas de procès contre Apple?

Exception finalement pour Alexa...

avatar oomu | 

@nespresso92

ben non, Apple c'est "Dis, Siri"

ça n'a aucun rapport !

avatar nespresso92 | 

@oomu

Ici c'est la version anglo-saxonne qui est évoqué, donc on réfléchit avant de parler.

avatar Derw | 

@nespresso92

Il me semble que vous n’avez pas bien vu à qui vous vous adressez ! 😉

Ou alors vous êtes relativement nouveau ici et ne connaissez pas le Oomu…👹

avatar iFredo | 

@nespresso92

Non non, pour la version anglo-saxonne c'est aussi "Dis, Siri" car lorsque je suis allé aux États-Unis avec mon iPhone je continuais à dire "Dis, Siri".

avatar nespresso92 | 

@iFredo

Sérieux c’est du sarcasme ou vous le faites exprès ?

avatar DP-Britto | 

Mort de rire, quelles bandes de raclures chez Google, ils seraient capables de nous attaquer pour interpeller un ami dans la rue en disant "Hey Arthur"...

avatar TrollMan06 | 

@DP-Britto

T’as pas bien compris l’article toi…

avatar oomu | 

@DP-Britto

non, ils n'en seraient pas capable.

avatar Koala30 | 

C'est vrai que Apple qui attaque Samsung avec le design d'un smartphone rectangulaire c'est pas des raclures, heureusement qu'il y'a des groupies en guise de fans derrière la pomme

avatar FrDakota | 

@DP-Britto

Non, « Hey Arthur » c’est dans “ Le cerveau “. 😁

avatar marc_os | 

> Google a été obligé de supprimer la fonction qui permet de régler le volume sonore général de tout un groupe d'enceintes.

Donc on ne peut plus régler le volume "sonore général" même pour deux enceintes "groupées" en une paire stéréo ? 😳

Et Google qui contre-attaque au même niveau ?
Franchement, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre.

avatar pechtoc | 

@marc_os

Au moins ça reste dans un domaine en concurrence, pas comme une certaine entreprise dont le logo ressemble à une pomme.

avatar marc_os | 

@ pechtoc

> Au moins ça reste dans un domaine en concurrence...

Au lieu de faire des allusions pouvez vous être précis et argumenter, ou bien celles-ci ne masquent-elles que des préjugés que vous êtes incapables d'étayer ?

avatar pechtoc | 

@marc_os

En tant que lecteur assidu de igen tu n'as pas pu rater toutes les procédures d'Apple contre des sociétés utilisant des pommes dans leur logo, peu importe le domaine (alimentaire,...)
Ou alors tu filtres ces actus pour garder une image idyllique d'Apple ?

avatar oomu | 

@marc_os

ce sont des entreprises. Elles n'ont pas pour mission de se "rattraper", mais de maximiser leurs profits et pérenniser leur activité dans une politique de retour sur investissement.

avatar marc_os | 

@ oomu

> mais de maximiser leurs profits et pérenniser leur activité dans une politique de retour sur investissement.

Oui, car l'actionnaire a tous les droits, même celui de licencier du personnel s'il fait des bénéfices, mais pas assez; ce qu'on appelle "licenciements boursiers".
Oui, l'actionnaire roi justifie toutes les dérives (inhérentes au système capitaliste - propriété privée des moyens de production).
Sa satisfaction est prioritaire, "quoi que cela coûte", aux salariés ou à l'environnement qui n'ont qu'à bien se tenir.

avatar v1nce29 | 

Tant que l'uspto accepté les brevets triviaux et que les tribunaux confirment il n'y a aucune raison que ça s'arrête.

avatar v1nce29 | 

Sonos voulait faire les poches à Google pour un brevet débile. Ils on trouvé à qui parler.

avatar Phiphi | 

Franchement le brevet pour avoir eu l’idée de recharger un truc rechargeable et le brevet pour avoir eu l’idée de régler le volume du son d’un truc qui fait du son j’ai du mal !

avatar oomu | 

@Phiphi

là est le génie des lois ultra-puissantes de la propriété intellectuelle des Brevets: avant y avait po de valeur (et on s'emmerdait au troquet à buller), subitement y a de a valeur qui mérite qu'on se batte pour.

avatar Phiphi | 

@oomu

Je me demande si le brevet qui permets de donner à manger à un mec qui a faim a déjà été déposé ! Sinon je me dépêche et les restos du cœur y sont mals 🤷‍♂️

avatar debione | 

Business as usual...
Il n'y a que dans les commentateurs que l'on retrouve les extrémistes... Un peu comme du temps des procès à rallonge entre Samsung et Apple... Pendant que sur les commentaires de Macg les gens s'étripaient à coup de gros mots, les deux entreprises ont continué à faire des affaires et à s'enrichir une l'autre... (et en plus occultaient qu'il existaient d'autres marques, ont appelle cela du win-win)

CONNEXION UTILISATEUR