inMotion IM3

vincent absous |

Altec Lansing vient de présenter la nouvelle version de son inMotion, la station d'accueil pour iPod. inMotion iM3 offre un nouveau design. Les enceintes se parent sur leur presque totalité d'une grille en aluminium. Surtout, l'appareil est maintenant capable d'accueillir tous les iPod, y compris le mini et l'iPod 4G. La nouvelle télécommande, quand elle n'est pas utilisée, peut être rangée dans une baie d'accueil. Elle permet sinon de contrôler le volume, la navigation et l'allumage/extinction de l'engin. inMotion iM3 sera disponible, aux seuls États-Unis d'abord, dans les semaines à venir, pour 179,95 $.

Lire les commentaires →

Archos lance le Gmini400

vincent absous |

Archos vient de présenter son nouveau baladeur à disque dur (20 Go dans le cas présent), le Gmini400. L'appareil sait lire le MP3, le WMA (y compris ceux protégés par les DRM de Microsoft, prend soin de préciser le fabricant). Pas d'AAC donc, les clients de l'iTMS devront en passer par une phase de réencodage. Il est aussi capable d'enregistrer directement le son, par son micro ou par l'entrée audio stéréo. Son écran LCD 2,2" lui permet d'afficher des photos ou des petits films (on peut aussi visionner son contenu sur un poste de télévision). Le baladeur peut encore faire office de console de jeu et est livré avec un jeu. L'interfaçage est en USB 2.0. Le Gmini400, livré avec télécommande, sera disponible de lundi prochain, contre 399,99 €.

Lire les commentaires →

Trois produits pour iPod

vincent absous |

La société Digital Age entend surfer sur le succès d'iPod. Pour cela, elle propose trois produits assez différents. Le premier, l'iSoundz Portable Desktop Mini Speakers (39,95 $),est tout simplement un petit système sonore qui diffusera le son de l'appareil. Le deuxième, l'iSoundz Sound Wallet Mini Speakers (39,95 $) est un étui où ranger l'iPod, étui équipé de haut-parleurs. Le troisième, enfin, l'iSoundz CarCast FM Transmitter (24,95 $), permet de brancher sur un autoradio équipé d'une entrée mini-jack le baladeur qu'on pourra en même temps recharger par l'allume-cigare.

Lire les commentaires →

L’iPod 4G a du coffre

cyril |

Ca n’est pas la première fois qu’on nous le signale, l’iPod 4G fait montre d’une belle endurance en charge, si on le compare à son prédécesseur le 3G. En mode de fonctionnement normal, sans égalisation ni harmonisation du niveau sonore, mais avec une utilisation fréquente de la roulette de navigation pour affecter un classement par étoiles aux chansons, un lecteur affirme avoir fait un cycle de 12 heures et 45 minutes entre deux rechargements.

Lire les commentaires →

eVo d'iSkin

nfort |

iPod et iPod mini sont les vedettes du moment. Des vedettes que tout utilisateur Mac se doit de posséder, au moins en un exemplaire, et qui sont devenues en quelques mois les objets le plus en vogue de l'autre côté de l'Atlantique, mais aussi du nôtre. Mais iPod est un produit relativement fragile, surtout son grand afficheur LCD. Cela est notamment dû au fait que c'est un objet que l'on promène beaucoup, c'est là sa nature, et qui est donc sujet aux coups, chutes, frottements, etc. eVo est alors là pour le protéger des vicissitudes d'une vie nomade.

Mise en oeuvre

L'eVo fabriqué par Iskin est une coque souple en caoutchouc qui a pour vocation de protéger votre baladeur favori des tracas de la vie de tous les jours. Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, le produit existe aussi bien pour iPod que pour iPod mini et se décline en une dizaine de couleurs. Les couleurs présentées ici sont Sonic pour le bleu et Ghost pour le blanc cassé. Certaines couleurs comme le Ghost sont fluorescentes, la protection est donc bien visible de nuit si vous égarez votre iPod !

La protection est donc composée d'une coque en caoutchouc très souple qui se déforme aisément sans se déchirer ni se déformer de façon durable. De ce fait, le montage est très simple, puisqu'il suffit d'insérer l'iPod par la découpe du caoutchouc correspondante à l'écran, et de positionner correctement le caoutchouc autour de l'appareil. Le tout est fait en une dizaine de secondes.

Pour parfaire la protection de l'écran, partie plutôt sensible de l'iPod, l'eVo est équipée d'une petite vitre en plastique qui se positionne dans la découpe du caoutchouc. Cette vitre est équipée de quatre petits pieds en caoutchouc permettant d'éviter qu'elle ne bouge lors de l'utilisation de l'ensemble.

Au dos, on trouve une attache clip de ceinture classique, mais efficace, car costaud et se verrouillant bien. Peu de risques donc de le perdre même quand on se penche. Le clip lui-même est monté sur un axe permettant de le faire tourner pour porter l'iPod soit horizontalement soit verticalement à la ceinture.

En utilisation quotidienne, la "coque" en caoutchouc s'est révélée stable. Elle tient bien à iPod, ne se décale pas ou ne bouge pas. De plus, les trous aménagés sur le dos de la coque permettent de garantir une bonne évacuation de la chaleur dégagée par l'appareil.

L'ensemble de la connectique de l'iPod reste aisément accessible. Les connecteurs pour les écouteurs ainsi que le bouton de verrouillage restent facilement accessibles, et un accessoire de type Imic ou autre restera utilisable sans souci malgré la surépaisseur induite par l'eVo. Côté FireWire, il en est de même, le connecteur est dissimulé sous un petit volet, qui reste attaché à la coque évitant sa perte.

Un regret cependant, la surépaisseur sur les côtés de l'iPod rend ce dernier non dockable, donc pour la recharge ou le transfert des fichiers musicaux, il faudra obligatoirement passer par le câble FireWire et non le support.

La roue ainsi que les quatre boutons sont accessibles au travers de découpes aménagées dans le caoutchouc. Cela fonctionne correctement. Cependant, un petit souci de manoeuvrabilité apparaît. En effet dans la zone des quatre boutons le caoutchouc est relativement épais. De ce fait, les boutons "sont dans un trou" rendant parfois l'appui sur la touche pas net ; il est parfois nécessaire de rappuyer pour que la commande passe. On peut aussi appuyer deux fois pensant ne pas avoir "touché" le bouton alors qu'on l'avait pourtant fait, provoquant ainsi une double commande.

Conclusion

Un produit efficace pour une protection optimale de l'iPod/iPod mini tout en gardant son fonctionnement facile. L'ensemble de l'appareil est bien protégé et aisément accessible. En cas de besoin de protection totale, une pochette intégrable en plastique semi-rigide transparent est également fournie avec l'eVo (voir première photo) mais dans ce cas l'appareil n'est plus utilisable, car on ne peut faire passer les fils des écouteurs au travers de la pochette qui se ferme avec une fermeture éclair. Un achat indispensable pour tout possesseur d'un iPod qui ne voudrait pas perdre bêtement son investissement à la première chute de l'appareil ou premier choc qu'il devra encaisser.

Lire les commentaires →

iPod mini, LE iPod

cyril |

Voilà, il est enfin arrivé, directement des Etats-Unis (merci Misha). Mon iPod mini couleur argent (c'était la seule encore disponible au magasin, j'aurais pris le bleu autrement). Ce qui étonne le plus au déballage c'est sa taille. En effet, en regardant les nombreuses photos disponibles sur le Web, même celles comparant l'appareil avec l'iPod traditionnel, beaucoup ont cette impression que iPod mini était malgré tout assez gros. Mais après l'avoir eu en main, on change tout de suite d'avis, sa taille est parfaite et son poids ne se fait même pas sentir, c'est vraiment agréable. La deuxième chose qui séduit est la roue de navigation ("Patent pending" d'ailleurs comme l'a rappelé Steve Jobs) : autant le système introduit avec l’iPod première génération était ingénieux, autant les modifications apportées sur les modèles 3G ont déçu et autant le système développé pour iPod mini est le plus abouti de tous.

Une fois déballé

Si Apple vend son nouveau lecteur MP3 avec un minimum d'accessoires (pas de télécommande, pas de docking station, pas de housse) on est étonné de trouver dans l'emballage un câble USB en plus du traditionnel câble FireWire. Le système de clip ceinture en plastique également livré avec ne protégera pas votre lecteur MP3 mais fait bien son travail, il est solide et sécurise à 100 % iPod mini. Autre point agréable, l'habillage alu de l'appareil, premièrement il sera moins sensible aux rayures et, même si cela peut paraître un détail, il glisse beaucoup moins facilement. En fait, plus aucun danger à le transporter dans la poche de votre chemise (comme dans la pub du premier iPod) et risquer une chute de l'appareil au sol à la moindre révérence. Notons encore que la vitre de protection de l'écran est légèrement en retrait dans le boîtier ce qui évitera à l'écran de se rayer si on le pose sur sa face.

Globalement, iPod mini donne une impression de solidité, il a d'ailleurs été glissé dans la poche d'un jeans pour sa première sortie et on le sent à peine alors que les autres iPod me donnaient plus l'impression de porter un deuxième portefeuille. Par contre, la première chose à commander est un housse de protection, car ce petit bijou en mérite une, on ne sait jamais.

Première utilisation

Une fois branché pour la première fois au Mac, tout se passe bien entendu sans problème. Rappelons que iTunes est installé par défaut sur tous les Macs depuis longtemps et qu'il est en fait inutile d'utiliser le CD d'installation livré avec iPod mini à moins que votre version d'iTunes soit antérieure à la 4.2 ou que vous possédiez un PC sous Windows, dans ce cas il vous sera nécessaire d'installer un logiciel qui vous demandera entre autres de reformater iPod au format FAT. Mais revenons sur sa plateforme de prédilection. Après quelques réglages personnalisés (transfert uniquement des listes de lecteurs, montage en disque FireWire sur le bureau, ...) les morceaux commencent à se transférer. Nous n'avions pas pensé à vérifier quelle capacité totale était nécessaire étant donné que l'iPod utilisé traditionellement faisait 15 Go mais au final tout s'était passé sans problème, la sélection faisant un peu moins de 800 morceaux soit juste assez pour laisser un espace libre de 150 Mo une fois tout transférés.

Pour reprendre ce qui a été dit plus haut au sujet de l'écran, on rappellera que celui-ci est à peine plus petit que sur le modèle original (1.67" contre 2"). Cela a pour résultat une nouvelle police de caractères qui s'adapte mieux, mais qui est un peu plus petite, ce qui n'enlève rien à la lisibilité. Précisons toutefois qu'une ligne d'affichage a été sacrifiée ce qui a pour conséquence directe de ne plus afficher le nom de l'album lors de la lecture d'un morceau.

Et par rapport à iPod ?

Côté qualité sonore aucune différence apparente par rapport à son grand frère, le casque est d'ailleurs le même que sur les autres modèles. Un test avec l'excellent casque Sony MDR-V600 a été fait et le constat fût le même. Plusieurs tests ont également effectués avec des taux de compression et des formats de fichiers différents et on n'obtient aucun écart de qualité entre iPod et iPod mini, que ce soit au niveau sonore ou dans la façon dans lequel les fichiers sont joués (vitesse décompression par les appareils). Une surprise toutefois, mais cela est dû au fait que le modèle testé vienne des Etats-Unis, le niveau sonore de sortie est très puissant. Rappelons que, en Europe, iPod est en effet limité pour des questions de sécurité.

L'autre grande question est la durée de vie de la batterie, sur la gamme 3G beaucoup avaient contesté les 8h00 annoncés par Apple et nous avions effectivement été déçu de la durée de la batterie de cette série surtout après avoir pris des habitudes avec le iPod de première génération. Mais après deux charges et décharges complètes, iPod mini a tenu en test 8h20 et 8h45. Précisons toutefois qu'il est resté allumé sans aucune intervention alors qu'en utilisation normale on a tendance à allumer l'écran, naviguer, ... ce qui influence bien entendu sur la durée de vie de la batterie.

Revenons rapidement sur le fonctionnement de la route de navigation. Comme indiqué ci-dessus, avec iPod mini Apple semble avoir trouvé la meilleure version possible de ce système. En effet, la première version d’iPod était bien pensée, une roue entourée des 4 boutons nécessaires à la navigation. Par contre, dans le souci d'éliminer toute pièce mécanique (et donc une usure plus rapide) Apple avait décidé dans la version de troisième génération de faire des boutons sensibles au toucher ce qui les a donc forcés à les déplacer en dessus de la fameuse roulette, l'ergonomie en avait subit un coup et la sensibilité des boutons déplu plus d'un. Avec iPod mini, poussé par le besoin d'optimiser au mieux la surface, Apple est arrivé à une solution à priori parfaite. Le seul point négatif pourrait être le retour de pièces mécaniques dues aux boutons intégré à la roue, reste à voir si cela est réellement un problème à terme.

Que du bonheur ?

Globalement oui, iPod mini est (presque) parfait. On pourrait bien entendu discuter longtemps comme l'on déjà fait nos lecteurs sur le choix d'Apple concernant le prix ainsi que le rapport prix/capacité, mais c'est un débat dans lequel on ne s'attardera pas (par contre, n'hésitez pas à lire ou relire le comparatif de MacGeneration effectué début janvier avec des appareils directement concurrents). Et si le fait qu'aucun dock (cela ne dérange pas vraiment) ou télécommande (par contre, celle-ci sait se faire manquer) ne soit livré avec, le plus gros point négatif est tout autre. Que le choix d'Apple aie été délibéré ou non, le fait brider iPod mini pour qu'il ne soit pas compatible avec certains accessoires (enregistreur vocal, lecteur de cartes flash, ...) est difficile à comprendre d'autant plus qu'iPod mini ferait un parfait dictaphone de poche.

Voici encore quelques petits défauts de jeunesse mais qui devraient être corrigés facilement avec une mise à jour du Firmware : la transition entre deux écrans se fait mal et iPod mini reste "bloqué" un certain temps entre deux écrans, cela n'a toutefois aucun effet sur la lecture en cours, il arrive également qu'il y aie certains problèmes de lecture tels qu'un silence prolongé entre deux morceaux et anormalement long par rapport au même "bogue" constaté sur la gamme iPod 3G.

En conclusion

iPod mini est certainement l'appareil le plus abouti de la gamme Apple. La taille et le poids sont parfaits, l'interface utilisateur légendaire mise au point par Apple et son intégration avec iTunes en font sans aucun doute le meilleur lecteur MP3 du marché et la roue de navigation sous sa dernière forme est définitivement la solution la plus ergonomique. Le prix pratiqué et les quelques points négatifs notés ci-dessus interdisent de lui donner la note ultime, mais une fois descendu en dessous de la barre de 199 $, iPod mini vaudra largement son 5/5.

Lire les commentaires →

myComics s'améliore et simplifie les transferts

Nicolas Furno |

Nous avions évoqué à sa sortie myComics [1.1 – Français – 2,99 €], le lecteur de bandes dessinées d'Aquafadas. Nous regrettions alors une application assez instable et le manque de contenu. Les éditeurs ont depuis sorti une nouvelle version qui corrige au moins le premier point. myComics semble ainsi beaucoup plus stable que précédemment, et nous n'avons pas repéré de problèmes de plantages. Par contre, sur le contenu, la situation n'a pas vraiment évolué et les fichiers PDF ou CBZ/CBR (format standard pour les BD) resteront vos sources uniques. Et force est de constater que ces sources sont rares, en tout cas en restant dans la légalité.


MyComics

Certes, le transfert se fait maintenant grâce à Jivaro, un logiciel Windows et Mac qui simplifie les opérations — notamment par l'envoi par lots de fichiers — en même temps qu'il optimise les images pour un affichage sur petit écran. Le transfert en est effectivement simplifié, mais la lecture des fichiers est malaisée sur les petits écrans des iPhone et iPod touch.


BD sur iPod

L'exemple ci-dessous montre bien que la lecture est difficile à moins de zoomer et de se déplacer manuellement sur la page. Quand on voit ce que les éditeurs ont réussi à faire avec leurs autres produits (Angoulême 2009 ou Lucky Luke), on se dit que les améliorations sont possibles. L'idéal serait, bien sûr, que les bandes dessinées dans le format spécifique d'Aquafadas soient rapidement nombreuses, mais en attendant, on aimerait une détection automatique des cases pour pouvoir passer de l'une à l'autre facilement. En l'état, myComics n'a pas vraiment beaucoup plus d'intérêt qu'un banal lecteur de PDF.

Lire les commentaires →

Pages