iTunes en Australie le 12 janvier ?

vincent absous |

Les Australiens pourraient bientôt avoir accès à l'iTunes Music Store. AppleInsider signale qu'à l'occasion du Macworld de San Francisco, qui aura ouvert ses portes la veille, Apple Australie organise un événement spécial à Sydney le 12 janvier. Le site de rumeurs pense que la Pomme devrait en profiter pour annoncer la disponibilité de son service de téléchargement payant au pays des kangourous (cliché).

Lire les commentaires →

Angil Dust

deserty |

25 ans au compteur et 10 ans d’activités musicales derrière lui : Mickaël Mottet, caché sous le pseudonyme d’Angil, n’a pas chômé, c’est le moins que l’on puisse dire, proposant ainsi une version bien personnelle d’un des deux adages bien connus dans les casernes françaises à l’époque de la conscription «on ne fait rien mais on le fait tôt» transformé ici, pour l’occasion, en «on le fait tôt mais on le fait bien» (le deuxième, «on salue tout ce qui bouge et on astique le reste», illustrant très imparfaitement mon propos). Après plusieurs CD-R autoproduits, le voici, désormais, auteur d’un premier album, Teaser for: matter (unique records), très prometteur, salué par les critiques ( son album fait partie des 100 disques de l’année 2004 de la rédaction des Inrockuptibles), à l’écoute duquel on prend un réel plaisir à découvrir une pop-folk à fleur de peau portée par une voix au bord de l’extinction et soutenue par de riches arrangements (flûtes, xylophone, saxophone, Fender Rhodes, samples). Le fils caché de Robert Wyatt et de Bill Callahan de (smog) en quelque sorte.

Un titre de l’album à télécharger ici et l’enregistrement d’un concert donné à Toulouse en octobre 2004 disponible dans son intégralité .

Lire les commentaires →

Le partage selon Skype

Christophe Laporte |

À l’heure où l’on parle beaucoup d’échange de fichiers sur Internet avec un air souvent pompeux, ces petites publicités réalisées par Skype pour la promotion de son logiciel de téléphonie font le plus grand bien. Ces trois spots vous rappelleront à quel point il est important de savoir partager. Au passage, on notera que les fonctions de téléphonie de Skype sont intégrées à la dernière version de Kazaa.

Lire les commentaires →

Champion de Google

Christophe Laporte |

À votre avis, quel est le produit électronique grand public qui a été le plus recherché sur Google cette année ? Il s’agit bien entendu du baladeur d’Apple qui semble donner le tournis à la tête entière. Toutefois, il n’est pas encore aussi populaire que Britney Spears, Paris Hilton ou encore Pamela Anderson.

Lire les commentaires →

L’iPod fait des ravages

Christophe Laporte |

Comparer à Karl Lagerfeld, Peter Buck et ses quatre iPod a l’air d’un petit rigolo. La presse people que nous lisons toujours avec beaucoup d’attention affirme que le couturier a décidé pour les fêtes de Noël de s’acheter de nouveaux iPod. Son parc de baladeurs MP3 est ainsi passé de 40 à 70 unités. Son petit plaisir explique-t-il est d’écouter son iPod en prenant un bon bain. Maintenant, reste à résoudre ce petit problème arithmétique, combien d’argent Karl Lagerfeld a dû dépenser sur iTunes pour remplir de musique ses baladeurs ?

Lire les commentaires →

Ecoutez malin, écoutez norvégien.

deserty |

Fief de l’electro jazz avec les fers de lance que sont Bugge Wesseltoft et Nils Petter Molvaer, la Norvège est aussi une mine incroyable de musiques à la fois expérimentales et passionnantes, défendues avec intransigeance par l’exemplaire label Rune Grammofon. Supersilent et Arve Henriksen ne représentent en fait que la partie émergée d’un iceberg où chaque nouvelle découverte réserve son lot de surprises et d’émerveillement. Dernière en date : Strønen / Storløkken et l’album Humcrush, résultat de la collaboration entre le batteur de Food, Thomas Strønen et du claviériste de Supersilent, Ståle Storløkken. Neuf titres totalement improvisés, enregistrés en condition live, mélange intriguant de groove bondissant, d’électronique bruitiste et d’ambient rêveuse.
Bien que l’improvisation tienne une place très importante dans le travail du duo norvégien, ce qui semble particulièrement remarquable à l’écoute de ce disque, c’est la facilité avec laquelle il parvient instinctivement à créer une musique possédant un but et un sens logique pour l’auditeur. Le jeu de batterie protéiforme de Strønen se marie parfaitement aux très caractéristiques sonorités de claviers de Storløkken (les fans de Supersilent reconnaîtront sans peine ce petit côté « bande originale de film fantastique de la Hammer » et les autres apprendront peut-être à apprivoiser ce style si particulier utilisé ici dans une tonalité moins austère) et le résultat obtenu semble être, à de nombreuses occasions, le fruit d’un méticuleux travail de composition préalable. Le talent de ces deux individus devient même franchement insolent sur le très sautillant Marked East ou sur le redoutable final technoïde de Pusher, sur lesquelles ils réussissent la gageure de faire rimer improvisation et ondulation (du corps). Quarante minutes de musique originale proposée par deux artistes inimitables. Ils sont forts ces norvégiens.
Des extraits ici.

Lire les commentaires →

France 2 : le phénomène iPod

vincent absous |

Le site de France 2 consacre tout un dossier à l'iPod d'Apple. Laure Narlian y utilise le terme, c'est vrai un peu éculé maintenant, de "phénomène". Une question est posée : "comment Apple a-t-il réussi à faire d'un simple baladeur numérique parmi d'autres un objet culte que tout le monde s'arrache ?" La rédactrice explique ainsi qu'"aujourd'hui, au moins 4 millions de personnes dans le monde, de Taiwan à New York, en possèdent un et il continue de s'en vendre chaque jour des wagons entiers". Le succès de l'appareil tient aussi au "sentiment d'appartenir à une fratrie à part, avec ses codes et son vocabulaire" qu'éprouvent la plupart des possesseurs d'iPod (une fratrie de quatre millions d'individus ?). Surtout, c'est le design du baladeur qui a fait son succès. "Du coup, le cours de la marque à la pomme s'envole à Wall Street". Quelle place alors pour la concurrence ? L'iPod est "juste l'arbre qui cache la forêt". Archos "fait beaucoup mieux" qu'Apple en matière de performances, affirme la rédactrice. Mais au-delà, au-delà du succès de l'iPod, et de celui, conjoint, d'iTunes, c'est à la révolution de la musique qu'on assiste en ce moment. Avec les services en ligne payants, la notion d'album n'a plus nécessairement cours. C'est la playlist qui prend le dessus. Le format album n'est-il pas alors obsolète ? Pas encore (" pour l'heure, 25 à 50% de ce qui est vendu en ligne l'est encore sous forme d'album).

Lire les commentaires →

Pages