Facebook : le paiement mobile pour monétiser la messagerie ?

Mickaël Bazoge |

La stratégie de monétisation de Facebook pour ses applications de messagerie instantanée — Messenger comme WhatsApp, racheté au prix fort — commence à se dessiner. Ces outils, particulièrement appréciés par les utilisateurs des marchés émergents, ne baseraient pas leur modèle économique sur l'affichage publicitaire qui, dans ces pays, rapporte peu. En revanche, ces applications ont une carte à jouer dans le domaine du paiement mobile, notamment entre personnes, de plus en plus populaire. Dans ce cadre, le débauchage de David Marcus, ex CEO de PayPal, pour mener l'unité « messagerie » de Facebook a du sens.

David Marcus quitte PayPal pour Facebook.

Marcus a rejoint PayPal il y a trois ans et a contribué à faire de la société de paiement en ligne, propriété d'eBay, un service plus répandu et mieux accepté, y compris dans les boutiques physiques. Son expérience sera sans doute très précieuse chez son nouvel employeur pour développer un système de paiement fiable et sécuritaire, à même de satisfaire des consommateurs qui (s')envoient de plus en plus d'argent via internet. Malheureusement pour eux, bien souvent les frais sont exhorbitants.

Facebook a donc une carte à jouer en proposant des services de paiement abordables. Le réseau social a patiemment mis sa stratégie en œuvre, puisqu'en avril, il a demandé une licence en Irlande qui permettra à ses utilisateurs européens de s'envoyer de l'argent au travers de son réseau. On est loin des pays émergents certes, mais il semble bien que le paiement en ligne ait vocation à devenir une source de revenus de plus en plus importante pour Facebook.


CONNEXION UTILISATEUR