Les téléphones serviront à entrer dans le métro parisien

Nicolas Furno |

Les transports en commun parisiens préparent à leur tour leur révolution numérique pour abandonner les tickets papier, mais aussi les cartes de transport physiques. Comme au Japon ou à Londres, on pourra bientôt entrer dans le métro ou dans un bus à Paris sans avoir à acheter un titre ou une carte de transport au préalable, uniquement grâce à son smartphone ou sa montre connectée.

Ceci sera bientôt un vestige du passé. Photo Luc Legay (CC BY-SA 2.0)
Ceci sera bientôt un vestige du passé. Photo Luc Legay (CC BY-SA 2.0)

Non, la RATP n’est pas encore compatible avec Apple Pay et la mise en place va prendre du temps. Mais Le Parisien détaille le futur des transports en commun à Paris qui commencera dès l’année prochaine. Les utilisateurs du Pass Navigo pourront le recharger en ligne dès 2017, même s’il faudra encore valider la recharge en station, une opération qui devrait être rapide. Pour les touristes, ce même pass servira aussi au-delà du métro : Tour Eiffel, bateaux ou encore les bus à étages. Ils servent déjà aux Vélib, en plus des transports en commun.

Au-delà, le plan est d’éliminer totalement les supports matérialisés et d’exploiter à la place les smartphones. Mais avant cela, on pourra acheter une carte rechargeable et anonyme dans les distributeurs. La transition vers les smartphones et montres devrait se faire d’ici deux à trois ans : on pourra d’abord utiliser un abonnement existant, avant d’acheter directement son titre de transport sur le smartphone. Et plus tard encore, on parle de 2020 cette fois, on pourra payer avec n’importe quelle carte bleue comme de l’autre côté de la Manche.

Ceci aussi. Photo Lars Kristian Flem (CC BY-NC 2.0)
Ceci aussi. Photo Lars Kristian Flem (CC BY-NC 2.0)

La révolution numérique ne sera vraiment achevée toutefois qu’à la dernière étape : le paiement a posteriori. Vous pourrez entrer librement dans le métro et la somme nécessaire sera prélevée à la fin du voyage, en fonction du trajet effectué. Le tarif prélevé sera plafonné à hauteur des abonnements Navigo actuels, si bien que l’on ne paiera pas plus cher, mais on pourra payer automatiquement moins si on n’utilise pas les transports en commun.

Pour arriver à un tel futur, il faudra revoir totalement les portiques de sécurité aux entrées et sorties des stations et il faudra régler la question de l’identification des personnes. La biométrie est exclue, mais un smartphone sera peut-être obligatoire, sous peine de voir les portes se refermer devant vous. On en est encore loin toutefois…


avatar AllanZ | 

J'ai hâte! :D

avatar r e m y | 

A ce stade seuls les smartphones Android seront compatibles.
2 problèmes non résolus avec les iPhones (liés à la politique d'Apple)
- l'impossibilité d'utiliser la puce NFC que se réserve Apple pour ApplePay (or les terminaux Navigo ne sont pas des terminaux de paiement, ce n'est donc pas d'ApplePay dont on a besoin, juste de pouvoir communiquer via NFC entre le smartphone et les bornes de validation)
- le prélèvement d'Apple de 30% sur les achats de services in-app qui ne permet pas d'envisager de recharger son pass directement dans l'application.

avatar DarKOrange | 

@r e m y

Relis l'article, ils projettent de changer les portiques pour un système comme à Londres.

avatar C1rc3@0rc | 

On va aussi rappeler que Londres a gagné la palme de la ville disposant de plus de cameras de surveillance... cela n'a pas limité la criminalité ni empeché le terrorisme!

Y a un element que l'on oublie: les systemes de tracking électronique, ce qui comprend les moyens de paiement et autres badges d'accès, sont une menace et pour la securité et la citoyenneté mais aussi pour la souveraineté d'un Nation.

Et mine de rien, s'il faut disposer d'un smartphone pour utiliser les transports publics c'est un non sens legal. Cela veut dire qu'il faut un materiel proprietaire, d'une societe commerciale et privée, pour utiliser un service public!
C'est mutuellement exclusif!

Soit il faut alors privatiser les transports public, soit qu'etat produise des smartphones!

Bref on marche sur la tete, et on casse ici la notion de republique.

avatar House M.D. | 

@C1rc3@0rc

Mon dieu, c'est avec des réflexions comme ça qu'on avance pas...

Si tout devait être géré par la république, les 99,9% de ce que vous utilisez chaque jour ne devrait pas exister...

avatar jean512 | 

la théorie du complot fait son retour LOL

avatar expertpack | 

@C1rc3@0rc

il y aura les 3: ticket, carte navigo et systeme sur smartphone.

avatar Rez2a | 

@r e m y

Aucun rapport avec les 30% d'Apple sur les in-app, ça devient fatiguant de lire ce truc à toutes les sauces.

La règle est claire pourtant : pour acheter quelque chose dans une appli via un in-app, il faut que ce quelque chose puisse être consommé à l'intérieur de l'appli.

Si c'est pour un bien physique ou un service que tu ne consommes pas dans l'appli, tu peux bien utiliser le système que tu veux.

avatar DarKOrange | 

"La transition vers les smartphones et montres devrait se faire d’ici deux à trois ans... Et plus tard encore, on parle de 2020 cette fois, on pourra payer avec n’importe quelle carte bleue".

Pour moi c'est la même chose et pas plus tard, on est presque en 2017.

Bref, je vous rappelle qu'on attend toujours la 3G promise pour 2015 dans le métro... alors Pay faut pas y compter avant au moins 2024, si on a les JO.

avatar foxsyl | 

Certaines lignes sont déjà très bien couvertes en termes de réseau mobile, et parfois pas uniquement en 3G, mais je suis d'accord elles sont rares. La 1 est de loin la meilleure à de nombreux niveaux (ponctualité, propreté, qualité des rames, réception du réseau mobile, etc...). Mais sur certaines autres lignes il y a aussi de la connexion 3G/4G, mais pas toutes et c'est bien là le soucis ...

avatar DarKOrange | 

@foxsyl

Tu peux me citer une ligne autre que la 1 (où certes on a parfois de la 3G, parfois de la 4G et souvent de l'edge ou carrément rien, c'est extrêmement aléatoire, non homogène sur le parcours et variable d'un jour à l'autre) ?

avatar Lawliet | 

+1 même sur les lignes les plus fréquentée et moderne, c'est loin d'être la panacée.

avatar foxsyl | 

Sincèrement je sais pas ^^' Je sais juste que j'ai déjà pris des lignes autres que la 1 sur lesquelles j'avais du réseau et largement de quoi accéder à Internet sans trop de ralentissements... Par contre sur la 1 j'ai pas souvenir d'avoir été en EDGE ou d'avoir un accès " aléatoire "... Après je suis chez Orange, à voir si ça varie aussi selon les opérateurs...

La 12 par exemple est une horreur à ce niveau là, zéro réseaux à certains moments, j'ai même pas réussi à envoyer un message une fois... Après ça dépend des " zones " sur la ligne, sachant qu'elles traversent de nombreux kilomètres... Mais bon, sincèrement, je passe pas mes trajets de métro les yeux rivés sur mon smartphone, et je trouve qu'il y a bien plus urgence à remplacer certaines rames qui sont de véritables horreurs pour les oreilles et qui sont affreusement sales et en mauvais état, ou encore de rénover certaines stations de métro que d'ajouter une connexion réseau... Parce que bon, autant je peux me passer d'Internet pendant 20 minutes, autant avoir des stations de métro dans un état pitoyable, pour certaines (encore une fois, celles de la 1 et la 14 sont l'exemple type de ce que devraient être toutes les stations), des rames qui grincent affreusement et sont très abimées, etc... ça me gêne beaucoup plus.

avatar yorick | 

Je confirme pour la 1 quand on est chez orange.
J'envoie souvent des mails, consulte des videos et utilisent meme le streaming d'Apple music.
Une bonne partie de la ligne est en 4G ou en 3G.

Biensur quand la ligne est blindé, il est difficile d'avoir du réseau, mais c le cas aussi pour tout rassemblement important.

La A aussi a du réseau sur la partie "parisienne"

avatar Antiphon | 

@DarKOrange
Sur la ligne 6, on capte très bien ! ;-D

avatar bl@ck warrior_69 | 

Et pendant ce temps la, à Lyon, on peut se gratter pour avoir du réseau dans le métro. Et c'est valable pour toutes les lignes.

avatar marc_os | 

@foxsyl :
La ligne une va à la Défense. Priorité à certaines catégories d'utilisateurs !
Et les personnes en fauteuil roulant n'en font clairement pas partie. C'est pas High tech ni glamour comme le verre et l'acier réservé à certaines lignes que d'installer des ascenseurs, chose que les Romains savaient déjà faire... (arènes)

avatar r e m y | 

Nota: des tests sont faits pour utiliser la puce NFC des nouvelles cartes SIM. Ca pourrait régler le premier blocage sur les iPhones, sauf si Apple bloque cet usage en ne validant pas les app utilisant ce "subterfuge"

avatar sachouba | 

@remy :
Tu parles de quoi ?
Les cartes SIM NFC existent depuis des années, mais ça ne signifie pas qu'il y a une antenne NFC incluse à la carte...
Une carte SIM NFC est simplement une carte SIM sur laquelle il y a une enclave sécurisée permettant de stocker les informations confidentielles nécessaires au paiement par NFC.

avatar cetici | 

Sans smartphone plus d'accès au métro !
Eh bien cela ne va pas faciliter la vie des plus démunis ?

avatar Neufouad | 

J'ai bondi aussi en lisant cette conclusion flippante ? et bien entendu fondée sur le vent (ou un fantasme provincial voulant que 12 millions de franciliens auraient les moyen d'avoir un smartphone nfc). ?

avatar foxsyl | 

Je pense qu'ils proposeront toujours l'utilisation via Pass Navigo, ils ne pourront pas faire autrement, je ne pense pas qu'il soit légal de demander obligatoirement, et pour une mission de service public encore moins, aux utilisateurs d'avoir du matériel à plusieurs centaines d'euros pour pouvoir prendre le métro.

avatar thebarty | 

@foxsyl

La déclaration d'impôts en ligne obligatoire est bien un "service public" t'imposant d'avoir à dispo un ordi à plusieurs centaines d'euros, non ?

avatar zoubi2 | 

@thebarty : non, on a le droit de ne pas avoir de connexion Internet. Mais c'est vrai, il faut se remuer et gnagnani et gnagnagna pour ne pas déclarer en ligne.

avatar foxsyl | 

Sauf que, sauf erreur de ma part, c'est obligatoire uniquement à partir d'un certain seuil de revenus (donc déjà ça réduit la probabilité que quelqu'un ayant très peu de ressources doivent avoir un ordi à disposition), et il me semble, si je ne me trompe pas, que tu peux toujours aller dans un centre des impôts ou autre pour qu'ils t'aident à le remplir, donc même si t'as pas d'ordi/Internet/l'eau/l'électricité chez toi tu peux toujours aller dans un centre des impôts, alors que là on parle d'un système de validation automatique, tu vas pas pouvoir demander à l'agent de la RATP (si tant est que t'en trouves un dans ta station) qu'il t'ouvre le portique...

avatar House M.D. | 

@thebarty

Ou de vous rendre dans une agence des impôts pour utiliser un ordinateur en libre service, en effet.

avatar House M.D. | 

@foxsyl

Non, en effet, comme dit dans mes réponses précédentes, il est probable que le principe de fonctionnement se base sur l'idée japonaise : possibilité d'utiliser un smartphone, mais sans obligation, la Navigo restera, et sera généralisée afin de mettre fin aux tickets à utilisation unique.

avatar initialsBB | 

@cetici

Tu as peut-être raté cette phrase dans l'article (puisque tu ne t'es pas contenté de lire le titre) :
"Mais avant cela, on pourra acheter une carte rechargeable et anonyme dans les distributeurs."

avatar zoubi2 | 

@cetici

Tout à fait d'accord. Et ça me fait penser au SAV de SFR où c'est la croix et la bannière si on n'a pas un compte Facebook ou Twitter.... Je ne suis pas sûr que ce soit de la connerie universelle pure et simple. Les mecs sont à côté de leurs pompes, c'est tout.

avatar madaniso | 

@cetici

Les plus démunis fraudent, je les sent passer derrière moi, pas un s'il vous plaît, pas un merci.

avatar r e m y | 

@DarkOrange
Oui mais ca ... C'est pour le futur, dans plusieurs années et encore, si les budgets sont votés.
Le futur proche, c'est le transfert du Navigo sur l'app ViaNavigo sur Smartphone Android et ca c'est pour 2018 (les tests sont en cours et sont concluants. Reste à résoudre quelques petits problèmes mineurs comme l'identification du porteur, pour éviter qu'un meme abonnement serve à plusieurs personnes se passant leur smartphone, alors que le pass Navigo est nominatif)

avatar Madalvée | 

C'est has been, qui paye encore son titre de transport aujourd'hui ?

avatar wildtiger | 

Comment ça se passe au Japon ? Apple préleve aussi une commission sur l'utilisation d'ApplePay dans le métro japonais ?

avatar r e m y | 

@wiltiger
On peut penser que oui, il n'y a pas de raison. Mais le prélèvement d'Apple sur les paiement ApplePay est bien plus faible que sur les achats in-app. Un paiement ApplePay c'est forfaitairement 5 cts pour Apple (et c'est certainement négociable au cas par cas avec chaque établissement financier détenteur de la carte de paiement utilisée)

Si on paye son trajet de métro ou bus à chaque trajet (comme à Londres par exemple), c'est un paiement ApplePay.
Si on doit charger mensuellement un abonnement de transport (comme Navigo à Paris, Tecely à Lyon...), c'est un achat in-app.

avatar House M.D. | 

@r e m y

Le paiement du transport au Japon ne se fait pas à l'acte, mais en rechargeant une carte type NFC appelée "Suica", équivalente à la carte Navigo (à la différence que la japonaise permet des achats dans de nombreuses boutiques de proximité type petite supérette de quartier ou restauration rapide installée dans les TRÈS vastes stations de métro japonaises, et que la carte ne fait pas qu'abonnement au mois - très rares et ne portant que sur un trajet particulier type domicile/travail), avec un montant minimum de ¥500 (ou ¥1000 quand on prend la carte pour la première fois).

Je pense que l'idée est de faire des transports sur le même principe, mais connaissant la lenteur des sociétés de transport franciliennes, ça risque de prendre énormément de temps, ne serait-ce qu'en tergiversations entre les différents protagonistes (RATP, SNCF, syndicats, mairie de Paris, association du Grand Paris, promoteurs, et j'en passe...), pour savoir qui va en tirer profit et de combien, et en choix des infrastructures et de leur installateur...

Bref, on est pas rendus.

avatar marc_os | 

@r e m y :
"On peut penser que"

Bref, t'en sait rien.
As-tu même essayé de te renseigner avant de répondre ?
On peut penser que non. :-/

avatar shaba | 

Je n'ai aucun doute sur la prochaine compatibilité de l'iPhone avec ces services. Cependant, il faudrait pouvoir désactiver la validation par Touch ID, ce qui permettait de payer plus rapidement. Comment ça se passe au Japon d'ailleurs ?

avatar House M.D. | 

@shaba

Pour ce qui est du paiement des transports, la validation par TouchID est désactivée, il suffit d'approcher le téléphone du lecteur pour payer. Idem, bien entendu, pour l'AppleWatch.

C'est le seul et unique cas pour ApplePay à ma connaissance...

avatar shaba | 

@House M.D.

Merci :) c'est bien plus simple alors. C'est pareil à Londres ?

avatar PiRMeZuR | 

Espérons qu'en adoptant un système similaire à l'Oyster card londonienne, ils n'en profitent pas pour adopter les mêmes tarifs.

avatar Hazo | 

C'est pas déjà dématérialisé?
Je vois déjà beaucoup de gens monter ou entrer dans le métro sans rien valider ^^

avatar zoubi2 | 

:-)

avatar colossus928 | 

Un abonnement qui n'est pas prélevé entièrement si l'on n'utilise pas le service ? Ça parait super sur le papier sauf que c'est tout le contraire du principe d'abonnement...
C'est quoi l'intérêt ?

avatar shaba | 

@colossus928

Tu payes moins cher si tu n'utilises pas beaucoup les transports tout en ne dépassant jamais le montant maximum actuel, c'est assez évident comme intérêt :) si tu pars une semaine en vacances, tu ne payes que trois semaines de transport.

avatar colossus928 | 

@shaba

Merci.
Mais, je parlais de l'intérêt de l'entreprise ?.

C'est vrai que je n'ai pas précisé.

avatar foxsyl | 

Exact, pour l'utilisateur c'est l'idéal, mais pour la RATP je sais pas si c'est réellement intéressant, ils perdraient énormément d'argent alors que financièrement c'est pas bien glorieux à l'heure actuelle, je ne sais pas si c'est réellement une bonne idée pour eux ^^'

avatar r e m y | 

@rez2a
Quand l'app est un service d'accès à un transport en commun et que l'achat in-app correspond à l'abonnement à ce service, c'est bien considéré comme un achat de service correspondant à l'usage de l'application elle meme et de ce fait soumis au prélèvement de 30%.
Je peux t'assurer que les discussions qu'il y a eu entre le STiF et Apple sur le sujet sont on ne peut plus claires.

avatar Rez2a | 

@r e m y

Dans ce cas mea culpa car tu as l'air bien renseigné, mais c'est en contradiction directe avec la règle 3.1.5. C'est très étonnant.

avatar stemou75 | 

@r e m y
Ha bon ? Et pourquoi on peut acheter un billet d'avion dans l'app Air France et prendre l'avion ensuite en utilisant l'iPhone ?? Idem avec la SNCF....

avatar House M.D. | 

@stemou75

En effet, je pense que la lecture de remy est complètement faussée.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR