La sécurité nationale américaine menacée par les choix technologiques de Donald Trump

Mickaël Bazoge |

Donald Trump a une relation compliquée avec la technologie. Le nouveau président américain, comme les précédents d’ailleurs, a l’obligation d’utiliser des moyens de communication hautement sécurisés. C’était d’ailleurs la grande déception de Barack Obama, qui a ferraillé dur pour se servir d’un BlackBerry pendant une grande partie de ses deux mandats ; il a pu passer à un smartphone plus dans l’air du temps sur la fin. Mais voilà, Trump a la tête dure et d’après le New York Times, il continuerait d’utiliser son propre téléphone Android pour envoyer des messages sur Twitter ; en revanche, il ne s’en servirait pas pour passer des coups de fil.

Et le smartphone en question n’est pas particulièrement bien armé question sécurité, puisqu’il s’agirait d’un Galaxy S3, un appareil de 2012 dont la dernière mise à jour Android date d’août 2015. D’autres sources évoquent un Galaxy S4, ce qui n’est guère plus rassurant. Ces mobiles posent de sérieux problèmes de sécurité. Cela devrait inquiéter n’importe quel utilisateur de ce genre d’appareil, encore plus quand on est le président de la première puissance économique mondiale (qui, par ailleurs, utilise un smartphone coréen alors qu’il prône le « America First »).

Les conséquences d’une attaque sur le smartphone de Donald Trump pourraient être catastrophiques, quand on sait l’impact que ses tweets provoquent sur les entreprises régulièrement dégommées par le président (les cours de Bourse de certaines d’entre elles s’en souviennent). Les choses pourraient cependant évoluer puisque depuis le 20 janvier, jour de l’inauguration, il a reçu un smartphone ultra-sécurisé approuvé par les services secrets américains, dont les accès à internet et à Twitter sont très limités.

Un autre problème technologique touche l’entourage de Donald Trump : des membres de son équipe utiliseraient en effet leurs e-mails personnels pour communiquer avec le reste du monde, alors qu’ils disposent de comptes sécurisés et dûment autorisés. Cette affaire est particulièrement embarrassante pour l’administration Trump : la campagne électorale qui a porté le nouveau président au pouvoir s’est en effet largement appuyée sur l’affaire des e-mails privés d’Hillary Clinton. L’équipe du milliardaire au pouvoir ne fait pas autre chose…

Tags
avatar Fabocirk | 

#Anonymous please do something about this dumbass -

avatar Leodaggan | 

@Fabocirk :
Les anonymous ne servent a rien sinon cela ce saurais.
De plus inciter un groupuscule "underground" sans légitimité, d agir de manière illégal contre un homme d état élu me semble être une ineptie propre a ouvrir des portes pour déstabiliser un pays il y a déjà vladou et la Chine pour ca, assimilable a y terrorisme politique

avatar béber1 | 

"...pour déstabiliser un pays il y a déjà vladou et la Chine pour ça"

pas la peine d'aller aussi loin

avatar C1rc3@0rc | 

Les USA sont en tete au niveau du cyber-espionage et des des methodes de destabilisations utilisant des systemes informatique et cela depuis tres, mais vraiment tres, longtemps, puisque les historiens ont retrouvé des traces datant de la seconde guerre mondiale alors que l'informatique n'en etait qu'au tout debut de sa phase de developpement.

Le probleme c'est que les USA sont les seuls a s'etre doté d'un cadre legal qui place l'action informatique au meme niveau qu'une action physique de terrain. Ainsi les USA peuvent legalement repondre a une cyber-attaque par une attaque militaire tactique, du type bombardement aerien!
Et la politique de Bush n'a fait que developper celle de Reagan sur le sujet.

Que Trump utilise son smartphone est inquietant. Oui.
Mais ce qui l'est encore plus c'est l'incapacité des services d'espionnages et securité americains (plus de 20 agences) a etre incapables de lui faire lacher son smartphone. Ce qui est encore plus inquietant c'est qu'il tweet lui meme et qu'il ait le temps pour ça...

Mais bon il est le president elu par les americains... c'est une realité avec laquelle il faut s'accomoder et gerer.

Si seulement les autres etats etaient gerés par des gens intelligents, ce serait la une opportunité pour enfin passer a un monde multipolaire et rééquilibrer les déséquilibres qui ont ete créé et maintenu depuis la 2eme guerre mondiale.

Il y a notamment aujourd'hui une opportunité de recuperer l'excellence au niveau du systeme universitaire et de recherche qui a vu les pepites europeennes s'exiler pour les USA depuis la 2eme guerre mondiale.
Il faut savoir par exemple qu'au niveau de tout ce qui implique l’environnement au sens large, les equipes sont aujourd'hui bloquées par les decrets de Trump: l'Europe n'a pas besoin de faire un pont d'or a ces chercheurs, suffit juste de leurs donner un salaire decent et assuré et des labo financés. Mais il est probable que c'est la Chine qui va recuperer tout ce monde.

avatar béber1 | 

si le gouvernement chinois arrive à sortir de certaines de ses anciennes obsessions et contradictions internes (notamment la chasse "aux valeurs occidentales")
et à l'intelligence d'appliquer une politique "d'ouverture".

Et là, je crains que ce soit loin d'être gagné.

L'Europe, disons l'Union Européenne, a sur ce point une opportunité historique pour inciter certaines intelligences aux États-Unis à venir (à re-venir pour certains*) travailler sur son sol.
Mais encore faudrait-il que la majorité des pays-membres qui la composent en ait bien conscience et la volonté en conséquence d'appliquer une politique commune intelligente et volontaire (justement financée comme tu dis)... pour la saisir.

Je pense que c'est le cas, mais hélas qu'il faille encore et toujours compter sur les lourdeurs et les disparités qui l'handicapent.

*Les 2 guerres mondiales ont été de vraies saignées pour l'Europe, et notamment au niveau des intelligences. Les Etats-Unis n'en serait probablement pas aux mêmes niveaux de développements technologiques et scientifiques (voire artistiques), si l'Europe n'avait pas tenté par 2 fois de s'auto-détruire.

avatar Abd Salam | 

@Leodaggan

Ce sont les USA qui font le maximum pour déstabiliser la Russie...

Pas l'inverse.

Finalement, la propagande marche ! c'est celui qui propose de cesser les hostilités (Poutine) qui passe pour le méchant ; et le va-t-en-guerre (USA) qui passe pour le gentil !

avatar fousfous | 

@Abd Salam

Tu as un peu trop traîné au niveau de la propagande russe toi pour dire que Poutine est gentil, tu vas nous dire que c'est la meilleure démocratie du monde après?
Même le semblant de démocratie américaine est mieux foutu (et pourtant c'est mal fait, pouvoir élire un président avec 2 millions de votes de moins que le concurrent c'est fort...)

avatar Abd Salam | 

@fousfous

Sans jouer sur les mots... j'ai repris vote simplisme en l'inversant !

Je n'ai pas dit que Poutine est gentil, mais qu'il faut pas en faire LE méchant d'un scénario binaire où les USA sont les gentils !
(il faut prendre ma phrase initiale en entier et en respecter la formulation... et Non extraire "Poutine gentil"...)

Poutine est partisan que chacun reste dans sa zone d'influence (par ex) ; ce sont les USA qui veulent contrôler toutes les zones d'influence (notamment l'Europe de l'Est et les pays africains sous tutelle française) !

C'est pour les USA que la guerre froide n'est pas terminé !

avatar C1rc3@0rc | 

Oui, la grosse différence entre les USA et le reste du monde c'est que les USA veulent maintenir un systeme manicheen, bipolaire, ou il y a un mechant (Russie ou Chine ou moyen Orient, au gré du vent) et un gentil (les USA).

C'est le principe qui a permis le développement economico-financier des USA depuis la 2eme guerre mondiale et lui a permis d'etre la 1ere puissance economique au monde tout en ayant le plus incroyable niveau d'endettement de tous les temps.

Aprés je ne ferai pas de pari sur les intentions non expansionnistes de la Russie, même si on voit que Poutine fait tout pour stabiliser l'Europe de l'est et le moyen-orient et éviter de tomber dans les pièges pro-guerre.
Il y a quand même chez Poutine une considération de l'occident qui s'accorde avec celles des tarés intégristes religieux qui s'exprime dans le terme "occidentaux décadents". Quand le terme "decadents" est utilisé pour qualifier les avancées democratiques ce n'est jamais bon.

avatar MacGruber | 

@Fabocirk

Hell Yeah ! 👍🏾

avatar iTouchKiller | 

C'est vraiment la m**** qui se fout du pot. Il critique mais fait tout le contraire.

avatar John McClane | 

Je compte les jours jusqu'à sa destitution ! 🤤

avatar Gladjessca | 

@John McClane

Et si son Samsung explosait...

avatar noooty | 

@John McClane

Je suis comme toi, en espérant qu'il soit le plus rapide en éjection...

avatar Henri_MTL | 

@John McClane: Pourquoi ? T'habites aux USA ?

Prépare toi plutôt à compter les jours de la destitution de votre prochain Président en France, après un flanby, avoir un trou de balle au pouvoir, ça va pas être marrant pendant 5 ans :)

avatar fousfous | 

@Henri_MTL

Y a pas de destitution en France, donc si on veut en changer avant l'heure faut couper la tête!

Mais finalement je pense pas que destituer Trump soit une bonne idée, il sera remplacé par quelqu'un de pas meilleur mais moins détester.
Le mieux c'est de créer une révolution pour qu'ils change leur système politique et qu'il fassent un peu le ménage chez eux.

avatar C1rc3@0rc | 

@fousfous
C'est totalement faux: il y a plusieurs procedures prevues, pour diverses causes, et tout est prevu pour assurer l'interim, c'est le president du Senat qui assurerait la gouvernance.

Le fait est que l’empêchement en droit français requiert le vote des parlementaires et que le statut juridique du president de la Republique limite fortement les conditions. Mais il y a bien une notion formelle d'empechement « en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat » suffisamment large et qui s'applique automatiquement.

Ceci etant, le president peut aussi etre en situation d'empêchement sur condamnation par des instances internationales ou pour causes medicales (mais la se pose le probleme du secret medical, ce qui a ete le cas avec Mitterand).

En droit americain c'est assez different et paradoxalement plus difficile a mettre en oeuvre. Mais les americains ont aussi une histoire ou le taux de mortalité du president en exercice pour cause non naturelle est tres elevé... Ce qui n'a pourtant pas conduit les presidents US a restreindre le commerce des armes :(

Pour en revenir a Trump, il ne fait que ce qu'il a promis. Au moins il tient ses promesses et il les tient vite.
Les probabiblités qu'il n'arrive pas au terme de son mandat tiennent plus de sa santé et de son age que de conditions legales ou de procedures administratives. et je pense que face a la meute d'aristocrates americains au pouvoir et a celle des media, si rien n'a pu etre sorti pour empecher sa candidature, c'est pas maintenant que quoi que ce soit de valide va sortir. Il est legitime, il est legal, il est le president elu par le peuple americain.

avatar sangoke | 

Effectivement, gros foutage de gueule de sa part, ça critique Clinton mais toute sa faille fait pareil, peut être pour permettre à ses amis russe de récolter tout ce que bon leur semble. Pareil pour son téléphone, il dit beaucoup de choses qu'il n'applique même pas à lui-même donc il a bien pris les américains pour des cons, un peu comme Marine le fait en France.

Ça promet...

Et c'est une super bonne idée de lui donner un smartphone ultra-sécurisé sans accès à Twitter, ça le pousse encore moins à l'utiliser vu comme il use et abuse de Twitter il est pas prêt de le lâcher son Samsung

avatar HellTiger | 

"Effectivement, gros foutage de gueule de sa part".
Bah .... oui, c'est sa stratégie, comme toute celles des faucons :)

avatar C1rc3@0rc | 

@sangoke
Depuis Carter toutes les elections americaines se sont faites sur la decredibilisation des candidats concurrents et sur la puissance mediatique permise par les moyens financiers a disposition. En cela l'election de Trump est une anomalie puisque la puissance mediatique et les moyens financiers etaient du coté de Clinton.

Tous les presidents US on ete elu, sur le versant politique exterieure, par rapport a une capacité a se poser en protecteur face a une menace exterieure. A ce niveau Trump a bien repris la chanson mais l'a orienté sur la Chine et la présence d'immigré, ce qui est nouveau.

L'autre question aux USA a toujours ete le positionnement religieux, ce qui a posé un sacré probleme pour Obama. Trump de ce coté est pile dans les clous avec un positionnement chretien fort.

L'autre element specifique mais pas unique est le rappel des "boys" de l'armée qui n'ont pas a aller se faire tuer sur les scenes internationales qui ne menacent pas directement les USA. Ce qui tranche avec les positionnement de Reagan et Bush qui avaient appuyé l'attribution de nationalité aux merite sur le champ de bataille.

Finalement il y a un tres grosse difference entre Trump et le FN, c'est que Trump n'est pas un politicien de carriere faisant parti du sérail, alors que le FN est une dynastie de politiciens du meme accabit que les Bush, Kennedy ou Clinton, avec des collusions importantes avec le monde des affaires pour ne evoquer plus.
Et si des propos de Trump peuvent etre assimilés a ceux des Le Pen (deja que le FN n'a pas de ligne coherente entre ses "chefs"), les orientations politiques sont tres differentes, Trump etant typiquement un souverainiste liberal alors que les Le Pen sont des girouettes aux accointances internationales.

avatar ckermo80Dqy | 

4 ans de connerie brute, de tweets mensongers, de provocations gratuites et de "faits alternatifs" (génial concept sorti tout droit d'Orwell). Danger absolu. Bon courage à tous !

avatar r e m y | 

Dans le domaine "technologie et numerique", à noter qu'il souhaite revoir l'accord entre USA et Europe (EU-US Privacy Shield) qui fait que les donnees des utilisateurs européens hébergées sur le sol américain sont soumises au droit européen et non au droit US (patriot act notamment) en terme d'autorisation d'accès par les agences gouvernementales.
Si tel est le cas, il faudra voir la réaction de l'Europe, mais si celle ci est ferme, elle risque d'interdire aux prestataires américains d'héberger des donnees d'utilisateurs européens hors d'Europe, ce qui pourrait poser bien des problèmes aux divers services de Cloud en attendant qu'ils trouvent le moyen de faire le tri dans leurs utilisateurs et hébergent les donnees des européens sur des serveurs basés en Europe...

À suivre donc.

avatar AlexG | 

@r e m y

À la limite, à terme ce ne serait pas plus mal si les données étaient hébergées en Europe : quelques emplois en Europe et un meilleur contrôle des données hébergées. Non ?

avatar r e m y | 

@AlexG

Oui bien sûr, mais la mise en place risque d'être longue....
Rien que pour Apple, essaie d'imaginer tout ce qui te concerne et qu'Apple héberge. Il faudra filtrer pour que tes donnees ne quittent pas l'Europe.

avatar C1rc3@0rc | 

«Dans le domaine "technologie et numerique", à noter qu'il souhaite revoir l'accord entre USA et Europe (EU-US Privacy Shield) qui fait que les donnees des utilisateurs européens hébergées sur le sol américain sont soumises au droit européen»

C'est surtout de la foutaise pour faire croire que l'Europe a eu les c#$%% de s'opposer au plan de Rumsfeld. Dans les faits, des qu'une donnée passe par un service ou equipements issus ou proprieté d'un americain, c'est la loi de surveillance amaericaine permise et renforcée par le Patriot act qui s'applique.

Ce qui veut dire que puisque les Net est truffé de serveurs et relais CISCO, que les PC sont equipés de materiel Intel, que les OS, soft, drivers, etc sont d'origines ou couverts par des brevets US,... ben fatalement les données sont legalement a disposition des agences US.

Il faut rajouter a cela la cooperation pro-active des 2 derniers presidents francais et chanceliers allemand (pour ne pas dire que les peuples ont ete vendus par leurs dirigeants aux agences US) pour pendre conscience de l'ampleur de l'insignifiance du EU-US Privacy Shield.
La seule chose que le Shield permette c'est d'arreter en partie des poursuites financieres contre les banques europeenes par les USA. Et encore.

avatar Almux | 

C'est même urgentissime!

avatar r e m y | 

@Almux

Certes mais le faire dans la précipitation pourrait mettre un joli souk dans les mails iCloud, les synchro via iCloudDrive, l'hébergement des musiques d'iTunesMatch, l'activation des iPhones, les sauvegardes via iCloud....

avatar béber1 | 

Finalement, ça a du bon toussa pour réveiller les consciences

avatar occam | 

@r e m y

Un argument de plus contre iCloud, s'il est à la merci du premier idiocrate/kakocrate venu.

avatar béber1 | 

@occam

kakocrate... c'est quoi ça ?

avatar occam | 

La kakocratie, du grec « kakós » = mauvais, signifie littéralement « le régime des mauvais ».
Version plus générique du terme « kakistocratie », régime des plus mauvais, de la forme superlative de « kakós », et donc antonyme d’aristocratie, qui signifie littéralement « le régime des meilleurs ».

« Kakistocratie » est un terme crée probablement par l’écrivain satiriste anglais (et haut fonctionnaire de la East India Company) Thomas Love Peacock (1785-1866), utilisé par dérision envers l’aristocratie d’argent anglaise.
Il paraît pour la première dans son roman « The Misfortunes of Elphin » (introuvable, et pour certains illisible, mais disponible en ligne:
http://www.thomaslovepeacock.net/Elphin.html )

Le sociologue russe Lev Gudkov estime (à juste titre, je pense) que le système soviétique a résulté en une kakistocratie qui perdure sans vernis sous Putin.

Masha Gessen, dans la New York Review of Books, estime que le régime Trump signale l’instauration de la kakistocratie en Amérique. (Long read, mais très clair, très lisible, transparent et bien structuré.)
http://www.nybooks.com/daily/2017/01/24/styrofoam-presidency-trump-aesth...

avatar béber1 | 

je suis bluffé. Merci

avatar C1rc3@0rc | 

Merci pour ce moment de culture ;)

Ceci dit Kakos implique une nature malefique plus que la simple incompetence ou l'imbecilité. Il n'est donc pas antonyme d'aristocratie (arete) qui s'applique a l'idee dexcellence. Il peut y avoir de l'excellence dans ce qui est d'intention la plus malefique! Souvent d'ailleurs l'artistocratie est celle portant l'intention malefique avec une rare compétence, sa duree prouvant cette excellence, et le nid de psychopathes que sont les aristocratie en general.

On peut rajouter que par nature les aristocratie feodales sont des cacocraties, leur existence résultant de leurs excellence guerrière (réputée et hereditaire), qu'elle soit concrète ou plus "intellectuelle" et donc leurs intentions n'etant forcement que de nature belliqueuse.

Les ploutocraties relevent elles aussi de la cacocratie assez fatalement, le systeme d'enrichissement etant celui du desequilibre et de la ponction arbitraire de biens, voire carrément de la creation de penurie pour augmenter artificielement les benefices (découplage cout de production/ prix de vente et allongement de la chaîne intermédiaire en le producteur et le consommateur).

Et si il est commun pour les aristocrates de se revendiquer en tant que tels, les cacorates eux s'affichent plus volontier comme aristocrates, a part les nihlistes et autres satanistes bien entendu ( encore qu'ils sont plus souvent dans un delire egocentrique paranoïaque)

Sinon pour le cloud, nul besoin qu'il tombe entre les mains de cacocrates, sa nature est maléfique par définition et il s'oppose a la notion de developpement humain et d'efficacité évolutive. C'est par nature un système qui n'est fait que pour assurer la soumission vitale de l'utilisateur et le contrôle totalitaire de ses besoins. Il est de plus normatif et s'oppose a toute forme de concurrence du fait de son inefficacité énergétique.

avatar macfredx | 

@occam

Merci, grâce à toi (et il me semble que ce n'est pas la première fois) je dormirai moins bête ce soir (enfin, ce matin quand j'irai me coucher). 😉

avatar Couscous78 | 

@r e m y

L'Europe ferme ? Y'a pas une erreur dans ta phrase ?

avatar r e m y | 

@Couscous78

Eh eh... j'avoue que ca m'a fait bizarre d'écrire ca. Mais en même temps, ce n'est pas rien ce qui a été obtenu par cet accord (et on comprend que ca ne plaise pas à M Trump)

avatar béber1 | 

@Couscous78

ben, vu les prises de position de Trump, aujourd'hui concernant le Mexique, et demain concernant la Chine ou l'Europe…
cela a de quoi rendre tout dur les kikis les plus mous

avatar Bigdidou | 

@Couscous78
"L'Europe ferme ? Y'a pas une erreur dans ta phrase ?"

Ça s'appelle un oxymore.
C'est poétique.

avatar C1rc3@0rc | 

@Bigdidou

Eh non, ce n'est pas un oxymore, les mots ne sont pas des antonymes, condition de l'oxymore. Parler d'Europe des nations est un oxymore puisque l'Europe est une nation... Parler d'Europe multipolaire est un oxymore puisque l'Europe est une unité... Parler d'accord internationaux avec les etats d’Europe est un oxymore, le niveau international etant celui de l'Europe et pas des etat qui la compose...

Parler d'Europe ferme, si c'est intentionnel il s'agit d'une forme ironique voire sarcastique, si ce n'est pas intentionnel, il s'agit juste d'une méconnaissance du sujet.

avatar jb18v | 

Et le press secretary qui tweete ses propres mots de passe :o
https://www.washingtonpost.com/news/the-intersect/wp/2017/01/26/a-short-...

avatar Mickaël Bazoge | 
Arf, j'ai zappé cette histoire… et il y aussi cette affaire de l'utilisation d'une adresse Gmail pour le compte @potus… On n'a pas fini de rigoler tiens.
avatar ArnaudB | 

HA ! j'étais passé a coté de celle là !

avatar béber1 | 

"Et le press secretary qui tweete ses propres mots de passe :o"

nandidiou

avatar BleuRooster | 

Arrêter de rêver les bien pensant Trump va aller jusque la fin de son mandat puis Trump c'est bon pour nous fini les ingérences américaine et le risque de 3ème guerre mondiale avec la Russie ou dans le meilleur des cas la guerre froide.

avatar ckermo80Dqy | 

@BleuRooster

Tiens un troller naïf ! Tu fais erreur, on est les mal-pensants maintenant et résistants et en colère 😡 ! Trump le Twitler n'en n'a pas fini avec le peuple américain qu'il croit avoir dans la poche.

avatar vache folle | 

@ckermo80Dqy

Sans parler de son envie a-t'en-guerre contre la Chine, avec ce qu'il se passe sur les îles de la mer de Chine.

Quand on connaît l'aversion du peuple américain pour aller déclencher une guerre, c'est clair qu'il n'en pas fini.

avatar Almux | 

Tu as raison, la guerre mondiale contre la Chine, c'est mieux... Bon, en attendant, qu'il fasse déjà son mur et muselle correctement la presse. Et nous... alors... on aura la paix? Ah, bon! Alors: c'est super! 💩

avatar fousfous | 

@BleuRooster

En fait c'est plus le fait d'avoir les US en retrait qui risque de déclencher une guerre, Poutine va se sentir libre.
Bon et si tu connaissais ton histoire c'est à cause de l'entrée en guerre tardive des US qu'il y a eu autant de dégâts...

avatar Abd Salam | 

@fousfous

Entrée tardive en guerre des USA : vous parlez de la seconde guerre mondiale ?

Encore heureux que les Etats-Unis soient entrés en guerre tardivement... ils n'étaient pas prêts (comme la totalité du reste du monde) à faire la guerre contre l'Allemagne !

Si les USA avaient pris part aux hostilités dés le début, ils auraient été éjectés de l'Europe continentale... comme les Grand-Bretons.

Rien ne dit que ça n'aurait pas annihilé la volonté des Etats-Unis de poursuivre la guerre...

Et faudrait arrêter d'inverser les rôles, ce sont les USA qui démarrent des guerres un peu partout dans le monde... Pas la Russie.

avatar fousfous | 

@Abd Salam

Comment te dire? Les USA faisaient peur à hitler, il n'avait pas trop envie de les affronter, si il a déclaré la guerre après la déclaration de guerre des japonais c'est parce qu'à ce moment il avait perdu tout sens des réalités.
Et pour la 1ère guerre mondiale les allemands ont tout fait pour ne pas avoir d'entrée en guerre des USA.

Bon et si tu veux parler de la Russie on va éviter d'oublier le Syrie, la Turquie et toutes les autres prises de pouvoir plus ou moins armées et plus ou moins visible.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR