Les petits écrans des avions vont probablement disparaître

Nicolas Furno |

Depuis une trentaine d’années maintenant, les compagnies aériennes ont fourni du contenu à regarder à leurs passagers via des petits écrans souvent situés dans le siège devant eux. Ce dispositif était le seul envisageable à sa création, mais avec la généralisation des smartphones et tablettes, il a perdu de son intérêt. À tel point que les compagnies envisagent maintenant de retirer ces écrans et de diffuser le contenu en streaming dans l’appareil.

Photo Ronald Sarayudej (CC BY 2.0)

Dans le domaine, les évolutions sont très lentes et le changement ne sera sans doute pas visible avant plusieurs années. Il est déjà entamé néanmoins et American Airlines, l’une des plus grosses compagnies au monde, a décidé de ne pas commander d’écrans dans ses nouveaux avions. De plus en plus de compagnies sont en train de faire ce choix, pas seulement sur le segment low-cost.

American Airlines justifie ce choix par un chiffre assez clair : sur les vols intérieurs aux États-Unis, 90 % des passagers ont un appareil capable de regarder le contenu diffusé par l’avion. Mais le véritable argument pour les compagnies est à chercher du côté du coût. Et plus que le prix des écrans eux-mêmes, c’est le poids qui fait la différence. En changeant les sièges avec écran pour des sièges classiques plus légers, les compagnies allègent leurs avions et économisent ainsi du carburant.

La différence peut être significative : certains estiment qu’une économie de l’ordre de 10 % est possible, uniquement en retirant ces écrans. Au prix actuel du carburant, c’est un gain énorme pour les compagnies. Et en guise de bonus pour elles, les sièges sans écran sont plus fins, ce qui veut dire que les avions contiennent plus de rangées de sièges. Et donc plus de places vendues sur chaque vol.

En contrepartie, les compagnies ont déjà commencé à commander des avions avec des prises de recharge pour tous les sièges. Une condition importante si elles veulent que les passagers utilisent leurs tablettes et smartphones pendant tout le vol.


avatar BeePotato | 

@ thierry37 : « J'espère qu'il sera pas trop cher d'en louer un quand on vole à 4 en famille. Car je n'ai pas 4 iPads. »

Pareil. Qu’ils suppriment donc les écrans pour les passagers voyageant seuls en business ou en première, pourquoi pas. Mais ces écrans restent très utiles à ceux qui voyagent avec des enfants.
Je doute cependant que cet aspect pèse beaucoup dans la décision des compagnies aériennes.

avatar Frostys | 

Quelqu'un a une idée de combien de bornes wifi il faut pour streamer du contenu HD à 200 passagers dans un avion ?

avatar House M.D. | 

@Frostys

En comptant une cinquantaine de personnes par borne, 4. Si on veut une QoS plus élevée, en comptant 20 personnes par borne, ce qui est déjà très très bon, 10. Beaucoup, beaucoup plus léger qu'un écran fixe par passager !

avatar ingmar92110 | 

En plus prêter ou louer des tablettes implique un turnover plus important (casses accidentelles vols usure) et dont un surcoût d'usage par rapport aux écrans intégrés non?

avatar House M.D. | 

@ingmar92110

Vous n'imaginez même pas le tarif du moindre boulon dès qu'il est approuvé "aviation". Je me rappelle pour un Airbus A319CJ (A319 transformé en avion d'affaires), il a fallu certifier le bout de contreplaqué supportant le fax... au final, la plaque est revenue à plus de 15000€ une fois passée par toutes les certifications nécessaires.

avatar ingmar92110 | 

Ca fera juste une exposition supplémentaire aux ondes lol

avatar KimoMac | 

Et personne pour remarquer qu'un iPad + chargeur (sans compter +iPhone +chargeur de chaque passager + iPad de courtoisie de l'avion à distribuer aux passagers qui en ont besoin) est probablement plus lourd que l'écran de 100 grammes intégré dans l'avion?

avatar BeePotato | 

@ KimoMac : « Et personne pour remarquer qu'un iPad + chargeur (sans compter +iPhone +chargeur de chaque passager + iPad de courtoisie de l'avion à distribuer aux passagers qui en ont besoin) est probablement plus lourd que l'écran de 100 grammes intégré dans l’avion? »

Ben non, parce que la réflexion exposée dans cet article repose sur le fait que la plupart des passagers embarquent maintenant avec eux cet ensemble smartphone + chargeur + tablette + deuxième chargeur, qu’il y ait un écran dans l’avion ou non. Ce poids est déjà là, il ne viendra pas en remplacement du poids de l’écran.

avatar fte | 

@KimoMac

Si, tout le monde. Mais la plupart aurons noté que les passagers embarquent déjà tout leur matos et qu'il est inclus dans le poids bagage normal. Ici on parle d'alléger l'avion, pas les passagers.

avatar Isacc_25 | 

C est quand même moins confortable
L iPad poser sur la tablette est au niveau des genoux alors que l écran du siège est pile devant nos yeux

Pour avoir testé les 2, je préfère l écran du siège

avatar BeePotato | 

@ Isacc_25 : « C est quand même moins confortable »

C’est vrai. En plus, l’écran du siège, on peut continuer à l’utiliser pendant que le repas est servi.

avatar House M.D. | 

@BeePotato

Rien n'empêche les compagnies de commander des sièges avec support iPad intégré...

avatar I-aie-aie | 

Je pense qu’on parle simplement de 10 % du poids des sièges. Qui pèsent une moyenne de 10 kilos pour la classe économique. Un kilo d’écran, de câbles et de structure gagner sur chaque siège, pour un avion de 300 places, cela représente le poids de trois passagers transportés avec bagages. À une moyenne de 4 l/100 km par passager, cela représente 1 200 l pour un voyage de 10 000 km... C'est aussi faire l'économie de tout un service d'entretien et éviter de devoir remplacer tout l'équipement régulièrement parce qu'il a rapidement un aspect daté...

avatar debione | 

Sans compter le gain fait sur les casques distribués...

avatar LeSedna | 

10% d'économie : n'importe quoi, ça a du etre mal interprété selon le contexte. 1% à la rigueur Si tant est que les systèmes pèsent tant, Mais 10%, no way.

avatar House M.D. | 

@LeSedna

1 kg de matériel rien que dans un siège (et encore je suis sûrement en dessous), multiplié par 400 sièges dans un long courrier type 777 ou A380, sans compter le poids de l'infra de distribution (allez on va dire 500kg, c'est lourd du câble ultra-blindé sur 80m de long et les serveurs de diffusion approuvés aviation), ça fait presque une tonne. UNE TONNE ! À traîner sur plus de 10000km, oui, les 10% doivent y être.

avatar stefhan | 

Pour ceux qui veulent manger en même temps ou simplement utiliser à hauteur des yeux, pourquoi pas installer des systèmes d'accroche iPad ou iPhone sur le dossier ?

avatar albanet | 

United Airlines le fait aussi, sauf qu'il faut penser à télécharger l'application avant le vol... sinon ça marche pas mal..

avatar Jean-Jacques Cortes | 

La dernière fois que je suis monté dans un avion civil c'était en 1989, et il n'y avait pas d'écran dans le dossier. On se contentait du casque loué 5francs et de la musique en boucle de 1 h ou 2. Pour les enfants il y avait les albums à colorier, un magazine ou un jeu de poche.

avatar mac-a-dames | 

@Jean-Jacques Cortes

Cool. Merci pour le retour d'expérience et bienvenue en 2017 ou nous avons développés des loisirs et qu'il n'est pas inintéressant de les consommer dans un avion.

avatar simnico971 | 

@Jean-Jacques Cortes

La technologie a évolué, mais les gens ? Pas tant que ça. Si en 1989 on avait proposé aux passagers la possibilité de tous pouvoir regarder le film de leur choix parmi un catalogue fourni, je suis curieux de savoir combien auraient préféré se "contenter" d'un peu de musique en boucle et d'un magazine.

avatar PiRMeZuR | 

À tous ceux qui se demandent comment les compagnies espèrent des économies de 10%, regardez du côté d'une startup française nommée Expliseat. Ils ont mis au point un siège de 4 kilos pour remplacer ceux que l'on trouve actuellement dans les avions de ligne et qui font près de 25.

La perte de poids est conséquente mais ce n'est pas l'unique source d'économie. Comme dit l'article, il y a aussi un gain d'espace et aussi une plus grande facilité d'entretien, de nettoyage.

Tous ces avantages conduisent à des économies conséquentes mais l'écran et tous les câbles et batteries qu'il nécessite n'intègrent pas très bien dans ces sièges ultrafins et ultra faciles à entretenir. Comme ils sont aussi peu utiles, les compagnies les bazardent.

avatar Paquito06 | 

Le baril est a $52, il est relativement pas cher. Si les compagnies enlevent les ecrans, ils vont gagner sur tous les terrains c'est sur: poids et donc fuel, mais aussi espace, cout des ecrans/installation, etc. C'est dommage car justement American Airlines vient de se faire livrer des Boeing (< 6 mois) tout neuf avec des ecrans anti reflet, a l'angle de vision adapte au seul passager donc ne derange pas les autres, au contraste/luminosite eleve, bonne definition, avec un software qui ne lag pas, prise electrique plus usb, bref, mieux que la concurrence, et ils vont les retirer :( Ca evitait juste de sortir le Mac si on n'a pas d'iPad, car regarder un film sur son iPhone meme un 7 Plus, bof... tant qu'ils retirent pas le wifi ^^

avatar sachouba | 

Le prix des billets ne va pas baisser, évidemment. Et il faudra sûrement payer un supplément pour se voir prêter un écran...

avatar debione | 

Tu serais étonné... Si il y a bien un domaine ou des compagnies sont en concurrences extrême c'est bien l'aviation...
Prend un Paris-New-York, il doit y avoir plus de 15 compagnies aériennes qui proposent des vols...
Essaie de faire Un Paris Moscou en train ou en bus, j'ai pas regardé mais assurément pour le train et sans doute pour le Bus tu as moins de choix... Voir pas de choix du tout.

Pour donner un ordre de grandeur, je voyageais au début des années 90 en Asie... Pris moyen du billet: 800-1200... Ben actuellement c'est toujours les mêmes prix (donc cela à en fait baissé cf. inflation), par contre le train que je dois prendre pour aller à l'aéroport, lui à bien du prendre 30% dans les dents sur la même période.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR