Votre smartphone Android va enfin vous alerter si quelqu'un vous piste avec un AirTag

Stéphane Moussie |

Plus de deux ans, c'est le temps qu'il aura fallu pour que les possesseurs de smartphones Android soient correctement protégés contre les AirTag indiscrets. Google vient de commencer de déployer sur Android sa sécurité contre les balises Bluetooth utilisées comme des mouchards par des personnes malintentionnées.

Si votre smartphone Android détecte un traqueur inconnu qui vous suit depuis un petit moment, il vous avertira par une notification, comme sait le faire l'iPhone depuis le départ. En ouvrant cette notification, vous pourrez voir sur une carte le cheminement de l'objet et faire sonner celui-ci, ce qui sera utile s'il est caché dans votre sac, votre voiture ou dans d'autres affaires.

Une fois localisé, vous pourrez obtenir une poignée d'informations sur le mouchard (numéro de série et derniers chiffres du numéro de téléphone du propriétaire) en approchant celui-ci du dos de votre smartphone. Mais pour cela, il faut que votre smartphone soit compatible avec le protocole NFC, ce qui risque de ne pas être le cas si vous avez un modèle d'entrée de gamme qui a quelques années. Vous pourrez aussi obtenir par ce biais des renseignements pour désactiver le pisteur.

Enfin, si vous voulez vous assurer que vous n'êtes pas suivi sans même avoir reçu d'alerte, cela va devenir possible directement depuis les paramètres d'Android : Paramètres > Sécurité et urgences > Alertes de traqueurs inconnu > Analyser maintenant.

Pour l'heure, la protection d'Android contre les mouchards fonctionne uniquement avec les AirTags, mais c'est l'essentiel puisque ce sont sans doute les modèles les plus populaires du marché. Google va faire en sorte de prendre en charge des traqueurs d'autres marques à l'avenir. La protection est en cours de déploiement sur tous les smartphones Android ayant au moins la version 6.0 sortie en 2015, autant dire la quasi-totalité des terminaux en activité.

Les smartphones Android n'étaient pas complètement démunis contre les AirTags indésirables jusque-là, mais pas loin. Il avait fallu attendre huit mois après le lancement du produit pour qu'Apple daigne proposer une app Android capable de détecter ses balises utilisées comme mouchards. Mais l'app Détection des traqueurs n'a quasiment rien réglé du problème car elle ne fonctionne que si l'utilisateur l'active manuellement… et la connait, ce qui n'est pas le cas de grand monde vu le peu de téléchargements sur le Play Store (seulement plus d'un million).

L'application Apple pour Android qui sert à détecter les AirTags utilisés comme mouchards

Bref, les propriétaires de smartphones Android ont seulement maintenant une protection qui aurait dû être là dès le départ, comme nous le soulignions dans notre test en 2021. Plusieurs faits divers de personnes suivies à leur insu par l'entremise d'un AirTag dissimulé ont en effet montré les limites des sécurités initialement mises en place par Apple.

Google a un peu plus de considérations pour les utilisateurs d'iPhone qu'Apple n'en a eu pour ceux d'Android, puisque le moteur de recherche a décidé de repousser le lancement de son propre réseau de localisation d'objets (qui était prévu pour cet été) le temps qu'Apple implémente des protections dans iOS. Google et Apple collaborent sur les utilisations abusives des traqueurs Bluetooth depuis le printemps.

avatar copycat10 | 

Et quid si un SmartTag ou Tile nous suit, est-ce qu' Android ou iOs nous averti ?

avatar monsieurg33K | 

@copycat10

A terme, Android oui. Pour iOS, c’est moins sûr.

avatar Lexada | 

Super, ça permettra au voleur d’enlever l’AirTag caché sur un vélo volé.

avatar bubu16 | 

@Lexada

Ça malheureusement c’est l’éternel débat.
Officiellement « non conçus » pour ça, il est évident que cette utilisation était dans la tête des créateurs des AirTag.

Mais il y a les usages abusifs et autres… 😔

avatar Yoshi_1 | 

@Lexada

Les AirTags ne sont pas des antivols.

avatar v1nce29 | 

C'est leur seul intérêt.

avatar Eyquem | 

@Yoshi_1

À quoi ça sert sinon ?

avatar Yoshi_1 | 

@Eyquem

A localiser un objet perdu, pas volé…

avatar Eyquem | 

@Yoshi_1

Ok, mais on ne « perd » pas un vélo. Si c’est juste pour retrouver ses clefs qui sont dans un autre pantalon, ça sert vraiment à rien ! Dans une valise aussi c’est intéressant, mais bon…

avatar Yoshi_1 | 

@Eyquem

"Si c’est juste pour retrouver ses clefs qui sont dans un autre pantalon, ça sert vraiment à rien !"

C’est précisément une des fonctions du AirTag. Retrouver précisément un objet qu’on ne sait pas où on a posé.
Donc ça sert, si 🤦🏻‍♂️

Ceux qui utilisent le AirTags comme un antivol n’ont pas compris le produit. Des antivols, ça existe et c’est différent.

avatar Godverdomme | 

Donc une pile, du lithium, des composants électroniques, du plastique, des usines en Chine pour les fabriquer, tout ça pour retrouver ses clefs. Les extra terrestres et les générations futures vont se marrer.

avatar Yoshi_1 | 

@Godverdomme

C’est pas un antivol. Point. Pas de débat c’est comme ça. Vous faites chier à force là

avatar Godverdomme | 

C'est mignon de ne pas savoir lire.
Je vais écrire mon message pour un enfant de 5 ans: c'est encore pire de mettre autant de composants pas bien pour la planète pour des humains incapables de retrouver leurs clefs de voiture dans le canapé.

L'espèce humaine n'en a plus pour longtemps et c'est peut être une bonne nouvelle

avatar Yoshi_1 | 

@Godverdomme

Moraline à deux balles. Les gens font ce qu’ils veulent.
Je te souhaite de perdre tes clés sur un terrain de 1 Ha.

avatar fte | 

@Eyquem

Ça me sert à ne pas oublier certains objets certains jours. Par exemple mes clés professionnelles la semaine. Il me couine dessus si je pars sans. Ça m’a épargné des tracasseries plus d’une fois.

C’est un usage parmi d’autres, un usage que j’apprécie tout particulièrement.

avatar armandgz123 | 

@Yoshi_1

Non, ils permettent de localiser le vélo

avatar Nagr0m | 

@Yoshi_1

Mais pourtant, ils sont très utiles en cas de vol ! J’ai pu récupérer mon vélo volé grâce à ça !

avatar Yoshi_1 | 

@Nagr0m

Oui, si ça a permis de retrouver votre vélo, tant mieux. Mais ça n’en fait PAS un antivol…

avatar Vaenoxis | 

@Lexada

Me suis fait volé un gros vélo électrique de marque allemande il y’a deux semaines à Paris devant une boutique.

J’avais planqué un AirTag dans le top case à l’arrière du vélo. Heureusement que ce système était pas en place, j’ai pu pisté le voleur dans sa petite cité derrière la Porte de Clignancourt et avec un serrurier exploser les U qu’il avait attaché sur mon vélo en bas de chez lui. (La police était censé venir mais finalement ils ont eu la flemme).

Il devrait y’avoir un délai avant que le tel androïd avertisse l’utilisateur qu’un AirTag le suit.

avatar Fifrelin | 

Mythomane !
Un serrurier n'intervient pas pour casser un verrou, cadenas d'un tiers (différent si on prouve que c'est son propre domicile) sans la présence effective de la Police.
Cela s'appelle une réquisition à manouvrier (ou homme de l'art) art 642-1 du code pénal.

avatar Vaenoxis | 

@Fifrelin

Ahh, les gens qui pensent mieux savoir que tout le monde et qui se permettent de traiter les gens de mythomane.

On en a gros sur la patate ?

Bon et sinon la vidéo du dit serrurier entrain de couper les deux U pendant que j’étais au tel avec la police (pour info c’était le lendemain des émeutes, ils avaient la flemme de se bouger mais j’avais quelqu’un au tel au cas où ça se corse dans le quartier pendant l’opération)

https://e.pcloud.link/publink/show?code=XZEdfBZCFtjmEQ92KJkuhqbjop4IB9tnpyX

avatar cherbourg | 

@Vaenoxis

Et dans de tels cas, jamais celui/celle qui t’a traité de mythomane - s’appuyant sur un texte de loi de surcroît - ne revient vers toi, même pour un « heu pardon j’m’ai trompé » 🙃

Ça peut alors être un plaisir de lui rappeler que diffamation et injures relèvent de la loi du 1ᵉʳ juillet 1972 dite Loi Pleven 😅

avatar Vaenoxis | 

@cherbourg

Haha bien vu, gonna lawyer up ! 🧑‍💼👩‍💼

avatar cherbourg | 

@Vaenoxis

Sinon, petite vidéo du Parisien « Comment ne pas se faire voler son vélo : https://youtu.be/jD2VNznVVTY et enfin : « Hiplok D1000: le meilleur antivol du monde ? » https://youtu.be/Cqzv2TZ1dCQ

avatar Vaenoxis | 

@cherbourg

Intéressant ce Hiplock

avatar Fifrelin | 

Et bien c'est parfaitement illégal et je sais très bien de quoi je parle.
Sinon je repaire un vélo qui me plait dans la rue, plutôt cher évidemment et je demande à un serrurier de venir disquer l'antivol et je repars avec le vélo.

Alors oui c'est possible, mais c'est parfaitement en dehors des clous niveau légalité.

avatar Vaenoxis | 

@Fifrelin

Vous m’avez traité de mythomane alors que vous vouliez juste me faire comprendre qu’un serrurier n’a pas à aller dans la rue découper des U à la demande ? La vache..

Merci Captain obvious.

En attendant la police en avait rien à carrer, m’ont dit d’appeler le serrurier, qu’il viendrait sécuriser la zone et checker que j’étais bien le proprio du vélo, mais finalement ils ont la flemme et sont juste rester au tel avec moi.

J’espère que vous n’habitez pas Paris sinon vous allez en voir beaucoup du mytho en dehors des clous 😂

avatar fte | 

@Fifrelin

"je sais très bien de quoi je parle."

Il faut donc conclure que savoir de quoi on parle n’empêche pas d’être un goujat.

avatar powergeek | 

@Lexada

C’est exactement ce que je me suis dit en lisant l’article. Il y a peut-être un délai d’activation ?

avatar Malouin | 

« Enfin » ? Pourquoi « enfin » !?
Ce n’est pas l’AirTag le problème mais l’utilisation qu’en font les gens.
C’est en résumé le problème de notre société.

avatar bibi81 | 

Ce n’est pas l’AirTag le problème mais l’utilisation qu’en font les gens.

Ben oui s'il n'y a plus d'humain il n'y a plus de problème. Rien de nouveau. Fort heureusement pour les armes, on pousse plus loin la réflexion et on les interdit (dans de très nombreux pays)...

avatar fte | 

@bibi81

"pour les armes"

Hum. Si on passe d’AirTag à armes en changeant de phrase, tu vas parler de quoi dans le paragraphe suivant ? Armageddon nucléaire ? Deathstar ?

C’est marrant le whataboutisme exponentiel. J’adore. Ça se voit un peu, mais c’est marrant.

avatar Slaine | 

@Malouin

Le problème c'est plus le côté judiciaire et que ça soit voler un vélo ou suivre une personne à son insu la réponse judiciaire est quasi inexistante voilà pourquoi l'airtag est vu comme un antivol car l'état ne protège pas ce qui oblige les citoyens à se protéger et en France avec des airtags voler un vélo les conséquences sont négligeable alors qu'aux USA le risque c'est de se faire troué et les voleurs y réfléchisse à deux fois.

avatar Le Gognol | 

Oui je trouve aussi regrettable que l'article insiste autant à présenter comme un progrès ce qui constitue surtout une grosse régression...

avatar sebas_ | 

Effacé

avatar padeca | 

Moi et mon épouse avons chacun des airtags et nous avons souvent des alertes de suivis entre nous. N peut que suspendre un jour et c’est regrettable

avatar fte | 

@padeca

Le partage d’AirTag est supposé arriver avec le prochain iOS si j’ai bien compris, donc ce cas devrait être réglable. Nous avons le même problème avec les AirTag de nos véhicules…

avatar spiral | 

J’espère qu’on pourra facilement dire « celui-là je le connais, ne me signale plus qu’il me suit ». Mon téléphone pro est sous Android, et je n’ai pas envie qu’il me harcèle à me dire que j’ai des AirTags avec moi…

avatar donatello | 

La comm autour du Airtag est désastreuse depuis le début. A peine sorti, Apple n'a eu de cesse que d'empêcher les gens de s'en servir comme ils le souhaitent.

Ces bridages sans fin juste parce qu'il existe sur terre une poignée de débiles qui seraient susceptibles de s'en servir pour espionner leur femme est complètement con.

Apple a-t-il conscience que leurs ordinateurs peuvent également être utilisés pour préparer des braquages ou pirater des systèmes ? Ne devraient-ils pas également prendre des mesures pour brider les Mac afin qu'ils ne servent qu'à des activités parfaitement morales ?

avatar sebas_ | 

@donatello

Tu serais une femme battue ou harcelée tu aurais un discours bien différent.
Ces AirTags ont été imaginés par des ingés hommes blancs du « 1er monde », validés par un groupe de pair, sans se mettre dans la peau de population à risque. Ils l’ont fait, mais bien plus tard (trop tard?)

avatar donatello | 

@sebas_

Mais enfin qu’est-ce que vous racontez ?

avatar sebas_ | 

@donatello

J’imagine que vous m’avez pas de personne à risque non plus dans votre entourage (ou que vous n’en avez pas connaissance).
J’ai vu (de très pres) jusqu’où peuvent aller certains, et franchement c’est flippant…
Mettre ça dans la balance vs « je veux retrouver mes clés plus facilement » est assez… triste.
Je comprend cette levée de boucliers, même si j’utilise moi même 9 AirTags (fourgon, moto, sac de sport, clés..), ça me semble normal que de tels gardes fous soient mis en place

avatar Fifrelin | 

Autre solution, je l'ai pratiquée depuis un moment, désactiver l'ultra wide band (et me concernant activation du bluetooth de son Iphone à la demande seulement).
Cela évite de participer à ce flicage bénévole des personnes qui nous entourent et qui n'ont rien demandé à personne.
réglages/confidentialité et sécurité/interactions à proximité

C'est pas compliqué cela bloque la fonctionnalité et quand comme moi on n'a pas ces mouchards, on ne participe pas à ce système. Et accessoirement on se prend un peu moins d'ondes électromagnétiques sur le corps.

avatar TheDeepShadow | 

Alors désolé de vous décevoir, mais désactiver l'UWB n'empêche en rien l'iPhone de servir de relais au réseau Localiser d'Apple

Les AirTag émettent un signal constant en Bluetooth LE, qui une fois reçu par un appareil Apple, le transmet automatiquement avec sa position au réseau Localiser

L'UWB sert uniquement à trouver l'AirTag de manière précise

avatar Fifrelin | 

Le bluetooth de mon téléphone est lui aussi constamment désactivé, je ne l'active qu'à la demande, genre chez moi pour écouter de la musique.

avatar snowflo | 

Vingt mètre de fil de pêche transparent /blanc spécial pêche au gros. Attacher à un point fixe ça calme pas mal les voleurs (vol planner assurer).

CONNEXION UTILISATEUR