Retirer de l'argent avec son smartphone va devenir la norme

Florian Innocente |

Lentement mais sûrement les cartes bancaires deviennent de moins en moins indispensables dans nos poches, remplacées par nos smartphones. Des technologies comme Apple Pay, Touch ID ou encore Samsung Pay accélèrent aujourd’hui ce mouvement entamé depuis quelques années.

Sans même faire appel à ces systèmes propriétaires, les banques commencent à pousser leurs clients à ne plus s’embarrasser de leurs cartes en plastique pour payer mais aussi pour retirer de l’argent.

Le 30 juin, la Caisse d’Epargne a lancé le Retrait SMS. Muni de son smartphone et de l’app mobile de la banque, on peut retirer de 20 à 300 €. Après avoir choisi votre montant, vous recevez un SMS contenant neuf chiffres à taper sur le clavier du distributeur automatique du réseau CE (et lui seul) dans les 24 h suivantes. Détail pratique, vous pouvez communiquer ce code à un tiers, par exemple un ami pour le rembourser.

Retrait SMS est voulu comme une solution de dépannage (oubli ou vol de la carte), elle n’a pas vocation à s’inscrire dans une routine quotidienne. D’abord, ça ne marche qu’avec les (7 100) distributeurs de cette banque. Ensuite, selon la caisse régionale, l’opération peut être payante (1 € par retrait) ou gratuite. Enfin, ça ne servira pas à tout bout de champ : pas plus de quatre opérations dans l’année et deux maximum dans le même mois.

Ce système de retrait par SMS n’est pas nouveau, des banques en Espagne (Banco Sabadell), Pologne (PKO) ou en Angleterre (RBS et NatWest) le proposent depuis quelques années.

Aux Etats-Unis, deux autres exemples illustrent la manière dont ce système de retrait pourrait se développer au travers des smartphones.

Bank of America déploie la compatibilité avec Apple Pay dans ses distributeurs. Les machines sont équipées d’un lecteur NFC auprès duquel on approche son téléphone pour s’identifier et activer les services de retrait et consultation de son compte.

Une autre initiative a été annoncée, toujours aux États-Unis, avec 70 000 distributeurs que l’on pourra utiliser avec une identification Touch ID. Ces machines sont opérées par Payment Alliance International (PAI), un organisme indépendant des banques.

Pas d’Apple Pay ici, mais une app qui utilise Touch ID à son lancement pour vous identifier. Ensuite, on scanne avec l’app un code QR affiché sur le terminal de la banque, avant de pouvoir réaliser ses opérations directement sur le téléphone.

Ces services montrent qu’il n’y a pas encore une seule et unique méthode pour utiliser un distributeur d’argent avec son smartphone, sans sa carte. C’est le plus gros handicap comparé au principe actuel, où une carte de n’importe quel organisme bancaire marche dans n’importe quel distributeur. Prochaine étape, rendre caduque la nécessité d’avoir de l’argent liquide sur soi et donc d’en retirer…

avatar KKoala | 

Le CiC le propose depuis de nombreux mois déjà... si ce n'est pas plus d'un an d'ailleurs ;-)

avatar Christophe Laporte | 

@KKaola

ah j'étais même pas au courant pour le CIC. Comment ça marche ?

avatar gilles3210 | 

@cl97 :
Le service de retrait sans carte au CIC s'appelle "e retrait".
Il permet de retirer de l'argent sur les GAB CIC ou Crédit Mutuel à partir d'un numéro à usage unique délivré sur l'espace personnel web du client.

avatar MiniApple | 

@cl97 :
Comme chez CE je crois, sauf dispo dans les distribuer du groupe donc CM et CIC !

avatar Xap | 

Vivement qu'on se débarasse du cash. En attendant, Apple pay au distributeur sera parfait.

avatar xDave | 

@Xap :
Pourquoi ?

avatar eastsider | 

@xDave :
Pourquoi? Pourquoi!

avatar eastsider | 

@eastsider :
Pourquoi? Pourquoi! Pourquoi!

avatar adrien1987 | 

@Xap :
Excellente idée pour que l'on soit ponctionnés de partout et espionnés.

avatar PierreBondurant | 

@Xap :
En zone euro, les taux d'intérêt sont négatifs.
Ce qui signifie que détenir du cash sur un compte coûte de l'argent aux banques.

La seule chose qui les empêche de nous faire passer la facture est la peur d'un "bank run" ou tout le monde va retirer son cash au même moment.

Donc à ta place, je serais pas si pressé que ça de voir le cash disparaître...

avatar DouceProp' | 

Pour ma part, la question c'est : est-ce que ça fait moins de manipulations qu'un retrait d'argent avec une carte bancaire ?

avatar John McClane | 

@DouceProp' :
Non c'est plus long.
Je l'ai fait pas plus tard que ce matin, juste pour voir si ça marchait.
C'est pratique si on a oublié de prendre son portefeuille en amenant les enfants à l'école le matin, et qu'on a soudain envie de prendre un café en terrasse (et qu'on a donc besoin de monnaie).

avatar DouceProp' | 

Donc ce sera niet pour moi. Déjà que je trouve qu'un retrait par carte bancaire est trop long...

avatar Casodex | 

Retirer le cash ???
Vous êtes dingues ?
Ce mode de paiement est le plus neutre, le plus sécurisé et surtout le plus opaque !
A garder absolument sinon les individus n'auront alors plus aucun contrôle.

avatar PierreBondurant | 

@Casodex :
A noter aussi qu'un certain nombre de fournisseurs de services "alternatifs" n'acceptent pas la carte bleue !

D'où l'importance du cash

avatar azer0147 | 

@PierreBondurant :
Tu parles de ton dealer là, c'est ça ? ;)

avatar Berechit | 

@Casodex :
Mais on y va, on y va ! Les transactions de plus de 1000€ ne peuvent plus se faire entre professionnels en cash en France si vous êtes résident français (15000€ si le domicile fiscal est hors de france). Pour des particuliers, la limite n'est pas encore formalisée mais un écrit est obligatoire en cas de transaction dépassant 1500€... Le cash coûte cher, il y a tout intérêt pour les organismes financiers à le remplacer par des bits !!!

avatar EBLIS | 

Justement ça les arrangerait, en haut, que les individus n'aient plus le contrôle. Enlever le cash arrivera un jour et toutes les transactions seront électroniques et épiées par les banques/états et plus un rond ne pourra leur être dissimulé. Plus d'échange ou de prêt entre individus, plus d'argent qui transite sans d'éventuelles taxes... le rêve de certains au pouvoir.

avatar adixya | 

oui oui et le délire paranoïaque de certains internautes aussi...

avatar EBLIS | 

Faut être complètement aveugle pour ne pas voir ce genre de finalités arriver. Il ne s'agit pas de délires complotistes, faut avoir un minimum d'ouverture d'esprit c'est sûr.

avatar pepeye66 | 

Le TROC, ya qu'çà de sur !
En même temps je ne vois pas contre quoi je pourrai troquer un iphone...Faut que je vois çà avec Tim... Pas gagné hein ?
;-)))

avatar Xap | 

@tous ceux qui s'offusquent qu'on veuille supprimer le cash:

D'abord, l'argent liquide compte pour une minorité des transactions (14% aux US, j'ai pas les chiffres pour l'Europe).

Mais c'est surtout le moyen de paiement de prédilection du crime organisé. Sans cash, on forcerait ces brigants à utiliser plus souvent les banques, augmentant de fait les chances de détection.

Exemple: dealer de la drogue sans cash, ça doit être sacrément plus difficile.

Autre exemple: sans cash, moins de braquages de banques ou de commerces.

Après il y aura toujours des moyens pour les criminels de faire sans cash (bitcoin...) mais ce sera plus compliqué pour eux.

Et si votre préoccupation principale est de ne pas être espionné, commencez par faire le ménage dans votre présence en ligne avant de penser a votre compte.

@PierreBondurant:
Tu as tout a fait raison, d'ailleurs ça s'appelle le "zero lower bound". Mais justement, supprimer le cash peut être une réponse efficace à ce phénomène.

avatar Rez2a | 

@Xap :
Perso le cash, ça me permet de laisser des vrais pourboires aux serveurs (pas vraiment des membres du crime organisé) et de pouvoir payer mes consos et partir sans attendre qu'un serveur soit dispo avec une machine a carte bleue, ce qui selon les établissements peut être vraiment chiant.

Oui dans le futur on aura Apple Pay intégré dans les tables de bar et on pourra laisser un pourboire à part. Mais pour l'instant c'est pas le cas.

avatar heret | 

Ça, c'est de l'esprit bien français.
L'autre jour, je suis allé me promener dans un espace aménagé pour les promeneurs à pied comme à vélo. A l'entrée comme à la sortie, il y a une barrière qui empêche les véhicules de passer et on doit, piéton comme cycliste, passer par un sas qui ne permet pas de faire passer un vélo sans le soulever. Or, j'ai un vélo électrique qui pèse 25 kg et si j'ai un vélo électrique, c'est parce que mon état de santé n'est pas bien brillant. Lever ce vélo me demande des efforts dont je me passerai bien. Si on a mis une barrière c'est pour la même raison qu'on voudrait supprimer le cash. Une infime minorité pourrait s'en servir pour faire des choses pas bien et donc on emmerde 50000 personnes pour une qui déconne. Vive la France !

avatar ingmar92110 | 

@heret :
C pas faux

avatar Billytyper2 | 

@Xap :
On voit comment les banques se régalent eux aussi avec nos compte…rien que pour la liberté, vive le cash.

avatar Paquito06 | 

La fin du cash permettra de mettre un terme à beaucoup de fraude. Encore hier, je vais dans un resto italien (Manhattan), le mec ne prenait pas de carte de credit, un comble aux US, je sais meme pas comment la loi l'autorise, il se justifie par le fait que les fees sont élevés, ahah, n'importe quoi. Du coup, ce resto clairement tenu par la mafia, passera à la trappe dans qq annees.

avatar neac | 

Quelle utopie ! ça sera pareil, d'autres moyens seront trouvés pour frauder...
De plus, je n'ai pas envie que mon banquier et autres voit tout ce que j'achète.

avatar Xap | 

@Rez2a :

Pourboires qui sont déclarés à l'administration fiscale bien entendu....

avatar Rez2a | 

@Xap :
Bah non justement. Vouloir mettre un terme au deal et au travail au black ok, ne pas tolérer qu'on puisse filer un extra à un serveur qui fait bien son taf et qu'on n'est aucunement obligé de lui donner, c'est autre chose.

avatar heret | 

Détail pratique, vous pouvez communiquer ce code à un tiers, par exemple un ami pour le rembourser.

Et bien voilà la première faiblesse identifiée, suivante.

avatar enzo0511 | 

Mince va falloir désormais expliquer aux seniors qu'on peut pas insérer l'iPhone dans la fente qui prend les CB

Déjà que samedi la nana de carrouf a perdu 15 minutes à expliquer à une dame comment utiliser les caisses automatiques...

Sans compter la caissière de Monop qui s'est embrouille avec un vieux qui disait avoir le logo sans contact sur sa CB mais qui l'avait pas activé....

avatar Penible | 

Les politiques ne permettront jamais que le cash disparaisse :p

avatar reborn | 

Le cash c'est la liberté, ça fonctionne sans électricité, l'on peu le dépenser sans restriction, sans trace

avatar lyonp69 | 

Lol
Ca me fait bien rire de la part de la caisse d'épargne !! Question innovation ils sont toujours les derniers.
Je suis au Credit mutuel ( idem CIC puisque mm groupe) et ils le font depuis plusieurs années. Je l'ai déjà utiliser suite oubli de mon portefeuille et fonctionne très bien. Idem pour mon fils en vacances.

avatar Kriskool | 

Le temps que mamie dégaine son Smartphone et hop le voleur lui arrache son téléphone!!

avatar doobie28 | 

Plus de batterie... Pas de réseau. Ç'est sur ca va être plus pratique qu'un morceau de plastique.

avatar stemou75 | 

Non mais il y a déjà des solutions pour payer sans traces à la banque avec les cartes de paiement prépayées.
Et les transferts d'argent type PayPal ne passent pas par une banque.

avatar HellTiger | 

Parce que tu crois qu'une carte prépayé utilisant des systèmes informatiques et des données informatiques ne laissent aucune trace à la banque ? ;)
Si tu retires de l'argent dans un DAB, tu laisses une trace.
Si tu payes avec une carte prépayée dans un resto ou dans un magasin, tu laisses une trace.
Si tu payes sur le net, tu laisses une trace (meme si c'est un peu plus casse roubignole pour tracer).

La carte en elle meme contient des informations qui permettent d'identifier la source de paiement, et le montant disponible.
Je suppose qu'elle a un indentifiant qu'on peut tracer pour savoir qui fut l'acheteur de la carte.
Donc forcement, c'est tracé quelque part.
Tout ce qui est informatique est plus ou moins traçable.
Pour une raison simple.
La nécessité d'avoir un identifiant pour l'unicité de la donnée.
Les données bancaires sont très surveillées, et je sais de quoi je parle, j'ai eu l'occasion de bosser sur le sujet :)

avatar SwissMac | 

Traçage, pistage, profilage... Le futur, c'est 1984. Et c'est Apple qui s'engraisse.
La fin de la vie privée.

avatar veurlatonra | 

Arguments en faveur de la disparition du cash:

I.
Les mouvements de cash sont très difficiles à contrôler, et permettent le financement de la petite délinquance comme du crime organisé voire du terrorisme.

II.
Les mouvements de cash sont très difficiles et évaluer et à sourcer, ce qui permet à l'économie souterraine (le black) de se soustraire à l'impôt et donc contribue à diminuer de façon conséquente les revenus de l'état, qui se voit obligé d'augmenter les impôts pour palier au déficit des revenus et transactions non déclarés: ce qui crée un cercle vicieux.

III.
La fonte et frappe de monnaie physique est lente et coûteuse, et elle représente un impact écologique non négligeable.

IV.
L'argent physique véhicule des germes et représente un risque sanitaire dans les commerces lors du rendu monnaie.

Arguments des défenseurs de la monnaie physique et leurs faiblesses:

I.
"L'Etat aura plus de contrôle sur ses citoyens".
Big news, la création de monnaie physique, son recyclage, les taux directeurs, tout est déjà contrôlé par les gouvernements, ça ne changerait pas grand chose à votre contrôle sur la monnaie.

II.
"L'Etat pourrait faire ce qu'il veut avec notre argent".
L'Etat ou l'UE peut déjà à tout moment dévaluer ou réévaluer la monnaie (virtuelle COMME papier). Exemple européen: 1 goldmark allemand de 1914 était dévalué jusqu'à valoir un trilliardième de sa valeur en 1923, et c'étaient des pièces et des billets, et ils n'étaient pas à la banque.

III.
"Comment je laisse un pourboire à mon serveur?"
Aux USA, lors règlement avec ma carte, ou directement via l'application de paiement (e.g Square) avant d'insérer la carte dans le terminal, je choisis le montant du pourboire et ça l'ajoute à la note automatiquement.

IV.
"On pourra plus faire du black"
Heureusement, une large catégorie de citoyens ne pourra plus voler la France et répercuter les coûts sur leurs honnêtes compatriotes. Plus de sous pour les écoles, la santé...

CONNEXION UTILISATEUR