WhatsApp trouve le moyen de gagner de l'argent

Mickaël Bazoge |

Le temps où WhatsApp assurait ne pas vouloir faire d'argent avec sa messagerie est bien terminé. Après tout, on ne peut pas en vouloir à Facebook de vouloir monnayer un service qui lui a coûté 22 milliards de dollars… Mais contrairement à Messenger qui affiche de la publicité sur sa page d'accueil depuis cet été, le réseau social n'a pas fait le choix des bandeaux de réclame pour WhatsApp.

Le service de messagerie instantanée propose deux solutions à destination des entreprises : la première est une app pour les plus petites entreprises (WhatsApp Business), la seconde est un service pour les grandes sociétés avec des clients partout dans le monde. L'idée est de faciliter les communications entre ces entreprises et les utilisateurs de WhatsApp, ces derniers prenant l'habitude d'interpeller depuis la messagerie aussi bien la boulangerie du coin que leur banque ou une compagnie aérienne.

Cliquer pour agrandir

Ces deux apps sont gratuites, mais WhatsApp se réserve le droit de faire payer certaines fonctionnalités par la suite (rappelons que le service compte un milliard d'utilisateurs). La messagerie va aussi certifier d'un badge vert les entreprises afin que les utilisateurs soient certains qu'ils parlent aux bonnes personnes. Elles pourront ainsi fournir des horaires de vol, des confirmations de livraison, et autres renseignements utiles. Il faudra accepter d'être contacté par une société et pour éviter le spam, il est possible de bloquer un contact d'entreprise.

Il s'agit pour le moment d'une phase d'essai, pendant laquelle WhatsApp va évaluer les retours pour apporter d'éventuelles améliorations et surtout, ouvrir largement ces nouveautés à plus d'entreprises. Actuellement, des sociétés européennes (dont la compagnie aérienne KLM), brésiliennes, indiennes et indonésiennes testent ce service. Pour le reste, WhatsApp n'exclut pas l'affichage de pubs classiques dans l'application, mais se concentre pour le moment sur les entreprises.

avatar macbook60 | 

L'application normal restera sans Pub ? S'il mette de la Pub j'espère avoir une option ( avant c'était 0,99€ l'année) afin de la supprimer

avatar johndoo | 

Personnellement je n'aime plus WhatsApp!, Des mises à jour en veux-tu en voilà tout les cinq jours pour au final n'apporter que des petites choses ridicules et leur poids est beaucoup trop important ça devient absurde ! Surtout qu'il y a beaucoup trop de déconnexion et reconnection même en wi-fi!
J'ai commencé à retrouver le goût à la messagerie grâce a Google Allo! Et franchement c'est ultra réactif ça marche il y a tous les éléments d'autant plus qu'à tout moments lors d'une conversation on tape @assistant et la suite de notre requête et on obtient tout en 2 secondes! Entre Facebook, messenger, et WhatsApp cette société ne vit que sur de la publicité et ça commence à nous les casser!

avatar Pffffff | 

@johndoo

"cette société ne vit que sur de la publicité et ça commence à nous les casser!"
Contrairement à Google c'est bien connu ???

avatar Le Gognol | 

Ça va être un carnage. Ces modèles économiques sont vraiment détestables...

avatar powergeek | 

J'ai constaté que selon les conversations que j'ai dans whatsapp, je retrouve des pubs ciblées sur FB et Instagram ! Flippant ? pour un service qui est supposé crypté.

avatar TrollMan06 | 

@powergeek :
Ah ouais ??

avatar Patrick_C | 

@powergeek

"J'ai constaté que selon les conversations que j'ai dans whatsapp, je retrouve des pubs ciblées sur FB et Instagram ! Flippant ? pour un service qui est supposé crypté."

Tu n'aurais pas fait des recherches sur ces sujets? Parce que pour moi et alors que j'utilise beaucoup WhatsApp, je n'ai jamais rien constaté de telles pubs.

avatar RyDroid | 

« Cryptage » n'existe pas en français.
http://www.bortzmeyer.org/cryptage-n-existe-pas.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chiffrement#Terminologie

Il y a le chiffrement de point-à-point et le chiffrement de bout-en-bout. Avec le chiffrement de point-à-point, celui qui propose le service voit en clair ce qui se passe, donc le chiffrement ne protège pas nécessairement contre celui qui propose le service. Même avec du chiffrement de bout-en-bout, si le service n'est pas purement pair-à-pair, celui qui propose le service peut savoir des choses (la taille, la fréquence, le(s) destinataire(s) des échanges, etc).
C'est pourquoi il faut (pour la vie privée) autant que possible privilégier les services décentralisés (ou mieux acentrés) avec du chiffrement du bout-en-bout. Il y a SIP et XMPP qui sont standardisés et libres pour la conversation instantanée. Sur iOS, il y a au moins Linphone pour SIP et ChatSecure pour XMPP. Il y a aussi d'autres protocoles, mais qui ne sont pas standardisés et qui pourraient casser (Tox, Matrix, Ring, etc).

avatar supermars | 

Franchement, sms et iMessage me suffisent largement au quotidien. What's up : uniquement pour quelques contacts à l'étranger.
Ça me soûle la multiplication de ces messageries car c'est tout sauf simple et pratique.

avatar whocancatchme | 

C'est comme leur promesse de ne pas fusionner les données avec facebook, 6 mois apres rien à foutre ! Ils sont bons les mecs

avatar sebas_ | 

J'ai constaté que selon les conversations que j'ai dans whatsapp, je retrouve des pubs ciblées sur FB et Instagram ! Flippant ? pour un service qui est supposé crypté." -> désactive le micro de FBook. Ils sont en train de faire des tests (officiellement ils ont arrêtés il y a 6 mois...), mais effectivement FBook utilise le micro de ton téléphone pour te proposer des pubs. Sources: je suis chef de Produit en IT, et la boîte nous à envoyé un mémo pour désactiver le micro de FBook...

avatar DrStrange | 

A quand WhatsApp sur les tablettes dotées d’une carte SIM?

avatar macbook60 | 

@DrStrange

C'est un gros manque , surtout que Facebook messenger viber etc ont tous leurs apps iPad

avatar expertpack | 

ils devraient vendre les données des utilisateurs.

avatar Webob | 

Depuis 2018, avec l'entrée en vigueur de la loi européenne RGPD, le groupe Facebook, avec WhatsApp, et les autres géants d'internet font désormais plus attention à leurs pratiques. Ils doivent réussir à gagner de l'argent en respectant le droit des personnes sur leurs informations personnelles. Une bonne nouvelle donc. Je vous suggère de consulter le site web "BenefsNet" : https://www.benefsnet.com (il y a plein d'informations sur les gains d'argent avec Facebook par exemple).

CONNEXION UTILISATEUR