Banques mobiles : Lydia lance une offre Premium, grosse levée de fonds pour N26

Stéphane Moussie |

Le secteur des banques mobiles est en pleine ébullition. La start-up française Lydia, qui a plus d’un million d’utilisateurs, lance aujourd’hui une offre Premium. En plus des services déjà disponibles et gratuits (remboursements entre amis, Apple Pay, virements bancaires), cette offre à 2,99 €/mois ou 3,99 €/mois avec une carte physique ajoute une carte universelle reliée à tous les comptes, des cartes virtuelles temporaires pour les paiements sur internet, et prochainement des comptes partagés ainsi qu’un IBAN universel relié à tous ses comptes bancaires.

Cette offre « métabancaire » se rapproche ainsi de max, le service indépendant du Crédit Mutuel Arkéa qui agrège les cartes et les comptes bancaires dans une seule carte et une seule application.

De son côté, la banque mobile allemande N26 annonce avoir levé 160 millions de dollars auprès d’Allianz X, la division de l’assureur Allianz en charge des investissements dans le numérique, et Tencent, le géant chinois du numérique. Cette levée de fonds importante servira à accélérer la croissance à l’international, notamment aux États-Unis, ainsi que le développement de l’offre.

Dans une interview accordée fin 2017, le CEO et cofondateur Valentin Stalf a annoncé que N26 allait prendre en charge le Bitcoin en 2018. Son concurrent Revolut permet déjà d’acheter des cryptomonnaies. N26 compte 850 000 clients en Europe et espère en avoir 5 millions d’ici fin 2020.


Tags
avatar shaba | 

Du coup quel avantage par rapport à Max qui est gratuit ?

avatar Ourson | 

Plutôt que de prendre en charge le Bitcoin N26 devrait plutôt réfléchir à comment proposer à ces client un IBAN en fonction de leur pays d’origine, sans cela je ne me vois pas une seule seconde recommander cette banque ?

avatar Pato49 | 

@Ourson

Il ne le feront pas, c'est une obligation d'accepter les IBAN européens en France. Je ne vois pas pourquoi ils investiraient pour supporter des services qui sont hors la loi. C'est aux autres de s'adapter.

avatar Ourson | 

@Pato49

Ce cacher derrière la loi est d’une hypocrisies sans fin. La plupart des administrations n’ont tout simplement pas les moyens techniques d’enregistrer des iban autres que français (le nombre de petites cases à remplir à l’écran par exemple) et mettre ce système à jour juste pour une banque ou deux leur serait trop coûteux.

Il en va dans l’intérêt des banques que ce soit elles qui fasse le nécessaire s’il leur désire et réellement d’auguementer leur nombre de clients. Ça fait bientôt un an que je suis chez N26 et j’ai tout essayé en vain : et quand c’est pas l’assurance auto, c’est l’employeur qui ne peut l’accepter et ainsi de suite...

avatar Pato49 | 

@Ourson

Donc si je suis la logique, je ne suis pas obligé de prendre une assurance pour ma voiture si j'en ai pas les moyens, c'est bien ça ?

Si je propose un service, soit je me met en conformité, soit je ferme boutique si j'ai pas les moyens.

avatar Ourson | 

@Pato49

Rien à voir. Si je propose un service et que la loi stipule que je doit accepter n’importe quel compte étranger, certe, je viens d’arriver, je m’y conforme. Mais si je suis actif depuis bien plus longtemps que cette dite loi, alors pour ne pas pas me tirer une balle dans le pied financièrement, je vais allègrement prendre le temps autoriser nécessaire pour l’appliquer, sachant déjà que le pourcentage de client rentrant dans la case ne représente qu’une infime partie du marché, voir n’est même pas quantilfiable

Être fan de sa banque c’est bien les gars, mais ne vous empêche pas d’être objectifs et réalistes

avatar House M.D. | 

@Ourson

Je ne vois pas en quoi ce serait hypocrite. Cette loi a justement été faite pour aider les neobanques à accéder plus facilement aux pays de l’Union.

C’est par contre beaucoup plus hypocrite de la part de services dont certains appartiennent à l’Etat voire même sont l’Etat (CAF et autres Pole Emploi par exemple) de ne pas prendre cette loi en compte par fainéantise et manque d’investissement de la DSI...

avatar Nitneuqq | 

@Ourson

Vous savez ce que ça représente d’avoir un IBAN FR? Il leur faudrait alors une licence bancaire française (ou un truc du genre), avoir des locaux en France (et pour quoi faire ?)...

La base du problème est bien : la discrimination de l’IBAN qui est illégal.

avatar Ourson | 

@Nitneuqq

Vous savez quoi, si révolut y arrive on en reparlera. Quand on a des milliardaires qui investissent, qu’on propose des crédits grâce à des alliances, N26 peu bien se le permettre. Et ouvrir des locaux en France, le gouvernement en sera ravi car ça créera de l’emploi

avatar Nitneuqq | 

@Ourson

C’est pas si simple que ça, et je parle en connaissance de l’intérieur de l’ice-berg. Et vous pouvez déjà le voir avec Revolut : regardez depuis combien de temps ils attendent leur licence... Et ils viennent de rendre dispo les prélèvements automatiques. Pour vous dire : le monde bancaire est strict, régulé, et c’est pas si simple comme vous pouvez le croire. Ça peut prendre des mois/années pour une fonction aussi bête. Puis il faut ensuite rendre ça techniquement possible à l’échelle de l’entreprise.

Tout ça pour le problème français de la discrimination à l’IBAN. Allez dans n’importe quel pays, vous ne rencontrerez jamais ce problème (ou très très peu, mais jamais en Allemagne)

avatar cdp86 | 

@Ourson

C’est ce qu’a prévu Revolut, dès qu’ils auront leur licence bancaire européenne, d’ici quelques semaines normalement.

avatar Ourson | 

@cdp86

Je serai ravi de voir ca

avatar bigfafa | 

@Ourson

Pour moi c’est le seul point négatif de N26 qui sinon est au top.
Ce n’est pas de leur faute, mais il faut en avoir conscience quand on veut faire plus en terme d’utilisation qu’un compte secondaire pour payer sur le net ou à l’étranger.

avatar Ourson | 

......formidable. Vous êtes tout les deux en train de me dire que c’est tout un pays et ces administrations (voir plus de pays si le cas est similaire ailleurs) qui doit se conformer au plus vite à une banque étrangère qui débarque, peu importe le coût, plutôt que l’inverse, sachant que c’est la banque qui a tout intérêt à séduire ces futures clientes.

Depuis toujours il a un temps pour voter une loi, et un temps pour qu’elle soit appliquer, surtout quand on entre de ce genre de spécificité européenne.

Ce que fait N26 en n’ayant pas pris la pleine mesure du rythme des administrations est une erreur purement stratégique qui laisse le champ libre à toutes les nouvelles neobanques locales de chaque pays, rien de plus, car le but d’une neobanque c’est aussi d’être la plus pratique possible : 5min pour ouvrir un compte c’est génial, mais si derrière il faut des mois pour trouver des commerçant qui l’accepte alors on part à la concurrence.

Si on suivait votre logique on aurait vendu en France des voitures qui on le volant à droite, je ne pense pas que les constructeurs auto ont attendu une loi pour s’adapter en fonction des marché

avatar sveireman | 

@Ourson

Est-ce que les administrations françaises ne seraient pas hors-la-loi en refusant des IBAN étrangers ? Un tribunal ne pourrait-il pas exiger une mise en conformité de ces administrations ?

avatar Nitneuqq | 

@sveireman

Ils pourraient, en plus de les sanctionner pour le non-respect de la loi ???

avatar Pobla Picossa | 

Revolut ne propose pas exactement un compte en bitcoin, mais plutôt un compte en équivalent bitcoin étant donné qu’on ne peut pas récupérer les bitcoins sous forme de bitcoins sur ce compte pour les sécuriser par exemple, mais qu’il faut auparavant les convertir en euros. Ceci dit, c’est bien pratique.

avatar Slizz | 

A quoi sert le bitcoins ? Parce que c’est bien mais N26 toujours pas de livret en France, pas de virement par sms (a par si la personne a N26 aussi)

Bof bof quoi le bitcoin on s’en fou

avatar Nitneuqq | 

@Slizz

Vous pouvez effectuer un virement par SMS, c’est ce qui est fait si vous choisissez un contact qui n’a pas N26

avatar yannick74 | 

Sinon au lieu de râler (sacrés Français), moi je trouve formidable de voir de nouveaux acteurs fracasser le marché bancaire ?

avatar monsieurg33K | 

Je passerai bien chez N26 mais c’est cette histoire d’IBAN qui me chagrine...

avatar Antwan | 

Rajoutons a cette news que Bunq est compatible Apple Pay depuis hier.

avatar calotype | 

Vous me trouez le cul avec votre histoire d'IBAN de N26 qui marche pas. Sans dec je pensais que c'était un format normalisé et international !!

CONNEXION UTILISATEUR