Quelle est la nature des données récoltées par Onavo, le VPN espion de Facebook ?

Mickaël Bazoge |

Depuis mi-février, l'application Facebook fait une promotion très visible d'un VPN, Onavo Protect. Acheté par le réseau social il y a quelques années, cette app permet de surfer gratuitement en tout anonymat… ou presque : les données recueillies par le VPN sont en effet partagées avec Facebook afin d'en « améliorer les produits et services » (lire : Onavo, le VPN espion que Facebook promeut lourdement).

Onavo Protect bénéficie de son propre menu dans les réglages de l'app Facebook.

Will Strafach s'est mis en tête de fouiller un peu dans l'application pour connaître la nature des informations de l'utilisateur qui transitent vers les serveurs de Facebook, et à quel moment ces données sont envoyées.

Onavo transfère des informations quand l'écran de l'appareil est allumé ou éteint : durant la connexion initiale avec le VPN, l'app envoie le nom de l'opérateur, le code réseau, le code du pays, la langue, le numéro de version d'iOS et celui de l'application. Onavo partage aussi la consommation quotidienne de données en Wi-Fi et en cellulaire même lorsque la fonction de VPN est désactivée ; l'app envoie également une balise périodique pour indiquer la durée de connexion avec le VPN.

Toutes les données transmises par Onavo à Facebook sont chiffrées. Évidemment, on peut ne pas apprécier que l'application fasse ses petites affaires y compris quand le VPN est désactivé ou avec l'écran éteint. Facebook confirme à 9to5Mac que ces informations aident à l'amélioration de ses produits et services, et rappelle qu'il procède à un examen régulier de ses applications en fonction des retours des utilisateurs.

avatar Amaczing | 

Excellent ! Il faut juste lire les CGU et y adhérer ou non.

avatar grigby | 

“Quand c’est gratuit”...

avatar spece92 | 

Cette application israélienne rachetée par Facebook existe depuis plus de 5 ans et c’est maintenant que vous dites ça !?!?
Vous vantiez les mérites de Protect en 2013 https://www.igen.fr/app-store/onavo-protect-protege-votre-appareil-ios-d...

avatar spece92 | 

Vous attendez que des mecs anglophones fassent les enquêtes puis vous traduisez ?‍♂️

avatar YAZombie | 

Ben dis donc, une belle brochette d'acrimonieux à la petite semaine.
Reprenons pour rire la liste des données partagées: "le nom de l'opérateur, le code réseau, le code du pays, la langue, le numéro de version d'iOS et celui de l'application. Onavo partage aussi la consommation quotidienne de données en Wi-Fi et en cellulaire même lorsque la fonction de VPN est désactivée ; l'app envoie également une balise périodique pour indiquer la durée de connexion avec le VPN."
Vraiment, que ces données soient partagées avec FB vous dérange vraiment? C'est quoi exactement le rationnel? Je ne parle pas d'idéologie mais bien de RATIONNEL!?! Parce que là je voudrais bien une explication.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@YAZombie

T’es un gros naif: tu t’attendais à quoi avec un VPN de Facebook????

avatar YAZombie | 

@0MiguelAnge0: Et tu n'as vraiment rien compris du tout à mon commentaire…

avatar MyName65 | 

Ce n'est qu'une preuve supplémentaire qu'il faut vraiment se méfier des VPN gratuits. Il y a un article très intéressant qui parle des risques des VPN gratuits ici : https://expert-vpn.fr/vpn-gratuit/

Il faut être fou quand même pour croire à un VPN qui appartient à Facebook. C'est comme si demain Google sortait un VPN gratuit, qui lui ferait confiance, sérieusement ???

CONNEXION UTILISATEUR