Géolocalisation : Google clarifie a minima ses pratiques et est attaqué en justice

Stéphane Moussie |

Accusé de tracer les utilisateurs à leur insu, Google a répondu à la polémique non pas en changeant sa gestion de la géolocalisation, mais en la clarifiant sur une page d'assistance.

Alors que Google indiquait auparavant qu'en désactivant l’« historique des positions », « les lieux visités ne sont pas enregistrés », l'éditeur explique maintenant que « certaines données de géolocalisation peuvent être sauvegardées dans le cadre de l'activité sur d'autres services, comme la recherche et Maps. »

Un membre de la Commission fédérale des communications a déclaré que cette précision (qui n'apparait pas encore sur la page française ni sur d'autres pages d'assistance) était un pas dans la bonne direction, mais qu'elle ne dissipait pas la confusion sous-jacente, à savoir qu'il y a deux manières distinctes de contrôler l'enregistrement de la géolocalisation.

Même si vous désactivez l'« historique des positions » sur votre espace utilisateur, votre géolocalisation est toujours enregistrée par intermittence dans le cadre de l’« activité sur le web et les applications », si cette option est activée. Un Américain vient d'attaquer l'entreprise en justice à San Francisco parce qu'elle viole selon lui des lois locales sur la confidentialité des données.

avatar Yves SG | 

Oui, s’il y a bien quelque chose que Google fait a minima, c’est de clarifier ses pratiques...

avatar Bruno de Malaisie | 

@Yves SG

Comme FaceBook....
Comme les contrats d’assurance...

avatar Yves SG | 

@Bruno de Malaisie

Avec Facebook, on mets volontairement la tête dans la gueule de loup. On dit voici les informations de ma vie privée que je souhaite rendre public. Les contrats d’assurance et autres, oui ils pourraient être plus clair et en même temps le sujet est par nature compliqué.

Avec Google c’est bien autre chose : ils sont très bons pour produire des services simples à utiliser et globalement plutôt performants.
Et ils sont au moins aussi bons pour rendre leurs cg directement ou indirectement illisibles et pour forcer la main à 99,9% de la population à accepter de leur confier tout un tas d’informations sans que l’on s’en aperçoive.

A ce propos, si quelqu’un peut me dire comment avoir de la part de Google l’intégralité des informations qu’ils ont sur moi, je suis preneur car je n’ai pas encore trouvé ou obtenir ça 😬

Et la question n’est pas d’accepter ou pas de partager des infos mais bien que Google les récolte à notre insu et donc potentiellement contre notre grès.

avatar LoossSS | 

Pour le coup c'est quand même pas très compliqué de trouver les infos de ton compte Google...
https://myaccount.google.com/dashboard

avatar Yves SG | 

@LoossSS

Merci pour ta réponse :)
Ma question n’est cependant pas concernant mon compte Google qui est dans mon cas vide car e-mail spécifique et aucune info renseignée.
Ma question est quelles sont les informations que Google a déjà collectées liées à mon nom-prénom-date de naissance, adresse mac, etc.

avatar LoossSS | 

Ah oui la c'est déjà plus compliqué ^^
Tu parles des données collectées sur chaque utilisateur en fonction de sa navigation, pas des entrées manuelles (comme les mails, contacts etc.). Du flicage quoi ?
C'est intéressant mais a mon avis tu ne l'auras jamais. Et je pense qu'on serait affolés si on avait la moindre idée de ce qu'ils réussissent à avoir sans même être connecté. Idem Facebook

avatar Yves SG | 

@LoossSS

Ce que tu dis en clair c’est que la RGPD n’est que de la poudre aux yeux donc...
C’est malheureusement ce que je craignais 🤔

avatar Katsini | 

100%

avatar lome_bbrr | 

je comprends tout à fait le problème, cependant tous ceux qui voudront désactiver toute géolocalisation vont ensuite se plaindre que les info traffic de Google map sont à la ramasse...
il n'y a rien sans rien.

avatar bidibout | 

@lome_bbrr

Rien n'empêche de déclencher la localisation uniquement quand Maps est ouvert, enfin je suppose. Dès que tu veux activer certains services il faut accepter d'être tracké non stop, je comprend que cela puisse gêner certains.

avatar lome_bbrr | 

@bidibout
je suis d'accord
Mais d'un autre côté si il faut que les gens aient maps d'ouvert pour "participer" au bon fonctionnement de l'appli, il va y avoir du changement.

avatar bidibout | 

@lome_bbrr

Ah oui c'est sûr.

avatar alfatech | 

@bidibout

"Rien n'empêche de déclencher la localisation uniquement quand Maps est ouvert, enfin je suppose. Dès que tu veux activer certains services il faut accepter d'être tracké non stop, je comprend que cela puisse gêner certains"

http://www.phonandroid.com/android-google-avoue-localiser-smartphone-mem...

Le problème est que Google te traques non stop, que tu le veuilles ou non.

avatar bidibout | 

@alfatech

Arf, c'est la folie ce truc 😄

avatar delalendre | 

@lome_bbrr

Entièrement de ton avis les gens veulent du gratuit sans aucune contre partie mais impossible dans la vraie vie perso je m’en fou je n’ai strictement rien à cacher tant que personne ne me demande de payer tous va bien 😂

avatar themasck | 

Infos relative à un compte iCloud :entre 1et 10pages
Facebook entre 10 et 100pages
Google entre 100 et 1000 pages

avatar Yves SG | 

@themasck

D’ou tire tu ces infos ?

avatar themasck | 

c'est a la louche , il y avait un article sur un site qui parle de apple , je ne me rappelle plus , mais cela m'avait conduit a grater un peu : cela fait peur , je ne pensais pas que google était pire que Facebook mais ci.
https://www.search-foresight.com/google-plus-de-donnees-que-facebook/

avatar Yves SG | 

Le plus inquiétant, c’est que quasiment personne ne s’en inquiète vraiment.

« La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude ... »
Aldous Huxley

CONNEXION UTILISATEUR