Apple promeut encore l'abonnement auprès des développeurs

Stéphane Moussie |

Apple poursuit sa série de Developer Insights, de courtes vidéos destinées à inspirer les développeurs, avec un épisode consacré aux abonnements. Des cadres de Dropbox, Elevate (application d’entraînement cérébral), Calm (méditation), Bumble (service de rencontres) se succèdent pour expliquer combien le modèle de l’abonnement est formidable pour leurs affaires et les utilisateurs.

Extrait de la vidéo « Using Subscriptions » des Developer Insights.

« Il est plus facile de garder un utilisateur que de le faire revenir », déclare par exemple une intervenante. Et si l’utilisateur part, il faut chercher à comprendre pourquoi il est parti et lui proposer un abonnement un peu différent.

Cette vidéo est une énième incitation à adopter le modèle de l’abonnement. En avril 2017, Apple avait tenu une réunion privée avec une trentaine de développeurs pour les encourager à basculer vers ce système. Plus globalement, Apple pousse ce modèle en réduisant sa commission à 15 % au lieu de 30 % après un an d’abonnement.

Une concession qui ne suffit pas pour les plus gros pourvoyeurs d’abonnements que sont Netflix et Spotify qui cherchent depuis peu à court-circuiter le système de paiement de l’App Store.

avatar daxr1der | 

l’abonnement, deja le freemium à fait que j’ai arrêté d’acheté des jeux mais si en plus maintenant c’est les abonnements... ça devient vraiment cancer, débourser un iphone entre 700 et 1200 euros pour derrière payer à tout va.

avatar Jeckill13 | 

@daxr1der

Quand tu achètes une voiture à 30k€ l’entretien est gratuit derrière ? Ou si tu achètes un appartement à 250k€ on t’offres les meubles et l’abonnement à C+ ?

avatar fousfous | 

@Jeckill13

Quand j'achète une voiture je n'ai pas besoin d'un abonnement pour la faire fonctionner.

Avant les prix étaient élevés mais les services étaient fournis, maintenant les prix sont plus chère et il faut payer en plus.

avatar Jeckill13 | 

@fousfous

Et l’iPhone n’a pas besoin d’abonnement pour le faire fonctionner. Tu es libre d’ajouter des appli à tierces tout comme tu seras libre avec ta voiture de prendre un abonnement pour le péage autoroutier... mais personne ne t’y oblige.

avatar fousfous | 

@Jeckill13

Pour l'instant mais Apple insiste pour le faire et il est de plus en plus dur de trouver des apps qui ne sont pas freemium ou à abonnement. Je te rappelle qu'un iPhone n'est rien sans apps.

avatar byte_order | 

@Jeckill13
> Tu es libre d’ajouter des appli à tierces

Faux. Aucune app tierce ne peut s'installer sans qu'elle se soumette aux conditions de l'AppStore.
Si Apple impose de plus en plus l'abonnement, comme c'est le cas déjà et la tendance, vu la rentabilité de l'opération pour Apple (et surtout surtout surtout Apple), cela va s'amplifier encore et encore, le propriétaire d'un iPhone a de facto de moins en moins la "liberté" d'ajouter des applications sans devoir également souscrire un abonnement.

De facto, il loue l'usage d'un iPhone qu'il a pourtant acheté plein pot.

> ... comme tu seras libre avec ta voiture de prendre un abonnement pour le péage
> autoroutier... mais personne ne t’y oblige.

L'analogie tiendrait si il existait pour votre véhicule une alternative à l'autoroute.
Hors le péage de iOS, c'est l'AppStore.
Si à l'avenir l'abonnement pour "rouler" avec votre iPhone devient obligatoire, y'aura pas d’échappatoire.

On impose d'abord l'usage obligatoire de l'autoroute à votre véhicule.
On installe un péage dessus.
Et enfin on change unilatéralement les conditions financières d'usage de votre véhicule.

Si vous ne voyez pas que la seule liberté laissée à l'utilisateur par le constructeur du véhicule, de l'autoroute et du péage, c'est de changer de marque de véhicule, vous êtes aveugle.

avatar comboss | 

@byte_order

Merci de mettre les choses au clair pour le Monsieur du dessus ayant du mal à saisir la chose aha ???

avatar rolmeyer | 

@Jeckill13

Et l’iPad c’est de la merde ? ?? Non sérieusement dès que tu utilises un iPad autrement que pour mater youtub tout devient payant, l’Os est mobile et réduit. Dès que tu veux faire qq chose de productif, c’est possible il y a une app pour ça.
Dans mon cas, Notability, GoodReader GoodNotes, la suite Readle, Nebo, FileBrowser Scanbot etc bref si ils passent à un modèle abo je me tape 100 euros à l’année juste pour pouvoir me servir de mon iPad.... Au bout de 3 ans c’est aussi cher que l’iPad lui même....
Pour l’instant j’ai aucun abo, j’ai acheté les apps même upgradé quand les éditeurs sont corrects, exemple FileBrowser tu passes de normal à Buizness tu as deux app distinctes mais tu payes que la différence, je viens juste de leur filer du pez hier soir.
Si abo bye bye, au pire bye bye iPad.

avatar stefhan | 

@rolmeyer

Comme les imprimantes pas cher à l’achat et leurs chers consommables ?

avatar byte_order | 

@stefhan

Lors de l'achat vous connaissez *déjà* que son usage entrainera des frais de "consommable", à l'instar d'un achat d'un véhicule dont vous savez dès l'achat qu'il imposera des frais réguliers de "consommable", en l'occurrence de carburant.

Ici, on est plus dans un abonnement pour maintenir une cartouche d'imprimante acheté utilisable chaque mois, que vous ayez eu ou pas besoin d'imprimer.

avatar byte_order | 

Et oui, mais quand on met en garde les gens sur leur renoncement à garder le contrôle sur ce qu'ils peuvent faire ou ne pas faire en achetant un terminal qui reste intégralement sous contrôle du constructeur après l'achat, on se fait traiter de parano, de réactionnaire, de réfractaire au changement comme si tout changement était forcément un progrès.

Vous achetez une prison, dorée, mais une prison dont vous donnez la clef au vendeur.
Aucun prisonnier, même dormant dans des draps en soie, n'est libre.

Le problème c'est pas de vivre entouré de murs, le problème c'est qui a la clé.

avatar rolmeyer | 

@byte_order

Ah mais je suis au courant, c’est un bête calcul financier. Un chromebook pixel est nettement plus cher, mais aucun achat à faire pour le faire fonctionner de façon un peu pointue.
Je possède aussi un mac et les app ne sont pas gratuites, je possède une Surface Pro et c’est pareil, apps pas gratuites, mais bon un Os dektop est plus complet et pro où il ne faut pas acheter pour un oui ou un non un utilitaire pour faire ce que l’OS ne fait pas, contrairement a iOs.

Si l’IPad est pas trop cher par rapport à un ordinateur, si lui donner les fonctions désirées coute une blinde, ça va pas le faire. Autant je suis d’accord pour payer un abo pour des outils puissants comme Office 365 ou un truc genre Evernote, on peut être productif sur un iPad et quasi vivre dans Evernote, je tique sévère quand on me propose un abo annuel pour un bête scanner documents.....

Le mot prison est réducteur et politique, je préfère écosystème, celui d’ Apple n’est pire ou meilleur que celui de MS ou Google ou Samsung. Et il peut avoir des avantages.
Prison non je ne suis pas enfermé, Apple à fond depuis mon performa, j’ai aussi eu des téléphones Nexus, j’ai une Surface Pro et actuellement en deuxième téléphone Nokia sous Android One, comprendre stock Android, ben comment dire l’herbe n’est plus verte ailleurs...loin de là...

avatar byte_order | 

@rolmeyer

> Le mot prison est réducteur et politique, je préfère écosystème

Bien sûr que c'est politique. Tout modèle de valeurs est un choix politique.
Ne pas vouloir céder toujours plus le contrôle de nos vies à des groupes privés est éminemment une position politique.

Le terme écosystème est trompeur : il tente de présenter les enjeux sur un seul plan économique, ce qu'il est effectivement bien... pour l'entreprise !
Mais pour le consommateur, les enjeux sont bien au delà des simples considérations économiques. Il en va de son droit à utiliser son bien comme il l'entend, à empêcher quiconque de brider *après* l'achat ses capacités initiales qui ont motiver l'acte d'achat, et d'une manière plus générale il en va de l'indépendance, de l'autonomie, de l'auto-suffisance, de la libre concurrence non faussée.

C'est financier pour l'entreprise parce que c'est la seule chose qui motive une entreprise.
C'est politique pour les gens, parce que ce qui motive les gens dépassent largement la seule recherche du profit.

C'est écosystème qui est réducteur ici, car ce mot impose dans le débat le biais du point de vue de celui qui le contrôle.

> ben comment dire l’herbe n’est plus verte ailleurs...loin de là...

une grande partie des plateformes matérielles que vous avez cité permettent pourtant d'échapper après l'achat au niveau de contrôle qu'exerce Apple sur ses produits : vous pouvez installer autre chose que Windows sur une Surface Pro, vous pouvez installer autre chose que l'Android de Google sur des Nexus, par exemple (je ne sais pas pour les derniers Nokia par contre). Essayer de faire cela sur un iDevice d'Apple.

En cela, je ne partage pas votre avis, l'herbe n'est pas parfaite ailleurs, certes, mais il y a bien une différence sur qui garde le contrôle le plus absolu sur le bien acqui, et c'est la différence qui fait toutes les autres en terme de liberté.

Un choix de Société.
Donc un choix politique, éminemment.

avatar alfatech | 

@fousfous

"Quand j'achète une voiture je n'ai pas besoin d'un abonnement pour la faire fonctionner."

Et l'assurance obligatoire c'est quoi ? sans interdit de la faire fonctionner ........Ok je suis parti ?

Perso je suis contre les abonnements......Achat d'une App qui m'intéresse et basta.

avatar byte_order | 

@alfatech

L'assurance est une obligation de la loi, pas du constructeur.
J'imagine aisément que si l'assurance n'était pas obligatoire, les constructeurs vendraient quand même leurs véhicules, hein !

Et aucun constructeur ne taxe 30% sur les assurances auto. Même pas 1%, en fait.
Ni ne peut vous imposer de souscrire votre assurance auprès d'un organisme en particulier.

Bref, absolument rien de comparable.
Mais la blague reste valable, uniquement si c'est bien une blague.

avatar alfatech | 

@byte_order

"Bref, absolument rien de comparable.
Mais la blague reste valable, uniquement si c'est bien une blague."

C'était de l'humour bien entendu........Par contre avec l'arrivée des voitures électriques on comme à voir un système de location de batteries qui ce met en place et ça ça ne me plaît pas du tout.

avatar byte_order | 

Oui, exact, les voitures électriques ne sont pas véritablement votre bien, vous les louez, en tout cas vous louez les batteries. A des prix pas très compétitifs en plus, vu que vous ne pouvez pas faire jouer la concurrence tout en gardant le véhicule de votre choix.

avatar jean_claude_duss | 

@Jeckill13

T’as une abonnement pour tes meubles ?

avatar warmac33 | 

@ Jeckill13
le point godwin de l'informatique : quel que soit le sujet on a droit à une comparaison avec le monde automobile, sur des critères de comparaison qui n'ont pourtant absolument aucun rapport... si tu te sers de ta voiture comme de ton smartphone je suis pas étonné qu'il y ait autant de mort sur les routes...

avatar KimoMac | 

Allez vous faire mettre avec vos abonnements, sérieusement.

avatar frankm | 

@KimoMac

Tout à fait. Mais c'est bankable, on l'aura dans le cul

avatar pariscanal | 

Oui ras la casquette des abonnements ! J ai tout résilié ?

avatar occam | 

« Il est plus facile de garder un utilisateur que de le faire revenir »

Précisément.
Mais comme toujours dans ce genre de catéchisme, les acolytes et les thuriféraires se gardent bien de tirer les conséquences du prêchi-prêcha :
« L’abonnement ne convient pas ? Que l’on en offre un autre ! »

Pourtant, le simple fait que ce soit l’abonnement, dans son principe, qui répugne à une partie de la clientèle, et cela de manière irréversible, ce simple fait semble incompréhensible aux congréés de la foi.

Échange avec un dev en début d’année :
— Plans for subscription model?
— Yep. Considered. Scrapped.
— Why? Wouldn’t you be better off?
— Short-term, yep. Long-term, doubtful.
— Why?
— Because 30% of user base won’t go along. Like you. They write to say so. Like you. Checked my records: those most opposed to subscription are my long-term users. And users with the highest input. So yeah, the current system is a pain in the butt. Subscription would be a shot in the foot.
— And Apple?
— Mother Apple don’t know, don’t care, they just want more squeeze. I bleed, they don’t care sh...

avatar toto_tutute | 

@occam

Vous pourriez au moins avoir la décence de traduire la conversation en anglais dans votre message. Nous sommes sur un site francophone à destinatation d'un lectorat francophone ??, merci de vous en rappeler pour la prochaine fois. ?

avatar byte_order | 

Fondamentalement la question est "posséder son outil" vs "louer son outil".
J'invite chacun à observer les coûts de chaque côté, sachant qu'un iPhone ne peut pas se louer, la location ici implique donc une dépense initiale non marginale.

Ensuite, à chacun d'exprimer son pouvoir d'achat. Ou pas.
Car, pour paraphraser, quand on pense qu'il suffirait que les gens cessent de s'abonner pour que les abonnements ne se vendent plus... voilà, quoi.

avatar iVador | 

J’ai pris l’abonnement à Gotta Yoga et j’en suis très heureux. Mais ça sera bien le seul.

avatar alan1bangkok | 

pas un sou ! je méprise
adressez vous a l’intendance

avatar Crunch Crunch | 

Perso, du moment que l'app est vraiment de qualité, je penses que l'abonnement est mieux.

Et puis, de toute manière, je pense que nous n'aurons pas la choix…

Autant je me plaignais de la CC d'Adobe, autant je suis convaincu de la démarche maintenant !

avatar iPop | 

Mettre 3 euro pour une application par an ça va de soit. Vu qu’on en a une centaine, ça peut tenir encore la route.
Mais désolé, les abonnements à 15 euro par mois vont tout simplement tuer le marché. Et bien sûr les plus gros vivront, on assistera à un retour en force de Microsoft qu’on c’était quand même un peu débarrassé.

avatar death_denied | 

Je boycotte cette aberration des abonnement.
Et puis quoi encore, 50 lignes débits différents par mois dans ma compta. Tout ça pour qu’apple soit encore plus rentier.

avatar marenostrum | 

Commentaires à côté. Ça s’adresse pas à vous cette campagne mais aux développeurs. Pour qu’ils suivent pas les pas de Netflix et Spotify.

avatar Bigdidou | 

Les abonnements constituent pour Apple une rente bien plus régulière qu'un système de mises à jour payantes, j'imagine.
Comme mes petits camarades ici présents, c'est sans moi.
Tous les logiciels non adossés à des services qui passent à ce mode, c'est au revoir.
Il y a par ailleurs des trucs pas clairs qui se passent : je n'ai toujours pas compris comment je me suis trouvé abonné à un je à 30€ par mois (même pas mentionné dans la liste des achats in app sur le descriptif) et qu'Apple a refusé de me rembourser.

avatar Ducletho | 

Apple a raison. C’est la forme la plus rentable du business.
Pour le client ça sera plus simple, il aura toujours une version pleinement fonctionnelle et de manière simple : Pourquoi ? pas besoin de faire un dossier de crédit
de déclarer revenus et charges et 50 cases à remplir.
Pour Apple, qui améliorera son taux de collecte et améliorer sa rentabilité : si c’est bon pour Apple c’est bon pour le client aussi. Pas comme ces ratés sur Androïd pas capable de gagner une tune

avatar Bigdidou | 

@Ducletho

"Pour le client ça sera plus simple, il aura toujours une version pleinement fonctionnelle et de manière simple : Pourquoi ? pas besoin de faire un dossier de crédit
de déclarer revenus et charges et 50 cases à remplir."

C'est vrai que j'ai toujours pas remboursé mon crédit pour Tetris.

avatar byte_order | 

@Ducletho
> si c’est bon pour Apple c’est bon pour le client aussi

Merci d'argumenter un peu plus, parce que là c'est pas un argument mais un slogan, voir un mantra digne d'un régime autoritaire.

J'ai en mémoire des exemples de situations qui ont été bonne (lire hautement rentable) pour Apple, mais nettement moins pour le client. Je doute, compte tenu de mes observations, fortement d'un lien automatique entre les intérêts d'Apple et ceux des clients.

Souvent, derrière la défense de situation présentée comme étant du win-win, y'a surtout du lobbying d'un seul côté, celui qui "win" vraiment, lui, pour convaincre l'autre qu'il y gagne aussi (mais qu'il ne regarde pas de trop près, l’iniquité deviendrait trop flagrante).
L'objectif étant de prolonger le plus longtemps cette situation.

Une vraie situation de win-win, chaque camp est déjà convaincu que c'est bon pour lui, aucun ne ressent donc le besoin de la défendre...

avatar jcharlesbl | 

difficile de ne pas être d'accord avec les commentaires en défaveur des abonnements. s'il peuvent se comprendre pour certains services, pour certaines applis c'est carrément abusé. les smartphones et les ordinateurs sont des coquilles vides sans applis et devoir utiliser le système des abonnements pour pouvoir utiliser nos appareils coûteux avec cette prise d'otage qu'est l'abonnement est pratiquement scandaleux. lorsque l'on utilise nos appareils avec ces applis qui multiplient cette pratique, la note peut être salée. et lorsque ce n'est que pour synchroniser entre nos appareils c'est difficile à avaler. un autre aspect qui me dérange est celui d'avoir acheté une application qui se voit par la suite passer à l'abonnement. rage quand tu nous tiens. et tout cela fait aussi parti de l'expérience utilisateur et ce n'est pas très positif. ceux qui aiment les abonnements tant mieux pour eux mais je ne pense pas qu'ils représentent la majorité. Je n'ai rien contre mais pour de vrais services. l'excellente application day one en est un bon exemple. elle est sublime mais imparfaite (exports par exemple), avec des différences pas toujours logiques entre la version macOS et iOS, des problèmes de synchro à vous arracher les cheveux etc… Mais il n'y a pas que les abonnements, il y a aussi les achats intégrés abusifs pour progresser ou améliorer une application gratuite à la base. Pour ma part, Real racing m'a halluciné. j'avais acheté les versions précédentes, complètes aucun souci. la dernière version vous propose si vous voulez évoluer de dépenser des sommes scandaleuses pour prendre du plaisir à jouer. Pas étonnant que l'excellent grid auto sport est autant de succès. Pour tout ce que je viens de dire, il suffit de lire les avis sur les applis pour être convaincu du désagrément pour l'utilisateur du système d'abonnement ou d'achats intégrés lorsqu'il est inadapté à l'application proposé

avatar IGerard | 

L’abonnement a du sens pour des applications de productivité qui ne sont pas chères sous iOS.

Les devs ont besoin de rentrer des fonds pour continuer à les améliorer.

Tu payes une maintenance en quelque sorte.

Ce qui n’est pas acceptable c’est que si tu arrêtes l’abonnement elle cesse de fonctionner

avatar bugman | 

@IGerard

C'est aussi un bon moyen pour les devs de moins se casser le cul, je trouve. À mon époque, il y avait des mises à jour payantes, qui permettait au devs de rentrer dans leurs frais et payer leurs salaires tout en offrant l'opportunité au client d'avoir des fonctions supplémentaires au besoin. Il y a même des devs qui offrent les mises à jour gratuite et à vie de leurs logiciels... Comment font ils ?

avatar IGerard | 

@bugman

Quand je vois ProCreate je me demande ...

Il y a des achats in-app cela dit

Je pense que la démarche d’Apple c’est aussi de faire évoluer le système pour que les dev gagnent leur vie... combien de sont plaint de ne pas gagner leur vie sur ce marché ? A part les plus chanceux ... difficile de gagner sa vie avec certains vrais softs vendus quelques euros

avatar bugman | 

@IGerard

Ou que sa démarche est de gagner, elle même, plus d'argent. Enfin, c'est mon opinion.

avatar IGerard | 

@bugman

Les deux ne s’excluent pas, évidemment :)

avatar bugman | 

@IGerard

?

avatar Aladdin | 

Je préfère payer une seule fois ce que j'achète pas tous les mois

avatar Aladdin | 

J'adorais l'application TomTom de navigation
Ils sont passés à l'abonnement résultat j'ai désinstallé leur application demande téléphone
Pour le streaming l'abonnement et d'une certaine manière compréhensible
Écrit par Siri

avatar Domsware | 

Je suis ex-éditeur d’applications et j’ai toujours été contre le système d’abonnement. En tant qu’éditeur et aussi en tant qu’utilisateur. Oui c’est difficile de gagner sa vie en tant qu’éditeur. Néanmoins l’abonnement est une mauvaise réponse à un vrai problème.
Je ne compte plus les applications que j’ai arrêté parce que l’éditeur est devenu « feignant » avec le mécanisme d’abonnement. Au début tout va bien et l’éditeur reçoit de l’argent pour un investissement passé. Puis vient le franchissement d’un cap : l’argent de l’abonnement vient pour un investissement futur, à venir. Une promesse. Et là plus rien. Il n’y a plus personne. Day One bien sûr. Mais aussi plus récemment Bear. ClamXAV. Sketch. Et une multitude d’autres.

Peut être que c’est dans la nature humaine : ne jamais payer pour un travail à faire mais pour un travail effectué. Pour lequel on peut contrôler la qualité et l’argent constitue un moyen de pression.

Ainsi lorsqu’un éditeur sort une mise à jour payante pour une application, je suis en mesure de savoir s’il est digne de confiance ou pas. Si j’utilise l’application depuis plusieurs années et qu’elle a été maintenue durant tout ce temps alors je paye volontiers la mise à jour même s’il y a peu de nouveautés. En cela je soutiens l’éditeur.

avatar LeDan | 

Je suis contre les abonnements qui n’ont d’autre but que de faire gagner de l’argent à Apple et aux développeurs. Quand j’en vois une, je zappe.

Mais si une application me plaît, je veux bien l’acheter comme pour n’importe quel objet de la vie. Après tout, chaque travail mérite salaire.

Quant aux applications que j’ai payées, je n’ai pas besoin d’avoir régulièrement une nouvelle version qui n’apporte pas grand chose de plus ou de mieux que la précédente.

avatar jojo5757 | 

@LeDan

Absolument d'accord. Quand je vois un abonnement je zappe. Ça peut se comprendre pour un pro avec un office 365 ou un Photoshop par ex mais absolument pas avec des apps pour un particulier. Apple prêche pour sa crémerie car cela lui fait aussi une rentre régulière (même si la commission est divisée par deux, elle est en quelque sorte assurée). Bref: boycotte abonnement...

avatar Kydix | 

Je suis d’accord pour rémunérer les développeurs, mais un abonnement par ci un abonnement par la, au final ça fait très vite flamber la factures. Donc pour moi aussi je suis plutôt contre ce système.

avatar pommedor | 

L'abonnement c'est pour les branleurs. Une fois que t'estimes avoir assez de client pour être tranquille jusqu'à la fin du mois, t'as plus besoin de rien foutre et tout les mois tu touches ton salaires sans en branler une.

Les clients étant captifs, ils savent que s'ils se cassent il perdent tout donc une bonne partie reste et le dev peut partir en vacance 365jrs/an ensuite.

C'est ce que va arriver à ios et osx, ils vont finir en abonnement en plus de l'achat onéreux de la machine.
De toute façon les clients auront pas le choix, avec tout leurs fichiers chiffrés et dans le nuage ils auront peu voir pas de moyen de partir sur une autre plateforme à ce moment sans y laisser des plumes. :)

avatar jcharlesbl | 

c’est quoi ce raisonnement? aucune chance de voir ios et macos passer à un abonnement. les seuls abonnements sont pour des services optionnels fort utiles si on en a besoin. après si tu veux voir ailleurs vas-y et n’oublie juste pas de récupérer tes données. et l’abonnement c’ pour les br... !!! quelle formule!?! ce ton de langage tient sa source de quoi? j’suis curieux. à plus

Pages

CONNEXION UTILISATEUR