À Hong Kong, polémique autour d'une app interdite d'App Store 🆕

Mickaël Bazoge |

Apple n'a pas voulu de l'application HKMap.live, un service qui affiche en temps réel la position des forces de l'ordre sur une carte de Hong Kong. Disponible depuis un navigateur web, ce service est utilisé par les manifestants pro-démocratie qui battent le pavé de la ville depuis plusieurs mois pour protester contre la tentative de Pékin de faire main basse sur le territoire.

Un émoji chien = un policier. Un travailleur avec un casque de chantier jaune = des manifestants. Une bulle blanche = gaz lacrymogène. Deux points d'exclamation = attention danger. Etc.

Kuma, le développeur de l'app, a reçu d'Apple la raison suivante : HKMap « facilite, permet et encourage des activités illégales ». Plus spécifiquement, l'application « permet aux utilisateurs d'échapper aux forces de l'ordre ». Selon le développeur, son application a simplement vocation à montrer ce qui se passe à Hong Kong, charge ensuite aux utilisateurs d'en faire ce qu'ils veulent. « Nous ne donnons aucun conseil sur la carte. Notre objectif, c'est que chacun soit en sécurité », explique-t-il à Bloomberg.

Il souligne aussi que d'autres apps, comme Waze, permettent aux automobilistes d'échapper aux radars et à la police. Et elles sont distribuées sur l'App Store… Apple doit penser que les utilisateurs de HKMap sont tous des délinquants, accuse Kuma. À noter que l'application est passée sans encombres sous les fourches caudines du Play Store de Google.

L'application a été soumise de nouveau à Apple, et avec le barouf que fait cette histoire, le constructeur pourrait être amené à préciser les raisons de son refus si c'est de nouveau le cas. Kuma estime toutefois qu'il s'agit davantage d'un bête problème bureaucratique de la part d'Apple, plutôt que d'une volonté de censure. Le contexte est particulier et potentiellement explosif : Apple marche constamment sur des œufs avec la Chine, de plus le sujet de Hong Kong est particulièrement sensible.

Mise à jour — L'application a finalement reçu son bon de sortie sur l'App Store. Tout est bien qui finit bien…

avatar NicolasVCT | 

En France Apple a supprimer Goodeed de l’Apple store également dernièrement, mais je ne connais pas les raisons

avatar Paquito06 | 

@NicolasVCT

Que fait Goodeed?
____

Assez borderline sinon comme app, forcement Apple ne peut pas laisser passer. Mais les dev auront surement créé une version mobile (web browser) a defaut.

avatar Kounkountchek | 

@Paquito06

Oui une application web existe bien, comme dit dans l’article, et y’a même un lien...

avatar Paquito06 | 

@Kounkountchek

*accessible
Et il fonctionne, depuis les US 😄

avatar adrien1987 | 

Apple défend les minorités qui lui rapportent du fric, faudrait surtout pas s'attirer les foudres du pays qui achète le plus d'iDevices, hein..

avatar Malouin | 

@adrien1987

Ça manquait ce genre de connerie...

avatar warmac33 | 

@Malouin

Ben en même temps c'est assez vrai...
Défendre les causes gays ou ethniques dans les pays où c'est facile en s'érigeant comme grand héro, et en même temps s'écraser sur les mêmes sujets dans les pays moins démocratiques c'est tellement pathétique.

avatar adrien1987 | 

@warmac33

Merci de m'avoir défendu. J'ai pas eu le courage de le faire.

avatar warmac33 | 

@adrien1987

;-)

avatar quentinf33 | 

@warmac33

Ça s’appelle respecter la loi du pays dans lequel on opère. C’est con mais il faut respecter les lois en fait. Êtes-vous au courant ?

Edit: j’ai mal interprété le commentaire. Cependant c’est normal qu’un distributeur refuse la distribution d’une application qui permet d’enfreindre des lois.

avatar warmac33 | 

@quentinf33

Sur le principe je suis d'accord, mais alors qu'ils arrêtent leurs discours donneurs de leçons en occident.

En fait pour moi apple c'est du marketing à la Greta thundberg : j'emmerde les pays genre France où usa, mais je ramène pas ma fraise en Chine...

avatar DG33 | 

@warmac33

Au cas où tu ne le saurais pas la Chine ne se visite pas en arrivant par là à pied, et je doute fort que Greta obtienne un Visa For China.

avatar cuco | 

Les lois ne sont respectables que lorsqu'elles sont le résultat d'un processus démocratique. Les lois chinoises sont donc méprisables.

avatar Malouin | 

@cuco

+ 10

avatar dxosi | 

@cuco Les lois chinoises sont pragmatiques et non populistes. Avant de mettre en place une loi à l’échelle nationale, celle-ci est évaluée dans des villes pilotes, aussi bien au niveau de son efficacité que de l’appréciation de la population. Les autorités chinoises n’ont aucun intérêt à se mettre la population à dos.

avatar cuco | 

@dxosi Les lois chinoises émanent d'autorités dictatoriales. Elles sont dénuées de toute légitimité.

avatar dxosi | 

@cuco Le système chinois est différent du notre. Mais dire qu'il est dénué de toute légitimité est totalement faux, et montre une certaine suffisance vis à vis de systèmes de gouvernance différents (ironique de la part de ceux qui se disent défendre la différence de point de vue...).

avatar Osei Tutu | 

@cuco
Au bout de la logique devrait se trouver la proscription de l'usage de tout ce qui vient de Chine. Mais irez vous jusque là ?
Dans la négative Apple doit donc se soumettre à ces lois respectables. Le monde n'a pas vocation à être partout tel que vous le concevez.

avatar cuco | 

@dxosi et osei tutu : le système chinois, les Hongkongais n'en veulent pas, et ils ont le droit international pour eux, la dictature chinoise ne respectant pas le traité de rétrocession. S'ils ont le courage de ne pas respecter les lois scélérates de ce régime odieux, au risque de leurs vies, le moins que puisse faire Apple est de ne pas collaborer avec les héritiers du massacre de la place Tian'anmen.

avatar warmac33 | 

@cuco

Non mais laisse tomber, leurs cerveaux embrigadés vont de toute façons t'expliquer que tien an men n'a jamais eu lieu, et que la censure de cet événement n'existe pas...

avatar dxosi | 

@cuco et warmac33 Toujours la même rengaine... Curieusement, vous êtes prompt à rappeler systématiquement des évènements d'il y a 30 ans, mais vos cerveaux "libres-et-pas-embrigadés-du-tout" souffrent d'une amnésie totale pour beaucoup d'autres choses... Vous devriez essayer de sortir de votre bulle bien-pensante et penser par vous même plutôt que de répéter naïvement en chœur la même propagande.

avatar Osei Tutu | 

@warmac33
Mon cerveau embrigadé dit ceci : vous rappelez des événements connus de tous et également condamnés. Vous accusez Apple de faire commerce avec un régime vomi et d'en respecter les lois. Ce qui sous-entend que vous souhaitez que la Chine soit boycottée parce que ses lois ne seraient pas respectables. Alors je vous demande simplement de faire votre part de boycott en allant plus loin qu'Apple ne semble vouloir aller : plus d'achats de produits Apple manufacturés dans cette dictature et plus largement encore un boycott de tout ce qui rapporte de l'argent à la Chine.
Ainsi vous serez plus cohérents avec la véhémence de votre critique et vous aurez fait votre part. Voilà ce que dit mon cerveau embrigadé, vous ne devez pas être comme le marketing Apple ou Greta Thunberg que vous décriez si fort. Cordialement

avatar Osei Tutu | 

@cuco
Apple est une entreprise qui prend l'argent où elle le trouve en abondance. Et la Chine fait partie des endroits où elle en trouve abondamment. Ne vous en déplaise.
Et comme vous êtes particulièrement soucieux de cette situation, l'idéal pour protester contre la Chine n'est pas de critiquer une entreprise, mais de poser des actes qui touchent Apple et la Chine au portefeuille. Vous pourriez donc déjà vous abstenir de participer à l'économie de ces entités qui heurtent votre sens moral. C'est seulement ainsi que vous aurez un impact et non pas en rappelant tout ce que tout le monde sait. C'est cela la logique. Cordialement

avatar dxosi | 

@Osei Tutu Je suis d'accord avec votre logique. Cependant, s'en prendre uniquement à la Chine de leur part serait totalement hypocrite. Pourquoi ne pas s'en prendre aussi à tous les pays ne respectant pas, de façon souvent flagrante, les droits de l'Homme (Arabie Saoudite, Inde, Indonésie, etc.) et à ceux qui les soutiennent (USA et la plupart des "démocraties occidentales") ? A moins peut-être qu'ils considèrent que des lois comme la lapidation des femmes pour diverses raisons sont légitimes si elles sont le résultat d'un processus démocratique...

avatar cuco | 

@dxosi : Vous êtes complètement hors sujet, technique classique d'enfumage sans aucun intérêt.

avatar dxosi | 

@cocu L'excuse du soi-disant hors-sujet (très ironique dans votre cas...) est aussi une technique classique d'enfumage sans aucun intérêt.

avatar DG33 | 

@cuco

Méprisables aux yeux de ceux qui les commentent face à leur écran depuis l’occident.
Et étouffantes pour ceux à qui elles s’appliquent, ne l’oublions pas.
Tout est une question de point de vue.

avatar bugman | 

@quentinf33

« C’est con mais il faut respecter les lois en fait. Êtes-vous au courant ? »

🙄 C’est ce que sortent certains adeptes du Coran. Êtes vous au courant ?

avatar occam | 

Le problème semble celui d’une généralisation de la rhoticité (erhua en Mandarin) : /l/ prend la coloration d’un /r/ alvéolaire.

Ainsi, Apple n’aura pas de mal à approuver une app pour pister le fric.
Mais une app pour pister le flic sera toujours rejetée.

De la à penser que tropisme pécuniaire et atavisme sécuritaire se rejoignent, il n’y a qu’un pas, que franchiront ceux qui croient qu’Apple se place toujours du côté de la liberté (du commerce) comme de la veuve et de l’orphelin (mais, hein, des veuves et orphelins, faut d’abord en fabriquer).

avatar fousfous | 

Ce genre d'application est interdite en chine, Apple n'a donc pas vraiment le choix.
Les lois n'étant pas les même entre les pays, la comparaison avec waze n'a donc pas lieu (et surtout qu'en chine c'est pas une démocratie donc tu peux pas vraiment faire autre que ce que demande le parti).

avatar redchou | 

@fousfous

Apple a le choix, on a toujours le choix.
La comparaison est tout à fait approprié, Waze et co. facile les délits routiers, la règle citée par Apple pour le refus de cet App, est une règle de l’app store pas de la république populaire de Chine, et elle s’applique dans tous les pays, pas que les "dictatures", ni quand ça l’arrange.

avatar SyMich | 

Qu'est-ce que vous en savez? Vous connaissez les textes de loi chinois par cœur?
Et pour info, les lois applicables à HongKong sont différentes (pour l'instant) des lois chinoises (et c'est tout l'enjeu des manifestations actuelles)

Et quand bien même ce serait un problème légal, il fait croire que certains font plus de zèle que d'autres pour s'y conformer...

avatar Osei Tutu | 

Ils n'ont qu'à demander aux manifestants d'utiliser des smartphones android

avatar sachouba | 

"À noter que l'application est passée sans encombres sous les fourches caudines du Play Store de Google."
Passer sous les fourches caudines = subir une grande humiliation.

avatar warmac33 | 

@sachouba

Il me semble que l'expression en elle même au delà de l'événement historique signifie subir une épreuve difficile et humiliante, et dans ce cas présent ça peut coller

avatar Steve Molle | 

Apple me dégoûte de plus en plus. Hélas.

avatar Bigdidou | 

“Il souligne aussi que d'autres apps, comme Waze, permettent aux automobilistes d'échapper aux radars et à la police.”

En quoi Waze permet d’échapper aux radars ?

avatar warmac33 | 

@Bigdidou

Ben moi je dois avouer que je roule à l'antiradar grâce à Waze quand même...

avatar Bigdidou | 

@warmac33

“Ben moi je dois avouer que je roule à l'antiradar grâce à Waze quand même...”

Tu les contournes ?

avatar Mike Mac | 

Curieux de savoir ce que nos "liberticides" pro parti communiste chinois, avec un président qui a d'ailleurs fait bricoler les statuts pour rester à vie, pensent de la pâtée que Pékin ira flanquer à Taïwan pour s'approprier l’île contre la volonté des habitants.

Et là, c'est pas un événement d'il y a 30 ans, c'est dans la road-map !

On pourrait aussi parler de la Chine qui fait tout pour imposer au Tibet son futur Dalaï Lama de pacotille.

CONNEXION UTILISATEUR