StopCovid : 1,5 million de téléchargements, et une « poignée de notifications » 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour 11/06 — À l'AFP, Cédric O a donné le chiffre le plus récent des téléchargements de StopCovid : on en est à 1,5 million pour le moment. L'application n'a donné lieu qu'à une poignée de notifications, reconnait aussi le secrétaire d'État au Numérique, qui convient que « dans un contexte où la prévalence de l'épidémie décroît très vite, l'incitation des gens à installer l'application est limitée ». En cas de deuxième vague, il indique qu'il faudra prendre « un certain nombre d'initiatives pour pousser l'installation de l'application », mais renvoie à la « sphère santé » le soin d'évaluer l'utilité sanitaire de l'application.


Article d'origine, 10/06 — Le nombre d'activations de StopCovid a atteint 1,4 million en une semaine, selon des chiffres du Monde provenant du cabinet de Cédric O. Samedi, le compteur avait franchi le million d'activations. Et depuis son lancement mardi dernier, l'app de traçage des contacts n'a pas quitté la première place du classement de l'App Store.

Le cabinet du secrétariat d'État au Numérique précise que ce chiffre de 1,4 million correspond au nombre de fois où les utilisateurs ont téléchargé puis lancé l'application, et activé le suivi à proprement parler. Ce qui éclaire l'interrogation qui se posait en fin de semaine dernière, même si les autorités ne détaillent pas la manière technique de comptabiliser le nombre d'activations. Elles ne donnent pas non plus le nombre d'utilisateurs actifs, alors qu'il serait intéressant de connaitre le volume des apps qui peuvent effectivement enregistrer les contacts rapprochés (15 minutes à un mètre).

Malheureusement, le secrétaire d'État ne possède pas cette information, même s'il est possible de la déterminer. Plusieurs spécialistes avaient commencé à comptabiliser le nombre d'utilisateurs actifs, en s'appuyant sur les communications entre l'application et les serveurs centraux : dimanche, ils étaient environ 400.000. Depuis, ces informations ne sont plus disponibles librement, mais le nombre d'utilisateurs actifs a certainement augmenté, en lien avec la hausse des activations.

Prudent, Cédric O ne s'était pas fixé d'objectifs de téléchargements ou d'activations, il a simplement convenu que StopCovid pouvait jouer un rôle significatif dans le ralentissement de l'épidémie si 10% des habitants d'une agglomération utilisaient l'application. Ce n'est donc pas forcément nécessaire de toucher l'ensemble des possesseurs de smartphones en France, mais avec 1,4 million d'activations, l'app est tout de même loin du compte.

Le Monde évoque une métrique qui n'a pas beaucoup de sens : 1,4 million d'applications activées représentent 2% de la population française. Mais tous les Français ne possèdent pas de smartphones : en 2019, la part représentée par les smartphones dans le parc de téléphones mobiles dans l'Hexagone était de 71%.

Mais ce chiffre permet de comparer l'adoption de StopCovid par rapport à d'autres pays au taux d'équipement équivalent : l'app australienne a été téléchargée par 8% de la population en 24 heures (bien que les résultats produits soient modestes pour le moment). L'app norvégienne a été téléchargée par un quart de la population en une semaine, et 11% des Norvégiens l'utilisent activement.

Pour faire connaitre StopCovid plus largement, le gouvernement lance une campagne de communication qui ciblera les lieux à forte densité dans les transports en commun (panneaux numériques, spots radio, publicités sur les réseaux sociaux).

Le secrétariat d'État a aussi précisé que le coût de l'application pour les finances publiques sera de 100 000 euros par mois pour les frais de gestion et d'entretien du serveur, des tâches dont s'acquitte 3DS Outscale, filiale de Dassault. Cédric O avait parlé de « quelques centaines de milliers d'euros » (sachant que l'app en elle-même a été développé à titre gracieux).

L'Obs avait obtenu de ses sources une fourchette entre 200 000 et 300 000 euros. Cette question de gros sous pourrait revenir hanter le gouvernement : l’association anticorruption Anticor a déposé un signalement au procureur de la République, craignant que les frais d'hébergement de l'application soient très supérieurs aux pratiques du marché. Il n'y a en effet pas eu d'appel d'offres, ce qui peut susciter un soupçon de favoritisme.


Tags
avatar raoolito | 

@Sindanárië

La base de données a heberger est mouvante, inscriptions/des inscriptions et ensuite ya évidement l'action de contact qui doit être répercutée
Je ne sais pas ca semble beaucoup

avatar r e m y | 

@raoolito

La base en question devant juste stocker les clés aléatoires générées au cours des 14 derniers jours par les smartphones des utilisateurs se déclarant malade, ça ne doit pas faire un gros volume de données à stocker (à fortiori si on part de 1,4 million d'utilisateurs dont statistiquement 1 ou 2% risque de tomber malade)
Ça doit tenir sur un petite clé usb 🤪

avatar raoolito | 

@r e m y

On parle pas de vos souhaits, le truc doit être dimensionnée sur ce qui est potentiellement sa capacité maximale: 71% delà population française
Aller meme si on descend a 50%, on parle d'être connecté et de gerer 35 millions de contacts qui se renouvellent chaque jour et des listes assez folles de croisement

avatar r e m y | 

@raoolito

La base n'est censée recevoir que les clés des smartphones dont le propriétaire se déclare malade. C'est en tout cas ce qu'explique l'app StopCovid. Ces clés sont ensuite effacées au bout de 14 jours.

Ça ne fera jamais un gros volume de données à stocker

Ce qui est peut-être le plus coûteux c'est de gérer les milliers d'acces simultanés à cette base puisque toutes les apps installées sur nos smartphones consultent régulièrement la base à la recherche de clés de smartphones que l'on aurait croisés pour nous alerter.

avatar raoolito | 

@r e m y

Ces clefs changent tous les jours. J'ai un smartphone je genere 31 clefs en juin...

avatar r e m y | 

@raoolito

Elles changent toutes les 15 mn. Si on se déclare malade les 96 clés journalières des 14 derniers jours (donc 1344 clés au total) sont envoyées sur le serveur où elles sont conservées 14 jours. (C'est décrit très précisément dans l'app si vous l'installez).

Quand l'app de quiconque consulte la base, si elle y trouve l'une des clés d'un smartphone qu'elle a croisé, elle affiche une alerte.

avatar raoolito | 

@r e m y

Au temps pour moi, donc je genere un nombre enorme de contact

Par contre c'est le serveur qui declare le match, c'est pas l'app en local. C'est la différence avec l'api google apple

avatar r e m y | 

@raoolito

Non.
Lisez le,descriptif donné par l'app. C'est l'app qui consulte la base régulièrement pour y rechercher des clés de smartphones que l'on a croisés au cours des 14 derniers jours. La base ne stocke que les clés des smartphones de "malades déclarés" et pas les clés des "contacts"

(Et que vous changiez votre clé toutes les heures ou 4 fois par heure, ça ne change pas le nombre de contacts potentiels que vous pourriez enregistrer par ailleurs... ça ça dépend uniquement des personnes que vous côtoyez suffisamment longtemps et suffisamment près)

avatar raoolito | 

@r e m y

Donc on À potentiellement 71 % de la population française qui vérifie toutes les 15 minutes sur des serveurs dédiés si tous les contacts rencontré durant les 14 derniers jours ont été contaminé, j'ai bon?

avatar r e m y | 

@raoolito

C'est comme ça que je comprends le fonctionnement tel qu'il est décrit par l'app.
C'est donc probablement la gestion de ces accès qui est le plus coûteux dans la gestion de ce serveur (et pas le volume de données stockées)

avatar raoolito | 

@r e m y

La par contre je suis d'accord
En accès ils auraient dimensionné sans marge et vu les quantités d'acces ca serait violent en effet.

avatar Sindanárië | 

@raoolito

"C'est pas le NAS de n'importe quel geek de MacG hein ?"

C’est à partir de quelle taille et quelle marque de NAS qu’ont est un geek ? 😬

avatar raoolito | 

@Sindanárië

Pour gerer stopcovid il devra etre bien gros quand même ^^
Plus sérieusement ce qui embete l'asso est l'absence d'appel d'offre, mais ca fait partie du pack d'urgence sanitaire
Sinon on peut aussi se plaindre de prix des masques, des reactifs, des reanimateurs etc qui ont flambés

avatar Sindanárië | 

@raoolito

"Sinon on peut aussi se plaindre de prix des masques, des reactifs, des reanimateurs etc qui ont flambés"

Ces choses là ont été commandées dans l’urgence et la panique et ont subies l’inflation par le nombre de demandes. Le coût pour l’hébergement de stopcovid n’est pas soumis à cette inflation (enfin normalement 😬)

avatar raoolito | 

@Sindanárië

Ben si enfait on l'a bien vu
Mais surtout je suis certain que l'asso n'a aucune idee des frais a engager pour maintenir un serveur calibre pour potentiellement 71% de la population francaise qui s'y connecterait toutes les 15mn h24 7/7j

avatar Sindanárië | 

@raoolito

Mouais ! Ça veut dire que à tout les coups ça va se finir devant un tribunal ou les parties vont se bagarrer des siècles sur les chiffres innombrables et divers (serveurs, données, quotas d’accès par les utilisateurs de l’application, coûts réels et comparatifs entre plusieurs fournisseurs ....) et ça va être un vrai serpent de mer !

avatar raoolito | 

@Sindanárië

Comparé aux plaintes au PENAL de toute l'infrastructure administrative sur la gestion de la crise, nan la ca va juste etre une petite discussion sympa...
( attaquer au penal ca revient a dire: meurtre plus ou moins prémédité c'est quand meme fantastique d'en arriver là)

avatar bibi81 | 

Mais surtout je suis certain que l'asso n'a aucune idee des frais a engager pour maintenir un serveur calibre pour potentiellement 71% de la population francaise qui s'y connecterait toutes les 15mn h24 7/7j

L'app ne va pas se connecter toutes les 15 minutes, ça ne sert à rien. Une à deux fois pas jour suffit largement. Si c'est toutes les 15 minutes la batterie des smartphones ne va pas tenir longtemps...

avatar DarKOrange | 

@raoolito

Si ça a été fait dans les règles de l’art et de façon professionnelle le serveur doit pouvoir être redimensionné. J’ose espérer qu’ils n’ont pas mis en place dès le début une infrastructure pour 70 millions d’utilisateurs.

avatar c0by | 

@raoolito

>Pour gerer stopcovid il devra etre bien gros quand même ^^
Que des identifiant cela doit pas prendre beaucoup de place mais en terme de volume d’accès ça peut devenir sympa en cas de succès ou de reprise de l’épidémie.

>Plus sérieusement ce qui embete l'asso est l'absence d'appel d'offre, mais ca fait partie du pack d'urgence sanitaire
Dans ce que j’ai lu, les décrets parus liés à l’état d’urgence, aménagent les appels d’offre mais ne les suppriment pas.
Dans le cas de figure des concurrents existent et il y avait du temps pour le faire. Très intéressant d’un point de vue juridique et quel impact de l’arrêt annoncé de l’état d’urgence.

>Sinon on peut aussi se plaindre de prix des masques, des reactifs, des reanimateurs etc qui ont flambés
C’est un peu le principe de l’offre et de la demande puis cela n’empêche en rien de mettre en concurrence afin de faire ses achats. D’autant plus quand c’est de l’argent public.

avatar raoolito | 

@c0by

On est d'accord, l'urgence dans tous les cas a du jouer c évident
Comme vous dites, ce sera intéressant à suivre

avatar coink | 

@raoolito

Pour donner une référence avec 100k€ par mois tu Hebergés et manage tous les systems web d’un groupe TV (replay, direct etc...)

avatar raoolito | 

@coink

Je ne suis pas certain que le soucis soit l'espace disque, plutot les accès : 71% de la pop française toutes les 15mn sans aucun lag autorisé

avatar coink | 

@raoolito

Une application qui dit bonjour toutes les secondes x 50millions c’est pas spécialement intensif, et la nature des données est hautement compressibles donc c’est pas le critère de volume ou de perf qui me semble un problème.

Ce qui est le plus probable c’est qu’ils aient amorti une plateforme sur 4 a 6mois sur un contrat d’urgence alors que d’habitude dans le secteur on amorti sur 36 a 60mois.

Pour gérer 50millions de sessions concurrentes, rien que le cluster de firewall c’est 300.000€, même chose de serveur de compute + storage

avatar Sindanárië | 

@coink

Sérieusement ?

avatar coink | 

@Sindanárië

Oui sérieusement. Hors CDN pour la distribution des flux toutefois.
200 a 300K pour une application relativement simple, c’est stratosphérique...

avatar Bobu77 | 

@raoolito

Je suis dev et une infrastructure pour une API optimisée (ok c'est pas à la portée de tous) ça me coûte genre 5K€/mois pour faire tourner 4-5 projets avec environ 2M requêtes/J.
J'ai pas eut envie de lire comment fonctionne StopCovid, mais ça me paraît disproportionné tout de même. Il est évident qu'il y a de la surfacturation. En tant normal je comprends ce genre de pratique en BtoB, mais là c'est avec nos impôts.

avatar gergory | 

@Bobu77

Effectivement le coût de Stop COVID paraît élevé, c’est dommage que nous n’ayons pas le détail des coûts. Il me semble que les 100K par mois concernent l’hébergement mais aussi la maintenance de l application. Outscale est aussi le seul hébergeur a avoir reçu le visa secnumcloud, qui de fait doit proposer des tarifs plus élevés que la moyenne des hébergeurs.

avatar raoolito | 

@Bobu77

certes mais meme si on ne dimentionne qu’à 50% de la population francaise avec un smartphone (71%), cela fait en gros 25 millions d’app
ces 25millions d’app vont changer leur clef et les envoyer sur les serveurs toutes les 15 minutes en fonctionnement normal, nuits et jours h24
soit 2,4 milliards de connexions journalières auxquelles ont ajoute le système des matchs, du qr code et de je ne sais pas quoi d’autre (je ne suis pas certain de ce qu’il se,passe en plus coté serveur, ce n’est pas que du stockage)

plus haut dans les commentaires on estime que si coté espace disque ca n’a rien d’exceptionnel, coté accès ca doit etre assez impressionnant
c’est cela que l’on paye
detail qui tue: si un de vos sites lag ou a du mal à etre accédé, c’est pas dramatique on le repare en urgence, ici ca peut tuer des gens, il n’y a dnoc aucun, j’insiste, aucun droit à aucun lag ni aucune indisponibilité

bref, comme le disait mc solar, l’aigle ne chasse pas les mouches, faut pas comparer ce qui n’est pas comparable

avatar r e m y | 

@raoolito

Ce n'est pas du tout ainsi que ça fonctionne. Seuls les smartphones de ceux qui se déclarent positifs au CoViD envoient, au moment où ils saisissent le code remis par le labo ayant fait le test, leurs clés générées au cours des 14 derniers jours sur le serveur.

Par contre chaque app installée va régulièrement (il n'est pas dit à quelle fréquence mais 1 fois par jour doit être largement suffisant) consulter la base des clés stockées sur le serveur pour vérifier si on y trouve l'une des clés enregistrée par l'app correspondant aux smartphones approchés au cours des 14 derniers jours.

avatar raoolito | 

@r e m y

Pas du tout, pas du tout
Ben si, la partie "match" j'ai ecrit que je ne la connaissais pas.
Par contre je n'ai pas du tout compris cela pour le fonctionnement quotidien
S'il est vrai, ca casse le " nous sommes suivis par l'etat" et je ne vois pas la différence avec le système apple/google

avatar r e m y | 

@raoolito

Non c'est faux. A quoi servirait-il que tout le monde envoie toutes ses clés toutes les 15 mn!
Ce qui est important ce sont les clés générées par ceux qui se déclarent malades!
Installlez l'app et lisez le descriptif qui y figure. C'est très clairement expliqué !

avatar raoolito | 

@r e m y

Ok mais du coup comment un téléphone sait qu'il a eu un contact? D'apres ce qui est ecrit, on a bien une connexion server de tous les smartphones pour verifier si on est dans la liste du cas contact
Du coup c'est ce que je disais, car je doute qu'ils aillent verifier une fois par mois

avatar r e m y | 

@raoolito

Oui chaque app enregistre les clés des smartphones qu'elle approche suffisamment près (moins d'1 mètre) et suffisamment longtemps (15 mn au moins) et les stocke sur le téléphone pendant 15 jours.
Elle va vérifier, une fois par jour, si sur le serveur se trouvent enregistrée l'une des clés d'un smartphone qu'elle a croisé.
La recherche de "match" c'est chaque téléphone qui la fait en comparant les clés des smartphones approchés qu'il a enregistrés avec les clés des "malades" stockées sur le serveur.

Donc ça fait 1 accès par jour pour chacun des smartphones ayant installé l'app
(et il n'y a pas de caractère d'urgence à se connecter. Si la connection échoue , elle peut être retentee quelques minutes plus tard voire le lendemain, ça ne change pas grand chose car il s'agit de vérifier si on a croisé un malade peut-être plus d'une semaine auparavant. On n'est pas à un jour près)

avatar raoolito | 

@r e m y

1 fois par jour... source?
Parce qu'en terme de tracage d'épidémie, une journée c'est ÉNORME
Pour comparaison la dif entre l'app et le traçage humain est de 4 jours, je vois mal perdre une précieuse journée pour faire des économies de serveur???
Si tout le monde a l'app et va se faire depister, le meilleur des mondes, une journée équivalent a 3x3x3x3x3 contaminations ( deux premiers jours contaminants apres la periode d'incubation puis deux jours en moyenne de maladie qui emmene au test et une journée pour recevoir ce test)
Une journée... citez vos source svp

avatar r e m y | 

@raoolito

Mes sources? Le bon sens !
Il s'agit de savoir si on a croisé un malade au cours des 2 dernières semaines. On n'est pas à un jour près...
D'autant qu'en cas de contact avéré il faut attendre quelques jours avant de se faire tester car si le contact est trop récent le test serait négatif même si on a été contaminé.
Donc inutile d'aller vérifier plusieurs fois par jour!

Et vous quelles sont vos sources pour affirmer que cette fréquence d'accès au serveur est de 15 mn?

Maintenant, vous pouvez toujours aller fouiller le code source de l'app. Vous y trouverez nécessairement cette fréquence de contrôle.

avatar raoolito | 

@r e m y

Aucune chance que ce soit une fois par jour
https://youtu.be/2tKBHONIkpg

Ca irait a l'encontre de l'intérêt de cette app. Le soucis c'est que si c'est une fois par heure, par exemple, ou une fois par jour, ca change tout. En gros par heure vous avez tout faux, par jour c'est moi qui ait tout faux

Et compte tenu que c'est vous qui contestez les prix de l'infrastructure c'est a vous d'aller etayer vos accusations sous peine de perdre votre crédibilité ( genre plus fort que le gouvernement et dassault systeme)

avatar r e m y | 

@raoolito

Vous êtes un grand malade, vous... 🤦‍♂️

avatar raoolito | 

@r e m y

Estimer qu'un gouvernement en place avec plusieurs grosses entreprises ont tort parce que la note semble élevée c'est une chose
L'affirmer haut et fort sans preuve est comparable a la diffamation et au moins à un soucis de moralité

Vous ne trouverez jamais dans mes écrits une accusation sans preuve, sauf si je l'accompagne de clairs aveux de non connaissance.
Parler sans connaître est une chose, accuser par principe ou biais idéologique en est une autre.
Donc jusqu'à preuve du contraire c'est vous qui accusez, pas moi. J'essaye juste de discerner la réalité vraie, pas celle trop souvent phantasmee

Quel est donc votre source pour dire que cette vérification est quotidienne et pas par heure?
Je peux me tromper mais je ne le crois pas.

avatar r e m y | 

@raoolito

Allez lire le code source de l'app!
(Et inutile de me demander de prouver que l'app téléchargée est bien obtenue à partir de ce code source, je n'en ai pas les moyens)

avatar raoolito | 

@r e m y

Vous n'avez donc aucune idée réelle des besoins en accès simultanés des serveurs utilisés par stop covid.
C'est bien ce que je pensais, au moins maintenant vos affirmations seront mieux classées dans la rubrique "propagande et fake news"
Bye bye

avatar r e m y | 

@raoolito

J'en ai une idée très précise maintenant que j'ai trouvé l'information en lisant le code source de l'app, (ce que vous ne semblez pas vouloir faire), confirmant mon intuition.
Maintenant oubliez-moi... merci

avatar Steve Molle | 

@raoolito

Pourtant en matière de propagande et fake news le gouvernement que tu idolâtres en connaît un rayon...c’est même leur fond de commerce.

avatar raoolito | 

@Steve Molle

Eux on vote pour ou contre régulièrement , pas les juges autoproclamés de net.

avatar Steve Molle | 
avatar raoolito | 

@Steve Molle

Bon de toutes façons, vous semblez parti pour justifier que la terre est plate plutot que de chercher a savoir ce qui est reel ou pas.
Puisque c'est la journée soyons fous, bye bye Molle

avatar Steve Molle | 

@raoolito

Quel rapport ?

avatar fransik | 

...."100 000 euros par mois pour les frais de gestion et d'entretien du serveur"
A ce prix là, l’application pouvait clairement être cadeau.

Maintenant, 100K€ mensuels — voire 2-3x plus, excusez du peu, on ne se mouche pas du coude chez Dassault, c’est juste extraordinairement élevé pour "des frais de gestion et d’entretien", ou alors il faut vraiment m’expliquer (ce que le monsieur, justement, évite soigneusement de faire).

Alors 200K€ c’est par exemple une maison payée à deux sur 20(!) ans, et la somme correspondrait à ce que la chose coûte chaque mois?

Pas d’objectif annoncé, de durée, ni même de statistiques précises d’utilisation, excusez-moi, même si c’était utile, ça fait rudement cher.
Bref, n’il y a t’il que moi que ça choque?

avatar raoolito | 

@fransik

Mais c'est quoi cette comparaison a la noix ?
A ce tarif la, le mac proc'est une (tres) belle voiture !

D'combien coute la gestion informatique des serveurs de la sécurité sociale ou des impots?
La ca aura du sens de comparer

avatar Sindanárië | 

@raoolito

"D'combien coute la gestion informatique des serveurs de la sécurité sociale ou des impots?
La ca aura du sens de comparer"

Mouiiii mais les données stockées dans le cas que tu cites sont quand même plus sensiblement stratégiques non ?🧐
Et le coût de maintenance plus élevé au rapport risque je pense 🤔

Pages

CONNEXION UTILISATEUR