StopCovid est maintenant entre les mains de l’App Store et du Play Store

Mickaël Bazoge |

StopCovid sera disponible mardi 2 juin, à midi, a précisé Cédric O au micro de Radio J. Le secrétaire d’État au numérique, qui a obtenu le feu vert du Parlement cette semaine pour son application de traçage des contacts, a aussi expliqué que l’app avait été soumise à l’App Store d’Apple et au Play Store de Google, et qu’il y avait un « temps de revue ».

L’app, considérée comme un « nouveau geste barrière », doit aider les enquêteurs sanitaires dans leur tâche de réduire les contaminations, selon lui. StopCovid vise en particulier « les gens qui vont dans les transports en commun, ceux qui vont dans les bars », autrement dit les « urbains actifs » dans les lieux où le respect des règles de distanciation physique est plus difficile.

Cédric O assure également que « dès les premiers téléchargements », l’application peut « éviter des contaminations et des morts ». Le secrétaire d’État ne fixe pas d’objectif minimal pour les téléchargements, mais néanmoins si 10% des habitants d’une agglomération téléchargent l’app, cela aura un effet très important dans le ralentissement de l’épidémie.

Le gouvernement prévoit dans les prochains jours et prochaines semaines une campagne de communication dans la presse, sur internet et dans les transports en commun (SNCF, RATP et aussi Aéroports de Paris) pour pousser les utilisateurs de smartphones à télécharger l’application.

Cédric O est également revenu sur un point qui n’a pas été beaucoup évoqué jusqu’à présent : le coût de l’application. Il souligne que les entreprises ont travaillé bénévolement sur la conception de StopCovid, dont Lunabee, le studio qui a développé l’application et son interface (Orange, Dassault, Withings et d’autres sont aussi impliqués). À partir de maintenant, l’app va demander des mises à jour et un ajustement de l’infrastructure, ce qui va représenter « quelques centaines de milliers d’euros par mois ».

Le « bug bounty » lancé auprès des hackers éthiques a permis de repérer « un peu moins de dix failles », aucune n’étant critique, soutient le secrétaire d’État. Ces vulnérabilités ont été corrigées. Enfin, le problème de l’interopérabilité (StopCovid exploitant une solution franco-française) est quelque peu balayé sous le tapis : Cédric O propose aux frontaliers de télécharger, en plus de StopCovid, l’app de l’autre pays…

Pour aller plus loin :
Tags
avatar NathanRDN | 

« Quelques centaines de milliers d’euros par mois... » ça a intérêt à être vraiment efficace (j´y crois pas trop mais bon)

avatar raoolito | 

@NathanRDN

Ce n'est pas grand chose comparé au cout mensuel d'une personne en réanimation ( par extension plusieurs centaines)
Et cette app n'a pas vocation a depasser quelques mois ( sauf retour de pandemie)

avatar iPop | 

@raoolito

Comparer à un traitement à la Chloroquine, ça fait plutôt beaucoup , même pour la réanimation.

avatar raoolito | 

@iPop

La chloro-quoi? Ce truc inutile et dangereux qui n'est d'ailleurs meme plus utilisé contre le paludisme?
Ce marqueur social des antisystemes qui est mis en avant par cet escroc de directeur au look de hippie ?

Bon aller, hormis les etudes desormais nombreuses et confirmees que la chloroquine est a oublier, Mediapart a publié ceci sur Raoult, c'est édifiant

https://www.mediapart.fr/journal/france/070420/chloroquine-pourquoi-le-p...

avatar iPop | 

@raoolito

C’est beau de rêver....🤔

avatar raoolito | 

@iPop

Croire au produit miracle VS ne pas croire a un produit miracle, ça c'est rêver ?
Sublime, bye bye 👋🏼

avatar iPop | 

@raoolito

Ce n’est pas un produit miracle justement, ces un peu comme l’Efferalgan ou le Dolipran. Couplé avec un antibiotique, il devient efficace.
C’est là où cette situation en est ridicule.
Attendre que ça devient ingérable pour prendre des décisions tout aussi foireuse. Voilà le bilan actuel

avatar DDivo | 

@iPop

« Couplé avec un antibiotique, il devient efficace »
Ah bon ? Mais alors comment se fait-il que tous ces médecins, ces soignants, les hôpitaux, les scientifiques les plus éminents au monde ne dévoilent pas le pot aux roses ? Sont-ils donc tous idiots, irresponsables ?
Un peu d’humilité voyons !

avatar iPop | 

@DDivo

Oh mais ça été fait, il y a même qui ont porté plainte.

avatar DDivo | 

@iPop

Il y a aussi les médecins qui se sont retrouvés dans des situations compliquées, parce que des patients venaient avec leur avocat, en les menaçant de poursuites en justice si ils n’administraient pas de l’HC.

Le confinement et les moyens supposément mis en œuvre essaient de faire oublier qu'on ne sait pas traiter cette maladie; en d’autres termes, si l’HC (et le cocktail qui va avec) avait permis d’éviter de confiner plus de la moitié de l’humanité, de mettre à terre à l’économie, de provoquer des faillites et du chômage en pagaille, et surtout, j’ose l’espérer, sauver des centaines de milliers de vies, pour quelle raison ne l’aurait-on pas utilisée ?

avatar raoolito | 

@DDivo

Il defendra avec l'acharnement digne de la dernière ligne son truc.
Faut juste laisser son pire ennemi régler le problème sans intervenir: le temps, avec ses corolaires impitoyables : l'oubli et l'inintérêt.

avatar Bigdidou | 

@iPop

“Couplé avec un antibiotique, il devient efficace.”

Non.

avatar Malouin | 

@Bigdidou

Mais puisqu’il te dit que si... Tu sais : « j’ai raison puisque je sais et que les autres ont tort ! »

avatar Dv@be | 

@iPop

Couple à un antibiotique ?! Pour combattre un virus... mais bien sûr.

avatar jazz678 | 

@Dv@be

« Couple à un antibiotique ?! Pour combattre un virus. »

Franchement il vaudrait mieux se documenter un peu avant de prendre ces tons sarcastiques.

L’effet antiviral de l’azithromycine a été démontré in vitro et sur des modèles précliniques depuis une dizaine d’années. Il diminue le taux de réplication du virus dans les cellules bronchiques isolées de patients atteints de mucoviscidose.

avatar Malouin | 

@iPop

Stop ! Nous avons affaire à un sachant ! Le mec qui sait contre le moindre entier... le monde entier sauf 1.

avatar jazz678 | 

@raoolito

« hormis les etudes desormais nombreuses et confirmees que la chloroquine est a oublier »

Beaucoup d’études non concluantes. On veut faire dire à ces études ce pour quoi elles ne sont pas faites.
Ce qui fait défaut ce sont les études randomisées comparatives menées de manière prospectives.

Il n’y a que ce moyen pour démontrer l’efficacité ou pas de l’hydroxychloroquine.

Il n’y en a aucune à ce jour

avatar raoolito | 

@jazz678

Donc on a eu des miracules de la chloroquine et personne n'en a parlé ? Tous ces pays ou on a bien du en entendre parler et tester le truc, et là je ne parle meme pas des tests en france ou pourtant on a trouve d'autres méthodes qui aidaient un peu, donc pas un endroit ou on a sorti des stats incroyables sur l'usage de la chloroquine?
Ce qui me rend dégoûté à la fin de l'histoire c'est qu'on est pas en médecine à prouver que quelque chose ne marche pas c'est à eux, en face, de prouver que ça marche et ça ils en sont parfaitement incapables
Par contre les effets négatifs sur le cœur eux sont bien prouvés

avatar jazz678 | 

@raoolito

Je ne suis sûr d’avoir tout suivi dans ton argumentation et tu m’en excuseras.

Ce qui est sûr concernant cette molécule c’est qu’elle a été et continue d’être utilisée de manière empirique chez des patient infectés par le Sars-Cov-2. Avec et sans Azithromycine.

Personne ne peut affirmer de manière définitive et sans l’avoir correctement protocolisé qu’il y’a effectivement un lien de cause à effet à partir de ses observations.

La bonne démarche scientifique c’est de confirmer ce qu’on observe dans les règles de la science.

Le Pr Raoult ne l’a pas fait. L’étude du Lancet non plus.

avatar jazz678 | 

@raoolito

« Par contre les effets négatifs sur le cœur eux sont bien prouvés »

Les potentiels effets nocifs sur le cœur du Plaquenil n’ont rien de nouveau. Ils ont enfoncé une porte ouverte.

De plus l’étude du Lancet conclue sur une mortalité observée dans une population déjà à risque de mourir d’autre chose.
Rien ne prouve qu’ils ne seraient pas morts même sans HC.

Sont analyse n’a qu’une portée observatoire et non confirmatoire.
Sans compter les biais méthodologiques qu’elle présente.

avatar raoolito | 

@jazz678

Est-on d'accord sur le fait que de toutes façons meme SI la chloroquine a un quelconque effet contre le covid, il est de toutes façons à la marge sinon c'est à désespérer de la médecine ?

avatar jazz678 | 

@raoolito

« Est-on d'accord sur le fait que de toutes façons meme SI la chloroquine a un quelconque effet contre le covid, il est de toutes façons à la marge »

On ne peut pas être d’accord puisque...je n’en sais rien vu l’absence de données concluantes sur le sujet.

Il y’a aujourd’hui plus de questions que de réponses.

Quels profil de patients ? Quelles doses? Quelle durée ? Quand débuter le traitement ? ...

Il y a plus de réponses sur le profil des populations à risque que sur l’efficacité de l’HC (ou de tout autre traitement d’ailleurs)

avatar fousfous | 

@jazz678

Les études sur la chloroquine ne donnent rien (on en a plus entendu parler de discovery) et étant donné qu'on a pas eu d'étude sérieuse et pas biaisé pour montrer que ça marche ou a pas besoin d'étude pour dire que ça marche pas.
Surtout quand le médicament est dangereux, c'est à celui qui affirme qui doit prouver, pas le contraire.

avatar raoolito | 

@fousfous

Ben deja ca au minimum
Quand on voit les résultats affichés par Raoult, ben deja ils nesont guère meilleurs que ceux ayant guéris par eux même

avatar jazz678 | 

@fousfous

« Surtout quand le médicament est dangereux, « 

Dans l’absolu la balance bénéfice/risque n’est pas devenue défavorable avec le COVID-19. Ce médicament est utilisé depuis des années.

Effectivement si on donne du Plaquenil aux mauvais patients (en terme de risque cardiaque j’entends), il devient plus dangereux pour ces patients.

avatar fousfous | 

@jazz678

La chloroquine a des effets secondaires assez importante, donc en l'absence d'effets positif sur le COVID la balance bénéfice/risque elle penche du côté faut pas utiliser.

Et n'inverse pas la charge de la preuve, c'est Raoult qui a affirmé que ça marchait, c'est donc à lui d'en apporter la preuve.
Parce que tout ce qui est dit sans preuve peut être rejeté sans preuves (et les études de Raoult c'est pas des preuves), donc même si Lancet n'est pas parfaite le niveau de preuve est suffisant pour en conclure qu'à l'heure actuel ça semble une bien mauvaise idée d'utiliser la chloroquine.

Après si on a des études qui montrent des effets positifs il faudra changer de vision, mais pour l'instant ça a plutôt l'air de dégrader l'état.

avatar jazz678 | 

@fousfous

« La chloroquine a des effets secondaires assez importante, donc en l'absence d'effets positif sur le COVID la balance bénéfice/risque elle penche du côté faut pas utiliser. »

L’absence d’effet positifs n’a pas été non plus formellement démontrée.

« Et n'inverse pas la charge de la preuve, c'est Raoult qui a affirmé que ça marchait, c'est donc à lui d'en apporter la preuve. »

Je n’inverse rien. Je suis d’accord et c’est ce que je dis plus haut. Le Pr DR n’a rien démontré non plus.

avatar fousfous | 

@jazz678

On ne peut pas prouver l'absence d'effets positif... Tu vas pouvoir continuer à nier la réalité tout le temps si tu veux qu'on ne prouve l'absence de quelque chose...
On ne peut prouver que la présence de quelque chose, et si on n'arrive pas à trouver alors la conclusion c'est que soit on a pas bien cherché (excuse facile), soit il n'y a pas de présence (plus plausible).

Mais si tu veux raisonner à l'envers moi j'abandonne, à un moment la mauvaise foie ça va bien.

avatar jazz678 | 

@fousfous
« On ne peut pas prouver l'absence d'effets positif... « 

Si. Il suffit de faire des essais thérapeutiques et d’arriver à la conclusion qu’on ne fait mieux qu’un placebo par exemple.
Je l’ai fait à plusieurs reprises.

« On ne peut prouver que la présence de quelque chose, et si on n'arrive pas à trouver alors la conclusion c'est que soit on a pas bien cherché (excuse facile), soit il n'y a pas de présence (plus plausible). »

On peut prouver l’absence d’effet.
Tes arguments prouvent une chose : tu n’y connais strictement rien et tu refuses les explications.

« Mais si tu veux raisonner à l'envers moi j'abandonne, à un moment la mauvaise foie ça va bien. »

Je n’ai pas inventé les règles de la recherche scientifique.
Tu peux ne pas les accepter

avatar byte_order | 

@fousfous
> On ne peut pas prouver l'absence d'effets positif...

Euh, jamais entendu parlé des placébos !?

avatar jazz678 | 

@fousfous

« Parce que tout ce qui est dit sans preuve peut être rejeté sans preuves »

Non. En recherche pour définitivement rejeter (ou confirmer) une hypothèse il faut faire des études.

avatar byte_order | 

@jazz678
> En recherche pour définitivement rejeter (ou confirmer) une hypothèse il faut faire des études.

Scientifiquement, aucune hypothèse (ou même axiome) n'est considérée comme valide "définitivement". C'est seulement pour l'instant confirmé comme valide jusqu'à ce qu'on trouve une preuve reproductible que c'est pas le cas (ou incomplet, plus souvent).

avatar jazz678 | 

@fousfous

« donc même si Lancet n'est pas parfaite le niveau de preuve est suffisant pour en conclure qu'à l'heure actuel ça semble une bien mauvaise idée d'utiliser la chloroquine. »

Non. Il aurait fallu que l’étude ait été faite pour ça. Méthodologiquement ce n’est pas le cas puisqu’il s’agit d’une étude observationelle.

avatar jazz678 | 

@fousfous

« ou a pas besoin d'étude pour dire que ça marche pas. »

Il y a un principe en recherche : l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence.

En clair ce n’est pas parce qu’on a pas fait la démonstration de l’efficacité qu’elle n’existe pas.

Inversement pour affirmer que ça ne « marche » pas, il faut aussi le démontrer.

avatar albert13 | 

@raoolito

Merci pour le lien
mais tu fais comment si tu n’es pas abonné ? 🤪

avatar raoolito | 

@albert13

oui je suis désolé, faut etre abonné. mais je pense que le premier paragraphe est déjà assez clair en lui-même.

avatar Inconnu-Soldat | 

Voici deux liens qui démontrent à que point Raoult est un danger pour l'humanité, un trafiqueur de résultats depuis de longue date, un menteur pathologique, un petit chefaillon local imbu et dictatorial.
https://www.nordsudjournal.fr/chloroquine-pourquoi-le-passe-de-didier-ra...
https://www.les-crises.fr/les-mensonges-de-didier-raoult-pour-promouvoir...

Il suffit de lire la toute première étude qui ne parle pas d'hydroxychloroquine mais de Chloroquine à une dose de 2 fois 500 mg et quel que soit l'état du malade, étude à partir de laquelle Raoult a lancé son auto promotion. Or lui propose de l'HC et non de la chloroquine, à 600 mg et on 2 fois 500 et qu'aux cas en début d'infection et non dans n'importe quelle phase de la maladie.

Si, après avoir lu ces deux articles on reste entre convaincu, par Raoult, c'est que l'on a aucune capacité d'analyse des faits ou on est dans le mécanisme de la pensée sectaire.

avatar jazz678 | 

@Inconnu-Soldat

Écoutez...
Je donne mon avis dans l’absolu.
Nulle part je n’ai écris que j’étais convaincu par qui que ce soit. J’ai même écris l’exact inverse.

Réglez vos problèmes avec le Pr Raoult avec quelqu’un d’autre

avatar Inconnu-Soldat | 

@jazz678
Mais je ne m’adressais à personne en particulier, je reprenais juste la suite de l’article de Mediapart. Sans plus.

avatar bibi81 | 

Ce n'est pas grand chose comparé au cout mensuel d'une personne en réanimation ( par extension plusieurs centaines)

C'est vrai mais si c'est inefficace ça fait beaucoup d'argent pour rien...

avatar byte_order | 

@bib81

Pas si vous considérez que ce coût sera peut être amorti lors d'une prochaine pandémie, qui viendra inévitablement, ou même d'une seconde vague à l'automne.

Les missiles nucléaires aussi ça fait beaucoup d'argent pour rien... et, paradoxalement, tant mieux !

avatar Inconnu-Soldat | 

Tiens je croyais que StopCovid ne serait jamais prêt à temps. Je croyais que cela avait coûté une fortune à la France. Je croyais que cela avait été codé avec les pieds. Je croyais que c'était une usine à gaz qui sera inefficace avec en plus cet angle mort qui est une invention de journaliste quant à sa réalité lors de son exploitation car pour que cet angle mort existe il faudrait des circonstances irréalistes.
Si effectivement StopCovid sort le 2 juin j'attends que MacG fasse son mea-culpa pour ses annonces dubitatives et son dénigrement permanent de cette application.

PS en ce qui concerne l'interopérabilité outre qu'il y a un développement c'est une vaste blague puisque seuls 20 pays au travers le monde ont téléchargé l'API d'Apple/GOOGLE donc pour ces applications il n'y aura pas plus d'interopérabilité tout simplement car les pays sont éloignés les uns des autres et sont si peu nombreux que pour le coup là c'est un angle mort de chez mort. Vous ne pouvez vous empêcher de lancer des piques sans tenir compte de ce peu de pays qui auront une application et donc que pour ces autres pays l'interopérabilité n'est que virtuelle.

avatar Christophe Laporte | 

@Inconnu-Soldat

T’inquiète. Ça finira avec deux trois gros contrats en guise de remerciement on sait comment cela marche. Et il me semble que la deadline initiale c’était il y a juste cinq semaines

Pour le reste on prépare le pop Corn et on attend

avatar Zara2stra | 

@cl97
"Ça finira avec deux trois gros contrats en guise de remerciement"
Vous ne pouvez pas savoir à quel point vous avez vu juste sur ce point, et ce d'autant plus qu'en ce moment les règles des AO des marchés publics sont un peu "assouplies".
(NB : pour certaine(s) société(s) le(s) contrat(s) ont pu arriver en avance, avec "un renvoi d'ascenseur" attendu en retour)

avatar albert13 | 

@Zara2stra

oooh que oui...
En gros l’histoire c’est j’aide un copain qui m’a aidé ou qui a aidé la nation ou ma collectivité mais comme je peux pas (l’état / la collectivité locale/ le maire (élection oblige)/ etc. etc. lui donner du flouze officiellement ou de ma poche eh beh... je passe par des AO... 😜
Donc AO du genre un gros chouïa pipautés...
Et peut-être même pour me mettre un petit plus à couvert (l’état, le maire, le président de région, etc.) j’aide ou favorise le copain de mon copain ou alors le copain, du copain de mon copain 😜😂

avatar byte_order | 

@Christophe Laporte
Y'a 5 semaines l'API d'Apple/Google n'était pas dispo sur les smartphones des gens.
Et on attend toujours la sortie de la première solution utilisant cette API. Aucune n'est encore sortie. Si on doit parler de retard des solutions par rapport à leur deadline théorique, alors parlons de *toutes* les solutions.

avatar Christophe Laporte | 

@byte_order

Faux

https://apps.apple.com/fr/app/apturi-covid-latvia-spkc/id1513573144

Et l’application suisse est prête techniquement également. Elle attend le feu vert du parlement. Et le bêta test a été autrement plus sérieux que chez nous.

Ces apps seront un peu plus utiles car elles seront interoperables

avatar Inconnu-Soldat | 

Vous continuez à mentir. Elle n'est pas sortie puisqu'elle n'est qu'en test et que le parlement ne l'a pas votée. Comme vous mentez quand vous refusez de reconnaître que vous avez dit que StopCovid ne serait pas prêt pour le 2 juin et devriez sur la date de sa mise en Test.
Vous continuez à dénigrer honteusement le travail effectué. Quelle différence cela a-t-il de tester avec 10.000 personnes ou 60 personnes ? Aucune. Soit ça marche soit non. Il suffit de quatre téléphones afin de vérifier les combinaisons iOS et Android. Avec 60 c'est suffisant.
Pour en revenir à l'angle mort, la grosse banane sur laquelle vous insistez : l'utilité de cette application est essentiellement avec un minimum de personnes ensemble pendant au moins un quart d'heure. Soit pour la grande majorité, les magasins et les transports en commun. A moins que vous ne soyez aveugle ou malhonnête, dans les transports en commun la quasi totalité des personnes a son téléphone allumé : SMS, vidéo, musique, téléphone, jeux etc. Donc le risque d'angle mort c'est nada.
Quant à l'interopérabilité c'est du bidon. L'API d'Apple/Google n'est disponible que dans 20 pays. C'est donc du virtuel. De plus une application est en cours de développement qui permettre l'interopérabilité et il suffira d'une mise à jour de StopCovid pour que cela fonctionne.
Vous êtes d'un mauvaise foi confondante et d'un a priori hautain, méprisant, dénigrant et même diffamatoire considérant que les entreprises vont se goinfrer ensuite alors qu'Orange avait déjà développé pour son compte sa brique sur le Bluetooth, que ces entreprises auront suffisamment gagné en communication et marketing pour avoir participé à cette application sans avoir à toucher ensuite des contrats. Et pour Orange on se demande bien ce qu'elle pourrait avoir comme contrat. Juste de la médisance et de la diffamation.

avatar Christophe Laporte | 

@Inconnu-Soldat

Vos propos dénotent une certaine incompétence et en terme de mauvaise foi j’ai trouvé mon maître. Je m’incline.

Je peux vous assurer qu’il y a une différence entre un test fait à la va vite avec 60 tests et 6000. Et les suisses j’ai suffisamment confiance en eux pour qu’il y ait un vrai débat démocratique. Et pas qu’un cretin mette l’arme atomique et stopcovid au même niveau ou encore dise que son fichier est le plus securise de la république (ce qui est terriblement flippant au passage) et que l’opposition se résume à dire desinstaller cette app si vous avec ma fiche Dans votre carnet d’adresses.

En ce qui concerne les propos soit disant diffamatoires, j’ajouterai un point. Dans une émission de grande écoute Cedric o au sujet d’Apple à déclaré quelque chose comme je saurai m’en souvenir. Traduisons les : Apple est pas prête de gagner un marché public. Et si Cédric o saura ne pas oublier ses ennemis je crois qu’il n’oubliera pas ses amis.

Et concernant orange je crois que Stéphane richard depuis le début de la crise du covid a un autre intérêt. Il a saisi l’occasion de se mettre définitivement la poche son actionnaire principal pour deux raisons :
- ne pas avoir de problème en cas de nouvelle casserole juridique
- s’s’assurer une réélection tranquille en 2022

avatar Bigdidou | 

@cl97

"Et concernant orange je crois"

Il fut un temps où MacG faisait du journalisme.
J'imagine que pour vivre dans votre petit monde et sur les réseaux sociaux, il faut maintenant "croire" les choses.

Je vais finir par "croire" moi aussi des choses à votre propos.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR