Les députés votent en faveur de l'application StopCovid

Mickaël Bazoge |

Les députés de l'Assemblée ont voté en faveur de l'application StopCovid, avec 338 voix pour et 215 voix contre, après un débat où chaque groupe politique a pu affirmer son opposition à l'initiative du gouvernement, ou au contraire dire son approbation. Deux ministres, Nicole Belloubet (garde des Sceaux) et Olivier Véran (ministre de la Santé) et un secrétaire d'État (Cédric O) sont venus défendre ce projet qui doit permettre de contrôler et surtout d'éviter la résurgence de l'épidémie, a rappelé Olivier Véran.

Le ministre de la Santé a rappelé que l'application de traçage des contacts permet à « ceux qui le souhaitent, ceux qui font la démarche active, de pouvoir bénéficier de ce service ». Les représentants du gouvernement ont, comme on pouvait l'imaginer, martelé le fait que StopCovid ressortait d'un usage volontaire : il faut aller télécharger l'application. La déclaration d'un diagnostic positif est elle aussi volontaire. Enfin, il est possible de la désinstaller à tout moment.

Par ailleurs, l'app sera mise en œuvre pour six mois et n'a « aucune vocation à devenir pérenne », a rappelé Nicole Belloubet pour qui StopCovid n'est toutefois pas « l'alpha et l'oméga contre le Covid-19 ». Ce n'est pas non plus un « instrument de surveillance des citoyens, ni une menace pour les libertés », a assuré la ministre de la Justice. Cédric O a de son côté fait vibrer une fibre patriotique dont la pertinence interroge : « StopCovid, c'est un projet qui porte en lui le goût de l'excellence, du panache, de l'entêtement qui caractérise notre pays ».

À grand renfort de citations1, les opposants ont évoqué les peurs — et parfois les fantasmes qui mènent aux théories du complot — que peut générer une telle application de suivi des contacts. Jean-Luc Mélenchon, pour la France Insoumise, a ainsi demandé à toutes les personnes qui ont ses coordonnées dans leurs carnets d'adresses de les effacer ! StopCovid a des défauts, mais l'app ne pioche jamais dans les contacts des smartphones.

Mounir Mahjoubi, député LREM, a remis les points sur les « i » : les apps de réseaux sociaux comme TikTok stockent bien plus de données que StopCovid. Y compris le logiciel de la cantine scolaire :

D'autres ont agité les craintes d'une société de la surveillance. Damien Abad, pour Les Républicains, a demandé de ne pas aller plus loin vers une « société orwellienne qui pourrait se révéler cauchemardesque ». Le PCF a demandé au gouvernement de renoncer purement et simplement au traçage numérique, car l'application « entrouvre la porte à la surveillance de masse dans des proportions inédites », s'est alarmé Jean-Paul Dufrègne.

Le thème de la souveraineté numérique a été martelé à la tribune de l'Assemblée. Apple et Google ont été rhabillés pour l'hiver. Jean-Luc Mélenchon a ainsi pointé du doigt le reCAPTCHA Google que l'app va utiliser pour s'assurer que l'utilisateur n'est pas un robot2. Philippe Latombe estime que la France est « très en retard » sur le sujet. Pour le député Modem (dont le groupe a voté pour), StopCovid est la première pierre contre « l'hégémonie des GAFAM ».

Plusieurs opposants ont émis des doutes sur la réalité du consentement et du volontariat de l'application. Qui dit qu'un employeur ne pourrait pas imposer l'installation et l'utilisation de StopCovid ? À ces craintes, Nicole Belloubet a confirmé qu'aucun tiers ne pouvait obliger ni exercer de droit de regard sur l'usage de l'application, « aucune pression sociale ».

L'interopérabilité avec les applications des pays européens a aussi été interrogée sans trouver de réponses, alors que l'Allemagne, la Suisse, la Lettonie et d'autres États ont choisi la solution d'Apple et de Google incompatible avec le modèle choisi par la France. Cédric Villani, ex-LREM mais qui a voté pour l'app, a regretté que l'Europe n'ait pas su avancer unie dans ce projet.

Dans sa déclaration liminaire, Cédric O s'est félicité que la France partageait avec son voisin britannique une même vision des choses : ces deux pays, qui ont refusé l'API Exposure Notification, sont aussi ceux qui possèdent l'arme nucléaire, a rappelé le secrétaire d'État. Mettre sur le même plan une API et l'arme atomique est tout de même assez singulier…

Le gouvernement débattra de l'application StopCovid demain jeudi au Sénat, avec un vote qui sera consultatif. L'application devrait être disponible le 2 juin.


  1. Aldous Huxley, George Orwell, André Comte-Sponville, Montesquieu et même Rabelais (« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ») ont été généreusement convoqués à la tribune.  ↩

  2. Cédric O a annoncé durant le débat qu'Orange développe actuellement un reCAPTCHA français, qui devrait être disponible dans deux semaines. En attendant, c'est bien la technologie de Google qui sera utilisée.  ↩

Tags
avatar AhRiMaN | 

« Cédric Villani, ex-LREM mais qui a voté pour l'app, a regretté que l'Europe n'ait pas su avancer unie dans ce projet »

Ah bon parce que ce cas de figure se présente parfois?

avatar Novezan | 

@AhRiMaN

LOL

avatar raoolito | 

@AhRiMaN

à peu pret sur tout sauf les dettes mutualisées et l'avancée vers le fédéralisme..
pourquoi ?

avatar Inconnu-Soldat | 

L’Europe c’est Airbus, Ariane espace, une zone sans guerre depuis 1945, pour une partie une monnaie unique, Erasmus, une infinité de projets de recherches, des collaborations universitaires, une redistribution entre les pays riches et les pays pauvres. Pour exemple la Grèce avant 2008 avait touché (entre ce qu’elle donne au budget et ce qu’elle reçoit) plus que son PIB, ce sont des règlements sanitaires, écologiques les plus sérieux aux monde, c’est la RPGD etc.

avatar marenostrum | 

c'est un marché commun. il gagne le plus celui qui vend le plus.

avatar redchou | 

@Inconnu-Soldat
Ce n’est pas parce qu’il y a un truc bien qu’il faut se réjouir de tout...
Une zone sans guerre, ça n’aurait pas été le cas sans l’Europe?
Airbus, Arianne, c’était il y a longtemps, il y a eu quoi depuis? Les règlements les plus stricts et restrictifs dans le monde, super !
Les grands projets industriels européens, à part le dumping social et l’évasion fiscale (qui veut un petit double sandwich irlandais/néerlandais?), on les attend toujours.
Les aides de la Grèce ne servent qu’à financer leur endettement, ce ne sont pas des aides, mais des prêts. Ça ne fait que les desservir, l’euro n’est pas fait pour eux..

avatar marenostrum | 

si la France aurait autant d'iles que la Greece, ça serait pareil. simplement pour envoyer un courrier coute beaucoup plus cher que ici. tu ne peux pas y aller en vélo, il faut un bateau.

la Greece ça n'a jamais été un pays (ou Etat) unique, même à la belle époque. normal que la bas ce qui marche ici, ne marchera jamais.

avatar redchou | 

@marenostrum
Les « si » n’aiment pas les « ré », et je ne pense pas que le principal problème de la Grèce soit la poste locale mais bon... (ni même un soucis de nombre d’île ou d’organisation géographique ;-)

avatar Dumber@Redmond | 

@redchou

Effectivement la langue française est pas mal martyrisée dans ses posts..

avatar nomatechapl | 

@redchou

Ariane et Airbus ne sont pas des projets européens ou liés à l’Union européenne, ce sont des projets internationaux 😡

avatar redchou | 

@nomatechapl
Merci de confirmer ce que j’ai déjà dit... Je ne devais pas être la cible de votre commentaire.

avatar byte_order | 

@nomatechapl
> Ariane et Airbus ne sont pas des projets européens ou liés à l’Union européenne,
> ce sont des projets internationaux

Euh, franchement, sans l'Union Européenne, déjà, l'idée même de départ de fusionner plusieurs industriels français, allemands, espagnols, italiens n'aurait jamais eu lieu, ils seraient resté des concurrents à la place.

Et la logistique d'Airbus ne serait pas tenable avec des frais de douane, des barrières à la mobilité des compétences, des normes aéronautiques non unifiées.

Par ailleurs, l'Union Européenne étant une union de nations, une entreprise peut être internationales sans pour autant pour autant impliqués des industriels hors UE...
Elle a le status juridique d'entreprise européenne, d'ailleurs.

https://europe-limousin.eu/airbus-un-champion-industriel-de-lunion-europ...

avatar byte_order | 

@redchou
> Ce n’est pas parce qu’il y a un truc bien qu’il faut se réjouir de tout...

Tout à fait exact.
Mais, de la même manière, ce n'est pas parce qu'il y a des trucs pas bien qu'il faut jetter le bébé avec l'eau du bain.

> Une zone sans guerre, ça n’aurait pas été le cas sans l’Europe?

Avec des si, vous savez...
Personne ne peut répondre avec une certitude suffisante à cette hypothèse.
En attendant, par contre, il est factuel de dire que l'Europe ne connait pas de guère entre ses états membres depuis 50 ans. Ayant essayé pendant des millénaires de faire "autrement", on peut quand remarqué que cela marchait "légèrement" moins bien sur ce plan.

> Airbus, Arianne, c’était il y a longtemps,

Ah bon. Airbus a fermé quand ?
L'ESA n'existe plus non plus ?

> il y a eu quoi depuis?

Son propre système de localisation par satellite ?
La validation expérimentale de l'existence du Boson de Higgs.
La mission Roseta d'observation de la surface d'une comète ?
Deux expériences de fusion nucléaire à but civil, ITER et le stellarator Wendelstein 7X ?
Le développement du coeur artificiel, de la greffe de visage ?
La RGPD ?
L'A400M ?
L'architecture ARM ?
Linux ?
Raspberry Pi ?
Le plus grand parc éolien offshore du monde (Irlande) ?

... Microsoft Flight Simulator 2020 (développé par un studio bordelais) ? ;-)

Après, oui, l'approche trop néolibérale de l'UE n'a pas poussé les entreprises privées à s'engager dans des grandes innovations, qui sont les plus longues et donc les moins rapidement rentables, tout en privant par orthodoxie les états de budget pour en financer sur fond public.

Quelle surprise de découvrir qu'une politique économique axée sur le secteur privé principalement n'est pas forcément le meilleur moteur pour les grandes innovations qui prennent trop de temps, sont les plus risqués, demandent le plus d'investissement sans garantir d'être un jour rentable...

avatar Link1993 | 

@byte_order

FS2020, très drôle ! :D (Il a vraiment l'air top en plus ! Finit X-Plane !)

Bon, a mon tour de faire des reproches à l'UE :
Une surprivatisation sur des services de bases nécessitant des investissement sur le long terme comme le transport ferroviaire ou l'énérgie, des gros dogmes concernant l'écologie et la science (Pas d'OGMs, pas de nucléaire mais oui au gaz)...

Voila, j'avais juste mes conneries à dire. Ça fait du bien maintenant ! :D

avatar ancampolo | 

@Inconnu-Soldat

Ariane espace est en berne et reste trouble au niveau des financements avec des gueguerre entre les pays pour les lieux de financement des pieces et pour creer de l’emploi...Sachant que vous allez rire jaune Ariane espace continue a fabriquer des fusées a des prix delirants mais paie space x pour envoyer des satellites car ils sont pas cher c’est surréaliste...

avatar Link1993 | 

@ancampolo

Arianespace ne paie pas SpaceX non...

Mais casse un peu trop les prix pour offrir des places, oui en revanche... (mais pas le choix, le geostationnaire n'a plus la cote)

Tu dois confondre avec des constructeurs de satellites comme Airbus DS ou Thales qui vont mettre leur satellite sur un lanceur specifique à la demande de leur client, ou (et là, ca m’embête plus...), le DLR -le CNES allemand- qui place ses sondes sur autre chose qu'un lanceur européen.

avatar Link1993 | 

@Inconnu-Soldat

Arianespace........
Ouaip... Quand je vois la guerre de cours de récré entre Avio et Arianegroup...
Mais ça, c'est tout le spatial européen honnêtement...

(C'était mon commentaire de la journée ! :D )

avatar Adodane | 

@AhRiMaN

On t’as déjà répondu, est ce que tu as d’autres questions ?

avatar Novezan | 

338 bon à rien notoire !!!

avatar macfredx | 

@Novezan

Tu es sûr que tu es bon à quelque chose ?

avatar Novezan | 

@macfredx

Bin déjà à te faire commenter 😎

avatar Kestar11 | 

Je suis très content que la Suisse n’ait pas choisi cette voie..

avatar raoolito | 

au-dela de ceux qui n'ont toujours pas digéré avoir perdu aux précédente(s) élection(s), je note ceci:

« StopCovid, c'est un projet qui porte en lui le goût de l'excellence, du panache, de l'entêtement qui caractérise notre pays ».

ben ecoutez, c'est la meilleure definition possible pour cette app, je trouve :D (le côté entêtement surtout)

avatar Tao | 

@raoolito

Le panache 😌

avatar raoolito | 

@Tao

D'Artagnan, nous voilà !

avatar Seb42 | 

Non mais Mélenchon 🤦‍♂️. Quel purge ce mec !

avatar XiliX | 

@Seb42

"Non mais Mélenchon 🤦‍♂️. Quel purge ce mec !"

Est-ce qu’il est au courant que Twitter peut accéder à ses contacts ? 😂🤣🤣

avatar Inconnu-Soldat | 

On verra le 2 juin, mais pour l’instant toutes les prédictions néfastes et méprisantes de MacG se révèlent fausses. On nous disait que le code source ne serait jamais dévoilé, que l’application ne marcherait pas, qu’elle ne serait pas prête pour le 2 juin.

avatar KevinR | 

Pas besoin d’application, si ont a un iPhone, Apple l’a intégré a iOS depuis la dernière maj. Même avant dans la bêta avant la maj publique

avatar Bobu77 | 

@KevinR

Bah non en fait. Ce qui est intégré c'est l'API qui permet de le faire, mais il faut une app qui exploite l'API

avatar KevinR | 

@Bobu77

A oui en effet j’avais pas vu que c’était en français à présent.
Faut juste espérai que ce qu’ils disent est la vérité.

avatar XiliX | 

@KevinR

"Faut juste espérai que ce qu’ils disent est la vérité."

Le code source est accessible...

avatar geooooooooffrey | 

C'est bête d'être membre premium mais ne pas lire les articles quand même.

avatar KevinR | 

@geooooooooffrey

A oui je suis pas un vrais alors, crois tu que je dois me désabonné pour se préjudice ?

avatar Sindanárië | 

« Aldous Huxley, George Orwell, André Comte-Sponville, Montesquieu et même Rabelais (« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ») ont été généreusement convoqués à La Tribune »

Merde ! Ils étaient confinés depuis tout ce temps ? 🤔

avatar iBaby | 

« StopCovid est la première pierre contre « l'hégémonie des GAFAM » »

🤣

avatar Sindanárië | 

@iBaby

Ah oui ... quand même ! Rien ne nous sera épargné 😂

avatar Steve Molle | 

@iBaby

Qui a pondu une ineptie pareille ??

avatar iBaby | 

@Steve Molle

Hem, c’est dans l’article. Philippe Latombe, mais Mickaël l’a aidé à creuser.

avatar gwen | 

@iBaby

En effet, avec un reCaptcha made in Google.

Enfin, il paraît que Orange travail sur le sujet. Je ne sais pas si cela le rassure.

avatar fousfous | 

En même temps les députés suivent toujours les ordres du parti et comme le gouvernement à la majorité avec ses alliés donc pas vraiment de suspens, ça allait passer.

avatar Florent Morin | 
Les députés, dans pas longtemps, ils vont expliquer pourquoi Apple a eu tort de désactiver l'accès permanent au bluetooth. 😂 > Cédric Villani, ex-LREM mais qui a voté pour l'app, a regretté que l'Europe n'ait pas su avancer unie dans ce projet. C'est un peu la France qui a fait bande à part quand même... Il ne faut pas oublier que les API Google / Apple s'appuient sur une initiative européenne (DP-3T). L'approche décentralisée a été largement promue en Europe et soutenue par des chercheurs du monde entier : https://www.esat.kuleuven.be/cosic/sites/contact-tracing-joint-statement/wp-content/uploads/sites/7/2020/04/déclaration-commune-tracage-contacts.pdf Et soutenue par le Parlement européen le 17 avril : https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-9-2020-0054_FR.html "recommandation de la Commission d’élaborer une approche commune à l’échelle de l’Union pour l’utilisation de ces applications [...] demande que toutes les données stockées soient décentralisées [...] le plein respect des principes de protection des données dès la conception et de minimisation des données" 1. Pas de décentralisation 2. Sécurité "correcte" mais c'est tout 3. Pas de minimisation des données : un maximum passe par Internet.
avatar francoismarty | 

@FloMo

Essayez de prendre un peu de recul sur ce sujet.
La CNIL et l’ANSSI ont, me semble t il, validé les aspects sécurité et confidentialité.
L’application, même si imparfaite, fera peut-être suffisamment bien son travail.
On ne développe pas toujours comme dans les livres. On doit faire face à des contraintes, pas seulement techniques.
Ne crachez pas sur cette application uniquement parce que vous ne l’auriez pas développée comme cela. C’est vraiment le réflexe primaire du développeur...

avatar Florent Morin | 

@francoismarty

J’ai juste dit que Cédric Villani était de mauvaise foi. Il se contredit factuellement.

Et j’ai loué plusieurs fois les qualités du code de l’app il me semble. Son code et son design.
D’autant qu’ils ont pris le soin de considérer l’accessibilité.
Lunabee a fait, comme à son habitude, un travail remarquable.
Et j’ai également félicité publiquement les ingénieurs Orange qui ont fait du très bon boulot sur le Bluetooth.

Mais, sur le principe, une telle app ne devrait en aucun cas prendre le sujet de la vie privée et de la sécurité à la légère.
Ce n’est pas un sujet de développement. C’est un principe moral.
On sait qu’il y a une meilleure solution possible. C’est démontré par les chercheurs du monde entier. C’est la raison pour laquelle une partie des pays a changé son fusil d’épaule. À un moment donné, les évidences sont frappantes.

Mais, alors que les développeurs ont fait un excellent travail, tout est gâché par une main-mise politique sur le sujet.

Et je trouve ça frustrant. On pourrait mettre en avant l’excellence dont on su faire preuve nos ingénieurs français : ceux de Orange, de Lunabee mais aussi les français qui travaillent chez Apple et Google.
Cela aurait été formidable.

Mais non. On reste sur nos positions et on se la joue souverains. Dans notre orgueil démesuré, on s’estime bien plus malins que le reste du monde.

C’est du gâchis.

avatar Krysten2001 | 

@FloMo

Avez-vous un lien qui montre que les chercheurs du monde entier préfèrent le décentraliser ? :) au moins j’ai une source en plus ^^

avatar Florent Morin | 

@Krysten2001

Je l’ai mis au-dessus :

https://www.esat.kuleuven.be/cosic/sites/contact-tracing-joint-statement...éclaration-commune-tracage-contacts.pdf

Ils ont été 300 à signer.

avatar Krysten2001 | 

@FloMo

Je l’avais finalement dans mes fichiers :) merci pour toutes ses belles explications en tout cas ^^

avatar Florent Morin | 

@Krysten2001

De rien. 😁

avatar francoismarty | 

@FloMo

On en a déjà discuté, les deux approches ont leurs avantages et inconvénients. Peut-être qu’en France on a trouvé pour des raisons que nous ne connaissons pas, que le ´centralisé’ etait plus avantageux pour nous.

Si on devait développer des bracelets connectés, on ferait comment avec la dépendance envers Apple et Google ?

avatar Florent Morin | 

@francoismarty

Une montre connectée pour tracer les utilisateurs, c’est légèrement du gaspillage quand même.

Un appareil Android reconditionné coûte quelques dizaines d’euros.

C’est de l’obstination. C’est tout.

Désormais, c’est fait.
On ne pourra malheureusement pas revenir en arrière.

Espérons juste ne pas être une nouvelle fois la risée du monde par un orgueil mal placé.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR