Les grands éditeurs de presse veulent profiter des mêmes conditions offertes par Apple à Amazon

Mickaël Bazoge |

Tout le monde tombe sur le râble d'Apple ! Après Epic, Facebook et quelques autres, ce sont maintenant les éditeurs de presse qui exigent un meilleur partage de la richesse. Digital Content Next, un groupement comptant dans ses rangs des publications aussi prestigieuses que le New York Times, le Washington Post, le Wall Street Journal, a écrit une lettre adressée à Tim Cook. Eux aussi réclament un meilleur deal sur la commission prélevée par Apple sur les achats intégrés dans les applications iOS.

Crédit : Kevin Dooley. CC BY 2.0

Actuellement, les abonnements vendus à travers les applications iOS sont ponctionnés de 30% la première année de souscription, puis de 15% la deuxième année. Digital Content Next s'étonne de voir qu'Amazon a bénéficié d'un passe-droit : lorsque l'utilisateur s'inscrit dans l'app iOS de Prime Video, la commission est immédiatement de 15% (lire : Les dessous de l'accord commercial majeur entre Apple et Amazon). Cette douceur, qui au passage met à mal la fable selon laquelle tous les développeurs sont traités sur le même pied d'égalité, a été révélée par les documents confidentiels publiés à l'occasion de l'audition antitrust du Congrès US.

Les organisations de presse veulent savoir comment ils peuvent se qualifier pour bénéficier des mêmes conditions très favorables offertes à Amazon — au passage, nous aussi nous serions très intéressés, tout comme de nombreux autres développeurs qui n'ont pas la chance d'être un poids lourd du commerce en ligne. Cette nouvelle demande intervient dans un contexte où Apple est fortement attaquée sur la commission de 30% que le constructeur cherche à renforcer agressivement partout où c'est possible.

Source
WSJ
avatar IceWizard | 

@Nesus

« Si ça a été appelé marge arrière, c’est complètement faux. »

Oki, donc les médias utilisent le terme à mauvaise escient pour désigner certaines pratiques commerciales abusives. Pas la première fois, ni la dernière..

avatar IceWizard | 

@Nesus

« Alors oui, l’impôt sur le revenu de la société est évidement inférieur au chiffre d’affaire fait, c’est une certitude, même si nous ne connaissons pas le chiffre d’affaire et bénéfice français. « 

On sais que le chiffre d’affaire des AppleStore en France est de 750 millions d’euros.

avatar Nesus | 

@IceWizard

Oui bien sûr. Toutefois, un chiffre d’affaire ce n’est pas un bénéfice et pour le moment, c’est le bénéfice qui est taxé.
Apple en France, c’est bien plus que les Apple stores.
Enfin, c’est un chiffre d’affaire déclaré et quand on connaît un peu le commerce, on sait qu’il y a beaucoup de moyen pour qu’il existe un écart entre le déclaré et le réel. C’est pas forcément par mystification ou fraude, parfois c’est juste l’écriture comptable qui veut ça. Par exemple dans mon ancienne boîte, la maison mère facturait l’usine de production. Donc officiellement l’usine de production faisait un chiffre d’affaire de moins deux millions. C’est pour simplifier la comptabilité et bien repartir d’où vient l’argent, car au final la maison mère faisait 64 millions et payait ses impôts dessus, aucun gain par rapport à si tout le monde déclarait son chiffre d’affaire, par contre un gain en écriture comptable.

avatar Faabb | 

@Faabb

Lorsque je parle de baisser leur commission de 50%, il faut comprendre « baisser leur niveau de commissionnement de moitié »

Je ne parle pas d’une commission dont le niveau serait de 50%. (?)
D’ailleurs aucune commission prise sur le store Apple ne dépasse 30% à ma connaissance.

Petite question: la commission (sur les abonnements/les achats in-app) passe de 30 à 15% après un an.

Cela s’applique client par client n’est-ce pas?
Je ne sais pas si beaucoup de gens restent abonnés durablement (2/3/5/10 ans). La part des clients de moins de 12 mois doit être élevée.

avatar IceWizard | 

@Faabb

« Je ne parle pas d’une commission dont le niveau serait de 50%. (?) »

C’est le taux de commission qu’Apple reverse aux éditeurs de presse sur Apple News.

avatar nmartel | 

🍿 😎 🍿

avatar Insomnia | 

Le début de la fin 😱 j’attends juste qu’Apple finit par céder 🙃 si tous le monde s’y met ça peut le faire .

avatar raoolito | 

@Insomnia

tout le monde cédera. apple peut tenir 120 ans devant les tribunaux sans aucun probleme.

avatar Ali Baba | 

Amazon n’a pas eu cette faveur par bonté d’âme d’Apple, mais en échange de concessions sonnantes et trébuchantes.

En tout cas, les réactions valident le supposé d’Apple comme quoi si elle commençait à faire des exceptions c’en était fini de son modèle.

avatar raoolito | 

@Ali Baba

+1

avatar Yves SG | 

Moi de dis qu’Apple c’est des très méchants et qu’ils vont devoir nous redonner tous l’argent qu’ils nous ont volé !
Et en plus on va donner une fessé à Tim Cook parce que comme ça il recommencera plus 😡

avatar DareMac | 

Amazon vend des machines Apple. Amazon fait faire de l’argent à Apple en dehors de l’App Store. Les autres ? Non. Voilà.

avatar asseb | 

@DareMac

Tu penses que la qualité des apps sur l’AppStore n’augmente pas les ventes d’iPhone ?

avatar bibi81 | 

Tu penses que la qualité des apps sur l’AppStore n’augmente pas les ventes d’iPhone ?

Non, parce que tu ne peux pas juger de la qualité des apps tant que tu n'as pas d'iPhone.

avatar asseb | 

@bibi81

La qualité de l’AppStore est reconnue. Et ça garde des clients qui seraient tentés de voir ailleurs.

avatar bibi81 | 

La qualité de l’AppStore est reconnue.

Ah bon. Je suis certain que si on fait un sondage dans la rue, il n'y a pas grand monde qui va dire ça.

avatar CorbeilleNews | 

Sennheiser sera probablement heureux de savoir que j’aurais probablement acheté les écouteurs dont vous faites le test mais que vu que je n’ai pas pu le lire je m’abstiendrai encore quelques temps avant de trouver un autre test. Et ce d’autant que je suis un grand fan de la marque pour ses produits de qualité audio, rien a voir avec Apple ou beats !

J’espère que vous n’avez pas de commission sur l’article ou de pub de leur part.

Dommage également de n’avoir pas d’autre choix pour réagir publiquement.

avatar raf30 | 

Il me semble que Cook à affirmé que les conditions étaient les mêmes pour tous de devant de instances américaines.....Sacré Tim, l'exemple du café par jour n'est pas loin....son argumentaire est solide !

avatar macgen_igen_fan | 

Autant on pouvait comprendre, au départ et pendant les premières années que Apple prenne une commission de 30%. Il fallait lancer l’app store et amortir des coups de R&D, de mobilisation des développeurs, de promotion du store, etc.

Aujourd’hui cela ne fait plus de sens, compte tenu du volume de transactions générés sur l’app store. Je peux comprendre l’injustice ressentie par un paquet de développeurs et d’éditeurs, Apple a tout de même une capitalisation boursière de 2000 milliards de dollars !! Il y a incontestablement un problème de partage de la valeur, et Apple a les moyens de lâcher du lest pour libérer de la valeur et permettre aux éditeurs de mieux se rémunérer et d’investir dans de meilleurs apps / services. Imaginons ce que Macg pourrait faire avec 2 fois plus de revenu par client en passant à 15% de commission au lieu de 30%...

Et on ne parle jamais des clients. Ces 30% ne laissent aucune marge de manœuvre au niveau tarif pour que les prix baissent pour le client.

Quant au sujet MS xCloud, je suis tout simplement dégouté d’être empêché d’accéder à un progrès technologique tout simplement parce que Apple veut défendre son écosystème Apple Arcade.... pourquoi ne pas bloquer Netflix, Prime, MyCanal etc. pour « forcer » les gens à utiliser Apple TV+ tant qu’on y est !!

Être aussi hégémonique sur un marché va avec une forme de responsabilité, quasi sociétale. Et il faut se poser la question à un moment du sens qu’il y a à maintenir de tels niveaux de revenu/rentabilité pour gaver des actionnaires et doper un cours de bourse qui grimpe à l’infini.

Quand je pense aux procès anti trust fait à Microsoft dans les années 90, notamment parce que IE était installé par défaut (sans surcoût, sur une plateforme ouverte !), cela fait sourire en comparaison...

Ressaisissez vous Apple !! J’aime bcp vos produits et services, mais c’est pas très joli à voir tout ça en ce moment... et pour l’instant certains clients sont captifs, mais ça ne durera pas éternellement.

avatar Krysten2001 | 

@macgen_igen_fan

La baisse des 30% ne donnera pas à une réduction vous rêvez bien. Protéger Apple Arcade ? Je ne pense pas, ce n’est vraiment pas le même type de jeu... Microsoft ? Oui ils ont eu un procès car forcer les constructeurs,... à mettre ie, Apple n’oblige personne car elle seule utilise ses systèmes d’exploitation et personne d’autre et ça ça fait beaucoup la différence. Apple reste maître de son Os. https://youtu.be/KDcDlxCbQLI Voici une vidéo pour Xcloud.

avatar bibi81 | 

La baisse des 30% ne donnera pas à une réduction vous rêvez bien.

Si ça permet aux petits développeurs de s'en mettre plus dans la poche, alors tant mieux.

avatar macgen_igen_fan | 

@bibi81

Absolument d’accord !

avatar BordelInside | 

@macgen_igen_fan
"Imaginons ce que Macg pourrait faire avec 2 fois plus de revenu par client en passant à 15% de commission au lieu de 30%..."

Euh... si la com passe de 30 à 15%, ça ne multiplie pas du tout par deux le revenu par client.
Sur 100 euros, 30% de pris - reste 70
15% de pris, reste 85
De 70 à 85 on ne double pas vraiment...

avatar ClownWorld 🤡 | 

Tout ça parce qu’Apple a mis une vis supplémentaire dans les revenus publicitaires des sites, ils l’ont mal.
Apple protège ses clients, et on lui est fidèle en retour.
Étonnant, non?

avatar DG33 | 

Apple pourrait s’en sortir la tête haute en proposant son propre store alternatif App Store bis :
- réservé aux développeurs ayant une certaine ancienneté et/ou un certain nombre de téléchargements et/ou un certain CA déjà réalisés sur le premier App Store,
- abonnement développeur bis à 5.000€ annuel,
- accès (ou au contraire pas accès) à certaines API,
- App gratuite interdite, commission inversement proportionnelle au prix de l’App,
- abonnement ou achats in-App jusqu’à 5€/mois à 30% de commission la première année, 20% la seconde, 10% les suivantes,
- abonnement ou achats in-App jusqu’à 10€/mois à 25% de commission la première année, 15% les suivantes,
- abonnement ou achats in-App à partir de 20€/mois à 20% de commission la première année, 10% les suivantes.

A chaque éditeur de se positionner sur l’App Store seul ou, lorsque les conditions sont réunies sur l’App Store et l’App Store bis (avec deux versions différentes de leur App).
Rien de tel pour pousser les développeurs à faire du Premium et non plus du Freemium, et de la qualité !

avatar Kensei68 | 

@DG33

Ne risque-on pas dans pareil cas de voir apparaitre moultes versions d'une même application justement ? Du genre:
- version gratuite (avec plein de pubs)
- version premium Lite (payante, sans pubs mais avec fonctionnalités limités)
- version premium Plus (payante, sans pubs et avec toutes les fonctionnalités via achats in-app)
- version premium Plus-Plus (payante sur abonnement, sans pubs et avec toutes les fonctionnalités et mises à jour)
- version premium Plus-Plus-Plus (payante sur abonnement, sans pubs et avec toutes les fonctionnalités et mises à jour et le support client)

Tout cela déclinable à l'infini ?

A moins que cela ne soit déjà le cas ?

avatar BordelInside | 

@Kensei68

C'est déjà plus ou moins le cas - quand tu as une appli gratuite avec des achats in-app et que tu vas voir les dits achats, tu tombes parfois sur des listes longues comme le bras de version premium, pro, avec abonnement, avec pack machin ou pack truc, etc.

avatar DG33 | 

@Kensei68

Justement, ça permettrait à l’éditeur de ne pas se disperser « pour occuper le terrain ».
Une première (et unique dans son genre, pas de déclinaisons) App gratuite sur l’App Store, avec des achats intégrés bien rémunérateurs pour tous, puis lorsque le succès de l’App est avéré une possibilité pour l’éditeur de choisir de proposer à ses utilisateurs de MàJ sur l’App Store (aux mêmes conditions) ou sur l’App Store bis (à d’autres conditions plus rémunératrices pour l’éditeur).
Libre à certains éditeurs de multiplier/décliner leurs App à l’envi sur l’App Store pour occuper le terrain, mais ce sera au détriment de la possibilité de meilleures rémunérations car Apple ne comptabiliserait les succès qu’App par App.
Nota Apple a déjà fait du ménage et supprimé des Apps doublons triplons etc.

avatar ludmer67 | 

Il y a un point commun entre Apple et des entreprises bénéficiant d’une taxe à 15% comme Amazon et Canal+ : la mise à disposition de produits Apple. Amazon vend des Mac, iPhone, AirPods, etc., et Canal propose un abonnement avec un Apple TV.

Est-ce une piste valable ?

avatar pagaupa | 

Le ver est dans la pomme! 😜

Pages

CONNEXION UTILISATEUR