Bilan « dérisoire » pour StopCovid, Emmanuel Macron hausse le ton

Mickaël Bazoge |

Il y a un déséquilibre entre l'investissement qui a été nécessaire pour la conception et le développement de StopCovid en regard de la « faiblesse de son utilisation », charge le Comité de contrôle et de liaison (CCL) de la COVID-19. Le CCL, dont la mission est d'évaluer l'apport réel des outils numériques à l'action de équipes sanitaires de terrain, est placé auprès du ministre de la Santé. Dans son avis du 15 septembre, le comité « s’interroge sur la cohérence de la politique poursuivie [autour de StopCovid] et appelle le gouvernement à faire preuve de cohérence ».

Il appelle le gouvernement à mettre en place une campagne d'information pour faire connaitre l'application de traçage, ce qui permettrait de « toucher davantage de contacts et de les prévenir rapidement contribuant ainsi à l’efficacité du dispositif de tracing ». Une recommandation qui est aussi celle d'Emmanuel Macron, qui est monté au créneau.

Dans un indiscret du Canard enchaîné, on apprend que le chef de l'État s'est plaint de l'inefficacité de StopCovid : « StopCovid ne marche pas. Le virus circule chez les jeunes, vous me dites que les 20/45 ans sont notre cible, or ils ont tous un smartphone et pourtant ils ne téléchargent pas l'application. Donc le problème est chez nous, pas chez eux », a-t-il déploré durant le Conseil de défense sanitaire du 11 septembre.

Le chef de l'État demande de réfléchir « en urgence » à améliorer le fonctionnement de l'app : « Dire que l'application ne marche pas, cela ne sert à rien (…) Est-ce qu'on met le paquet sur l'outil, ou est-ce qu'on considère qu'il n'y a pas d'appétence des Français pour ça ? », s'est-il interrogé. Emmanuel Macron a mis la pression sur Cédric O, qui devra livrer pour le conseil des ministres de mercredi prochain des propositions de fond : faut-il « revoir le truc techniquement » ?

700 000 désinstallations de StopCovid

StopCovid est la seule app parmi toutes celles en Europe — exception faite de la Hongrie — à utiliser un protocole centralisé « maison » au lieu de l'API Exposure Notification d'Apple et de Google. Ce qui n'est pas sans poser des problèmes d'interopérabilité (lire : L’UE va faire dialoguer les applications de suivi des contacts, sans StopCovid). « Il faut savoir s'il faut une vraie stratégie de communication pour pousser les Français à télécharger [l'app], ou si c'est peine perdue et s'il faut abandonner », a indiqué Emmanuel Macron. « Soit on ferme, soit on fait nettement mieux ».

Le message du président a été reçu. Lors d'une conférence de presse aujourd'hui, Olivier Véran le ministre de la Santé — en charge de la gestion de l'app au quotidien — a exhorté les Français à utiliser StopCovid :

Le CCL pointe le bilan très modeste de l'application : 2,4 millions de téléchargements seulement, alors que 77% des Français ont un smartphone (et 95% dans la catégorie 18/39 ans, la « clientèle » naturelle de l'app). Le comité relève aussi que le nombre de désinstallations, « sur lesquelles le gouvernement communique très peu », s'élève à au moins 700 000… Sans compter les « milliers de personnes » qui ont téléchargé l'app, sans l'activer. Ce qui explique certainement le nombre « dérisoire » de notifications à des cas contacts, « actuellement inférieur à 200 sur trois mois ».

Alors que l'on observe un rebond de l'épidémie, il est donc probable que la communication autour de StopCovid reprenne elle aussi (elle n'avait pas réellement démarré, pour être honnête). Le CCL rappelle au passage la réussite d'une initiative remontant au 23 juin, en Guyane : après l'envoi d'un SMS par les autorités de santé, les téléchargements de StopCovid sont fortement remontés.

Tags
avatar lkaritoo | 

@JeremyParis

À chaque fois que je vérifie elle est bien active. Pourtant autour de moi y’a que des iPhone.

avatar JeremyParis | 

@lkaritoo

Bizarre parce que j’ai vérifié 2 fois sur mon iPhone c’était désactivé alors que je coupe jamais le Bluetooth

avatar John McClane | 

@Vinyl

"J’ai remarqué qu’elle se désactive toute seule et je dois manuellement vérifier si elle est toujours activée."

Idem. J’en ai eu marre et je l’ai virée.

avatar McFlan | 

@Vinyl

Bref l’appli marche pas si je comprends bien.

avatar Rin-Kun | 

Aucun rapport (désolé) mais mon AirPods (2) ne change pas automatiquement de source (de macOS à iOS ou à tvOS)
Des gens ont le même soucie ? Commence ça fonctionne exactement ?

avatar domico | 

@Rin-Kun

Il ne faut pas MacOS Big Sur ?

avatar Rin-Kun | 

@domico

Pour macOS c’est possible et ça m’étonne moins mais pourquoi ça ne fonctionne pas avec tvOS ?
Je suis bien à jour, ou alors ce n’est pas prévu pour ? Ça serait bizarre quand même...

avatar David Finder | 

@domico

Non, rien à voir 😉

avatar scanmb | 

@Rin-Kun

C’est la covid ...

avatar shaba | 

Je me demande si l’utilisation de l’API d’ Apple aurait changé quelque chose à ces chiffres. Le problème est certes technique d’une part mais sans nul doute aussi relatif à la défiance des gens envers ces apps de traçage.

avatar marc_os | 

@ shaba
Le problème c'est la centralisation des données sur des serveurs privés et qui est absolument inutile.
Et bien des jeunes n'ont pas envie eux non plus d'être fliqués sans raison.

Notez également qu'en agissant de la sorte Macron donne encore des arguments aux complotistes ! (Qui se font du choux gras des contradictions du gouvernement, genre « les masques ça sert à rien » un jour, pour finir par vouloir imposer le masque à l'extérieur et verbaliser des gens qui rentrent chez eux en bordure de bois et qui ont eu le malheur de prendre un raccourcis à travers bois : Interdit pendant le confinement !

avatar Adodane | 

@marc_os

La centralisation des données est justement très utile pour des effets de statistiques.
Macron peut justement avoir des critiques parce qu’il a des informations d’utilisation de l’app. Chose impossible avec un protocole décentralisé et opaque.

avatar marc_os | 

@ Adodane
Vivi. Il y a toujours de bonnes excuses pour faire des c....ries.
Mais comment font donc l'Allemagne et la Belgique sans centraliser les données ? Mais quels inconscients !

avatar Adodane | 

@marc_os
Tu peux developer, parce que la Belgique ou l’Allemagne je connais pas du tout la situation !

avatar Nico_Belgium | 

@Adodane

Ils utilisent les API d’exposure d’Apple et Google tout simplement

D’ailleurs l’Europe est en passe de demander à tous les pays utilisant ces api de s’assurer que le système est compatible au delà des frontières pour un meilleur traçage

avatar scanmb | 

@Adodane

Pourquoi « opaque » ?

avatar Adodane | 

@scanmb

Parcequ’on a pas de statistiques d’utilisation 💁‍♀️

avatar ohmydog | 

@marc_os

Et qui sont sur facebook et compagnie...

avatar morpheusz63 | 

@marc_os

Oui les masques ça sert à rien, ça va créer des maladie pulmonaire et de l'asthme dans le futur, malgré vos croyance il y a des études qui ont été fait avec ou sans le masque en bloc opératoire. Cela à montré que sans le masque, moins de contamination et d'infection.

avatar Nicolas. | 

@morpheusz63

N'oublie pas aussi de prévenir qu'il ne faut pas se vacciner, parce que ce sera un vaccin à nano particules qu'ils vont activer pour surveiller tout le monde et stériliser les amish !

avatar Ichigo-Roku | 

Pour la majorité des gens centralisée ou pas ils n'en sauront rien, le vrai problème c'est la communication de l'app. Mes frères et sœurs savaient qu'une application devait arriver, par contre ils ne savaient pas que l'application était déjà disponible, et ça fait 3 mois (je crois ?) qu'elle est sortie...

avatar iftwst | 

@shaba

Oui voilà.

L’article semble faire le lien entre le lien de l’architecture de l’appli et sa non utilisation. Le citoyen lambda ne sait même pas ce qu’est une api.

Mais au delà de la dent de MacG contre Cédric O, ces critiques n’abordent jamais le fait que peu importe la base logicielle utilisée, les gens ne veulent pas installer une appli de tracking qu’elle soit faite avec une api Google ou Monique Ranou.

Il aurait été d’ailleurs intéressant de voir ce que MacG aurait conclu si l’api Apple avait été choisie et d’observer la non installation de cette appli par une majorité de français.

Le pb n’est pas l’appli. Mais les français et leur incapacité à voir l’intérêt collectif plutôt que de rester centrer sur une paranoïa individuelle fantasmée.

avatar fte | 

@iftwst

"Mais les français et leur incapacité à voir l’intérêt collectif plutôt que de rester centrer sur une paranoïa individuelle fantasmée."

C’est amusant, en lisant article et commentaires, je me disais que cette méfiance était certes dans ce contexte problématique, mais vraiment appropriée et bienvenue...

Cette "paranoïa fantasmée" est au contraire absolument justifiée.

Nous disposons de technologies remarquables, et il y a de grandes possibilités à exploiter. Il y a la question du vote électronique, il y a cette question actuelle du traçage des contacts et contagions - et pas que pour le covid -, etc.

Nous avons besoins de solutions globales, open source, examinées par de nombreux développeurs et chercheurs en sécurité, auditées, etc.

Pour l’heure les projets dans ce sens sont des fiascos. Le vote électronique en Suisse est parti en vrille très vite, horriblement mené et foirage totalement mérité. Ces apps Covid n’ont pas la confiance du peuple et ne méritent pas la confiance du peuple, et peu est fait pour gagner la confiance du peuple...

C’est très, très, très mal géré.

On a une agence spatiale européenne ? On a besoin d’une agence de logiciels citoyens européenne, totalement transparente et auditée et auditable à tout moment par la communauté infosec ou quiconque le désire, et acceptant et actant la critique et les découvertes de failles.

Bref.

Je salue cette paranoïa, et surtout ne changez rien. J’espère un peu plus de paranoïa en Suisse. La paranoïa augmente un peu en Allemagne, splendide.

avatar BordelInside | 

@fte

Autant je suis complètement d'accord avec ça :
"On a besoin d’une agence de logiciels citoyens européenne, totalement transparente et auditée et auditable à tout moment par la communauté infosec ou quiconque le désire, et acceptant et actant la critique et les découvertes de failles."

Autant, je ne pense pas que ce genre de chose puisse naître de paranoïas généralisées - la paranoïa draine derrière elle des fantasmes de sécurité et de pureté, des solutions à coups de "grands ménages" qui me semblent peu propices à quelque avancée démocratique que ce soit.

avatar fte | 

@BordelInside

"Autant, je ne pense pas que ce genre de chose puisse naître de paranoïas généralisées"

Clairement pas.

La parano actuelle, si tant est que ce soit vraiment de la parano plutôt que de la méfiance plus commune, est par contre un message clair que ce qui est fait actuellement est inapproprié. Les experts en la matière le disent depuis très longtemps, mais apparemment les politiques n’entendent pas le message (j’exagère grossièrement, on la GDPR par exemple, et divers travaux sont en cours)... les politiques entendront le refus de la population. Obligé.

C’est bien que le peuple ne se laisse pas gaver avec de la merde. C’est mon point.

Le besoin de solutions qui ne soient pas de la merde est indépendant de ce refus. Il existe pour lui-même. Il existe pour des raisons éthiques. Il existe pour des raisons citoyennes. Il n’a pas besoin de paranoïa pour exister.

Mais les solutions de merde doivent être rejetées. J’ai du mal à comprendre que de telles solutions soient développées. Le fiasco (prévisible, annoncé) du système de vote électronique en Suisse est hallucinant de stupidité. Pourquoi ? Comment ? Incompréhensible.

avatar BordelInside | 

@fte

Je ne connais pas le cas suisse donc je ne commenterais pas.

Pour le cas spécifique du StopCovid en France, je pense que la défiance envers l'appli tient beaucoup plus au fait que c'est une appli gouvernementale qu'au fait que c'est une appli de surveillance.
Je ne suis pas sûr qu'on aurait eu de meilleurs taux d'installation avec une appli techniquement et éthiquement parfaite.
On vit dans un climat de défiance généralisée et de plus en plus haineuse et agressive envers le pouvoir en place qui me paraît dangereux - et qui me semble pour beaucoup être depuis longtemps passé de la méfiance (que je partage) à la paranoïa.

S'il y avait eu deux applis de traçage, une Google (par exemple) et complètement opaque sur les données collectées et leur usage et une gouvernementale complètement transparente et éthique dans sa gestion des données, je te parie que c'est la Google qui l'aurait emporté et haut la main en terme de téléchargement et d'usages.

avatar fte | 

@BordelInside

"On vit dans un climat de défiance généralisée et de plus en plus haineuse et agressive envers le pouvoir en place qui me paraît dangereux"

Sur ce point, vu d’ailleurs d’un oeil intéressé quoique sans être analytique, le gouvernement français fait beaucoup pour mériter cette défiance, fait beaucoup pour mériter cette agressivité. Je ne saurais dire si d’autres façons fonctionneraient mieux...

avatar BordelInside | 

@fte
"le gouvernement français fait beaucoup pour mériter cette défiance, fait beaucoup pour mériter cette agressivité."

Oui.

avatar kinon | 

@shaba

Quand on voit les réactions sur la 5G, les compteurs électriques, le covid..., ça ne m'étonne pas.
Les "raisonnements" des bas du front n'étaient pas visibles avant, avec les réseaux sociaux ils le sont et s'auto confortent...

avatar leole456 | 

Il devrait prendre l’API Apple et Google au lieu de faire Leur truc à eux !

avatar lkaritoo | 

@leole456

Ça incitera les gens à la télécharger si elle est basée sur les api Apple Google ?
Savez vous combien de personnes sont au courant de comment cette app fonctionne et quelles api est utilisé ?

avatar leole456 | 

@lkaritoo

Je pense mais je sais que c’est une API controversée et que Apple et Google était réticent à sa publication

avatar reborn | 

@lkaritoo

Moi l’app se désactive toute seule donc bon, je le dis que ça sert à rien.

avatar Lirche | 

@lkaritoo

Ça incitera peut-être les geeks (innovateur/premier adepte) à l’installer qui à leur tour inciteront les moins geeks (majorité précoce), qui inciteront les encore moins geeks (majorité tardive), etc...

Et surtout ça marchera sur iPhone sans problème

avatar byte_order | 

@Lirche
> Ça incitera peut-être les geeks (innovateur/premier adepte) à l’installer qui à leur
> tour inciteront les moins geeks

Et moi qui croyait que les geeks n'avaient nullement besoin d'être incité à être les premiers testeurs d'une solution technologique.
Mais peut-être que le terme geeks à muté avec le temps en hipsters...

avatar iChris015 | 

@lkaritoo

+100
En effet, d’après de nombreux commentaires ici ou ailleurs, il semblerait que si StopCovid était basée sur l’API de Apple et Google, elle obtiendrait des scores de téléchargement et d’activation bien meilleurs que la version actuelle de StopCovid. Cela reste à démontrer d’après moi. Je pense que le problème est ailleurs.
Là où cela serait bénéfique est effectivement l’interconnexion entre les différentes applications européennes de ce type.

avatar Oby1 | 

@lkaritoo

Oui, moi.

avatar bodipif | 

Une solution européenne est indispensable. On ne peut pas se penser chef de file de l’UE et ensuite vouloir absolument faire cavalier seul face à un problème mondial.
C’est d’autant plus paradoxal que ce choix entrave toute compatibilité avec les autres systèmes, alors même que ce virus n’a pas de frontière comme le Président a pu le souligner.
Bref, il ne fait aucun doute que la copie de O est à revoir...

avatar Adodane | 

@bodipif

Le prochain pas de l’UE c’est justement la compatibilité des applications décentralisée ( comme en France ).

avatar Steve Molle | 

@Adodane

Ben non justement

avatar Adodane | 

@Steve Molle

C’est peut être pas le prochain pas mais c’est prévu dans leur dernière communication.

avatar LeFilsDeTimCook | 

Ils auraient dû implémenter la solution Apple/Google, la population fait plus confiance aux GAFA qu’au gouvernement

avatar Steve Molle | 

Ils n’ont toujours RIEN compris.

Décidément....

avatar Seb42 | 

@Steve Molle

Toi non plus apparement.
Le problème ce n’est pas eux mais nous.
Arrêtez avec vos conneries de centralisé décentralisé / API apple-google ou pas (MacGe vous êtes pénibles sur ce sujet) ça ne changerait pas le téléchargement de l’app.
90% des gens n’en en strictement rien à faire et n’y comprennent rien.

avatar Steve Molle | 

@Seb42

Oui oui on sait, c’est la faute du peuple qui est stupide versus l’élite qui, elle, agit pour le bon intérêt du dit stupide peuple !

avatar Seb42 | 

@Steve Molle

Pfff toujours votre même chanson.
Il est où le problème avec cette application c’est parce que ce n’est pas vous qui l’a fait ou votre pote.
Sans déconner arrêtez de pleurer et essayez d’être moins égoïste... on vit tous ensemble et pas chacun dans son coin.

avatar Steve Molle | 

@Seb42

Non le problème ce n’est pas qui ne l’a pas fait mais plutôt qui l’a fait, comment on l’a fait et pourquoi on l’a fait

avatar Inconnu-Soldat | 

L’article continue à mentir. Il n’y a pas que seulement la Hongrie qui utilise une application dédiée. En Europe une grande partie des pays n’ont pas d’application. Sept pays ont une application dédiée.
L’API des Américains a révélé des fausses alertes en Suisse créant une panique ( https://iphonesoft.fr/2020/09/08/covid-apple-seme-panique-envoyant-fauss...) ce dont évidemment ici on ne parle pas, a présenté des soucis de confidentialité et d’autonomie.

En Allemagne, on parle également de demi échec.

En France on a eu une cohorte hétéroclite de complotistes, de politiques, de journalistes, de site comme ici qui ont tapé pendant des mois sur cette application aidant une prophétie Ils n’ont cessé de dire regardez il va tomber et faisant des croche-pieds dès qu’ils le pouvaient ont pu ainsi dire : vous voyez bien il tombe.

Ajouter à cela une communication inexistante et on a un résultat médiocre. Cependant tout journaliste honnête se renseignerait sur le taux de réussite des autres pays non en téléchargements mais en révélations de cas positifs. Combien en Allemagne et combien comparés aux téléchargements ?

avatar occam | 

@Inconnu-Soldat

"des fausses alertes en Suisse créant une panique"

Mais encore ? En avez-vous d’autres du même acabit ?
Juste pour égayer notre soirée ?
Ou peut-être que — hypothèse la plus charitable — votre logiciel d’autocorrection a substitué par erreur « panique » à « pschiiitt » ?

avatar ohmydog | 

@occam

Ton message est incomprehensible. Aligner des mots de manière aleatoire ne donne pas forcement un sens.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR