TousAntiCovid est sur l'App Store, nouvelle interface et widget 🆕

Florian Innocente |

C'est ce soir que StopCovid va se métamorphoser en TousAntiCovid avec une nouvelle version de cette app à télécharger, comme l'avait annoncé Emmanuel Macron au milieu du mois.

Le code source de cette révision a été mis en ligne avec cette nouvelle appellation. On remarque au passage qu'on disposera d'un widget. Celui-ci devrait renseigner sur l'état d'activation de l'app et indiquer si l'on a été exposé à une personne touchée par la Covid-19. A priori rien de plus mais il est précisé que ce n'est pas encore une version définitive de cette app.

Pas de trace non plus de l'utilisation du protocole d'Apple et de Google mais rien ne laissait présager un changement sur ce point, quand bien même plusieurs apps en Europe commencent à accorder leurs violons pour discuter toutes entre elles.

Faible distanciation sociale et aucun masque sur le visuel du gouvernement…

Il demeure une interrogation sur le fonctionnement de cette version 2 de StopCovid : si elle continuera de tourner en tâche de fond comme aujourd'hui ou s'il faudra la lancer manuellement chaque fois qu'on se trouve dans un lieu à risque. Le fonctionnement en permanence a été souvent décrié pour sa consommation en énergie, d'où ce possible revirement de la part des développeurs pour mieux faire adopter cette app.

Ce serait toutefois étrange puisqu'elle ne consomme pour ainsi dire rien — sur iOS en tout cas — comme en attestent les informations de batterie dans les réglages système. De même que l'app ne se désactive pas ou plus toute seule comme cela a pu arriver parfois après une mise à jour système.

Impact quasi nul de l'app sur la batterie avec un historique de 10 jours d'utilisation

Pour mieux coller à l'actualité et servir de relai d'information, TousAntiCovid permettra de renseigner sa géolocalisation — manuellement, pas de repérage automatique et possiblement en tapant son code postal — afin de recevoir les informations locales sur l'état sanitaire de sa région. De cette manière, l'app pourra également donner la liste des centres de dépistage les plus proches.

En revanche, pas de système de QR Code pour s'identifier rapidement lorsqu'on entre dans un établissement, comme cela se pratique en Grande-Bretagne avec l'app officielle, ni de prise de rendez-vous pour un dépistage. Toutefois, Europe 1 indique que ces lacunes sont le fait d'un manque de temps chez les développeurs. Et on remarque dans les sources de cette version que le code pour utiliser l'appareil photo avec un QR Code est déjà là. Peut-être pour une prochaine mise à jour, le temps que ce système s'organise aussi avec les établissements.

[MàJ] la FAQ de cette mise à jour ne laisse paraître aucun changement quant au fonctionnement en arrière-plan. Par contre, elle conseille comme prévu à ceux qui n'utilisaient pas cette app, de peur de perdre en autonomie, de l'activer au moins dans les situations « à risque ».

Pas de changement non plus sur la durée de croisement entre deux téléphones pour déclencher un enregistrement dans l'historique, elle est toujours de 15 minutes minimum.

Sur la liste des changements, la FAQ indique :

  • un environnement visuel et une ergonomie optimisés avec un accès instantané à toutes les fonctionnalités de l’application ;
  • un centre d’informations, qui vous propose des informations sur la situation épidémiologique en France ainsi que des actualités en lien avec la lutte contre l’épidémie (exemple : mesures mises en place par les autorités nationales et locales) ;
  • une plus grande transparence avec la publication automatique et régulière des chiffres l’utilisation de l’application ;
  • l’accès à DépistageCovid, la carte des centres de dépistages actualisée et avec des informations sur les temps d’attentes remontées par les utilisateurs ;
  • l’accès à MesConseilsCovid pour avoir des conseils personnalisés ;
  • l’accès facilité à l’attestation dérogatoire de déplacement pour les zones concernées par le couvre-feu.

[MàJ 2] La mise à jour TousAntiCovid est disponible sur l'App Store. L'interface a effectivement pas mal changé. À commencer par l'icône de l'app qui devient…un QR Code. C'est malin puisque le viser avec l'appareil photo envoie sur le site de l'app et les liens de téléchargement.

Il n'y a plus d'onglets dans l'app, tout est réuni dans une seule vue. On a davantage d'informations sur la situation sanitaire actuelle et on voit également le nombre de téléchargements et d'activations enregistrés pour l'app (2,785 millions à ce jour), le nombre de notifications faites à des utilisateurs (823) et le nombre de cas de Covid-19 déclarés via l'app (13 651).

L'app continue de rester en tâche de fond si on le souhaite et il n'y a pas de géolocation. Enfin on dispose d'un widget qui signale si on s'est trouvé à proximité d'une personne diagnostiquée Covid-19. Il n'indique rien d'autre. Dommage car d'autres chiffres sur l'évolution de l'épidémie auraient pu être intéressantes (trop anxiogène ?). Là le contenu du widget ne va pas changer souvent (mais tant mieux dans un sens…).

Avec Florent Morin


avatar Inconnu-Soldat | 

Evitez de propager des informations totalement fausses. Le cerveau humain utilise 100 % de ses capacités. Cette légende du 20 %, très ancrée dans les esprits et repris inlassablement, est une erreur d'interprétation faite au début de l'utilisation des scanners. Cette erreur d'interprétation mélangeait l'utilisation ponctuelle avec l'utilisation globale. Le cerveau humain est utilisé à 100 % de ses capacités. Le reste n'est que du bla-bla qui sert en plus les sectes comme l'église de scientologie, tous les coaches qui font fortune en faisant croire qu'ils vont vous faire utiliser 100 %% alors que vous n'en utiliseriez que 20 %.

Si on se réfère donc à vos connaissances on ne peut qu'avoir un doute sur votre compétence et vos affirmations.
StopCovid est plus efficace dans son fonctionnement que l'application allemande. Le jour où l'on aura bien plus de téléchargements alors elle sera encore plus efficace.

Ce que sont incapables de comprendre les contempteurs de cette application c'est ce que l'on appelle le facteur de multiplication. On en est à plus de 3 dans certaines villes. 823 personnes isolées c'est en 4 semaines 66 663 personnes non contaminées, c'est 600 vies de sauvées, et en deux mois près de 5,4 millions. Ceci donne une idée que le peu isolé est toujours ça de pris. Cette application vient en complément des actions des ARS à partir des tests et permet de déceler des personnes qui ne se seraient pas fait tester.

avatar byte_order | 

@SyMich
> - ceux qu'ils sont positifs au CoViD le signale dans l'app

Il semblerait sur ce point que le frein ici ne soit pas côté utilisateur mais de la chaine de tests qui ne remontent pas l'info assez rapidement ni systématiquement pour se déclarer via l'app.

Et ça, utilisation de l'API d'Apple/Google ou pas, cela tue toute l'efficacité théorique de ce type d'app.

Pour les 2 autres points, cela relève de chacun, individuellement.
Mais ce point là en particulier, non, il relève d'abord et avant tout du système de santé.

avatar Max1000du35 | 

Au vu de la situation et du comportement du citoyen, elle devrait plus s’appeler « Répandre Covid », cette appellation serait bien mieux appropriée

avatar PierreBondurant | 

@Max1000du35

L’immunité collective on va y arriver...

avatar Max1000du35 | 

@PierreBondurant

L’idéal serait d’avoir un gouvernement qui a des couilles en désactivant la cartes vitale de ceux qui sont à contresens, tant mieux pour eux s’ils passent au travers de ce virus, si ils passent, tant mieux pour ceux qui sont vigilants, c’est la sélection naturelle qui opère

avatar PierreBondurant | 

@Max1000du35

Tu peux pas: le mec paie (d’ailleurs sans qu’on lui demande son avis) et au moment ou il en a besoin, tu lui retire l’accès aux soins?
Dans les faits, tu pourras jamais faire le tri entre celui qui l’a eu en faisant super attention mais qui devait aller bosser, et celui qui l’a eu dans un club echangiste de la rue Therese.

avatar Max1000du35 | 

@PierreBondurant

Ah bon même les connards d’étudiants qui font la fête dans un appartement ?
Ils n’ont même pas commencé à payer et il faut leur offrir des soins alors qu’ils se mettent délibérément en danger ? Sans compter la petite mamie qui va avoir le malheur de croiser un de ces petits déchets alors qu’elle n’a rien demandé sauf à profiter de sa retraite

avatar PierreBondurant | 

@Max1000du35

Tu peux difficilement les blâmer: ils ont passés six mois sans boire ni baiser et la fac réouvre!

avatar Max1000du35 | 

@PierreBondurant

Les pauvres chérubins
C’est vrai que leur vie est ruinée après ces six mois d’abstinence
Je n’ose pas imaginer le jour où ils sont licenciés de leur poste, ils risquent de prendre le train, mais depuis le passage à niveau, ils vont trouver la vie trop dure et trop injuste

avatar byte_order | 

@Max1000du35
> Ah bon même les connards d’étudiants qui font la fête dans un appartement ?

Non. L'étudiant qui n'y est pas allé mais croise ceux qui y sont allé le chopera peut être aussi.
Pourquoi le sanctionner lui ?

> Ils n’ont même pas commencé à payer et il faut leur offrir des soins alors qu’ils se
> mettent délibérément en danger ?

Parce que dans ce pays on a choisi un modèle de solidarité, en particulier en matière de santé.
Si vous êtes contre ce modèle, soit changez le par votre vote (mais pour l'instant c'est minoritaire comme opinion chez les électeurs de ce pays) soit changez de pays.
Sauf si ce n'est déjà fait, évidement.

> Sans compter la petite mamie qui va avoir le malheur de croiser un de ces petits déchets
> alors qu’elle n’a rien demandé

L'étudiant qui n'est pas allé à la fête non plus.

> sauf à profiter de sa retraite

Qui repose elle aussi sur un modèle de solidarité.
Si l'on suit votre logique, il faudrait également sanctionner les "connard" (je reprends juste votre qualificatif, hein) de retraités qui ont participer à détruire l'environnement, déséquilibré la distribution des richesses créés, soutenu la mondialisation destructive d'emplois et donc de recettes pour payer les retraites ?

Un modèle de solidarité ne marche pas comme ça.
La sanction, elle se fait côté élévation des cotisations. Et tout le monde est concerné.
Solidairement, quoi.

Bref, pour ne pas avoir de solidarité envers ceux que vous estimez ne pas la mériter, il vous faut vous aussi accepter que d'autres estiment que vous, vous ne la méritez pas non plus.
Donc, ne pas avoir de solidarité. C'est pas à la carte la solidarité, c'est soit tout le monde, soit personne.

avatar Max1000du35 | 

@byte_order

La gueule de la solidarité !
Parce que se mettre volontairement en danger est une preuve de civisme ?
On demande au citoyen d’être responsable
Combien de personnes ne voient pas leur famille ou amis quand ces étudiants se réunissent par dizaine dans un espace exigu ?
Le « j’ai droit... » à toutes les sauces
Le français est vraiment pitoyable !
Je ne sais pas ce qui fait le plus de ravages, l’assistanat ou la télé réalité

avatar Steve Molle | 

@Max1000du35

Ce qui cause un désastre sanitaire en terme d’admission en réa ce sont les plus de 65 ans...

La seule vraie question qui vaille est de savoir pourquoi ces populations ne sont pas plus protégées par les pouvoirs publics en octobre 2020 avec le recul indéniable que nous avons.

Tout mettre sur le dos des citoyens est une affreuse blague moraliste.

Les soirées étudiantes sont des vecteurs de contaminations......asymptomatiques dans l’ensemble. Et je doute que ces jeunes gens aillent faire des gros bisous à mamie par les temps qui courent...

le problème est ailleurs.

avatar byte_order | 

@Max1000du35
> Parce que se mettre volontairement en danger est une preuve de civisme ?

Non, en effet.
Mais refuser d'aider quelqu'un alors qu'il est un citoyen d'un pays doté de mécanisme de solidarité à l'échelle nationale, c'est pas plus civique.

> On demande au citoyen d’être responsable

Mais pas d'être un surhumain. L'humain est faillible, par définition.
Sinon nous n'aurions pas besoin de justice ni même de force de l'ordre.
C'est pas parce que les citoyens ne sont pas parfaits, et cela concerne 100% d'entre nous, ça, qu'on doit retirer toute solidarité à la moindre faute.

En particulier en matière de santé.
Comment vous distinguez quelqu'un qui a volontairement couru un risque de santé de quelqu'un qui n'a pas eu de chance ? Un fumeur qui n'aura un cancer qu'à 80 ans vs un jeune qui va avoir un cancer du poumon alors qu'il aura p'tet fumer jamais lui même, juste le tabagisme passif de ses parents, ou même son environnement de travail ?

Et pour rappel, même les prisonniers ont droit aux soins.
On a signé des traités qui engage notre pays à garantir un minium de droits, pour rappel.

> Je ne sais pas ce qui fait le plus de ravages, l’assistanat ou la télé réalité

Ou le radicalisme...
Et en ce moment, un peu partout dans le monde, j'ai mon avis sur la question.

avatar Max1000du35 | 

@byte_order

Donc ils ont le droit de chopper le virus pour se faire soigner
Bizarrement, ces mêmes personnes ne mettent pas la main sur l’intérieur d’une porte de four chaude alors qu’ils aussi peuvent se faire soigner
Comme quoi l’être humain devient de plus en plus stupide

avatar byte_order | 

@Max1000du35
> Donc ils ont le droit de chopper le virus pour se faire soigner

C'est pas un "droit".
Tout comme ce n'est pas non plus un "devoir" de ne pas l'attraper !

> Bizarrement, ces mêmes personnes ne mettent pas la main sur l’intérieur d’une porte de
> four chaude alors qu’ils aussi peuvent se faire soigner

Ou alors c'est pas étrange et c'est juste parce qu'ils sont toujours aussi incapables de voir à l'oeil nu et de sentir au toucher la présence d'un virus.
Une hypothèse, hein.

Avec votre logique, les victimes sida n'auraient bénéficié d'aucune solidarité : elles n'avaient qu'a pas avoir des rapports non protégés !?

> Comme quoi l’être humain devient de plus en plus stupide

Oh, non, c'est probablement une constante, ça.
L'éducation agit un peu, mais comme y'a des cycles de regressions, sur le long terme, cela doit s'annuler...

avatar Max1000du35 | 

@byte_order

Ou alors c'est pas étrange et c'est juste parce qu'ils sont toujours aussi incapables de voir à l'oeil nu et de sentir au toucher la présence d'un virus.
Une hypothèse, hein

Alors là, c’est qu’ils sont bien plus cons que ce que je pensais
Parce que pour ma part, dans les deux cas, dans le doute je m’abstiens alors que d’après ce que tu dis, eux, dans le doute ils continuent à faire comme si de rien n’était

avatar Max1000du35 | 

@byte_order

Avec votre logique, les victimes sida n'auraient bénéficié d'aucune solidarité : elles n'avaient qu'a pas avoir des rapports non protégés !?

Avec ma logique, je me protège
Même si le risque zéro n’existe pas, je sais que j’aurai fait le maximum pour ne pas être la cible

avatar byte_order | 

@Max1000du35
> Même si le risque zéro n’existe pas, je sais que j’aurai fait le maximum
> pour ne pas être la cible

Ouais, et donc, puisque le risque zéro n'existe pas, si jamais vous tombez quand même malade, on vous nie le droit à la solidarité quand même, vous n'aviez qu'à ne pas échouer ?

La réalité, c'est que vous aurez toujours des gens ayant des comportements irresponsables, ce n'est pourtant pas la majorité et, surtout, vous ne pourrez pas de manière sûre que tel individu n'est contaminé que en raison de son irresponsabilité. A l'occasion, c'est p'tet pas lors d'une fête où il s'est rendu de manière irresponsable sans suivre les gestes barrières qu'il l'a choppé, p'tet que c'est le lendemain durant une réunion au bureau, ou dans la salle de classe. Par quelqu'un qui l'aura choppé d'une toute autre manière, via un we en famille.

C'est ça la réalité.

Le plus gros cluster lors de la première vague venait visiblement d'une réunion d'évangéliques durant une semaine. On refuser de soigner les croyants qui continuent de pratiquer ?
Comment saurez vous que untel y était et untel non ? Vous croyez vraiment que, sachant qu'ils risquent de perdre l'accès au soin, les irresponsables vont assumer leur irresponsabilité de manière honnête !?

Tout cela ramène toujours au concept de base de la solidarité : soit on accepte que les brebis galeuses profitent du troupeau parce qu'on considère que l'intérêt du troupeau est bien supérieur, soit on a plus de troupeau, certes les brebis galeuses sont punies, mais pas qu'elles.

avatar Max1000du35 | 

@byte_order

Il y a quand même une différence entre participer à une fête étudiante durant laquelle ils se marchent dessus et le gars qui respecte les gestes barrière et toutes les recommandations, et qui, malheureusement, se retrouve dans une émeute (le terme est mal choisi et encore) juste parce qu’il voulait un rouleau de PQ alors que d’autres se battent pour partir avec le rayon complet

Finalement, on donne au citoyen l’ongle, il prend le coude et revendique l’épaule
Le niveau baisse de plus en plus mais ouf, on arrive à creuser

Il faudrait lancer la Covid-partie, 1 contaminé, 99 invités
Sans que personne ne sache qui est l’invité contaminé, c’est, finalement le rêve d’une bonne partie des citoyens

avatar byte_order | 

@Max1000du35
> Il y a quand même une différence entre participer à une fête étudiante durant laquelle
> ils se marchent dessus et le gars qui respecte les gestes barrière et toutes les
> recommandations

Oui.
Mais le problème n'est pas là.
Comment vous avez la preuve formelle qu'une personne était dans une fête étudiante ?
Comment vous prouvez un comportement irresponsable si vous ne pouvez les surprendre en flagrant délit ?

Comment vous distinguez l'étudiant positif covid suite à une fête étudiante mais qui nie avoir été en contact avec plein de gens récemment de l'étudiant positif covid alors qu'il n'a réellement pas mis les pieds dans une fête étudiante, mais dont le voisin en amphi ou dans le bus, lui, y était et l'a contaminer !?

Bref, comment refuser le bénéfice d'une solidarité sans courir le risque de commettre une injustice ?

avatar Max1000du35 | 

@byte_order

Un article est paru avec intervention des fdo mais visiblement ça n’est pas une preuve, tout comme la rave, en Bretagne je crois, même si on encercle le lieu, rien ne prouvera non plus leur présence à cette manifestation
Tant ce n’est même pas moi qui ai écrit la phrase du dessus

avatar Max1000du35 | 

@byte_order

En clair, il est urgent de ne rien faire, de continuer à faire comme avant, et de laisser la sélection naturelle opérer, tant pis pour la personne qui n’a rien demandé et qui se trouve au mauvais endroit au mauvais moment
Un peu comme un accident de voiture avec un mec complètement bourré, c’est la même, tant pis pour celui où ceux qui arrive-nt en face et qui décède-nt ! La solidarité nourrira l’incarcéré, pour peu qu’il le soit

avatar Kimaero | 

@PierreBondurant

En réalité plusieurs cas de réinfection ont déjà été documentés, chez des personnes de tout âge et de tout état de santé.
Le premier épisode ne serait d’ailleurs apparemment pas prédictif de la gravité du deuxième: on recense des cas où le premier épisode était plus grave que le deuxième, certains où c’était l’inverse.

Le covid ne serait a priori pas immunisant sur le moyen terme.

avatar PierreBondurant | 

@Kimaero

J’ai pas de chiffres mais je pense pas que ça concerne tant de cas que ça
Ceci dit, c’est un virus qui mute beaucoup donc comme la grippe tu peux être infecté par différentes mutations

avatar Frodon | 

Exact, et de fait les quelques (rares) réinfections détectées sont généralement des variantes différentes du virus par rapport à la première infection, et pour la plupart chez des patients ayant des commorbidités ou étant immuno déprimés (c'était le cas du décès après réinfection qui a été relayé dans les médias).

Mais cela reste heureusement très rare.

avatar byte_order | 

Sauf qu'il y a un gros doute sur la durée de cette immunité.

avatar Tijudpom | 

Ça aurait été bien que ça marche avec l’Apple Watch cellulaire aussi

avatar Azurea | 

Quand on voit les gens faire la fête à tour de bras et une fois qu'on les interroge c'est pour dire "c'est un besoin, et j'exprime m'a liberté".
Ils en on rien à foutre des autres et de leurs proches.
Un égoïsme colossal et vous croyez que ces personnes là vont installer l'app ?
Et comme au tout début, les personnes des villes en "quarantaine" se barrent vite fait à la campagne.

avatar minounet | 

C'est tellement vrai ce que tu dis, mais a cause de cette répression policière omniprésente on pourra pas s'en sortir
C'est surement pas à cause de l'égoïsme des français et de leurs mépris de tous

avatar iVador | 

@Azurea

+10000

Au passage, j’ai passé le test Covid ce matin, car j’ai des symptômes malgré le respect des gestes barrières depuis mars
Et je vais installer l’application. Si je suis positif, je le déclarerai. Pas solidarité avec les autres.

avatar Steve Molle | 

@iVador

Et tu ne t’interroges pas de savoir comment - malgré le soit disant respect des gestes barrières - tu as pu contracter la Covid ?

avatar c0by | 

@iVador

"+10000

Au passage, j’ai passé le test Covid ce matin, car j’ai des symptômes malgré le respect des gestes barrières depuis mars
Et je vais installer l’application. Si je suis positif, je le déclarerai. Pas solidarité avec les autres."

Très bon. Vous vous rendez au moins compte que votre déclaration, en dehors de gonfler les chiffres de déclaration, ne sert à rien vu que vous n’utilisiez pas l’application et que si vous suivez les obligations vous vous êtes mis en 14ene depuis les symptômes et cela dans l’attente des résultats...

avatar byte_order | 

@iVador
> Et je vais installer l’application. Si je suis positif, je le déclarerai.

Euh, si vous n'aviez pas lancé l'app avant, cela ne va pas servir hélàs à grand chose, vu qu'elle va pas pouvoir remonter la moindre liste de cas contacts potentiels, vu que vous ne l'aviez pas activé avant.

Mais faites le quand même, dès fois que vous ayez quand même croisé des gens ces dernières heures avec votre app active, c'est toujours ça de pris.

avatar sailman | 

Oui,effectivement ,la covid fait tousser!!!!

avatar Lemmings | 

Concernant la batterie, sur Android également elle n'a quasiment aucun impact... Moins de 0,2% d'utilisation de ma batterie sur un Samsung S9.

avatar mobinaute | 

Mise à jour disponible sur le store

avatar lkaritoo | 

#TousAntiStopCovid

avatar cecile_aelita | 

« On remarque au passage qu'on disposera d'un widget »

Après macg ça sera ma 2ème application tierce à proposer un widget 😂😂😂!
Il n’y a pas à dire, ça change la vie ces widgets 😂😂😂😂.

avatar Link1993 | 

@romainB84

Ils auraient vraiment dû mettre les chiffres et l'actu sur ce widget ! C'était le contexte parfait !

avatar r e m y | 

@Link1993

Pas de widget chez moi... c'est spécifique à iOS14?

avatar Link1993 | 

@r e m y

Yes !

avatar DahuLArthropode | 

Même en regrettant les choix du gouvernement — particulièrement parce qu’ils nuisent à l’interopérabilité avec les applications des
autres pays, ce qui est en opposition complète avec la raison d’être même de l’application — je l’ai installée dès le premier jour.
J’ai du mal à comprendre les messages de méfiance, que ce soit envers les GAFAMs ou envers le gouvernement, pour les applications de dépistage. Que craignez-vous qu’il vous arrive? Qu’un commando vienne vous euthanasier si vous êtes un cas contact ? Qu’on découvre que vous allez au supermarché ?
C’est un devoir d’essayer de ralentir la propagation du virus, même avec une application imparfaite, même si ça exigerait des conditions qui ne sont pas remplies (notamment une adoption généralisée), et même avec un doute sur l’utilisation des données.

avatar marvel63 | 

@DahuLArthropode

Ah merci ! Enfin un commentaire de bon sens.

Ce que j’ai lu jusque là m’avait fait profondément douter sur le genre humain.

Quand je lis que certains ne l’installent pas parce que pas compatible avec les API Google/Apple ça me fait pleurer. De honte.

avatar byte_order | 

@DahuLArthropode
> particulièrement parce qu’ils nuisent à l’interopérabilité avec les applications
> des autres pays, ce qui est en opposition complète avec la raison d’être
> même de l’application

C'est un peu excessif.
L'immense majorité de la population exposée au Covid dans un pays ne traverse pas la frontière ni ne croise régulièrement des étrangers de passage dans ce pays.
Et ce sans même parler des restrictions de circulation entre les pays, qui s'ajoutent à cela.

C'est effectivement un défaut de StopCovid, mais c'est loin d'être à l'opposé du but de ce type d'apps. Ce type d'apps n'a jamais été focalisé sur les gens qui traversent les frontières, le focus est clairement mis sur la population dans ses usages au quotidien, qui sont majoritairement locaux. La partie de la population qui est exposée à des personnes étrangères est minoritaire.
Après, dans certains milieux professionnels, cela peut être important, et là en effet StopCovid pose problème. L'usage d'une seconde app compatible API peut alors s'envisager, juste pour recevoir les notifications.

Pour le reste, je suis totalement d'accord.

avatar babouk | 

Toujours pas d’API Apple/Google. Cette nouvelle version n’est qu’une couche cosmétique. Non merci.

avatar ech1965 | 

@jeantro pas de waze ni de facebook donc non plus?
Parce que Google en sait bien plus sur vous grâce à la navigation via waze que via exposure notification !
Après, chacun fait ce qu'il lui plait... ou presque

avatar jeantro | 

@ech1965

Oui il existe d’autres alternatives aux GAFA

Ce qui prouve bien que tu es à présent sous l’emprise de ces gens là

avatar ech1965 | 

Euh j'ai pas de compte facebook ( mais j'utilise waze le l'avoue)

avatar AppleDomoAdepte | 

On est bien en France, ça râle 🙁

avatar byte_order | 

Après, tant que cela râle, c'est que ça va.
C'est quand ça râle plus alors que la situation est mauvaise qu'il faut s'inquiéter vraiment !
;-)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR