WhatsApp va expliquer à ses utilisateurs le partage de données avec Facebook

Mickaël Bazoge |

WhatsApp continue d'éteindre l'incendie provoqué par le changement de sa politique de confidentialité, annoncé début janvier. Il y a de quoi, puisqu'il s'agit d'accepter le partage des données avec Facebook, dans le cadre des conversations avec les entreprises1. Le réseau social ayant la réputation désastreuse que l'on sait, on a assisté à la transhumance de milliers/millions d'utilisateurs de WhatsApp vers Signal et Telegram.

Les conversations avec les entreprises, le nœud de l'affaire.

Devant le barouf provoqué par cette annonce mal ficelée, WhatsApp a repoussé de trois mois la mise en œuvre du partage des données. Nouvelle étape dans la tentative de réhabilitation ce soir, avec l'affichage dans les prochaines semaines d'une bannière explicative que les utilisateurs pourront consulter à leur rythme. L'app va aussi rappeler « la nécessité de passer en revue et d'accepter ces mises à jour pour pouvoir continuer à utiliser WhatsApp ». Car on n'aura pas le choix.

Le service a également détaillé les changements apportés à ses conditions d'utilisation… et aussi ce qui ne changeait pas : ni WhatsApp ni Facebook ne peuvent voir le contenu (messages, appels personnels, pièces jointes, localisations) partagé avec ses correspondants. WhatsApp ne partage pas non plus les contacts avec Facebook.

« L’acceptation des nouvelles Conditions d’utilisation n’étend pas la capacité de WhatsApp à partager les données des utilisateurs avec sa société mère, Facebook », explique encore la messagerie. Le principal changement concerne les discussions avec les entreprises sur WhatsApp, « un moyen de contact plus efficace qu'un appel téléphonique ou l'échange d'e-mails », selon la messagerie. Il revient à l'utilisateur de discuter avec une entreprise depuis l'app, c'est « entièrement facultatif ».

WhatsApp facture les entreprises pour ce service de connexion avec leurs clients, « pas [les] personnes ». Certaines fonctions d'achat impliquent Facebook pour que les entreprises puissent gérer leur inventaire. Toutes ces informations seront affichées plus clairement dans WhatsApp pour aiguiller l'utilisateur dans ses choix de discuter ou non avec une de ces entreprises.

La future bannière et les explications qui vont apparaitre dans les prochaines semaines.

La messagerie instantanée recommande aussi aux utilisateurs de bien se renseigner s'ils souhaitent changer de crémerie, notamment sur la prise en charge du chiffrement de bout en bout qui assure la confidentialité des échanges (dans Telegram elle doit être activée manuellement pour chaque conversation). Si ce n'est pas le cas, « cela signifie que vos messages sont visibles ». D'autres concurrents assurent exploiter moins de données que WhatsApp, mais « nous estimons que les personnes sont à la recherche d'applications à la fois fiables et sûres, même si cela nécessite que WhatsApp dispose de certaines données en quantité limitée ».

Le problème finalement, c’est moins WhatsApp et ses erreurs de communication que la confiance accordée par les utilisateurs à Facebook. Le réseau social a dilapidé depuis longtemps son capital en la matière. La nouvelle politique de confidentialité doit s'appliquer à partir du 15 mai.


  1. En Europe. Dans le reste du monde, ce partage des données servira non seulement pour les conversations avec les entreprises, mais aussi à améliorer le service ou à des fins publicitaires.  ↩︎

avatar MiniMac | 

Pourquoi whatsap ?
Entre iPhones et/ou Macs il y a iMessage et les deux Face Time qui fonctionnent très bien …‼️

avatar armandgz123 | 

@MiniMac

Tu as la réponse dans ta question malheureusement

avatar Tabouret3 | 

@MiniMac

Le monde ne s'arrête pas aux produits d'Apple.

avatar romainB84 | 

@Tabouret3

Non il se limite aux iPhone, au mac et aux iPad ! Sachant évidement que le monde gravite autour de moi, mais je ne l’avais pas dit ... parce que ça me semblait évident ... mais apparement non 😍.

avatar MarcMame | 

@MiniMac

"Pourquoi whatsap ?
Entre iPhones et/ou Macs...."

Si ton monde se résume aux iPhones et aux Macs, sache que LE MONDE est un peu plus vaste que le tien.

avatar raoolito | 

@MarcMame

oui
le monde tourne autour de facebook, google, android et whatsapp…

si on part de ce (vrai) postulat, alors meme le nombre de switchers est negligeable.

avatar Sindanárië | 

@MiniMac

"Pourquoi whatsap ?
Entre iPhones et/ou Macs il y a iMessage et les deux Face Time qui fonctionnent très bien …‼️"

Alors, en prescription : un anxiolytique, plus un antipsychotique et un stabilisant d’humeur. 6 mois pour commencer! On fait le point à la prochaine séance !

avatar Houlezf | 

Bah, je vais tout de même lire tous les liens bien que j’ai déjà supprimé mon compte WhatsApp il y a 2 semaines.
La curiosité ...

avatar DG33 | 

@Houlezf

Idem.
J’ai bien lu l’article jusqu’au bout, j’ai poussé le vice jusqu’à afficher les copies d’écran et les agrandir, j’ai bien relu qu’en Europe la nouveauté et agression était somme toute limitée (merci au RGPD), puis j’ai lu le renvoi 1 (c’est là que se trouve la quintessence de l’article 😀) et me suis rappelé que par solidarité avec le reste du Monde j’avais bel et bien purgé mes comptes WhatsApp Instagram Messenger et Facebook puis m’en étais désabonné de plusieurs clics ou taps délicieux.
Et j’ai eu la satisfaction du devoir civique accompli. 😇

avatar benji99 | 

De toute façon le mal est fait c’est trop tard tout le monde a bien compris que tôt ou tard Facebook va monétiser whatsapp peu importe comment mais si ça reste gratuit je ne vois pas d’autre solution que de revendre les données et afficher de la pub ciblée. Même souci pour telegram qui devra tôt ou tard monétiser la messagerie. Reste donc signal qui pour le moment s’affiche comme gratuit et fonctionnant grâce aux dons. Espérons que leurs serveurs tiennent la route avec la migration des utilisateurs vers eux. Espérons aussi que les gens comprennent que rien n’est gratuit dans la vie donc faut faire un choix soit whatsapp et accepter que les données personnelles soient vendues soit signal et faire des dons réguliers pour les soutenir.

avatar Paquito06 | 

@benji99

“De toute façon le mal est fait c’est trop tard tout le monde a bien compris que tôt ou tard Facebook va monétiser whatsapp peu importe comment mais si ça reste gratuit je ne vois pas d’autre solution que de revendre les données et afficher de la pub ciblée.”

WhatsApp est monetisé, pas pour les particuliers, mais pour les pro. Et l’arrivee de l’Apple Pay made by Facebook va accentuer/faciliter le process.
Et Facebook ne revend pas tes donnees, elle les utilise a ses propres fins, cmest a dire avec des partenaires (type agence marketing ou la start up du coin de la rue) qui payent Facebook afin que Facebook te cible mieux au niveau de la pub, qui ne va pas disparaitre.

avatar DG33 | 

@Paquito06

Bref Facebook ne vend pas tes données mais ton ciblage ultra précis, coupé et recoupé, lequel ne contient pas tes données mais la quintessence de ton profil analysé sur tes données.
Genre dans la vraie vie Monsieur X est né le 15 juin 1970 (si ce n’est pas tout à fait cela dans son profil Facebook car il a tenté de gruger le système avec une autre date, ben en fait il reçoit plein de Messenger d’anniversaire ce jour), il est diabétique (ou sympathisant car il fait partie du groupe Facebook sur le diabète), sa religion est ceci, sur WhatsApp il échange avec untel et untel dont le profil est cela, son orientation sexuelle bim, son train de vie ci, il est veuf depuis ça, il est très sédentaire car sa géolocalisation blabla, il s’exprime dans telle et telle langue, etc etc avec une foule de détails implacables.
Et tout cela Facebook le monétise bel et bien.
Comme d’autres.

avatar David Finder | 

@DG33

Bien informé 😉
DG…….RS ?

avatar Paquito06 | 

@DG33

"Bref Facebook ne vend pas tes données mais ton ciblage ultra précis, coupé et recoupé, lequel ne contient pas tes données mais la quintessence de ton profil analysé sur tes données.
Genre dans la vraie vie Monsieur X est né le 15 juin 1970 (si ce n’est pas tout à fait cela dans son profil Facebook car il a tenté de gruger le système avec une autre date, ben en fait il reçoit plein de Messenger d’anniversaire ce jour), il est diabétique (ou sympathisant car il fait partie du groupe Facebook sur le diabète), sa religion est ceci, sur WhatsApp il échange avec untel et untel dont le profil est cela, son orientation sexuelle bim, son train de vie ci, il est veuf depuis ça, il est très sédentaire car sa géolocalisation blabla, il s’exprime dans telle et telle langue, etc etc avec une foule de détails implacables.
Et tout cela Facebook le monétise bel et bien.
Comme d’autres."

Oui, certainement. Apres, chacun a une utilisation du reseau qui lui est propre. Certains font ca pour le spam, d’autres pour partager des photos, d’autres encore pour mettre en avant leur business, generer du traffic, d’autres comme agregateur de news, etc. T’es pas obligé d’afficher publiquement toute ta vie, tu as une tonne de parametres de protection des donnees, tu peux y mettre des infos bidon, ... y a de tout. Et sans meme se servir de FB, y a des pixels FB sur chaque site web, donc ton profil apparait qq part, meme s’il n’est pas hyper precis grace a des donnees que tu aurais pu remplir si tu avais un compte FB.

avatar Skro | 

Pourquoi donc les gens sont-ils partis ? WhatsApp n'a jamais voulu effectuer un partage de données entre entités différentes du groupe Facebook dans les pays qui ne disposent pas du RGPD ! Foutaises ! Les journalistes mentent. Tout est chiffré de bout en bout chez WhatsApp. Enfin, que les messages, pas le reste, mais vous ne pouvez pas comprendre ce que ça implique en terme de vie privée.
Sa seigneurie Zuckerberg vous accorde un délai de trois mois, juste pour pouvoir mieux vous expliquer ce qui change !
En fait, on a clairement besoin de forcer votre accord pour des nouvelles CGU... qui ne changent rien hein !

- Le partage de vos données transactionnelles WhatsApp avec les "Facebook Shops" ?
Ce n'est pas un partage de données, c'est juste le moyen de faciliter votre mise en relation avec des entreprises et commerces.

- Le partage de vos communications avec les entreprises, via un service d'hébergement des communications proposé par Facebook, qui met fin au chiffrement de bout-en-bout car les communications ne seront pas chiffrées chez l'hébergeur ?
C'est juste pour permettre à certains d’employés, voire d’autres prestataires, de traiter le message et y répondre.

- Le partage de données entre entités différentes du groupe Facebook dans les pays qui ne disposent pas du RGPD ?
Votre pays étant soumis au RGPD, WhatsApp Ireland ne partage pas votre data avec Facebook pour le présent. L'avenir ? Ça c'est une autre histoire.

Maintenant que c'est expliqué, vous ne pouvez que consentir, nigauds et manants que vous êtes.

Bref, sérieusement, pourquoi utiliser une application de messagerie closed source qui utilise le protocole signal pour son chiffrement-de-bout en bout et qui aspire vos métadonnées non chiffrées, quand on peut utiliser l'application originelle Signal, open source, avec le même chiffrement de bout-en-bout et qui n'aspire pas vos métadonnées ?
Infos complémentaires : https://pixeldetracking.com/fr/facebook-whatsapp-trahir-confiance

avatar Bruno de Malaisie | 

@Skro

Merci pour le partage.
Même si j’ai fermé mes comptes FB et Messenger il y a plus de deux ans.
WhatsApp est passé à la trappe en janvier. Remplacé par iMessage ou Signal.

avatar moitoutsimplement | 

@Skro

Il me semble, sauf erreur de ma part, que WA existait avant Signal, que le cofondateur de WA est parti puis a rejoint et largement financé la fondation Signal.

Donc, que WA utilise le protocole Signal, j’ai un doute de mon côté.

avatar hercut | 

@moitoutsimplement

WA à utiliser le chiffrement bien après sa sortie.
Au début c’était un messenger comme les autres.
Et donc il s’est reposé sur l’outil Signal pour faire sont chiffrement. :)
Résumé en gros et très mal hein :)

avatar v_kowal | 

@Skro

Merci pour le lien, j’ai transféré à pas mal de contact ✊

avatar victoireviclaux | 

Un peu de crème hydratante ?

Pssst j'ai supprimé récemment mon compte Facebook.

avatar CorbeilleNews | 

@victoireviclaux

J’aurais dis vaseline 😀

avatar Rodri31 | 

La confiance est brisée c’est fini. Qu’ils commencent à chiffrer les messages sur Messenger déjà.

avatar Paquito06 | 

@Rodri31

"La confiance est brisée c’est fini. Qu’ils commencent à chiffrer les messages sur Messenger déjà."

Tu peux le faire si tu le souhaites dans les options.

avatar Rodri31 | 

@Paquito06

C’est pas très pratique. On veut chiffrement par défaut.

avatar Paquito06 | 

@Rodri31

"C’est pas très pratique. On veut chiffrement par défaut."

Alors je ne sais pas si c’est toujours d’actualité mais le chiffrement n’etait pas etabli par defaut pour des raisons, ironiquement, de securite. Si la justice demande a Facebook de fournir une conversation, elle doit cooperer (maintenant si y a chiffrement, FB peut plus rien).

avatar Neku3721 | 

@Paquito06

Les fameux messages éphémères ?

avatar Paquito06 | 

@Neku3721

"Les fameux messages éphémères ?"

Pardon mais je n’ai pas saisi le rapport entre les messages ephemeres et l’option d’encryptage a activer soi meme dans les options de messenger?

avatar Neku3721 | 

Je n’ai pas cette option d’encryptage sur iOS mais seulement messages éphémères

avatar Paquito06 | 

@Neku3721

"Je n’ai pas cette option d’encryptage sur iOS mais seulement messages éphémères"

Sur iOS, en creeant un nouveau message, en haut a droite il y a le bouton “secret”. L’activer demarre le chiffrage.

avatar Neku3721 | 

@Paquito06

Je vais regarder merci !

avatar BLM | 

"WhatsApp ne partage pas non plus les contacts avec Facebook."
Ouaih… Y'a qu'à croire…
Et puis, comme lorsque Withings a racheté l'application Moves dont elle n'était pas supposée exploiter les données (croix de bois, croix de fer) avec changement de pied brutal quelques semaines plus tard, on apprendra que Facebook a siphonné les carnets d'adresses de tous les utilisateurs de WhatsApp…
Fuyez ! Pauvres fous… ( © Gandalf )

avatar David Finder | 

@BLM

+1 !!!

avatar anonx | 

Ah bah il a dit Woulla 🤣

avatar DamienLT | 

@anonx

🤣

avatar moua | 

" Si ce n'est pas le cas, « cela signifie que vos messages sont visibles » "

Une pique pour telegram.

Par défaut les échanges n’y sont pas chiffrés de bout en bout, et ne le sont jamais dans les groupes.

D’autant qu’ils ont créé une fonction d’import de message WhatsApp, du coup tout vos anciens échanges WhatsApp peuvent être stockés sur les serveurs telegram si vos faites un import.

Partir de WhatsApp pour des questions de sécurité, pourquoi pas, mais si c’est pour avoir moins bien...

avatar MarcMame | 

@moua

"Partir de WhatsApp pour des questions de sécurité"

Tu fais la confusion de base en faisant l’amalgame entre sécurité et vie privée.

avatar romainB84 | 

@MarcMame

José — Eh, je t’arrête tout de suite. La classe, c’est d’être chic dans sa manière de s’habiller.
Rien de tel que d’aller chez Azzedine Alaia. Ou même de s’acheter des sous-pulls chez Yohji Yamamoto !

George — Excuse-moi de te dire ça, mon pauvre José, mais tu confonds un peu tout. Tu fais un amalgame entre la coquetterie et la classe. Tu es fou. Tu dépenses tout ton argent dans les habits et accessoires de mode. mais tu es ridicule. Enfin si ça te plaît…C’est toi qui les portes. Mais moi, si tu veux mon opinion, ça fait un peu… has been.

José — La vache ! Moi, j’ai l’air has been ? J’en ai pour plus d’une barre de fringues sur moi. Alors, va te faire mettre !

George — Tu n’es vraiment pas très sympa. Mais le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence. Je préfère partir plutôt que d’entendre ça plutôt que d’être sourd.

José — Bien ! Considère qu’on n’est plus amis, Abitbol !

avatar kman | 

Pas de problème ! Tu peux rester ! On va manger des chips !
C’est tout ce que ça te fait quand je te dit qu’on va manger des chips ! 😂

avatar romainB84 | 

@kman

L’indien - Mais qu’est-ce qui t’arrive ? Pourquoi tu dis rien, tu fais la tronche ou quoi ?

Hugues — Tu me rappelles George, politiquement.

L’Indien — George ? Qu’est-ce que j’ai à voir avec George ? Rien en fait ! Parce que si on réfléchit bien, moi je suis un vrai démocrate. George est un fasciste de merde. Un fasciste de merde !

Hugues — C’est exact. Au temps pour moi

avatar MarcMame | 

@romainB84

« Monde de merde » (Aaaaaaaarrrggghhh....)

avatar romainB84 | 

@MarcMame

Chef chef !! Y’a Peter qui fait du boucan dans les waters !!

avatar MarcMame | 

@romainB84

"Chef chef !! Y’a Peter qui fait du boucan dans les waters !!"

À prononcer « pétère » et « ouatère » évidemment.

avatar romainB84 | 

@MarcMame

Bonjour. C’est moi, Orson Welles, et ceci est ma maison que vous voyez, derrière, là. Pas mal, non ? C’est français. Je me permets d’interrompre ce flim parce qu’on se fout un peu de ma gueule. C’est du vol et du plagiat. J’aime pas trop les voleurs et les fils de pute.

Dans ce film le héros meurt au début et des journalistes décident d’enquêter sur ses dernières paroles, comme dans Citizen Kane. J’appelle ça du plagiat.

Les journalistes vont interviewer des gens sur le héros. Vous allez voir que les témoignages, ça va être des flashbacks. Je le vois trop arriver.

(Quelqu’un tire sur Orson Welles.)

— Argh, Rosebud !

avatar CorbeilleNews | 

@moua

Question de priorité 🤗

avatar Lemon19 | 

@moua

C’est exactement ça. Tout le monde se précipite sur Signal, Telegram, sans même voir les problèmes de confidentialité (Telegram) ET de gouvernance (Signal) déjà existants au sein de ces sociétés. WhatsApp pose des problèmes de confidentialité sérieux (mais pas nouveaux) et tout le monde crie au loup mais reparlons des alternatives portées actuellement aux nues dans quelques mois/années pour voir si on les trouve aussi pures et vertueuses qu’aujourd’hui.

avatar IsaPain | 

@Lemon19

Ah, un community manager FesseBouc qui passe une tête dans les commentaires iGen...

avatar Lemon19 | 

@IsaPain

Lol non j’aime bien challenger la pensée unique. Je n’utilise WhatsApp que pour le travail.

avatar TrublionCH | 

De toute façon que ce soit WhatsApp ou FaceBook, ils ne comprennent rien et/ou ne veulent pas comprendre de ce que veulent leur utilisateurs. C’est pitoyable…

avatar TrublionCH | 

De toute façon que ce soit WhatsApp ou FaceBook, ils ne comprennent rien et/ou ne veulent pas comprendre de ce que veulent leur utilisateurs. C’est pitoyable…

avatar Bigdidou | 

@TrublionCH

« De toute façon que ce soit WhatsApp ou FaceBook, ils ne comprennent rien et/ou ne veulent pas comprendre de ce que veulent leur utilisateurs »

Beaucoup moins bien que toi, j’en suis persuadé aussi.
Quelle bande d’amateurs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR