Les services virtuels entre deux individus vendus sur l'App Store exemptés de commission jusqu'à la fin de l'année

Mickaël Bazoge |

Avec la crise sanitaire qui restreint les activités en présentiel — type cours de yoga ou visites immobilières —, de nombreux professionnels ont basculé en mode virtuel. Apple a été très critiquée une bonne partie de l'année dernière en raison de sa crispation sur la commission de 30% sur la vente de ces services depuis des applications comme Facebook ou Airbnb ; et ce alors que le constructeur est un des grands gagnants de la pandémie (vente de Mac et d'iPad en forte hausse, clients supplémentaires pour ses services, etc.).

Airbnb propose des entraînements et des expériences virtuelles avec des athlètes.

Ce n'est qu'en septembre dernier que le constructeur a finalement pris la décision de lever l'obligation pour ces apps d'utiliser le mécanisme de facturation de l'App Store sur ce type de services (lire : Contourner les achats intégrés d'Apple est maintenant possible… dans un cas bien particulier). Aujourd'hui, Apple apporte une précision : l'article 3.1.3(d) qui permet aux développeurs de passer outre la facturation de l'App Store va rester en place jusqu'au 31 décembre.

La précédente date limite avait été fixée au 30 juin. L'article en question précise que les services exemptés de commission doivent se dérouler entre deux individus en temps réel. Les cours virtuels entre un professeur et plusieurs étudiants doivent toujours être vendus via le système de l'App Store.


avatar occam | 

« Les services virtuels entre deux individus vendus sur l'App Store »

Il y aurait donc des individus vendus sur l’App Store ?

avatar pivert42 | 

@occam

J’allais commenter pareil 😳
D’où l’utilité des virgules 😉

avatar nicopulse | 

C'est moi ou cette saloperie de boite taxe également les locations d'appartement (r bnb) de...... 30% ????

Rassurez moi c'est une plaisanterie ?

Autant taxer le Protocole IP tant qu'on y est.

Il serait peut-être temps de prendre des sanctions économiques sévère contre Apple. Voir lui interdire de commercialiser des produits sur un OS qui n'est pas accessible aux store concurrents.

avatar acnhc | 

@nicopulse

La location Airbnb n’est pas une expérience 100% virtuelle puisqu’elle comprends une partie physique.
Donc logiquement non, Apple ne prends pas de commission. C’est écrit dans les règles de l’App Store

CONNEXION UTILISATEUR